Suivez-nous sur

Oregon Ducks

Trois joueurs d’Oregon hospitalisés suite à des séances d’entrainement extrêmes

Crédit photo : Oregon University

Willie Taggart aurait peut-être préféré une meilleure publicité pour son arrivée sur le campus de Eugene (Oregon) : au moins trois joueurs des Ducks d’Oregon ont été hospitalisés la semaine dernière suite à de graves symptômes causés par des séances d’entrainement et de préparation physique qualifiées d’extrêmes.

OL Doug Brenner, OL Sam Poutasi et TE Cam McCormick ont été admis au PeaceHealth Sacred Heart Medical Center de Springfield (Oregon) quelques jours après la reprise des entrainements de conditionnement physique au retour de la pause hivernale.

Selon le mère de Sam Poutasi, son fils avait des douleurs violentes au bras et le diagnostique des médecins a indiqué qu’il souffrait de rhabdomyolyse, un grave syndrome causé par la dégradation rapide de certaines cellules des muscles squelettiques qui peuvent libérer certains produites comme la myoglobine dans le sang. Les conséquences de ce syndrome peuvent causer des insuffisances rénales sévères.

La Direction athlétique de l’université Oregon a publié un communiqué concernant cette situation inhabituelle :

« La sécurité et la santé de tous nos étudiants sont la priorité des priorités. Nous ne pouvons pas commenter les situations individuelles de nos étudiants mais nous allons apporter des modifications dans notre reprise de l’entrainement afin d’éviter que cela ne se reproduise. Nous remercions notre staff médical de continuer de prendre soin de nos étudiants et de les soutenir durant leur convalescence ».

Selon plusieurs témoins, certaines séances d’entrainement ont été qualifiées de « militaires ». Une séance aurait notamment consisté en des push-ups et des up/downs pendant près d’une heure causant des malaises chez certains joueurs. Un porte-parole de l’université Oregon a contesté ces informations et plusieurs étudiants-athlètes, dont CB Ugochukwu Amadi, ont également indiqué sur les réseaux sociaux que ces entrainements étaient « difficiles » mais « ordinaires ».

Coach Willie Taggart a rendu visite aux joueurs hospitalisés, lundi 16 janvier. Pour rappel, l’ancien coach des Bulls de South Florida, arrivé à Oregon en décembre dernier, a emmené dans ses bagages, son préparateur physique, Irele Oderinde, qu’il avait embauché à South Florida en 2014.

Des cas de rhabdomyolyse avaient déjà fait la Une des médias en 2011 lorsque 13 joueurs d’Iowa State avaient été hospitalisés d’urgence durant des entrainements hivernaux intenses après avoir souffert de ce syndrome.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Oregon Ducks