Suivez-nous sur

Bowls

Rose Bowl 2012 : Oregon 45, Wisconsin 38

Harry How/Getty Images

Rose Bowl 2012 : Oregon 45, Wisconsin 38

Au terme d’un match ultra-offensif, les Ducks de #5 Oregon remportent le 98ème Rose Bowl de l’Histoire sur le score de 45-38 contre de robustes Badgers de #10 Wisconsin.

C’est un vrai combat de boxe que nous ont offert les champions de la conférence Pac-12, les Ducks de #5 Oregon (12-2, 8-1 Pac-12), et les champions de la conférence Big Ten, les Badgers de Wisconsin (11-3, 6-2 Big Ten), lors de ce Rose Bowl dont les 83 points au total représentent un record historique.

Il aura finalement fallu attendre deux éclairs de génie de RB DeAnthony Thomas et deux « big plays » en défense pour que RB LaMichael James et les Ducks de #5 Oregon concluent leur superbe saison par une première victoire au Rose Bowl en 95 ans.

Tout au long de ce Rose Bowl passionnant, aucune des deux équipes n’a pris plus de 7 points d’avance. On s’attendait à une opposition de style entre deux des meilleures attaques de la saison 2011 (Oregon 3ème, Wisconsin 6ème), Ducks et Badgers ne nous ont pas déçu. Face à l’attaque véloce et rapide de #5 Oregon, #10 Wisconsin a montré toute la puissance de son jeu au sol.

Dès la première possession de #10 Wisconsin, le RB vedette Montee Ball (32 courses, 164 yards, 1 TD) a impressionné par sa robustesse permettant à QB Russell Wilson (19/25, 296 yards, 2 TDs, 1 INT) d’inscrire son premier TD du match sur un « play-action » imparable conclu par une réception de WR Jared Abbrederis (4 réception, 119 yards, 1 TD).

Comme souvent cette saison, la réponse de #5 Oregon a été immédiate : 7 jeux pour 80 yards en 2 minutes, TD de RB LaMichael James (25 courses, 159 yards, 1 TD) !

A peine le temps de respirer que l’attaque « smashmouth » des Badgers frappent de nouveau sur une course de 4 yards de QB Russell Wilson après un drive parfaitement dirigé par le quarterback senior (14-7) et par un RB Montee Ball inarrêtable. La ligne offensive de #10 Wisconsin semblait alors avoir pris l’avantage sur le front four de #5 Oregon.

Après un punt de chaque côté, les Ducks récupérèrent le ballon sur leur 5 yards, avant que le phénoménal RB freshman DeAnthony Thomas (2 courses, 155 yards, 2 TDs) ne réussisse la plus longue course de l’Histoire du Rose Bowl pour un TD au sol de 91 yards !

Les Ducks revenaient alors à hauteur des Badgers, 14-14, à la fin du 1er quart-temps.

Le second quart-temps ne baissa pas d’intensité et c’est sur le 39ème TD de la saison (record NCAA détenu par Barry Sanders égalé) de RB Montee Ball que #10 Wisconsin reprit les commandes (21-14). Pas pour longtemps, en deux jeux seulement, #5 Oregon égalisa à 21-21 grâce à un retour de punt de RB DeAnthony Thomas et à une superbe réception de RB Kenjon Barner pour un TD de 54 yards.

Et pour terminer cette première mi-temps de folie, DE Louis Nzegwu (Wisconsin) inscrit un TD de 33 yards après avoir récupéré un fumble de QB Darron Thomas (17/23, 268 yards, 3 TDs, 1 INT). Ce dernier se racheta alors en menant un dernier drive typique des Ducks (read options, play-action, etc..) conclu par une passe pour WR Lavasier Tuinei (8 réceptions, 158 yards, 2 TDs). 28-28 ! Le record de points à la mi-temps dans un Rose Bowl était battu.

Après 30 minutes de jeu, il était évident que les deux défenses n’avaient pas trouvé de solutions pour stopper ou même ralentir l’attaque adverse.

La seconde mi-temps débuta par un nouveau « big play » du joueur du match, RB DeAnthony Thomas : une course de 64 yards pour donner les devants aux Ducks pour la première fois du match (35-28).

C’est alors que la puissance de la défense des Badgers sembla prendre le dessus sur une attaque des Ducks obligée de punter à deux reprises. Une passe de QB Darron Thomas fût également interceptée. #10 Wisconsin en profita pour repasser devant (38-35) grâce à un FG de 29 yards de K Philip Welch et à une réception de 18 yards de WR Nick Toon (9 réceptions, 104 yards, 1 TD).

Mené au score, #5 Oregon décida d’utiliser davantage de blitzes et de mettre ainsi plus de pression sur QB Russell Wilson, qui fût alors intercepté par LB Kiko Alonso (5 plaquages, 2 sacks, 1 INT). Ce fût le tournant du match puisque quelques secondes plus tard, QB Darron Thomas réussit son 3ème TD de la rencontre sur une passe de 11 yards pour WR Lavasier Tuinei (42-38). Les Ducks ajoutèrent ensuite 3 points sur un FG de 30 yards de K Alejandro Maldonado.

Les Badgers tentèrent bien de revenir au score mais un fumble de WR Jared Abbrederis sur les 30 yards des Ducks redonna la possession du ballon à #5 Oregon. QB Russell Wilson eut une toute dernière chance mais sans aucun temps-mort restant, les Badgers ne parvinrent pas à remonter suffisamment le ballon pour se donner une possibilité de tenter une dernière passe dans la end-zone des Ducks, qui l’emportent finalement 45-38.

Avec cette victoire les Ducks de #5 Oregon remportent leur premier Rose Bowl depuis 1917. C’est également le premier succès dans un bowl BCS pour coach Chip Kelly, arrivé sur le campus de Eugene en 2009.

Dans la défaite de #10 Wisconsin, on retiendra la belle performance de RB Montee Ball. Incroyablement patient, il excelle sur les « draw plays » comme personne. Un an après une cruelle défaite contre Texas Christian dans ce même Rose Bowl, les Badgers de #10 Wisconsin perdent pour la deuxième année d’affilée à Pasadena.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls