Suivez-nous sur

Conference Championship

Ohio State sacré champion de conférence Big Ten

Menés par un solide QB J.T. Barrett, les Buckeyes de #8 Ohio State s’imposent 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin lors du Big Ten Championship Game.

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

Ohio State sacré champion de conférence Big Ten

Six jours après une arthroscopie du genou, QB J.T. Barrett permet aux Buckeyes de #8 Ohio State de s’imposer 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin et d’ainsi rester en course pour une participation aux playoffs.

Cette première défaite de la saison de #4 Wisconsin met un terme à l’invincibilité des Badgers en 2017. Ils n’avaient plus perdu depuis 13 matchs.

La question est maintenant simple : #8 Ohio State (11-2, 8-1 Big Ten) ou #5 Alabama (11-1, 7-1 SEC) pour la 4ème place disponible pour les playoffs ? Réponse dans quelques heures par le comité de sélection du College Football Playoff.

Malgré deux interceptions, le senior QB J.T. Barrett (12/26, 211 yards, 2 TD, 2 INT et 60 yards au sol, 1 TD) et ses 3 TD offensifs aura été le moteur d’une équipe des Buckeyes qui s’adjugent un premier titre de conférence Big Ten depuis 2014. Il aura notamment converti une précieuse passe sur un 4th down crucial en toute fin de match qui permit à K Sean Nuernberger de porter le score à 27-21.

Embed from Getty Images

Mais c’est surtout sa performance en 1ère mi-temps qui aura fait basculer le sort de ce match en faveur des Buckeyes. Une passe pour WR Terry McLaurin (2 réceptions, 92 yards, 1 TD) qui transformera ce catch-and-run en un TD de 84 yards, puis, sur la possession suivante, QB J.T. Barrett se connecta avec WR Parris Campbell sur 57 yards pour un second TD aérien.

RB JK Dobbins (17 courses, 174 yards) réussit même un 3ème big play pour les Buckeyes en 1ère mi-temps avec une magistrale course de 77 yards suivi par un TD au sol de 1 yard du quarterback senior de #8 Ohio State qui donna une avance de 21-7 à la troupe de coach Urban Meyer.

Le seul moment où les Buckeyes ont douté fût lorsque LB Andrew Van Ginkel réussit un Pick Six qui égalisait à 7-7. Hormis ce TD éclatant, #4 Wisconsin n’a jamais véritablement été menaçant dans ce match même lorsque RB Chris James parvint à réduire le score à 24-21 en début de 4ème quart-temps.

Critiqué tout au long de la saison pour son calendrier jugé trop faible, #4 Wisconsin n’a pas su imposer son rythme offensif et de trop nombreuses erreurs en défense ont été préjudiciables à des Badgers qui devront probablement se contenter du Bowl. QB Alex Hornibrook (19/40, 229 yards, 2 INT) et RB Jonathan Taylor (15 courses, 41 yards) n’ont pas eu l’impact nécessaire pour que #4 Wisconsin puisse faire tomber une équipe de #8 Ohio State qui enchaine une 4ème victoire d’affilée.

A noter qu’avec un total de 1364 yards réussis en 2017, RB JK Dobbins, le MVP de ce Big Ten Championship Game, établit un nouveau record de l’université Ohio State pour le nombre de yards réussis en une saison par un freshman.

Le résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Yves MENAGE

    3 décembre 2017 à 14h27

    Etant « parent » d’Anthony M de Purdue quelles sont le conséquences d’une qualif en playoff d’une équipe B1G ? au niveau des Bowls s’entend !!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Conference Championship