Suivez-nous

Auburn Tigers

BCS Championship Game 2014 : Florida State 34, Auburn 31

Au terme d’une fin de match épique qui conclue une saison 2013 exceptionnelle, les Seminoles de #1 Florida State remportent le dernier BCS National Championship Game de l’Histoire en s’imposant 34-31 contre les Tigers de #2 Auburn.

Publié

le

Au terme d’une fin de match épique qui conclue une saison 2013 exceptionnelle, les Seminoles de #1 Florida State remportent le dernier BCS National Championship Game de l’Histoire en s’imposant 34-31 contre les Tigers de #2 Auburn après avoir remonté 18 points !

Nommé MVP offensif de cette finale nationale, le redshirt freshman QB Jameis Winston (20/35, 237 yards, 2 TDs et 11 courses pour 26 yards) a assuré la victoire de #1 Florida State (14-0, 8-0 ACC) sur une passe de 2 yards pour WR Kelvin Benjamin à 0:13 de la fin de la rencontre offrant ainsi le 3ème titre de Champion National des Seminoles après ceux de 1993 et 1999.

QB Jameis Winston, Florida State

Le jour de ses 20 ans, il devient également le premier freshman de l’Histoire à remporter le trophée Heisman et le titre de champion national la même année.

Pourtant largement dominés en 1ère mi-temps par une étonnante équipe de #2 Auburn (12-2, 7-1 SEC), les Seminoles de #1 Florida State ont su apporter les ajustements nécessaires dans les 30 dernières minutes pour mettre un terme à la suprématie de la conférence SEC qui avait remporté les 7 derniers BCS National Championship Games (Florida 2006 et 2008, LSU 2007, Alabama 2009, 2011 et 2012, Auburn 2010).

Bousculé par une intense défense des Tigers, QB Jameis Winston a été en grande difficulté en 1ère mi-temps avant de retrouver toute sa verve dans le 4ème quart-temps et de réussir un dernier drive de légende (6/7, 77 yards).

Une 1ère mi-temps dominée par la défense de #2 Auburn

Sur le premier jeu du match, RB Tre Mason donna le ton de la première mi-temps : une course « off-tackle » de 12 yards superbement protégée par LT Greg Robinson. Les Tigers avaient pour objectif de « marcher » sur les Seminoles, cela partait bien pour les joueurs de coach Malzahn.

Ces derniers auraient même pu réussir le premier « big play » de la rencontre si WR Ricardo Louis n’avait pas relâché un ballon alors qu’il était totalement seul derrière le secondary de #1 Florida State suite à une superbe longue passe de QB Nick Marshall (14/27, 217 yards, 2 TDs, 1 INT et 16 courses, 45 yards).

Ce seront finalement les Seminoles qui inscriront les premiers points sur un FG de 35 yards de K Roberto Aguayo non sans que QB Jameis Winston eut été sacké par le senior DE Nosa Eguae sur un 3rd-and-8 dans la red zone des Tigers. #2 Auburn parvenait donc à stopper l’attaque de #1 Florida State, la meilleure au pays.

Puis, le premier « big play » fût finalement réussi par les équipes spéciales des Tigers : un monumental punt de 38 yards de P Steven Clark dans les 5 yards des Seminoles. Mis sous une énorme pression défensive, QB Jameis Winston ne put sortir les siens de cette situation difficile et #1 Florida State était alors contraint de punter. 6 jeux plus tard, QB Nick Marshall exécuta une « screen pass » parfaite pour RB Tre Mason (34 courses, 195 yards, 1 TD) qui n’avait plus qu’à profiter des blocks de ses coéquipiers pour marquer le premier TD de la rencontre sur une réception de 12 yards. 7-3 pour #2 Auburn.

Incroyablement agressive et véloce, la défense des Tigers força l’attaque des Seminoles à punter à deux reprises.

Ces derniers ne profitèrent pas d’une pénalité pour un « roughing the passer » laissant passer une opportunité de repasser devant les champions de la SEC avant la fin d’un premier quart-temps qui aura donc été marqué par la domination de la défense de #2 Auburn.

Le « front seven » des Tigers mettait alors une pression énorme sur le récent vainqueur du trophée Heisman 2013 : QB Jameis Winston terminait le premier quart-temps avec une fiche de 4/8, 43 yards et 2 sacks.

Et cela n’allait pas s’arranger dans le 2ème quart-temps. Profitant d’une pénalité de 15 yards pour conduite anti-sportive de CB Lamarcus Joyner, QB Nick Marshall trouva WR Melvin Ray totalement esseulé entre les deux safeties des Seminoles et au bout d’une course en puissance de 50 yards, ce dernier marquait le second TD de la soirée et donnait 11 points d’avance aux Tigers. 14-3 pour #2 Auburn.

Plus rien ne semblait fonctionner pour les Seminoles. Incapables de mettre le moindre rythme en attaque, ils ne parvenaient pas non plus à stopper l’attaque des Tigers. Ils semblèrent même toucher le fond lorsque QB Jameis Winston commit un fumble (seulement son 2ème de la saison) récupéré par #2 Auburn suite à plaquage de DL Angelo Blackson.

QB Nick Marshall, Auburn

QB Nick Marshall ne manqua pas l’occasion et sur une course de 4 yards, il marquait le 3ème TD de Tigers qui prenaient alors une confortable avance de 18 points. Comme dirait coach Gus Malzahn : Boum ! 21-3 pour #2 Auburn.

A cause de l’intensité défensive des Tigers, #1 Florida State était sous pression et commettait de trop nombreuses erreurs pour pouvoir rivaliser dans ce match. Il faut dire que les Seminoles n’ont jamais été confrontés à une solide défense comme celle des Tigers durant la saison… et cela commençait à se voir.

Il fallait absolument que coach Jimbo Fisher trouve le moyen de relancer son équipe et c’est ce qui se produit lorsque sur un « 4th-and-4 », les Seminoles exécutèrent à la perfection un « fake punt » suivi d’un long drive marqué par un « big play » au sol de QB Jameis Winston et conclu par une course de RB Devonta Freeman pour un TD de 3 yards. #1 Florida State revenait dans la rencontre juste avant la pause. 21-10 pour #2 Auburn.

QB Jameis Winston terminait cette 1ère mi-temps avec une épouvantable fiche de 6/15, 62 yards, 1 fumble et 2 sacks. Jamais une équipe menée à la mi-temps n’avait remporté le BCS National Championship Game…

Le réveil des Seminoles

Le 3ème quart-temps s’avérera beaucoup plus équilibré que les deux premiers; les Seminoles apportant plusieurs ajustements défensifs et jouant avec beaucoup plus d’intensité qu’en 1ère mi-temps.

K Roberto Aguayo sera le seul à inscrire des points sur un FG de 41 yards. #1 Florida State revenait à 8 points seulement de #2 Auburn et petit à petit semblait retrouver son élan.

CB P.J. Williams, Florida State

Beaucoup plus disciplinée et agressive, la meilleure défense au pays réussit alors sa 26ème interception de la saison lorsque CB P.J. Williams, le MVP défensif de ce match, intercepta une passe de QB Nick Marshall, suivi d’un fumble que CB Lamarcus Joyner parvint à récupérer.

Cette rencontre venait peut-être de basculer… d’autant qu’il ne faudra que 5 jeux à QB Jameis Winston pour inscrire son premier TD à la passe de cette finale nationale suite à une réception de 5 yards de FB Chad Abram. Les Seminoles étaient alors à 1 point des Tigers et venaient d’inscrire 17 points consécutifs.

Au terme d’un long drive ponctué de course puissante de RB Tre Mason et de « read-options » de QB Nick Marshall, #2 Auburn reprit 4 points d’avance grâce à FG de 23 yards de K Cody Parkey. 24-20 pour #2 Auburn.

Il ne restait moins de 5 minutes lorsque cette finale nationale devint époustouflante. A la suite d’un retour de kickoff de 100 yards, le freshman WR Levonte « Kermit » Whitfield donna les devants aux Seminoles pour la première fois de la rencontre à 4:31 de la fin du match. 27-24 pour #1 Florida State.

RB Tre Mason redonne l’espoir aux Tigers

Mais peut-être que finalement cette équipe de #2 Auburn était bien destinée à remporter ce BCS National Championship Game. Au terme d’un monumental drive dirigé par QB Nick Marshall qui trouva par deux fois WR Sammie Coates (4 réceptions, 61 yards) dans le trafic, RB Tre Mason transperça la défense des Seminoles pour un fabuleux TD au sol de 37 yards à 1:19 de la fin du match. 31-27 pour #2 Auburn.

WR Rashad Greene et WR Kelvin Benjamin assomment #2 Auburn

WR Kelvin Benjamin, Florida State

Les Seminoles étaient dos au mur. La légende QB Jameis Winston s’écrit alors : 6 passes complétées sur 7 dont une de 49 yards pour WR Rashad Greene (9 réceptions, 147 yards) qui profita des largeurs d’une défense des Tigers épuisée. Finalement, le vainqueur du trophée Heisman 2013 trouvera WR Kelvin « Baby Megatron » Benjamin (4 réceptions, 54 yards, 1 TD) pour un TD de 2 yards à 0:13 de la fin du match. 34-31 pour #1 Florida State.

#2 Auburn aura bien une dernière chance mais avec 83 yards à remonter, c’était trop difficile pour une vaillante et combative équipe qui n’aura pas su achever son adversaire du soir quand elle en avait l’occasion.

Les Seminoles de #1 Florida State sont champions nationaux 2013 !

Avec un total de 195 yards au sol dans cette rencontre, le junior RB Tre Mason a été fidèle à lui-même : explosif, robuste et incroyablement combatif dans les tranchées. Il aura réussi la 2ème meilleure performance de l’Histoire des BCS Championship Games derrière les 200 yards au sol de QB Vince Young (Texas) en 2006.

En remontant 18 points dans ce match, #1 Florida State réussit le plus grand comeback de l’Histoire du BCS Championship Game dont c’était la dernière édition avant la mise en place des College Football Playoffs à 4 équipes à l’issue de la saison 2014.

A noter que depuis la création des BCS en 1998, les vainqueurs du trophée Heisman n’avaient pas été à la fête lors du BCS National Championship puisque sur les 7 vainqueurs ayant participé à la finale nationale, 3 seulement avaient gagné le titre. QB Jameis Winston est donc le 4ème après QB Matt Leinart (USC, 2004), RB Mark Ingram (Alabama, 2009) et QB Cam Newton (Auburn, 2010).

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
9 commentaires

9 Comments

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Auburn Tigers

Bryan Harsin nommé head coach à Auburn

L’actuel coach des Broncos de Boise State quitte son alma mater pour prendre en main l’un des programmes majeurs de la division SEC West.

Publié

le

Crédit photo : Steve Marcus, Associated Press

À 44 ans, Bryan Harsin va donc quitter les Broncos de Boise State avec lesquels il a remporté 69 matchs et trois titres de champion de conférence Mountain West lors des 7 dernières saisons (bilan de 69-19). L’opportunité de rivaliser avec les meilleurs de la meilleure des conférences NCAA ne pouvait être refusée.

Il va ainsi prendre la succession de Gus Malzahn, qui a été renvoyé au début du mois de décembre 2020 après 8 saisons passées à la tête des Tigers (Auburn lui a accordé 21 millions de $ d’indemintés de départ).

Depuis leur titre national remporté en 2010 avec Gene Chizik au poste de head coach, le programme d’Auburn a progressivement décliné jusqu’à conclure la saison 2020 avec un bilan décevant de 6-4.

Coordinateur offensif des Tigers lors de l’épopée 2010, Gus Malzahn a pris les rênes de l’équipe en 2013 menant les Tigers au SEC Championship Game et en finale nationale (perdu face à Florida State) lors de sa première saison. Depuis, Auburn a perdu au moins 4 matchs par année depuis cette saison initiale.

Pendant ce temps-là, les rivaux historiques des Tigers, Alabama et Georgia, semblent avoir pris le contrôle sur la SEC. Inacceptable pour l’administration de la fac d’Auburn.

Ce n’est pas la première fois que les routes de Bryan Harsin et Gus Malzahn se sont croisées. En 2013, lorsque ce dernier avait rejoint Auburn, le premier avait pris sa succession à Arkansas State.

Depuis plusieurs jours, le nom de Bryan Harsin est revenu avec insistance dans les discussions pour le poste vacant à Auburn tout comme ceux de Steve Sarkisian (coordinateur offensif d’Alabama), Billy Napier (Louisiana) et Bill Clark (UAB).

Lire la suite

Auburn Tigers

Auburn se sépare de son head coach Gus Malzahn

Les Tigers d’Auburn ont mis fin au contrat de leur head coach Gus Malzahn dont l’aventure avec le programme de la SEC West avait débuté par une participation à la finale nationale.

Publié

le

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

Dimanche 13 décembre, quelques heures après la conclusion de la saison 2020 (victoire 24-10 face à Mississippi State), le directeur athlétique de l’université Auburn, Allen Greene, a annoncé le renvoi du coach des Tigers après 8 années de collaboration.

Auburn a conclu sa campagne 2020 par un bilan décevant de 6-4.

Les Tigers ont notamment perdu par plus de 10 points d’écart face à Alabama, Georgia et Texas A&M sans oublier cette défaite surprise subie face à South Carolina qui a peut-être scellé le sort de Gus Malzahn.

« Après avoir évalué l’état de notre programme de football, nous avons décidé qu’il était temps de changer de direction. Nous apprécions tout ce que Gus a fait pour nous au cours des huit dernières saisons. Nous commencerons immédiatement la recherche d’un entraîneur qui puisse aider le programme Auburn à concourir constamment au plus haut niveau. » – Allen Greene, directeur athlétique d’Auburn.

Le coordinateur défensif Kevin Steele occupera le poste de head coach par intérim. Cependant, son avenir avec les Tigers est plus qu’incertain.

Le cout de ce renvoi ne sera pas sans conséquence sur les finances de la fac de l’État d’Alabama. Auburn doit encore 21.45 millions de $ à Gus Malzahn en indémnités de départ. La moitié de cette somme doit être payée dans les 30 prochains jours. Il restait 4 années au contrat de 49 millions de $ sur sept ans que les Tigers lui avaient offert en 2018.

Gus Malzahn termine sa carrière à Auburn avec un bilan de 68-35 (39-27 SEC). Il a remporté le titre de champion de la SEC lors de sa 1ère saison. Il a même atteint la finale nationale cette année-là. Florida State avait finalement battu les Tigers.

Reconnu pour son attaque no-huddle accélérée qui est devenue de plus en plus répandus à travers le pays (y compris à Alabama), Gus Malzahn était coordinateur offensif d’Auburn en 2010 lorsque QB Cam Newton a remporté le trophée Heisman et a conduit les Tigers au titre national. Il a appelé les jeux offensifs pendant une grande partie de son mandat, mais il a eu du mal à développer d’autres quarterbacks, y compris Jarrett Stidham et Jeremy Johnson.

Et récemment, le prospect 5-étoiles QB Bo Nix réprésentait le renouveau de l’attaque des Tigers mais après deux saisons inconstantes, il ne semble pas avoir atteint le plein potentiel de ses capacités entre-aperçues au lycée. Trois autres quarterbacks prometteurs recrutés ces dernières années ont été transférés : Malik Willis (Liberty), Joey Gatewood (Kentucky) et Woody Barrett (Kent State).

Auburn a conclu la saison 2020 avec la 86ème attaque du pays (25.7 points par match). Malgré la présence de WR Seth Williams et WR Anthony Schwartz, le jeu aérien a terminé au 86ème rang national (212.3 yards par match).

Lire la suite

Auburn Tigers

Le prospect 5-étoiles LB Owen Pappoe s’engage envers Auburn

Les Tigers mettent la main sur le meilleur linebacker de la promotion d2019.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/opfreak15

Les Tigers ont mis la main sur l’une des pièces principales de leur recrutement 2019 en s’assurant l’engagement du prospect 5-étoiles LB Owen Pappoe, qui a préféré Auburn à Georgia.

Considéré comme le meilleur outside linebacker de la prochaine promotion de recrutement et comme le 2ème meilleur prospect de l’État de Géorgie derrière le receveur WR Jadon Haselwood (engagé à Georgia), LB Owen Pappoe (#1 LB, #8 National) est la 6ème recrue de coach Gus Malzahn après notamment l’annonce du commit du cornerback 4-étoiles CB Jaylin Simpson (), lundi dernier.

LB Owen Pappoe représente un superbe coup pour Auburn qui réussit ainsi à subtiliser le linebacker le plus convoité du pays au nez et à la barbe de son rival, Georgia, mais aussi de Tennessee qui s’était montré très agressif depuis quelques semaines. C’est aussi une petite revanche pour les Tigers, qui avait vu le coéquipier de LB Owen Pappoe à Grayson High (Loganville, Géorgie), le prospect 4-étoiles OT Wanya Morris, s’engager à Tennessee quelques heures plus tôt.

Auburn peut désormais compter sur trois commits en défense après les engagements de CB Jaylin Simpson et du cornerbck 3-étoiles CB Cordale Flott.

LB Owen Pappoe est le meilleur linebacker recruté par Auburn depuis LB Sam Cowart en 2015. Espérons pour lui qu’il connaitra plus de succès puisque ce dernier n’a jamais atteint son plein potentiel avec les Tigers avant même de quitter le programme l’automne dernier et d’annoncer son transfert à Maryland il y a quelques semaines.

Lire la suite

Auburn Tigers

Contrat de 49 millions de $ sur 7 ans pour Gus Malzahn

C’est un contrat monstrueux que l’actuel coach des Tigers vient de signer qui lui des revenus de près de 50 millions de $.

Publié

le

Crédit photo : Butch Dill/Getty Images

On en connait un peu plus sur les clauses de ce contrat juteux pour le coach des Tigers : Gus Malzahn touchera 6.7 millions de $ en 2018 soit une augmentation de 100 000 $.

En 2024, son salaire annuel montrera à 7.3 millions de $.

Si Auburn renvoie Gus Malzahn durant cette période, l’université devra payer 75% de la valeur restante du contrat. C’est énorme. Si le coach des Tigers choisit de quitter la fac avant le 30 décembre 2019, il devra payer 7 millions de $. Cette somme sera de 1 millions de $ par la suite.

Pour rappel, ce contrat avait été signé en décembre dernier mais les détails n’avaient pas encore été publiés.

Les Tigers d’Auburn ont remporté leurs 5 derniers matchs de saison régulière en battant notamment successivement Georgia et Alabama, les deux participants du dernier National Championship Game.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus