Suivez-nous

USC Trojans

Quel staff pour les Trojans en 2014 ?

Publié

le

Maintenant que la saison est complètement terminée pour USC, vainqueur de Fresno au Las Vegas Bowl, Steve Sarkisian va prendre ses quartiers au John McKay Center. La priorité pour les Trojans se situe désormais dans la course finale au recrutement, à un peu plus d’un mois du National Signing Day du 5 février prochain.

Ces dernières années, en dépit de la réduction du nombre de recrues possibles à cause des sanctions, Lane Kiffin et Ed Orgeron avaient réussi l’exploit d’attirer les meilleurs prospects à USC et de signer les meilleures classes de recrutement du pays en qualité mais cette année a été bien plus compliquée pour le staff. Avec la légitimité de Lane Kiffin mise à mal en début de saison puis le changement brusque de coach et l’incertitude de l’avenir d’Ed Orgeron à la tête du programme, les prospects ciblés par les Trojans sont restés dans l’expectative ou sont allés voir ailleurs. Le recrutement a connu un coup de fouet avec l’annonce de l’arrivée de Steve Sarkisian à partir de 2014 puisque Jonathan Lockett (CB, quatre étoiles), Claudeson Pelon (DL, quatre étoiles), Don Hill (DE, trois étoiles) et Chris Brown (OT, quatre étoiles) ont donné leur accord au nouveau coach.

Mais USC est encore loin du but. La classe actuelle est rangée au trente-septième rang national et ne comprend aucun prospect cinq étoiles. Le nouveau coaching staff va donc devoir s’activer et se montrer très convaincant pour combler les quatre dernières places disponibles et signer des joueurs tels que Damien Mama (OT, quatre étoiles), Adoree’ Jackson (ATH, cinq étoiles), Tony Brown (CB, cinq étoiles), Michiah Quick (ATH, quatre étoiles), JuJu Smith (DB, cinq étoiles) ou encore Bryce Dixon (TE, quatre étoiles). Néanmoins Steve Sarkisian va également devoir rapidement compléter son staff pour rassurer les prospects et préparer l’avenir.

Coach Steve Sarkisian, USC

Jusqu’ici le staff se constitue de Steve Sarkisian à la tête de l’équipe ainsi que trois de ses assistants de Washington; Johnny Nansen, Keith Heyward et Peter Sirmon. Nansen s’occupe des running backs des Huskies depuis 2012 et il a participé à l’essor de Bishop Sankey ces deux dernières années mais Tommie Robinson occupe ce poste à USC et son excellent travail avec Javorius Allen et Tre Madden parle pour lui. Nansen est capable d’occuper différents postes et si Robinson est conservé, ce qui n’a encore rien de certain, il pourrait s’occuper d’un autre secteur. Keith Heyward est quant à lui coach des défensive backs depuis deux ans à Washington et les Huskies possèdent l’une des meilleures défenses aériennes du pays depuis son arrivée. Peter Sirmon entraîne les linebackers, étant lui-même un ancien joueur à ce poste et ayant évolué sept saisons en NFL.

Steve Sarkisian a également confirmé il y a quelques temps que Tee Martin, l’entraîneur des receveurs à USC et l’un des meilleurs recruteurs de Californie, demeurerait dans le staff l’an prochain. Depuis hier soir et la victoire maîtrisée des Trojans au Las Vegas Bowl sous la direction de Clay Helton, coach des quarterbacks qui a fait office d’offensive coordinator en deuxième partie de saison, on sait également que celui-ci conservera son poste l’an prochain pour diriger le play-calling offensif.

Maintenant il reste des trous à combler et le poste le plus médiatisé n’est autre que celui de DL coach, occupé par Ed Orgeron à USC avant sa démission et par Tosh Lupoi à Washington. Tous les deux sont très médiatisés, très appréciés des prospects et de leurs joueurs et ils excellent dans le recrutement. Le problème est que Lupoi fait actuellement l’objet d’une enquête car il est présumé avoir payé des cours en ligne à un prospect afin qu’il puisse augmenter sa moyenne et signer à Washington. Toujours sous probation de la part de la NCAA, USC n’essaiera certainement pas de le faire venir, d’autant plus que son transfert en Californie n’avait rien d’une certitude avant même l’annonce de l’enquête puisque l’université de Los Angeles aurait dû s’acquitter d’un million de dollars pour débaucher Tosh Lupoi au département athlétique de Washington.

Reste Ed Orgeron qui a démissionné avec fracas de son poste de head coach intérimaire, DL coach et recruiting coordinator à l’annonce de la nomination de Steve Sarkisian. Ce dernier a très récemment affirmé son désir de convaincre Orgeron de revenir dans le staff d’USC pour 2014 mais il sera très difficile d’y parvenir puisque le coach emblématique s’est senti profondément blessé de n’avoir pas été choisi par Pat Haden comme successeur définitif de Lane Kiffin. La chance des Trojans réside dans le fait qu’Ed Orgeron ne soit pas très courtisé pour un poste de head coach dans une autre université et que ses joueurs tiennent beaucoup à lui, comme ils l’ont montré lors du Las Vegas Bowl.

Pour finir, il reste à définir qui sera le defensive coordinator la saison prochaine. Steve Sarkisian aurait apparemment souhaité que Justin Wilcox le rejoigne à USC après leur collaboration fructueuse à Washington mais, là encore, le département athlétique des Trojans devrait s’acquitter d’une somme conséquente pour recruter Wilcox. En outre, Clancy Pendergast s’est montré très capable cette saison et la performance dominante de la défense face à l’attaque explosive de Fresno State au Las Vegas Bowl pourrait encourager Sarkisian à faire confiance au DC actuel d’USC. Pas de nouvelles non plus au sujet de John Baxter, le gourou des special teams qui a connu un certain succès ces dernières années. Johnny Nansen, débarqué avec Sarkisian, a déjà tenu ce rôle par le passé.

La situation devrait se décanter dans les prochaines semaines, à l’approche du National Signing Day et avec la fin de la saison des bowls, afin que Steve Sarkisian puisse préparer sereinement sa première campagne en tant que grand manitou du programme de football des Trojans. Bien que le transfuge de Washington ait expliqué qu’il affecterait ses assistants aux différents postes lorsque son staff sera complété, on imagine aisément que Clay Helton continuera son travail avec les quarterbacks, Tee Martin avec les receveurs, Keith Heyward avec les defensive backs et Peter Sirmon avec les linebackers. Ramener Ed Orgeron au bercail serait un véritable tour de force mais les fans veulent croire au retour de leur héros de cette saison. Verdict dans quelques temps pour le nouveau départ des Trojans, qui en auront fini avec les sanctions à partir de 2014, et pour qui le renouveau s’annonce déjà très excitant.

Lire la suite
Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alabama Crimson Tide

Alabama-USC pour ouvrir la saison 2020

La rumeur courait de longue date mais c’est maintenant officiel : Alabama et USC donneront le coup d’envoi de la saison 2020 au AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Publié

le

Crédit photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

C’est donc le 5 septembre 2020 à Jerry World que les deux mastodontes du College Football se retrouveront pour une revanche qui sent déjà la poudre.

Revanche. Car les Trojans de USC ont encore en travers de la gorge la déroute subie dans ce même stade à l’occasion de l’AdvoCare Classic, en septembre 2016. Ce jour-là, QB Jalen Hurts et le Crimson Tide avaient démoli les Trojans, 52-6.

Selon FBSchedules.com, Alabama sera considéré comme l’équipe jouant à domicile ce qui assure à la conférence SEC les droits de diffusion d’une rencontre retransmise donc par CBS ou ABC en primetime. Toujours selon FBSchedules.com, Alabama aurait touché 6 millions de $ en acceptant de participer à ce match revanche.

« C’est encore un match d’ouverture qui donnera l’opportunité à nos fans de vivre une expérience digne d’un bowl game. Nous avons joué d’incroyables matchs au AT&T Stadium lors des dernières années et je suis convaincu que cet AdvoCare Classic 2020 sera encore un succès. » – Greg Byrne, directeur athlétique de l’université Alabama.

Ce sera la 4ème apparition du Crimson Tide lors de l’AdvoCare Classic, connu récemment sous le nom de Cowboys Classic. Alabama avait battu Michigan (41-14) en 2012 et Wisconsin (35-17) en 2015.

USC et Alabama se sont rencontrés à 8 reprises dans l’Histoire des deux programmes. Le Crimson Tide mène la série 6-2.

Lire la suite

USC Trojans

CB Jack Jones inéligible en 2018 !

Le cornerback titulaire des Trojans de USC n’a pas obtenu les minima académiques requis pour préserver son éligibilité au niveau FBS en 2018.

Publié

le

Crédit photo : Brian Rothmuller/Icon Sportswire via Getty Images

Coup de massue sur le campus de Los Angeles (Californie) : l’un des leaders de la défense des Trojans sera écarté des terrains pour l’intégralité de la saison prochaine pour des raisons académiques.

Privé des derniers spring practices afin qu’il puisse se concentrer sur ses cours, CB Jack Jones était déjà suspendu par coach Clay Helton pour le premier match de la saison 2018 depuis le mois de mars dernier.

Finalement, cette préparation intensive n’aura servi à rien puisque le cornerback de USC n’a pas obtenu les résultats nécessaires pour conserver son éligibilité.

Auteur de 40 plaquages et 4 interceptions l’an passé, CB Jack Jones laisse un trou béant dans le backfield défensif des champions de conférence Pac-12 qui pourra tout de même compter sur les retours des seniors CB Iman Marshall et FS Marvell Tell, deux des meilleurs défenseurs de l’équipe californienne.

Aux côtés de CB Iman Marshall, CB Jack Jones devait former l’un des duos les plus redoutés au niveau national. L’absence de ce dernier va ainsi forcer le coordinateur défensif Clancy Pendergast à revoir ses plans. Ainsi, le senior CB Isaiah Langley et le freshman Greg Johnson pourraient se retrouver en compétition pour le second poste de cornerback titulaire.

Lire la suite

USC Trojans

Le prometteur receveur de USC, WR Joseph Lewis, face à 5 accusations de délit

Publié

le

Crédit photo : USC Trojans

Le bureau du procureur général de Los Angeles a annoncé avoir déposé 5 accusations de délit relatives à deux incidents de violence domestique commis par le prospect 5 étoiles des Trojans de USC, WR Joseph Lewis.

Considéré comme le 4ème meilleur receveur du recrutement de 2017, le receveur sophomore a été arrêté en février dernier. Le procureur a refusé de déposer des plaintes criminelles mais WR Joseph Lewis est toujours sous la menace de la justice.

Selon Frank Mateljan du bureau du procureur de Los Angeles, le joueur de USC est accusé de coups et blessures commis lors de deux incidents datés du 5 février et du 12 février 2018. Il fait également face à des accusations de séquestration et de violence domestique sans blessure.

Le programme de football de USC a immédiatement suspendu l’étudiant-athlète de toute activité relative à l’équipe. WR Joseph Lewis est également absent du roster des Trojans en vue des spring practices qui débutent dans quelques jours.

WR Joseph Lewis a réussi 4 réceptions pour 39 yards en 2017.

Lire la suite

USC Trojans

Clay Helton à USC jusqu’en 2023

L’actuel head coach de USC a permis aux Trojans de conclure la saison 2017 avec un bilan de 11-3.

Publié

le

Crédits : Jayne Kamin-Oncea/Getty Images

L’université Southern California a annoncé la prolongation du contrat de l’actuel coach des Trojans, Clay Helton, qui se voit assuré de son poste jusqu’au terme de la saison 2023.

Aucun détail financier de ce nouvel accord n’a été communiqué.

« Nous avons des objectifs élevés à USC et Clay peut nous aider à les atteindre. Jusqu’à présent, je suis satisfait du travail effectué par Clay. Il a bâti les fondations d’une équipe championne grâce à sa capacité constante de réussir d’excellents recrutements tout en engageant un staff performant autour de lui construisant ainsi une vision pour notre programme. » – Lynn Swann, directeur athlétique de l’université Southern California.

La nomination de Clay Helton au poste de head coach a été un vrai succès pour les Trojans. Ainsi, il est devenu le premier coach de USC à remporter 10 victoires ou plus lors de ses deux premières saisons. En 3 saisons à la tête du programme de Los Angeles, son bilan est de 27-10 dont 9 victoires contre des équipes classées dans le Top 25 de l’AP.

USC a conclu la saison 2017 avec une fiche de 11-3, la meilleure performance du programme depuis 2008.

Lire la suite

Articles les plus lus