Suivez-nous sur

Rankings

CFP Rankings : Georgia 1er leader; Alabama, Notre Dame et Clemson dans le Top 4

Invaincus en 2017 et auteurs de plusieurs victoires dominantes, les Bulldogs de #1 Georgia s’installent aux commandes du 1er classement du comité de sélection du College Football Playoff.

Credit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

CFP Rankings : Georgia 1er leader; Alabama, Notre Dame et Clemson dans le Top 4

Le comité de sélection du College Football Playoff a parlé : les Bulldogs de #1 Georgia occupent la tête du premier CFP Rankings de la saison 2017.

Pour la 4ème année consécutive, deux programmes de la conférence SEC se retrouvent dans le Top 4 puisque le Crimson Tide de #2 Alabama (#1 dans l’AP Top 25 et les Coaches Poll) est classé 2ème du classement de ce mardi 31 octobre 2017.

Suivent les Fighting Irish de #3 Notre Dame et les champions nationaux en titre, les Tigers de #4 Clemson. Les conférences Big Ten, Big 12 et Pac-12 sont donc actuellement exclus des playoffs.

Pour rappel, les 4 équipes du dernier CFP Top 25 participeront aux 4ème playoffs à 4 de l’Histoire de l’élite du College Football. Les deux demi-finales se dérouleront, le samedi 1er janvier 2018, dans le cadre du Rose Bowl et du Sugar Bowl. Les vainqueurs de ces deux matchs se retrouveront en finale nationale, le 8 janvier 2018, au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta (Géorgie).

Ainsi, si la saison devait s’arrêter aujourd’hui, les deux demi-finales seraient les suivantes :

– #1 Georgia vs #4 Clemson (Sugar Bowl)
– #2 Alabama vs #3 Notre Dame (Rose Bowl) .

Voici le classement CFP Top 25 complet :

La difficulté du calendrier reste une valeur forte

Avec trois victoires contre des équipes de ce premier CFP Rankings et une très courte défaite – en ayant dominé – face au #1, #3 Notre Dame est clairement récompensé pour la difficulté de son parcours jusque-là. Hormis cette défaite 20-19 contre les Bulldogs, les Fighting Irish ont battu #17 USC, #20 North Carolina State et #24 Michigan State en plus de très larges succès face à Temple, Boston College et North Carolina ce qui justifie pleinement sa position dans le carré d’as.

Les champions nationaux en titre bénéficient également de la difficulté de leur début de calendrier 2017. Les Tigers de #4 Clemson ont battu deux programmes classés dans ce premier CFP Rankings (Auburn et Virginia Tech) et six équipes possédant actuellement un bilan positif (Auburn, Louisville, Boston College, Virginia Tech, Wake Forest et Georgia Tech).

C’est également en raison d’un calendrier jugé insuffisamment difficile que #9 Wisconsin et #10 Miami, pourtant toujours invaincus, se retrouvent positionnés #9 et #10. Les Badgers et les Hurricanes n’ont pas gagné le moindre match contre des équipes classées dans ce premier CFP Rankings.

Le comité réaffirme l’importance des confrontations directes

A l’inverse des deux grands polls (AP Top 25 et Coaches), dont les rankings semblent défier toute logique, le comité de sélection a fait preuve de discernement au moment de classer les trois équipes de #5 à #7.

#5 Oklahoma, #6 Ohio State et #7 Penn State possèdent un bilan de 7-1. Pour les séparer, le comité de sélection s’est basé sur les confrontations directes. #5 Oklahoma a battu #6 Ohio State qui a battu #7 Penn State. Simple et efficace. La vérité du terrain.

Le grand perdant : La Pac-12

Les deux défaites des Trojans de #17 USC et du Cardinal de #21 Stanford, les revers surprises des Huskies de #12 Washington et #25 Washington State et l’absence de victoire signature en match hors-conférence ont été très préjudiciables à la conférence Pac-12 lors de l’évaluation du comité de sélection du CFP.

A moins d’un chaos généralisé dans les conférences ACC et Big 12, les chances de voir un représentant de la Pac-12 dans les playoffs semblent très minces. #12 Washington est actuellement l’équipe la mieux classée.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

4 Commentaires

4 Comments

  1. benoit

    1 novembre 2017 à 08h16

    Salut et question :
    « La difficulté du calendrier reste une valeur forte »
    Est ce que toutes les équipes cherchent à avoir un calendrier difficile ou bien certaines ne le souhaitent pas ou ne peuvent pas…?

  2. tamoul-a-moustache

    1 novembre 2017 à 14h55

    Et bien ca fait plaisir ce classement qui prend en compte les rencontres difficiles ! En NFL, la meilleure equipe de la saison n’a quasiment jamais 0 defaite. Ce qui compte, c’est de prendre des risques.
    Oui pour les rencontres avec differents niveaux et conferences, justement pour evaluer ce niveau. (Si on fait des rencontres Memphis ou Temple vs. PAC12, pas sur qu’ils paraissent ridicules), mais des vrais matches a enjeu, je dis oui. S’ils continuent a dominer ainsi, j’espere que si Georgia perd a Alabama en finale SEC, ils resteront dans le top 4, rien que pour avoir affronte de vraies equipes solides.
    ND-Bama et Clemson-Georgia, ca sent la poudre. Carrement allechant.
    dommage pour mon chouchou Saquon Barkley que j’aurais aime voir repartir avec un titre. Mais fallait pas lacher le 4e QT comme ca contre Ohio State

  3. Kid Ink

    1 novembre 2017 à 18h30

    Classement cohérent cependant vu la dynamique actuelle je doute qu’Oklahoma réussisse à battre Ohio State s’il devait y avoir un match ce samedi… Je mettrai les Buckeyes en 5
    A par cela rien à redire sur ce premier ranking, qui risque de pas mal changer d’ici le début des Play Off (Alabama et Georgia vont très certainement s’affronter lors de la finale de conférence SEC, ce qui risque d’anéantir les chances du perdant au profit d’Oklahoma et Ohio State si ces deux ne perdent pas d’ici la)

    • Ryujii

      4 novembre 2017 à 16h03

      Franchement j’en doute, si les 2 sont toujours #1 et #2 avant la finale, le perdant sera #4.

      L’année dernière ils ont bien privilégié un non champion au champion de sa conférence et là je vois pas qui ils pourraient mettre de la PAC12 et de la Big 12, même la Big Ten ça semble compliqué de le placé dans le carré final.

      La seule inconnue serait de savoir si ND va tenir bon jusqu’à la Week 12.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Rankings