Suivez-nous sur

Saison Régulière

Le journal des Rivalry Games – Semaine 5

Chaque vendredi, Nicolas Meichel vous proposera une présentation complète des Rivalry Games de la semaine : un véritable saut dans l’univers infernal de ces matchs entre programmes qui aiment s’haïr mutuellement.

Trophée en jeu, bilan des confrontations, historique, etc… Vous saurez tout sur ces rencontres explosives qui mettent le feu sur les campus !

Les Rivalry Games de la semaine

 

Southern Methodist (1-2) @ Texas Christian (1-2)
Amon Carter Stadium, Forth Worth, Texas
Samedi 28 septembre 2013
12h00 (heure cote est, 18h30 en France)
 en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Iron Skillet.
Bilan des confrontations : TCU mène 45-40-7.
1er match : 1915.
Dernier match : TCU 24, Southern Methodist  16.
Historique : Cela fait près d’un siècle que les universités de Southern Methodist et Texas Christian s’affrontent sur un terrain de football. Seulement 56 kms séparent les deux universités. Cette proximité géographique et le fait de jouer dans la même conférence (Southwest Conférence) pendant plus de 70 ans (1923 à 1996) font de la rivalité ce qu’elle est aujourd’hui. Cependant, la rivalité s’est surtout intensifiée juste après la seconde guerre mondiale, lorsque le football universitaire était en plein expansion. C’est à partir de 1946 que l’ « Iron Skillet » (poêle de fer) a été mis en place. Les Mustangs et les Horned Frogs ne jouent plus dans la même conférence aujourd’hui, mais des confrontations sont prévues jusqu’en 2017.


Iowa (3-1) @ Minnesota (4-0)
TCF Bank Stadium, Minneapolis, Minnesota
Samedi 28 septembre 2013
15h30 (heure locale, 21h30 en France)
en rediffusion sur TBP TV

Trophée en jeu : Floyd of Rosedale.
Bilan des confrontations : Minnesota mène 61-47-2.
1er match : 1891.
Dernier match : Iowa 31, Minnesota 13.
Historique : Les universités d’Iowa et de Minnesota forment l’une des plus anciennes rivalités de la Football Bowl Subdivision (FBS). Plus de 100 confrontations lient les 2 universités, chacune membre de la même conférence, la Big Ten. Le trophée, un cochon en bronze, a été créé en 1935 après que le Gouverneur du Minnesota de l’époque, Floyd Olson, ait parié avec le gouverneur de l’Iowa Clyde L. Herring, sur le fait que le perdant devait offrir un cochon de son Etat au gagnant. Minnesota remporta le match et le gouverneur de l’Iowa tiendra sa promesse. Le cochon, né à Rosedale (dans l’Iowa), fut appelé Floyd, comme le prénom d’Olson. C’est ainsi que le « Floyd of Rosedale » est né.

Focus : « Iron Skillet »

Historique

Presque un siècle ! Presque 100 ans que la rivalité entre les Texas Christian University (TCU) Horned Frogs et les Southern Methodist University (SMU) bat son plein. La première confrontation entre les 2 universités date de 1915, où TCU l’emportera largement 43-0. La rivalité entre TCU et SMU est d’abord d’ordre géographique. En effet, seulement 56kms séparent les deux campus. La suprématie de l’agglomération de Dallas-Forth Worth est donc en jeu à chaque match. Outre l’emplacement des universités, d’autres éléments rapprochent TCU et SMU. Les deux écoles sont à la fois privées et chrétiennes, et possèdent environ le même nombre d’étudiants (10 000) sur leurs campus.

Dans la même conférence de 1923 à 1996 (Southwest Conference), les confrontations entre TCU et SMU d’avant guerre ont souvent été serrées et importantes, du notamment au bon niveau des 2 universités. En 1935, TCU et SMU (invaincues à ce moment là dans la saison) se disputent le « Game of the Century » (match du siècle). Ce sont les Mustangs qui l’emporteront 20-14, les permettant ainsi d’accéder au Rose Bowl qu’ils perdront contre Stanford. Cette même année, les Frogs gagneront le Sugar Bowl contre Carnegie Tech. Les 2 universités s’auto-proclameront champions nationaux cette année là (pas encore de Championship Game). TCU était élu champion par le sytème de classement Williamson, alors que SMU fut voté numéro 1 dans les sondages Dickinson et Houlgate. La rivalité n’en est ressortie que plus forte.

Après la seconde guerre mondiale, le football universitaire prend de plus en plus d’importance et explose. C’est en 1946 que le trophée « Iron Skillet » fut crée. L’histoire raconte qu’un étudiant de SMU s’amusait à faire cuire des « Frog legs » (cuisses de grenouilles) dans une poêle durant les festivités d’avant match, afin de moquer l’université rivale. A ce moment là, un fan de TCU réagissa et considéra que cette action était trop extrême et que la rivalité allait trop loin. Les 2 fans se sont ensuite mis d’accord sur le fait que le match devait décider lui-même de qui allait s’emparer des cuisses de grenouilles et de la poêle. C’est ainsi que les 2 universités se disputent désormais « l’Iron Skillet » chaque année.

Des années 1950 à la moitié des années 1960, TCU domine régulièrement SMU. En effet, les Frogs, emmené par leur coach Abe Martin, remportent 13 des 16 confrontations avec les Mustangs (pour 2 victoires de SMU et un nul). A partir de 1966, et ce pendant 2 décennies, SMU pris le contrôle de la rivalité en remportant 19 des 21 confrontations durant cette période, avec notamment 15 succès d’affilée entre 1972 et 1986. C’était l’époque où Ron Mayer (ancien assistant des Cowboys en NFL) fut coach des Mustangs (de 1976 à 1986) et où Eric Dickerson, Graig James et Charles Waggoner formaient l’attaque des coureurs « Pony Express ».

 A partir de 1987, SMU est au cœur d’un scandale qui allait pénaliser l’équipe de l’université pendant près de 20 ans. Après avoir violé  de nombreuses règles NCAA (de recrutement notamment), les Mustangs furent sanctionnés d’une « Death Penalty » (interdiction de jouer), ce qui aura pour conséquence l’affaiblissement extrême de l’équipe. Pendant les deux décennies qui suivirent, SMU ne réussira qu’une seule fois à avoir une saison positive. TCU dominera logiquement la rivalité durant cette période là (13-5 pour TCU entre 1989 et 2007).

Depuis 1996, les 2 universités ne jouent plus dans la même conférence. TCU joue aujourd’hui dans la Big 12, alors que SMU se trouve dans la American Athletic Conference. Cela n’empêche cependant pas la rivalité de perdurer. En effet, de 1915 à 2012, seules 6 saisons n’ont pas vu TCU et SMU s’affronter, à savoir en 1919, 1920, 1925, 1987, 1988 et 2006. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter, des rencontres étant prévues jusqu’en 2017 au moins.

L’anecdote : le nouveau trophée de 1993

Après une baisse d’intérêt pour le « Iron Skillet », les 2 universités décidèrent en 1993 de relancer la tradition en créant un tout nouveau trophée. Le nouveau « Iron Skillet » est en fonte, avec des dimensions de 38cm de large, 5cm de profondeur, et un poids de 13kg.

A l’intérieur de la poêle sont gravés les mots suivants :

“The Battle for the Iron Skillet
SMU vs. TCU
A Tradition since 1915″

Les enjeux du match de samedi

– la suprématie entre les deux universités texanes est en jeu.
– les deux universités ont perdu la semaine dernière, un succès serait donc idéal pour se relancer.
– pour TCU, il faut essayer de stopper le jeu de passe des Mustangs (348,7 yards en moyenne, soit 10è attaque aérienne de la FBS).
– pour SMU, essayer d’être plus performant en défense (37,7pts pris en moyenne durant les 3 premiers matchs, soit un classement de 115è sur 123 dans la FBS).

Sports US addict, rédacteur sur trashtalk.fr et touchdownactu.com

3 Commentaires

3 Comments

  1. Nicolas N.

    27 septembre 2013 à 16h13

    Iron Skillet trophy, baby !
    Le foot texan dans sa plus pure tradition, un bonheur, un régal chaque année…

    C’est vraiment intéressant cette année, parce que les deux équipes ont réellement fait le même début de saison. Ce qui est surprenant, c’est que TCU décoivent autant. Après la perte de QB Casey Pachall, l’attaque des Horned Frogs semblent s’être effondrés, et quand bien même, Casey n’avait pas bien démarré du tout la saison avant de se blesser. DE Devonte Fields et RB B. Catalon sont les deux seules armes qu’il reste réellement au sein de cette équipe et je ne sais pas si ça sera suffisant pour battre les Mustangs et le senior QB Garrett Gilbert, supérieur selon moi à QB Trevone Boykin.

  2. Pascal

    28 septembre 2013 à 14h41

    Super article . Merci

  3. JimKelly93

    28 septembre 2013 à 14h44

    J’adore découvrir cet aspect du foot universitaire. En plus au Texas, génial !
    Go Frogs !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière