Suivez-nous sur

Saison Régulière

USC s’impose à Washington State, 44-17

Les Trojans ont assuré l’essentiel face à une faible équipe de Washington State, rapidement privée de son quarterback titulaire.

Ecarté de la course aux playoffs, USC reste mathématiquement candidat au titre de division South, et donc de conférence Pac-12. Les Trojans ont assuré l’essentiel face à une faible équipe de Washington State, rapidement privée de son quarterback titulaire. Un match plutôt insipide, qui confirme à nouveau que le programme californien est en convalescence.

Déjà privés de LT Chad Wheeler et SS Gerald Bowman, les Trojans se présentent sous la pluie de Pullman, WA, avec un goût de revanche après leur défaite 10-7 en 2013 face aux Cougars. Le match débute timidement avant que WR Nelson Agholor (8 rec, 220 yds, 1 TD, 2 PR, 71 yds, 1 TD) ne remonte le terrain pour inscrire un touchdown sur retour de punt, son second cette saison et son quatrième en carrière, soit un nouveau record à USC. Bien protégé par sa ligne offensive inexpérimentée, qui alignait trois freshmen, un sophomore et un junior comme titulaires, QB Cody Kessler (21/32, 400 yds, 5 TD) a une fois de plus brillé, et il a répondu aux attentes des supporters avec quelques passes profondes.

Pourtant la jeune ligne offensive a peiné pour faire progresser le jeu au sol, et RB Javorius Allen (19 att, 114 yds) a eu plus de difficultés dans ce match, face à une ligne défensive de Washington State plutôt solide contre la course. Une fois de plus, l’OL des Trojans a multiplié les pénalités et Steve Sarkisian devra adresser ce problème rapidement, car « the sky is the limit » pour sa ligne offensive au potentiel ravageur.

Du côté des locaux, le match tourne rapidement au drame avec la blessure grave de QB Connor Halliday (6/9, 40 yds, 1 INT) en début de rencontre, après un hit sévère de DE Leonard Williams (3 tackles, 3 solo, 1 TFL, 1 BrUp). Le Cougar se tortille de douleur au sol et est rapidement pris en charge par les assistants de Washington State. Geste de grande classe, les deux capitaines adverses, Cody Kessler et Hayes Pullard, viennent soutenir Halliday avant qu’il ne quitte définitivement le terrain. C’est le redshirt freshman Luke Falk (38/57, 370 yds, 2 TD, 1 INT) qui reprend les rênes de l’attaque pass-happy de Wazzu.

USC a également souffert son lot de blessures avec la perte de LB/S Su’a Cravens (4 tackles, 4 solo, 1 TFL, 2 BrUp) avant la mi-temps, sur une blessure au genou. Les nouvelles n’ont pas encore filtré sur celui qui est certainement le meilleur joueur défensif des Trojans, mais son absence serait une énorme perte alors que les Californiens affronteront prochainement UCLA et Notre Dame. La blessure de FS Leon McQuay III a également porté un coup à une secondary déjà friable, et USC est maintenant sous la barre des 50 joueurs boursiers au sein de son roster actif.

On retiendra cependant les performances individuelles de WR Nelson Agholor, certainement l’homme du match match, à propos de qui certaines rumeurs ont filtré cette semaine quant à son inscription précoce à la draft, de WR JuJu Smith (6 rec, 74 yds, 3 TD) et de CB Adoree’ Jackson (8 tackles, 8 solo, 1 TFL, 2 BrUp, 3 KR, 67 yds). Les deux derniers font d’ailleurs office de sérieux prétendants pour une nomination dans la Freshman All-American Team à l’issue de la saison.

Comme face à Oregon State, USC bat un adversaire modeste mais ne se montre pas rassurant, en particulier avec sa défense décimée. Le titre de division South devrait visiblement se disputer entre Arizona State et Arizona, et UCLA si les Bruins viennent à bout des Trojans. Oregon fait plus que jamais office de grand favori pour le titre de conférence Pac-12. Pour les Cougars de Mike Leach, la saison est déjà bouclée avec un piètre bilan de 2 victoires pour 7 défaites. En conclusion, ce match aura simplement permis à quelques joueurs de se mettre en avant au cours d’un duel moribond, entre deux équipes qui ne peuvent pas espérer grand chose cette saison.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière