Suivez-nous

Conference Championship

Georgia prend sa revanche sur Auburn et devient champion de conférence SEC

#6 Georgia s’impose 28-7 face à #2 Auburn lors du SEC Championship Game.

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

Publié

le

En seulement deux saisons, Kirby Smart a atteint son objectif : faire des Bulldogs des prétendants au titre national.

Trois semaines après une humiliante défaite 40-17 à #2 Auburn (10-3, 7-1 SEC), #6 Georgia (12-1, 7-1 SEC) a pris une cinglante revanche s’assurant ainsi un premier titre de champion de conférence SEC depuis 2005. Les Bulldogs obtiennent très probablement leur billet pour les playoffs.

Les Tigers de #2 Auburn avaient pourtant parfaitement débuté la rencontre inscrivant un TD sur un premier drive de 75 yards conclu par une passe de QB Jarrett Stidham (16/32, 145 yards, 1 TD) pour WR Nate Craig-Myers. Malgré la blessure de RB Kerryon Johnson (13 courses, 44 yards), clairement diminué pour ce match, la machine offensive des Tigers semblait avoir gardé le même rythme que lors des trois dernières semaines au cours desquelles ils avaient battu ces mêmes Bulldogs et Alabama, deux équipes alors classées #1.

La suite de cet SEC Championship Game fût cauchemardesque pour la troupe de Gus Malzahn : punt, fumble, punt, punt, FG manqué, punt, fumble, punt, punt et turnovers on downs.

Embed from Getty Images

Les deux fumbles, à chaque fois recouvert par le meilleur défensif de ce match, LB Roquan Smith (13 plaquages, 2 pour perte, 1 sack, 2 fumbles recouverts), ont été particulièrement douloureux pour une équipe de #2 Auburn qui peut dire adieu à une participation au College Football Playoff.

Plus agressifs et nettement meilleurs dans le jeu au sol, les Bulldogs ont pu imposer leur rythme offensif tout en limitant l’attaque des Tigers à un total de 259 yards, bien loin des 488 qu’ils avaient accumulés le 11 novembre dernier.

Le trio de running backs, Nick Chubb (13 courses, 77 yards) / Sony Michel (7 courses, 88 yards, 1 TD) / D’Andre Swift (7 courses, 45 yards), a donné le ton de la rencontre totalisant à eux-trois un total de 238 yards au sol. Jamais la défense des Tigers n’a semblé capable de ralentir cette force de frappe qui a pourtant souffert de la blessure du genou de RB Sony Michel.

Embed from Getty Images

Bien aidé par ce jeu au sol, le true freshman QB Jake Fromm (16/22, 183 yards, 2 TD) a été en mesure d’exploiter les errances d’une défense de #2 Auburn préoccupée à surcharger la ligne de scrimmage. Ainsi, il a réussi deux passes de TD dont une en direction de WR Terry Godwin (5 réceptions, 48 yards, 1 TD) à l’entâme du 4ème quart-temps qui portait alors le score à 21-7. A peine trois minutes plus tard, RB D’Andre Swift scella le sort de ce match sur une course de 64 yards.

Incapable de stopper la puissance offensive des Bulldogs, l’attaque des Tigers se devait d’être parfaite. Elle ne le fût pas. Alors que #2 Auburn avait la possibilité de doubler son avance en début de match, QB Jarrett Stidham perdit le contrôle du ballon sur un plaquage de LB Davin Bellamy. LB Roquan Smith ne se fit pas prier et recouvrit le ballon. Les Tigers étaient dans la red zone adverse et ils pouvaient mener 14-0.

Sur le drive suivant, #6 Georgia inscrit son premier TD sur une passe de QB Jake Fromm à destination de TE Isaac Nauta. Un peu plus tard, RB Kerryon Johnson commit le second fumble de la rencontre pour les Tigers. Là encore, #6 Georgia capitalisa immédiatement avec un second TD aérien lancé par QB Jake Fromm.

Embed from Getty Images

#2 Auburn gâcha également une occasion de revenir dans le match lorsque DaQuan Hawkins-Muckle bloqua un FG de K Daniel Carlson qui aura pu égaliser le score à 10-10 en début de 2ème mi-temps.

Avec cette défaite, les Tigers voient partir en fumée leurs espoirs de participation aux playoffs. Ils devront probablement se contenter du Peach Bowl qu’ils pourraient jouer face à #14 Central Florida.

De leur côté, les Bulldogs ont maintenant un objectif clair : se préparer pour remporter un premier titre de champion national qui leur échappe depuis 1980.

Le résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conference Championship

LSU démolit Georgia et remporte son premier titre de champion de SEC depuis 2011

Menés par une nouvelle performance de haut vol de QB Joe Burrow, les Tigers de #2 LSU s’imposent facilement face aux Bulldogs de #4 Georgia, 37-10, et restent en course pour remporter un premier titre de champion national depuis 2007.

Publié

le

Crédit photo : LSU Athletics

Mais qui pourra arrêter QB Joe Burrow ? Pas la défense des Bulldogs ! Auteur d’une nouvelle fantastique performance, le quarterback senior de #2 LSU (13-0, 8-0 SEC) n’a laissé aucune chance à une équipe de #4 Georgia (11-2, 7-1 SEC) qui devait pourtant représenter le plus grand défi des Tigers en 2019.

Le score est sans appel. 37-10. Face à la 2ème meilleure défense du pays l’attaque de #2 LSU n’a absolument pas été ralentie accumulant presque 500 yards offensifs (481). L’autre bonne nouvelle pour l’équipe de coach Ed Orgeron ? La solide performance de la défense (286 yards accordés) qui a parfois été chahutée au cours de la saison.

QB Joe Burrow a donc encore fait un récital totalisant 349 yards à la passe pour 4 TD (record de la finale de la SEC). Il a également réussi 41 yards au sol. Il a même réussi une réception… sur sa propre passe.

Mais l’image qui restera de ce SEC Championship Game est certainement cette action complètement folle en milieu de 3ème quart-temps au cours de laquelle le quarterback des Tigers échappe au front seven des Bulldogs dont DL Travon Walker avant de lancer une passe parfaite, en mouvement, à destination de WR Justin Jefferson (7 réceptions, 115 yards, 1 TD) pour un gain de 71 yards.

QB Joe Burrow, LSU – Crédit photo : LSU Football

Il n’y a eu aucun suspense dans le déroulement de la rencontre. #2 LSU a pris les devants 14-0 dans le 1er quart-temps grâce à deux passes de TD à destination de WR Ja’Marr Chase (3 réceptions, 41 yards, 1 TD) et WR Terrace Marshall Jr (5 réceptions, 89 yards, 2 TD). La première mi-temps se terminera sur le score de 17-3, un score flatteur pour une équipe de #4 Georgia qui aurait pu rentrer aux vestiaires avec un retour bien plus important.

Le 3ème quart-temps sera dévastateur pour les Dawgs. Un FG manqué par K Rodrigo Blankenship et une interception de DB Derek Stingley sur une passe forcée de QB Jake Fromm mettront les Tigers en excellente situation. QB Joe Burrow fera payer cher ces erreurs. Deux passes de TD pour WR Terrace Marshall Jr et WR Justin Jefferson porteront le score à 34-3 !

Cette défaite aura été couteuse aux Bulldogs dont trois joueurs (RB Dominick Blaylock, LB Quay Walker, RB RB Tyrique Stevenson) sont sortis sur blessure et LB Walter Grant a été mis K.O. sur un targeting lors du coup d’envoi de la 2ème mi-temps. Le quarterback de #4 Georgia, QB Jake Fromm (20/42, 225 yards, 2 TD), a lui aussi été malmené se blessant à la cheville. Ce dernier n’a pas été aidé par ses receveurs qui ont commis trop plusieurs drops à des moments cruciaux. C’est finalement WR George Pickens (4 réceptions, 54 yards, 1 TD), suspendu en 1ère mi-temps, qui sauvera l’honneur des Dawgs sur un TD sur réception de 2 yards.

Avec ce succès, #2 LSU remporte donc son premier titre de champion de conférence SEC depuis 2011. Les Tigers s’assurent aussi une place en College Football Playoff et pourraient même prétendre à la place de #1 dans le dernier CFP Rankings publié dimanche 8 décembre 2019 à 12h (18h en France).

Résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

Oklahoma remporte un 5ème titre de Big 12 consécutif

En s’imposant 30-23 face à #7 Baylor après prolongation, les Sooners de #6 Oklahoma sont sacrés champions de la conférence Big 12 pour la 7ème fois en 10 ans.

Publié

le

Crédit photo : Oklahoma Athletics

Quelques semaines après avoir réussi le plus gros comeback de son Histoire face à ces mêmes Bears, c’est encore au bout du suspense que les Sooners de #6 Oklahoma (12-1, 8-1 Big 12) se sont assurés un 5ème titre de champion de conférence Big 12 d’affilée.

Il aura fallu attendre la prolongation pour que QB Jalen Hurts réussisse son pari : ajouter un Big 12 Championship Game à son palmarès.

Au lendemain de la défaite de #5 Utah lors de la finale de conférence Pac-12, les Sooners restent donc en course pour une place en College Football Playoff. Il faudra maintenant attendre le résultat du match entre #2 LSU et #4 Georgia pour savoir si #6 Oklahoma a encore une chance de participer aux playoffs pour une 4ème fois en 5 ans.

Sans être véritablement dominants, les Sooners ont pris les devants 10-0 après un TD au sol de RB Kennedy Brooks (17 courses, 59 yards, 1 TD) et un FG de K Gabe Brkic. Les joueurs de coach Lincoln Riley semblaient alors en parfait contrôle de ce match. Le 2ème quart-temps relancera complètement les Bears.

Un fumble et une interception commis par QB Jalen Hurts vont relancer une attaque de #7 Baylor rapidement privée des services de QB Charlie Brewer (3/6, 15 yards), victime d’une commotion cérébrale. Son successeur, QB Gerry Bohanon (4/15, 56 yards, 1 TD), fera l’essentiel pour capitaliser sur les excellentes positions sur le terrain offertes par les erreurs adverses.

C’est ainsi qu’une passe de TD à destination de WR Tyquan Thornton et deux FGs de K John Mayers vont donner une avance de 13-10 aux Bears après 30 minutes de jeu.

QB Jalen Hurts, Oklahoma – Crédit photo : Ron Jenkins, Getty Images

Au retour des vestiaires, les Sooners seront beaucoup plus appliqués et disciplinés. Une réception de 6 yards du senior WR Nick Basquine pour un TD et deux nouveaux FGs de K Gabe Brkic donneront 10 points d’avance à #6 Oklahoma.

Coach Matt Ruhle se devait de tenter quelque chose. Il lança alors le true freshman QB Jacob Zeno (2/6, 159 yards, 1 TD) dans le grand bain. Quelle inspiration ! Une bombe de 81 yards pour WR Trestan Ebner pour un TD et une autre longue passe de 78 yards pour WR Chris Platt suivi d’un FG de K John Meyers va d’abord ramener le score à 23-23. Direction overtime !

#6 Oklahoma n’aura besoin que de trois snaps pour marquer un TD. Après une passe de yards QB Jalen Hurts (17/24, 287 yards, 1 TD, 1 INT et 23 courses, 38 yards) pour WR CeeDee Lamb (8 réceptions, 173 yards), suivi d’une course du quarterback senior des Sooners, RB Rhamondre Stevenson marquera un TD au sol de 6 yards synonyme de victoire.

Car la défense des Sooners fera le reste en sackant QB Jacob Zeno et en forçant trois passes incomplètes du quarterback true freshman des Bears.

Avec ce succès, coach Lincoln Riley remporte un 3ème titre de Big 12 consécutif. Depuis sa prise de fonction en succession du légendaire Bob Stoops, il possède impeccable de 36-5.

Malgré le total de 11 victoires remportées en 2019 (record égalé), la saison des Bears se terminent de façon amère pour une équipe de #7 Baylor qui aura été la belle Histoire de l’année dans la Big 12.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

Appalachian State conserve son titre de Sun Belt

En dominant Louisiana sur le score de 45-38, les Mountaineers de #21 Appalachian State remportent le titre de champion de conférence Sun Belt pour la 2ème année consécutive

Publié

le

Crédit photo : Allison Lee Isley/Journal

Comme l’an passé, c’est le junior RB Darrynton Evans (19 courses, 73 yards, 1 TD et 2 réceptions, 63 yards, 2 TD) qui aura fait le show inscrivant notamment 3 TD dans le 1er quart-temps.

Ce derner a donné le tempo à son équipe tout au long de l’après-midi. Les Mountaineers ont d’ailleurs marqué 5 TD sur leurs 5 premiers drives de ce Sun Belt Championship Game.

QB Zac Thomas (9/17, 147 yards, 2 TD) a également brillé en première mi-temps pour une équipe de #20 Appalachian State (12-1, 8-1 SBC) qui va accumuler 416 yards offensifs (dont 267 au sol) lors des 30 premières minutes.

Le score était de 35-17 à la mi-temps et jamais les Ragin’ Cajuns n’ont eu le moindre espoir de revenir dans ce match.

Avec ce succès, #20 Appalachian State devient le premier programme de l’État de Caroline du Nord à atteindre le plateau des 12 victoires.

Lire la suite

Conference Championship

Oregon domine Utah et remporte le titre de champion de Pac-12 !

En s’imposant largement 37-15 face aux Utes de #5 Utah, les Ducks de #13 Oregon remportent leur permier titre de champion de conférence Pac-12 depuis 2014.

Publié

le

Les regrets peuvent être énormes pour le senior QB Justin Herbert et les Ducks de #13 Oregon. S’ils n’avaient pas laissé filer une avance de 15 points (21-6) face à Auburn en match d’ouverture de la saison ou s’ils n’avaient pris le match à Arizona State à la légère, ces Ducks seraient très probablement assurés d’une place en College Football Playoff…

Dominant en défense et mené par un RB CJ Verdell (18 courses, 208 yards, 3 TD) incisif, #13 Oregon (11-2, 8-1 Pac-12) s’offre un ticket pour le prochain Rose Bowl et écarte du même coup #5 Utah (11-2, 8-1 Pac-12) de la course aux playoffs. Les Utes étaient en pole position pour obtenir le 4ème billet qualificatif en cas de défaite de #4 Georgia face à #2 LSU lors de la finale de conférence SEC.

Embed from Getty Images

Face à une équipe de #5 Utah étrangement apatique en 1ère mi-temps, #13 Oregon a rapidement pris les commandes 20-0 grâce à un TD au sol de 3 yards de RB CJ Verdell et à une passe de TD de 45 yards de QB Justin Herbert (14/26, 193 yards, 1 TD) avant de définitivement mettre la main sur le titre de conférence Pac-12 lorsque RB CJ Verdell a transpercé le rideau défensif des Utes pour un TD de 70 yards à 7:09 de la fin du match.

Les Utes avaient réussi à se relancer dans le 3ème quart-temps grâce à un TD aérien de 24 yards de RB Zack Moss (19 courses, 113 yards et 4 réceptions, 57 yards, 1 TD) et à un TD sur réception de TE Samson Nacua (2 réceptions, 39 yards, 1 TD) sur une passe de 25 yards de QB Tyler Huntley (17/29, 193 yards, 2 TD, 2 INT).

#5 Utah a même eu l’opportunité d’égaliser dans le 4ème quart-temps alors que le score était de 23-15. Les Utes se sont approchés jusqu’à la ligne de 40 yards des Ducks avant de choisir de punter sur un 4ème down. Il faut dire qu’ils avaient été stoppés à 3 reprises sur des 4ème tentatives en 1ère mi-temps.

Par malchance pour coach Kyle Whittingham, c’est sur le drive suivant que #13 Oregon va sceller le sort du match sur cette course assassine de 70 yards de RB CJ Verdell. Le running back junior des Ducks ajoutera même un 2ème TD longue distance de 31 yards après que QB Tyler Huntley ait été intercepté par LB Troy Dye.

On retiendra également de ce match l’excellente performance du true freshman DE Kayvon Thibodeaux, auteur de 5 plaquages dont 2.5 sacks ce qui porte son total à 9 sacks sur l’ensemble de la saison 2019.

Avec cette victoire de #13 Oregon, le vainqueur du Big 12 Championship Game entre #6 Oklahoma et #7 Baylor aura une très bonne chance de participer au College Football Playoff si #2 LSU s’impose contre #3 Georgia en finale de conférence SEC.

Résumé en vidéo

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus