Suivez-nous sur

Saison Régulière

#2 Ohio State se réveille en 2ème mi-temps pour s’imposer 49-21 à Indiana

Grâce à une 2ème mi-temps dominante, les Buckeyes de #2 Ohio State new-look offensivement ont su renverser une solide équipe des Hoosiers d’Indiana.

Après une première mi-temps inquiétante, les Buckeyes de #2 Ohio State ont largement dominé les Hoosiers d’Indiana pour finalement s’imposer 49-21.

Il aura donc fallu deux quart-temps pour que l’attaque new-look de #2 Ohio State (1-0, 1-0 Big Ten) dirigée par l’ancien head coach des Hoosiers, Kevin Wilson, se mette à fonctionner. Mais que ce fût difficile dans les 30 premières minutes ! Nombreux 3-and-out, des punts et aucun rythme offensif ont marqué le début de rencontre des Buckeyes laissant ainsi la porte ouverte à une vaillante équipe d’Indiana.

Mieux rentrer dans ce match intra-conférence Big Ten, les Hoosiers ont pris les devants 14-6 grâce à deux TD sur réception de WR Ian Thomas (3 réceptions, 53 yards, 2 TD) et de WR Simmie Combs (11 réceptions, 149 yards, 1 TD).

Mais l’excellente performance du true freshman RB J.K. Dobbins (181 yards au sol), titularisé en relève d’un RB Mike Weber blessé à la cuisse, a permis aux Buckeyes de rester dans le match. Le jeune running back des Buckeyes a même réussi un exploit en réussissant la meilleure prestation d’un true freshman lors d’un match d’ouverture battant au passage un record détenu par Maurice Clarett.

#2 Ohio State a dû attendre 25 minutes avant de réussir un premier drive performant conclu par une course de RB Antonio Williams pour un TD de 1 yard (14-13 pour Indiana) avant que QB J.T. Barrett (20 sur 35, 304 yards, 3 TD et 61 yards au sol, 1 TD) ne donne les commandes aux Buckeyes en milieu de 3ème quart-temps sur une course de 2 yards (20-14).

Préoccupant en 1ère mi-temps, le leader offensif des Buckeyes est apparu transformé après la mi-temps terminant avec 304 yards à la passe pour 3 TD. Il aura sû ajuster son jeu même si sa lecture du jeu et la précision de ses passes laissent encore à désirer.

La rencontre bascula alors complètement à l’avantage des joueurs de coach Urban Meyer qui inscrirent 4 TD contre 1 seulement pour des Hoosiers incapables de stopper la furia blanche. Les deux TD de WR Paris Campbell et WR Johnny Dixon de 74 yards et 59 yards respectivement auront scellé le sort de ce match.

Tout n’a pas été parfait pour les Buckeyes mais leur 2ème mi-temps leur permet de se projeter dans le Big Game de la week 2 face aux Sooners de Oklahoma avec le plein de confiance. Ils ont su éviter le piège de ce match inaugural dans un Memorial Stadium de Bloomington hostile remportant ainsi une 23ème victoire consécutive contre les Hoosiers.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière