Suivez-nous sur

Recrutement

Les Longhorns de Texas peuvent-ils encore sauver leur recrutement 2017 ?

A l’approche du fameux Signing Day, le recrutement pour la classe 2017 bat son plein. Pour certaines universités, cette période est surtout axée sur la défense, en s’assurant que les joueurs dont elles ont fait leur priorité ne passent pas à d’autres programmes.

Alabama, par exemple, a déjà 25 engagements, dont 5 « five stars » et 16 « four stars ».

Inutile de rappeler que le Crimson Tide est déjà classé Numéro 1 du pays avec cette classe 2017 pourtant considérée comme l’une des plus faible de ces dernières années. Affaire à suivre.

Pour d’autres, comme les Longhorns du Texas, l’approche du signing day est loin d’être de tout repos. Il est encore temps de terminer fort et grimper dans le classement 2017 mais il va falloir convaincre les derniers prospects « Star » restant !

L’année dernière, les Longhorns ont fini « on fire » le National signing day, pour terminer 3ème du classement général au niveau recrutement. Pour l’instant classés à la 38ème place, finir dans le TOP 10 au terme du signing day est peu probable. Cependant comme le nouveau head coach, Tom Herman, avait un délai plus court pour établir des relations avec les prospects, après avoir remplacé Charlie Strong remercié fin novembre et parti en Floride du côté de South Florida, les texans peuvent espérer terminer, comme en 2014, autour de la 15ème place.

Alors, comment les Texans pourraient-il grimper? Les Longhorns espèrent toujours le 5 étoiles DT Marvin Wilson (Bellaire ,TX), classé numéro 10 sur le plan national, qui se rapproche pourtant dangereusement de LSU. Les Longhorns sont favoris (pour l’instant) pour signer le prospect 5 étoiles DE K’Lavon Chaisson qui hésiterait à rejoindre les Gators en Floride.

Les Texans tentent également de recruter les « four stars », LB Levi Jones (qui étudie déjà à Austin Tx) , CB Chevin Calloway (Dallas TX) et le OT Stephan Zabie (lui aussi comme Levi Jones à Westlake Austin TX).

Enfin, les Texans essaient de rattraper leur retard sur des programmes basés en dehors du Lone Star State. En effet l’université d’Oklahoma a pour l’instant, et de loin, la meilleure classe de la conférence Big 12. Les Sooners, seule équipe de la conférence présente dans le top 30 national, se classe actuellement 7ème, loin devant les Longhorns.

L’autre programme qui inquiète les Texans est Ohio State. Alors que les talents d’Urban Meyer en tant que recruteur ne sont une surprise pour personne, le head coach des Buckeyes a décidé, cette année, de faire son marché au Texas en s’adjugeant 2 des 6 recrues « five stars » de l’état et trois des 10 meilleurs lycéens, en plus de l’ancienne recrue d’Alabama, le 5 étoiles Kendall Sheffield.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Recrutement