Suivez-nous

Notre Dame Fighting Irish

Preview 2015 : Notre Dame Fighting Irish

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Fighting Irish de Notre Dame en prévision de la saison de College Football 2015.

Publié

le

Depuis l’arrivée de coach Brian Kelly à South Bend (Indiana), les Fighting Irish ont toujours remporté au moins 8 matchs par saison… mais ils ont aussi été battus au moins 4 fois par année à l’exception de la campagne 2012, qui avait vu Notre Dame terminer invaincu jusqu’à la finale nationale. Pas suffisant pour le programme le plus victorieux de l’Histoire du College Football.

Conséquences : un grand coup de balai au niveau du coaching staff. Le coordinateur offensif Mike Sanford débarque de Boise State pour redonner du punch à l’attaque. Autry Denson (recordman du nombre de yards au sol de l’université Notre Dame avec 4448 yards) prend les rênes des running backs. Grand ami de coach Brian Kelly depuis leurs années à Grand Valley State, Central Michigan et Cincinnati, Keith Gilmore (ex-North Carolina) est le nouveau coach de la ligne défensive et l’ancien All-American Todd Lyght s’occupera du secondary.

Le début de saison 2014 avait pourtant été prometteur : une fiche de 7-1 pour débuter le mois de novembre. La suite fût chaotique. 4 défaites pour conclure la saison. Blessures et inexpérience ont couté cher aux Irish. Toutefois, avec le retour d’un groupe de joueurs talentueux et plus expérimentés des deux côtés du ballon. et le début de l’ère QB Malik Zaire, très solide lors de la victoire de Notre Dame face à LSU au Music City Bowl, les Fighting Irish pourraient être la bonne surprise de cette saison 2015.

Comme d’habitude, le calendrier sera sans pitié pour Notre Dame. 2015 marquera la seconde saison de l’accord entre la conférence ACC et Notre Dame, qui affrontera successivement, cette année, Virginia, Georgia Tech, Clemson, Pittsburgh, Wake Forest et Boston College (à Fenway Park). Les Fighting Irish seront également opposés à Texas, UMass, Navy, USC, Temple et Stanford. Si le programme du campus de South Bend (Indiana) parvient à établir une certain momentum en s’imposant notamment face à Texas et Clemson, la possibilité de voir les Fighting Irish se battre pour une place en College Football Playoff n’est pas à écarter.

NOTRE DAME FIGHTING IRISH
Independent
En 2014 : 
8-5. Remporte le Music City Bowl 31-28 face à LSU.
Head Coach : Brian Kelly, 6ème année (45-20) – Résultats en carrière: 216-77-2.
Coordinateur Offensif : Mike Sanford.
Coordinateur Défensif : Brian VanGorder.
Titulaires de retour : 7 en attaque, 10 en défense.
Joueurs-clés partis : QB Everett Golson, RB Cam McDaniel, TE Ben Koyack, OT Christian Lombard, P/K Kyle Brindza, CB Cody Riggs.
Joueurs à suivre : QB Mailk Zaire, WR Will Fuller, RB/WR C.J. Prosise, LT Ronnie Stanley, DT Sheldon Day, LB Jaylon Smith, CB KeiVerae Russell, S Max Redfield.

Attaque : L’attaque de Notre Dame a montré de gros progrès en 2014 par rapport à une saison 2013 décevante (32.8 points par match contre 27.2 et 444.9 points par match contre 405.8) ce qui n’a pas permis à au coordinateur Mike Denbrock de sauver sa tête. Il a été remplacé par l’adepte de l’attaque totale, Mike Sanford (ex-Boise State). Ce dernier n’aura pas à faire face à une « quarterback battle » puisque le senior QB Everett Golson a fait ses valises pour Florida State laissant ainsi la voie ouverte au prometteur sophomore QB Malik Zaire.

Ce dernier profitera assurément du retour de l’une des meilleures lignes offensives du pays menée par le senior LT Ronnie Stanley, qui fait son comeback à South Bend alors qu’il aura pu être drafté dans les 2 premiers tours de la dernière draft NFL. C Nick Martin et RG Steve Elmer ont le potentiel de futur All-American. Le sophomore LG Quenton Nelson et le junior RT Mike McGlinchery complètent un front five puissant et mobile parfaitement adapté à l’attaque « spread » de Mike Sanford.

Le groupe de receveurs est quasiment intact. Le junior WR William Fuller (76 réceptions, 1094 yards, 15 TDs en 2014) a complètement explosé en 2014 devenant le recordman du nombre de TDs sur réception en une saison de l’université Notre Dame  avec 15 TDs. Les seniors WR Chris Brown (39 réceptions, 548 yards, 1 TD en 2014) et WR Amir Carlisle (23 réceptions, 309 yards, 3 TD en 2014) sont également de retour tout comme le géant WR Corey Robinson (40 réceptions, 539 yards, 5 TDs en 2014), fils du légendaire joueur NBA, David Robinson. La sensation du printemps, WR C.J. Prosise, pourrait connaître une année faste au poste de slot receiver, lui qui sera aussi utilisé comme running back.

QB Malik Zaire, Notre Dame

Le talentueux junior RB Tarean Folston (889 yards au sol, 6 TDs en 2014) devait se partager le travail avec RB Greg Bryant, ancienne recrue 5 étoiles, mais ce dernier n’est pas éligible en 2015 pour des raisons académiques. Ainsi WR C.J. Prosise, WR Amir Carlisle et les freshmen RB Dexter Williams et RB Josh Adams pourraient toucher le ballon plus que prévu.

Successeur du populaire TE Ben Koyack, le junior TE Durham Smythe a tout à prouver à un poste de tight-end qui pourrait être la faiblesse de Notre Dame en 2015.

Défense : 2014 fût une saison de tous les contrastes pour la défense de Notre Dame. Les 5 premiers adversaires des Fighting Irish ont été limités à une moyenne de 12 points par match… les 8 suivants ont inscrits 39.8 points en moyenne ! Le jour et la nuit. En cause : de très nombreuses blessures à des postes-clés et le système défensif peut-être trop complexe du coordinateur défensif Brian VanGorder pour de jeunes joueurs inexpérimentés.

Les blessés de la saison passée sont de retour et c’est une défense solide et mature qui va débuter la campagne 2015 des Fighting Irish (10 titulaires de retour). Le capitaine DT Sheldon Day (40 plaquages en 2014), le junior LB DE Jaylon Smith (112 plaquages et 9 sacks en 2014) et l’ancien walk-on, LB Joe Schmidt (65 plaquages, 2 interceptions en 2014), élu MVP défensif en 2014 malgré une absence de 4 matchs en fin de saison, seront les leaders d’un secteur défensif sous-estimé.

Après une épouvantable performance en 2014 avec seulement 26 sacks réussis, le front four devra faire beaucoup mieux. Le sophomore DE Isaac Rochell (7.5 plaquages pour perte en 2014) s’est révelé l’an passé; il formera avec le senior DE Romeo Okwara (4 sacks en 2014) un duo de pass-rusher, qui pourrait se voir chambouler par la présence du prometteur sophomore DE Andrew Trumbetti. Le senior DT Jarron Jones est de retour de blessure. On suivra aussi le robuste freshman NT Jerry Tillery.

LB Jaylon Smith, Notre Dame

En plus de LB Jaylon Smith et LB Joe Schmidt, le groupe de linebackers comprend le senior LB James Onwualu et le sophomore ILB Nyles Morgan (47 plaquages en 2014), capable de plaquages explosifs.

Sur le secondary, le retour de suspension académique du senior CB KeiVerae Russell est crucial. Il formera une solide pair de cornerbacks avec le junior CB Luke Cole (4 interceptions en 2014). SS Elijah Shumate (66 plaquages en 2014) et FS Max Redfield (68 plaquages en 2014) ont souffert en fin de saison, en grande partie à cause d’une nette baisse de régime du front seven suite à de nombreuses blessures. Le senior S Mathias Farley (4 interceptions en 2014), parfois inconstant, reste un vrai playmaker.

Equipes spéciales : Grand changement au niveau des équipes spéciales. K/P Kyle Brindza est parti ce qui laisse le poste de punter au sophomore P Tyler Newsome et à celui de kicker au freshman K Justin Yoon. Sur les retours de coup de pied, PR Greg Bryant et KR Amir Carlisle sont à surveiller comme le lait sur le feu.

Conclusion : Notre Dame a remplacé davantage de coachs-assistants que de titulaires. C’est plutôt rassurant pour un programme qui semble posséder le talent suffisant pour prétendre venir se battre pour une place en College Football Playoff. Avec l’annonce du transfert de QB Everett Golson vers Florida State, la situation des quarterbacks est limpide : le sophomore QB Malik Zaire sera le leader de l’attaque. La saison 2012 conclue par une fiche de 12-1 parait loin mais jamais depuis les Fighting Irish n’ont pas semblé aussi solides. La plateau des 10 victoires est possible. Il faudrait un QB Malik Zaire en mode « Heisman Trophy » pour voir les Irish en demi-finale nationale.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Lire la suite
Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alabama Crimson Tide

Alabama annonce une série aller-retour face à Notre Dame

Les deux programmes donneront le coup d’envoi des saisons… 2028 et 2029.

Publié

le

Crédit photo : Mike Ehrmann/Getty Images

Nous vous annoncions le mois dernier que deux des programmes mythiques étaient en pourparlers pour l’organisation d’une série aller-retour, c’est maintenant officiel : Alabama et Notre Dame s’affronteront lors de deux matchs organisés en 2028 et 2029 !

Les Fighting Irish recevront le Crimson Tide à South Bend (Indiana) lors du match d’ouverture de la saison 2028, le 2 septembre. L’année suivante, Alabama sera l’hôte de Notre Dame à Tuscaloosa, toujours en ouverture de la saison, le 1er septembre cette fois-ci.

Les deux programmes se sont rencontrés à sept reprises dans l’Histoire. Le dernier match entre Alabama et Notre Dame remonte au BCS National Championship Game remporté par le Crimson Tide sur le score de 42-14. Les deux équipes s’étaient également affrontées en postseason à l’occasion du Sugar Bowl en 1973 et de l’Orange Bowl en 1974.

Il faut noter que le déplacement des Fighting Irish au Bryant-Denny Stadium sera leur première visite dans l’Histoire dans le stade mythique du Crimson Tide. Alabama s’est déjà déplacé deux fois au Notre Dame Stadium, en 1976 et en 1987.

Lire la suite

Notre Dame Fighting Irish

DL Jayes Hayes va quitter Notre Dame via un transfert

Le joueur de ligne défensive senior des Fighting Irish a demandé à être transféré afin d’effectuer sa dernière saison d’éligibilité NCAA dans une autre université.

Publié

le

Crédit photo : Rick Kimball/ISD

Originaire de Brooklyn (New York), DL Jay Hayes a connu des hauts et des bas depuis son arrivée à South Bend (Indiana) avant de devenir un titulaire incontournable en 2017. Il a d’ailleurs débuté les 13 matchs des Fighting Irish l’an dernier.

Il a fait part de sa décision via son compte Twitter :

DL Jay Hayes a réussi 27 plaquages dont 3.5 pour perte et 1 sack en 2017.

Alors qu’il devait être redshirté lors de sa première saison, il a été contraint de jouer en raison d’un grand nombre de blessures au sein de la ligne défensive de Notre Dame en 2014. Il a finalement été redshirté la saison suivante avant de participer à 10 matchs en 2016 en tant que redshirt sophomore.

Du coup, ce prochain départ ouvre la voie aux deux prometteurs sophomores DL Khalid Kareem et DL Adetokunbo Ogundeji qui ont tous les deux brillé depuis le début du camp printanier des Fighting Irish.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Bientôt une série aller-retour entre Alabama et Notre Dame ?

Les deux équipes ne se sont plus affrontées depuis le BCS Championship Game 2013 remporté sur le score de 42-14 par le Crimson Tide.

Publié

le

Alabama et Notre Dame. Deux programmes historiques qui ne se sont plus croisés depuis janvier 2013 à Miami. Ce soir-là, le Crimson Tide avait terrassé des Fighting Irish qui n’attendent qu’une seule chose : la revanche.

Le programme de South Bend aura donc l’occasion d’une rédemption. Deux, en fait.

Selon une information obtenue par le Tuscaloosa News, les deux programmes sont en pleine négociation pour l’organisation d’une série de deux matchs aller-retour à Tuscaloosa (Alabama) et South Bend (Indiana) même si aucune date n’a encore été avancée.

Le directeur athlétique d’Alabama, Greg Byrne, a déclaré vouloir ajouter d’autres séries aller-retour au calendrier du Crimson Tide ce qui marquerait un changement important dans la stratégie de l’équipe dirigée par coach Nick Saban depuis 2007.

Au cours des dix dernières années, Alabama a essentiellement affronté des adversaires hors-conférence sur terrain neutre : Florida State (2007, 2017), Clemson (2008), Virginia Tech (2009, 2013), Michigan (2012), West Virginia (2014), Wisconsin (2015) et USC (2016). Le Crimson Tide débutera sa saison 2018 contre Louisville, à Orlando, puis celle de 2019 et 2021 face à Duke respectivement à Atlanta et à Miami.

La seule série aller-retour en match hors-conférence du Crimson Tide depuis 10 ans ? Penn State (2010, 2011).

En tant que programme indépendant, Notre Dame a davantage de flexibilité concernant l’établissement de son calendrier. Toutefois, le récent accord avec la conférence ACC (4 à 6 matchs par année), en plus des traditionnels matchs face à Stanford et USC limitent également les possibilités pour les Fighting Irish.

Quoiqu’il en soit, deux affrontements entre Alabama et Notre Dame seraient un must-see pour tout fan de College Football. Historiquement, Notre Dame mène la série 5-2.

Lire la suite

Notre Dame Fighting Irish

WR Kevin Stepherson parmi 4 joueurs renvoyés par Notre Dame

Le receveur junior de Notre Dame avait réussi trois TD lors des deux derniers matchs de saison régulière des Fighting Irish.

Publié

le

Crédits photo : UND

Suspendu par les Fighting Irish pour le dernier Citrus Bowl face à LSU après avoir été accusé de vol à l’étalage, le receveur junior WR Kevin Stepherson a finalement été renvoyé du programme de South Bend.

Notre Dame a également annoncé que trois autres étudiants-athlètes ont été écartés du programme de football. Il s’agit des running backs sophomores RB Deon McIntosh et RB C.J. Holmes ainsi que du defensive tackle junior Brandon Tiassum. Aucun détail n’a été communiqué concernant ses différents renvois.

Considéré comme l’un des grand espoir de Notre Dame au poste de receveur, WR Kevin Stepherson n’avait pas joué les cinq premiers matchs de la saison 2017 sans que le coach des Fighting Irish, Brian Kelly, n’ait donné d’explications. Auteur de 19 réceptions pour 359 yards et 5 TD, il a réussi plusieurs big plays décisifs en fin de campagne des Irish.

WR Kevin Stepherson et RB C.J. Holmes ont été arrêtés dans un centre commercial de South Bend (Indiana), en décembre dernier, pour vol à l’étalage. RB Deon McIntosh avait été privé de Citrus Bowl pour avoir enfreint le règlement interne de l’équipe.

Lire la suite
Publicité

NCAA sur Twitter

Articles les plus lus