Suivez-nous sur

Notre Dame Fighting Irish

Stanford élimine Notre Dame des playoffs, 38-36

Un Classique. Au terme d’un fabuleux match remporté 38-36 sur un FG à la dernière seconde, le Cardinal de #9 Stanford renforce sa position de candidat à une place en College Football Playoff que les Fighting Irish de #6 Notre Dame ne joueront donc pas.

Un Classique. Au terme d’un fabuleux match remporté 38-36 sur un FG à la dernière seconde, le Cardinal de #9 Stanford renforce sa position de candidat à une place en College Football Playoff que les Fighting Irish de #6 Notre Dame ne joueront donc pas.

Le programme de South Bend (Indiana) pensait pourtant avoir fait le plus difficile en prenant une avance de 36-35 à 30 secondes de la fin lorsque QB DeShone Kizer inscrit un TD sur une course de 2 yards. Mais avec ses 3 temps-morts en poche, le Cardinal parvint à remonter le ballon pour se mettre en position de tenter un FG de 45 yards que K Conrad Ukropina réussit pour donner la victoire à #9 Stanford dans un stade en folie. Un crève-coeur pour les Fighting Irish.

Pour son dernier match à domicile, le senior QB Kevin Hogan (17/21, 269 yards, 4 TD) a peut-être réussi le meilleur match de sa carrière avec 4 passes de TD. Son sang-froid et sa clairvoyance sur le dernier drive a démontré – encore une fois – qu’il était l’un des quarterbacks les plus sous-estimés du pays.

A la conclusion d’un long drive de plus de 75 yards et 5:31, c’est le Cardinal qui a frappé en premier grâce à une passe de TD de 1 yard du senior QB Kevin Hogan pour RB Remound Wright. Mais les Fighting Irish répliquèrent immédiatement sur un retour de kickoff de 93 yards de WR C.J. Sanders ! En 1o secondes, #6 Notre Dame égalisait à 7-7.

Comme sur sa 1ère possession, #9 Stanford contrôla le ballon pendant plus de 6 minutes et inscrit son 2ème TD du match sur une réception de 6 yards de WR Devon Cajuste (5 réceptions, 125 yards, 1 TD). Ainsi, on jouait depuis plus de 12 minutes et l’attaque des Fighting Irish n’avait pas encore pris le moindre snap.

Après 2 FGs courte distance de K Justin Yoon (3/3 FG) qui ramena le score à 14-13 pour #9 Stanford, QB DeShone Kizer (13/25, 234 yards, 1 TD et 128 yards au sol, 1 TD) réussit le second big play des Golden Domers sur une superbe passe de TD de 73 yards pour l’inévitable WR Will Fuller (6 réceptions, 136 yards, 1 TD). #6 Notre Dame passait devant pour la 1ère fois de la soirée (21-14).

La bande de coach David Shaw réagit sur le drive suivant. QB Kevin Hogan réussissant son 3ème TD de la 1ère mi-temps sur une passe de 14 yards pour WR Michael Rector (3 réceptions, 51 yards, 1 TD). Le Cardinal rentrait aux vestiaires avec une avance 21-20 non sans avoir provoqué un fumble de QB DeShone Kizer sur la dernière possession des Irish.

Après le 3ème FG de Justin Yoon de la soirée pour #6 Notre Dame, #9 Stanford repassait devant sur un TD de 1 yard tout en puissance du 3rd-down back, RB Remound Wright (28-23). Mais encore une fois, les Fighting Irish répondirent sur une explosive course de 62 yards du freshman RB Josh Adams (168 yards au sol, 1 TD) ! La conversion à 2 points fût manquée mais #6 Notre Dame basculait dans le 4ème quart-temps avec une avance de 29-28.

L’incroyable chassé-croisé se poursuivit avec la 4ème passe de TD de QB Kevin Hogan qui trouva TE Austin Hooper pour un TD de 10 yards qui permettait au Cardinal de prendre une avance de 6 points 35-29.

Les défenses prirent alors le pas sur les attaques jusqu’à un dernier drive de #6 Notre Dame que le quarterback des Irish conclut par une course de TD de 2 yards (36-35). Mais c’était sans compter l’incroyable abnégation de QB Kevin Hogan, qui calmement remonta le terrain avec notamment une magistrale passe de 26 yards pour WR Devon Cajuste. K Conrad Ukropina donna finalement la victoire au Cardinal sur un FG de 45 yards.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Notre Dame Fighting Irish