Suivez-nous

Conference Championship

Ohio State sacré champion de conférence Big Ten

Menés par un solide QB J.T. Barrett, les Buckeyes de #8 Ohio State s’imposent 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin lors du Big Ten Championship Game.

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

Publié

le

Six jours après une arthroscopie du genou, QB J.T. Barrett permet aux Buckeyes de #8 Ohio State de s’imposer 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin et d’ainsi rester en course pour une participation aux playoffs.

Cette première défaite de la saison de #4 Wisconsin met un terme à l’invincibilité des Badgers en 2017. Ils n’avaient plus perdu depuis 13 matchs.

La question est maintenant simple : #8 Ohio State (11-2, 8-1 Big Ten) ou #5 Alabama (11-1, 7-1 SEC) pour la 4ème place disponible pour les playoffs ? Réponse dans quelques heures par le comité de sélection du College Football Playoff.

Malgré deux interceptions, le senior QB J.T. Barrett (12/26, 211 yards, 2 TD, 2 INT et 60 yards au sol, 1 TD) et ses 3 TD offensifs aura été le moteur d’une équipe des Buckeyes qui s’adjugent un premier titre de conférence Big Ten depuis 2014. Il aura notamment converti une précieuse passe sur un 4th down crucial en toute fin de match qui permit à K Sean Nuernberger de porter le score à 27-21.

Embed from Getty Images

Mais c’est surtout sa performance en 1ère mi-temps qui aura fait basculer le sort de ce match en faveur des Buckeyes. Une passe pour WR Terry McLaurin (2 réceptions, 92 yards, 1 TD) qui transformera ce catch-and-run en un TD de 84 yards, puis, sur la possession suivante, QB J.T. Barrett se connecta avec WR Parris Campbell sur 57 yards pour un second TD aérien.

RB JK Dobbins (17 courses, 174 yards) réussit même un 3ème big play pour les Buckeyes en 1ère mi-temps avec une magistrale course de 77 yards suivi par un TD au sol de 1 yard du quarterback senior de #8 Ohio State qui donna une avance de 21-7 à la troupe de coach Urban Meyer.

Le seul moment où les Buckeyes ont douté fût lorsque LB Andrew Van Ginkel réussit un Pick Six qui égalisait à 7-7. Hormis ce TD éclatant, #4 Wisconsin n’a jamais véritablement été menaçant dans ce match même lorsque RB Chris James parvint à réduire le score à 24-21 en début de 4ème quart-temps.

Critiqué tout au long de la saison pour son calendrier jugé trop faible, #4 Wisconsin n’a pas su imposer son rythme offensif et de trop nombreuses erreurs en défense ont été préjudiciables à des Badgers qui devront probablement se contenter du Bowl. QB Alex Hornibrook (19/40, 229 yards, 2 INT) et RB Jonathan Taylor (15 courses, 41 yards) n’ont pas eu l’impact nécessaire pour que #4 Wisconsin puisse faire tomber une équipe de #8 Ohio State qui enchaine une 4ème victoire d’affilée.

A noter qu’avec un total de 1364 yards réussis en 2017, RB JK Dobbins, le MVP de ce Big Ten Championship Game, établit un nouveau record de l’université Ohio State pour le nombre de yards réussis en une saison par un freshman.

Le résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Yves MENAGE

    3 décembre 2017 at 14h27

    Etant « parent » d’Anthony M de Purdue quelles sont le conséquences d’une qualif en playoff d’une équipe B1G ? au niveau des Bowls s’entend !!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conference Championship

Alabama remporte une finale de conférence SEC de légende !

Mené de 14 points en fin de 3ème quart-temps et privé de son leader offensif, QB Tua Tagovailoa, le Crimson Tide de #1 Alabama s’est finalement imposé 35-28 sur les Bulldogs de #5 Georgia.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@SEC

Au terme d’un match dont le scénario n’a pas été sans rappeler la dernière finale nationale, le junior QB Jalen Hurts est entré en jeu dans le 4ème quart-temps pour inscrire deux TD décisifs permettant à #1 Alabama de réussir un étonnant comeback en route vers un titre de champion de conférence SEC.

Le prétendant au trophée Heisman 2018, QB Tua Tagovailoa (10/25, 164 yards, 1 TD, 2 INT), a dû abandonner ses coéquipiers avec 11 minutes à jouer au match lorsque qu’un joueur de ligne offensive du Crimson Tide lui a écrasé la cheville droite sur une tentative de passe.

QB Jalen Hurts est alors entré sur le terrain pour diriger l’attaque trouvant WR Jerry Jeudy (3 réceptions, 24 yards, 1 TD) pour le TD égalisateur. Quelle situation ironique pour celui qui avait justement dû lui-même laisser au quarterback sophomore contre Georgia en janvier dernier en raison de son inefficacité après avoir pourtant mené son équipe jusqu’à la finale nationale. QB Tua Tagovailoa avait alors lancé 3 passes de TD dont une bombe de 41 yards en overtime pour donner la victoire 26-23.

Embed from Getty Images

Alors que le score était de 28-28, les Bulldogs commirent une terrible erreur : coach Kirby Smart appela un fake punt au milieu du terrain que le Crimson Tide parvint à stopper sans trop de difficulté. QB Jalen Hurts (7/9, 82 yards, 1 TD et 28 yards au sol, 1 TD) se transforma en héros en réussissant le TD de la victoire sur une course de 15 yards à 1:04 de la fin.

Phénoménal depuis le début de la saison 2018, QB Tua Tagovailoa a été en grande difficulté face à l’agressivité de la défense des Dawgs. Intercepté à deux reprises et inefficace pendant trois quart-temps, il a également fait plusieurs passages auprès du staff médical avant de sortir définitivement dans le 4ème quart-temps.

Et cette fois-ci, c’est son coéquipier QB Jalen Hurts qui a sauvé le Crimson Tide.

Les Dawgs peuvent nourrir de réels regrets. Tout au long de la première mi-temps, l’attaque des Bulldogs a eu l’effet d’un rouleau-compresseur sur la défense du Crimson Tide. En plus d’une passe de TD de QB Jake Fromm (25/39, 301 yards, 3 TD) vers TE Isaac Nauta (4 réceptions, 81 yards, 1 TD) pour ouvrir le score du match, le running back D’Andre Swift a inscrit deux TD (un sol et un sur réception) pour une équipe de #4 Georgia qui est rentrée au vestiaire avec une avance 21-14.

Les deux TD de #1 Alabama furent l’oeuvre d’un RB Josh Jacobs (83 yards au sol, 2 TD) dominateur en 1ère mi-temps.

#4 Georgia prit une option sur la victoire lorsque QB Jake Fromm lança sa 3ème passe de TD du match en se connectant parfaitement avec WR Riley Ridley (4 réceptions, 48 yards, 1 TD) pour porter le score à 28-14.

QB Tua Tagovailoa sonna la révolte des champions nationaux en trouvant WR Jaylen Waddle (4 réceptions, 113 yards, 1 TD) dans le slot, ce dernier convertissant une passe courte en un catch-and-run de 51 yards pour un TD du Crimson Tide.

La suite se résumera au show Jalen Hurts et à une défense de fer retrouvée des champions de division SEC West.

Avec cette victoire, #1 Alabama est assuré de participer au College Football Playoff. Le Crimson Tide va donc tenter de conserver son titre national et permettre à coach Nick Saban de mettre la main sur une 6ème bague de champion à la tête du programme de Tuscaloosa (Alabama).

Résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

Ohio State champion de la conférence Big Ten

Grâce aux 5 TD de QB Dwayne Haskins et à une défense intraitable en 2ème mi-temps, les Buckeyes de #6 Ohio State conservent leur titre de champion de conférence Big Ten en battant #21 Northwestern, 45-24.

Publié

le

Pour la 5ème fois cette saison, le sophomore QB Dwayne Haskins (34/41, 499 yards, 5 TD, 1 INT) a dépassé les 400 yards à la passe réussissant même 5 TD pour sonner la charge d’une équipe de #6 Ohio State (12-1, 8-1 Big Ten) qui remporte une 7ème victoire d’affilée.

Pas certain que cela suffise pour envoyer les Buckeyes en College Football Playoff.

Sous l’impulsion d’un QB Clayton Thorson (26/43, 265 yards, 1 TD, 2 INT) inspiré, #21 Northwestern est bien revenu à trois petits points (24-21) dans le 3ème quart-temps après avoir été mené 24-7 à la mi-temps mais les Wildcats n’ont rien pu faire face à l’opportunisme des Buckeyes s’inclinant pour la 2ème fois seulement en 17 matchs de conférence Big Ten.

WR Chris Olave (5 réceptions, 79 yards, 1 TD), WR Johnnie Dixon (7 réceptions, 129 yards, 1 TD) et RB JK Dobbins (4 réceptions, 50 yards, 1 TD) ont tous les trois inscrits des TDs en 2ème mi-temps qui ont rapidement permis à #6 Ohio State de prendre le large.

On retiendra aussi de ce match le TD au sol de 77 yards de RB John Moten IV, qui permit aux Wildcats d’égaliser à 7-7.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

Clemson détruit Pittsburgh et remporte un 4ème titre de champion de l’ACC

Très nettement supérieurs aux Panthers de Pittsburgh, les Tigers de #2 Clemson remportent un 4ème titre de champion de conférence ACC en l’emportant largement 42-10 au Bank of America Stadium de Charlotte.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@ClemsonFB

Sous la pluie de la Caroline du Nord, les Tigers de #2 Clemson (13-0, 8-0 ACC) ont misé sur leur jeu au sol pour prendre l’ascendant sur une équipe de Pittsburgh qui n’a résisté que 25 minutes.

En inscrivant un TD de 75 yards sur le premier jeu du match, RB Travis Etienne (156 yards, 2 TD) a donné le ton de la rencontre. #2 Clemson terminera finalement cet ACC Championship Game avec un total de 301 yards au sol pour 4 TD et une moyenne de 9 yards par course !

Limité par les conditions météorologiques, le true freshman QB Trevor Lawrence (12/24, 118 yards, 2 TD) s’est contenté de deux passes de TD à destination de WR Tee Higgins.

La défense des Tigers a également largement contribué en provoquant 3 turnovers dont deux en première mi-temps qui ont permis aux joueurs de coach Dabo Swinney d’inscrire 14 points.

Avec ce succès associé à la victoire de #1 Alabama en finale de la SEC, #2 Clemson devrait normalement affronter #3 Notre Dame en demi-finale nationale dans le cadre de l’Orange Bowl, le 29 décembre prochain.

C’est la première fois de l’Histoire qu’une équipe remporte 4 fois d’affilée l’ACC Championship Game.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

4ème titre de champion de Big 12 d’affilée pour Oklahoma

Four-peat ! Les Sooners de #5 Oklahoma ont pris leur revanche sur les Longhorns de Texas en s’imposant 39-27 au AT&T Stadium d’Arlington pour remporter le titre de champion de conférence Big 12.

Publié

le

#4 Oklahoma (12-1, 8-1 Big 12) remporte une 7ème victoire consécutive et conclut donc sa saison 2018 en ayant battu toutes les équipes de son calendrier. Les Sooners, battus par les Longhorns de #14 Texas (9-4, 7-2 Big 12) au mois d’octobre, ont pris leur revanche sur leurs rivaux historiques grâce à une nouvelle fantastique performance du junior QB Kyler Murray (25/34, 379 yards, 3 TD et 39 yards au sol).

Le candidat au trophée Heisman a lancé 3 passes de TD dont deux pour WR Grant Calcaterra (3 réceptions, 38 yards, 2 TD). C’est d’ailleurs sur une spectaculaire réception de ce dernier à 2 minutes de la fin que les Sooners se sont assurés du titre de champion de la Big 12.

Après avoir participé au College Football Playoff en 2015 et en 2017, #5 Oklahoma est la seule équipe de la Big 12 à avoir représenté cette conférence lors de la postseason. Les Sooners doivent maintenant attendre le résultat du match Alabama/Georgia pour savoir s’ils ont une chance de faire partie du Top 4.

Embed from Getty Images

Le film du match

Les Longhorns ont débuté le pied au plancher sur un premier drive de 75 yards conclu en 9 jeux et par un TD sur une course de 16 yards de QB Sam Ehlinger (23/36, 349 yards, 2 TD, 1 INT et 42 yards au sol, 2 TD). La défense texane prendra alors le relais lorsque ILB Gary Johnson (11 plaquages) stoppa RB Trey Sermon (65 yards au sol, 1 TD) sur une 3ème tentative à 1 yard de l’en-but des Longhorns. #14 Texas semblait bien préparé pour le combat.

Les Sooners se casseront encore les dents sur la défense orange, DB Kris Boyd réussissant à déposséder du ballon un WR Marquise Brown (5 réceptions, 54 yards) qui était tout près de marquer le premier TD de #5 Oklahoma. Les Sooners durent se contenter d’un second FG de K Austin Seibert.

Et #4 Texas confirma son excellent début de match en enfonçant le clou une 2ème fois : un nouveau drive de 75 yards marqué par une réception de 23 yards de WR Collin Johnson (8 réceptions, 177 yards, 1 TD) sur une 4ème tentative et encore conclu par un keeper de QB Sam Ehlinger (14-6 pour Texas).

C’est alors que la meilleure attaque du pays retrouva son rythme. En 6 jeux, les Sooners remontèrent les 87 yards qui les séparaient de la end-zone adverse et WR CeeDee Lamb (6 réceptions, 167 yards, 1 TD) réduit l’écart à un petit point sur une réception de 28 yards avant que QB Kyler Murray ne donne les devants à #5 Oklahoma, juste avant la mi-temps, sur une 2ème passe de TD, à destination de WR Grant Calcaterra, à 18 secondes de la fin du 2ème quart-temps.

RB Trey Sermon donnera encore un peu plus d’air aux Sooners sur le premier drive de la 2ème mi-temps en inscrivant un TD de 6 yards. Les Longhorns répliqueront immédiatement avec un TD sur réception de 27 yards de WR Collin Johnson.

#14 Texas reviendra alors à hauteur de #5 Oklahoma au terme d’une longue possession de près de 5 minutes conclue par une passe de 5 yards de QB Sam Ehlinger pour WR Lil’Jordan Humphrey (7 réceptions, 51 yards, 1 TD). Le score était alors de 27-27.

Le 4ème quart-temps sera fatal aux Texans. Après un FG de K Austin Seibert, la défense des Sooners surprit QB Sam Ehlinger avec un corner blitz réussi par CB Tre Brown. Puis, QB Kyler Murray crucifia les Longhorns en se connectant avec WR Grant Calcaterra pour le dernier TD de ce match intense.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus