Suivez-nous

Bowls

Rose Bowl 2017 : USC 52, Penn State 49

Menés de 14 points dans le 4ème quart-temps, les Trojans de #9 USC ont réussi une remontée épique pour remporter le Rose Bowl sur le score de 52-49 face aux Nittany Lions au terme d’un match qui rentre dans la légende du College Football.

Crédit photo : Sean M. Haffey/Getty Images

Publié

le

Menés de 14 points dans le 4ème quart-temps, les Trojans de #9 USC ont réussi une remontée épique pour remporter le Rose Bowl sur le score de 52-49 face aux Nittany Lions au terme d’un match qui rentre dans la légende du College Football.

A l’agonie après un début de 2ème mi-temps catastrophique, les Trojans de #9 USC (10-3) ont pu compter sur un fantastique QB Sam Darnold (33/53, 453 yards, 5 TD, 1 INT) pour remonter un retard qui paraissait insurmontable avant de l’emporter sur un FG de 46 yards de K Matt Boermeester sur le dernier jeu du match. Un comeback d’anthologie.

Les Nittany Lions de #5 Penn State (11-3) menaient encore de 10 points à 90 secondes de la fin de ce Rose Bowl avant que le quarterback redshirt freshman des Trojans ne trouve WR Deontay Burnett (13 réceptions, 164 yards, 3 TD) pour un TD de 27 yards suivi d’une interception de DB Leon McQuay qui redonna une dernière possession aux Trojans que ces derniers conclurent donc par un FG victorieux dans un Rose Bowl Stadium de Pasadena en délire.

Cette fin de match dantesque a mis un terme à un match jusque-là déjà sensationnel. Les deux quarterbacks, QB Sam Darnold et QB Trace McSorley (18/29, 254 yards, 4 TD, 3 INT et 1 TD au sol) ont réussi un total de 9 TD et les rebondissements se sont enchainés tout au long de cette fin d’après-midi.

Les 453 yards à la passe de QB Sam Darnold établissent un nouveau record du Rose Bowl. Les 101 points combinés inscrits par les deux équipes représente également un nouveau record battant largement le précédent record établi en 2012 lors de la victoire d’Oregon sur Wisconsin, 43-38.

Malgré cette défaite crève-coeur, QB Trace McSorley n’a pas à rougir de sa performance. Après un début de match complètement manqué, il a du réagir et porter son équipe avec plusieurs big plays mais son interception en fin de rencontre aura couté finalement couté cher aux Nittany Lions.

Pour son retour au Rose Bowl, #5 Penn State n’aurait pas pu redouter une plus mauvaise entame de match… mais une formidable fin de première mi-temps lança complètement les Nittany Lions qui assommèrent les Trojans en début de 2ème mi-temps.

La première minute de jeu fût cauchemardesque pour coach James Franklin : un muffed punt sauvé de justesse suivi d’une interception de CB Iman Marshall sur la première passe du quarterback des Nittany Lions, QB Trace McSorley, totalement désynchronisé avec WR Chris Godwin !

Par chance pour les Nittany Lions, #9 USC ne capitalisa pas sur cette erreur manquant un FG de 51 yards mais sur la 2ème possession offensive, QB Trace McSorley se fit intercepter une seconde fois ! Cette fois-ci par CB Adoree’ Jackson. Deux passes, deux interceptions. Ouch !

Les Trojans en profitèrent pour ouvrir le score sur une parfaite passe de TD de 26 yards de QB Sam Darnold pour WR Deontay Burnett. Dominateur dans ce début de match, #9 USC ajouta deux FGs pour prendre les devants 13-0.

Habitués à être menés au score lors de la saison 2016, les Nittany Lions ne paniquèrent pas le moins du monde et QB Trace McSorley réussi sa première passe du match sur le dernier jeu du premier quart-temps avant que le phénoménal RB Saquon Barkley (25 courses, 194 yards, 2 TD) évite magnifiquement un blitz pour transpercer la défense des Trojans. TD au sol de 24 yards qui redonna vie à l’attaque de #5 Penn State.

Ce TD changea complètement la physionomie de la rencontre qui devint alors un vrai shootout. Sur le drive suivant, QB Sam Darnold trouva WR Deontay Burnett pour une passe de 32 yards et RB Ronald Jones (20 courses, 55 yards, 1 TD) enfonça la défense des Lions sur une course de 24 yards avant que WR Deontay Burnett marque son 2ème TD du match sur une réception de 3 yards (20-7).

La réponse de #5 Penn State fût immédiate. Deux longues passes de QB Trace McSorley pour WR Chris Godwin dont une de 30 yards pour un TD (20-14). Et #9 USC répondit à son tour : un nouveau long drive mené par QB Sam Darnold conclu par une réception de WR Darreus Rogers qui prit le dessus sur son défenseur (27-14). Mais il était dit que ce 2ème quart-temps serait fou. Les Nittany Lions revinrent à 6 points des Trojans sur une spectaculaire réception de TE Mike Gesicky. Les deux équipes rentrèrent donc aux vestiaires avec un score de 27-21 en faveur de #9 USC.

Ce fût alors aux Trojans de connaitre un début de 2ème cauchemardesque, voire apocalyptique ! Après un punt suite à un 3-and-out, RB Saquon Barkley réussi un mo-nu-men-tal big play : une course de 79 yards à travers la défense des Trojans, digne du légendaire Barry Sanders. Et les malheurs de #9 USC continuèrent. Après un nouveau punt des Trojans, QB Trace McSorley lança une bombe vers WR Chris Godwin (9 réceptions, 187 yards, 2 TD) qui jongla le ballon avant de réussir un TD de… 71 yards ! Boom !

Continuant sur sa lancée de la fin de 1ère mi-temps, #5 Penn State avait clairement récupéré le momentum. Les Nittany Lions menaient alors 35-27, puis bientôt 42-27… lorsque QB Sam Darnold se fit intercepter par LB Brandon Bell immédiatement suivi d’un keeper de QB Trace McSorley pour un TD de 3 yards.

Les Trojans étaient alors au bord de la rupture.

QB Sam Darnold reprit confiance en dirigeant un long drive de 10 jeux que WR Juju Smith-Schuster (7 réceptions, 133 yards, 1 TD) conclut par un TD de 13 yards converti à 2 points par une passe de QB Sam Darnold pour TE Taylor McNamara. #9 USC revenait alors à 42-35. Rien n’était encore joué.

Ce fût au tour des Nittany Lions de conduire un long drive de près de 5 minutes. Alors qu’ils avaient été très agressifs dans ce début de 2ème mi-temps, ils fûrent plus conservateurs mais le résultat fût le même : un nouveau TD ! Trois courtes passes pour RB Saquon Barkley dont une de 7 yards après que QB Trace McSorley ait échappé à la pression des Trojans permirent à #5 Penn State de reprendre 2 possessions d’avance (49-35) en fin de 3ème quart-temps.

Un punt des Trojans, suivi d’un couteux fumble de RB Saquon Barkley redonnèrent le ballon aux Trojans et RB Ronald Jones ajouta un 5ème TD pour les Californiens à 8 minutes de la fin après une fantastique réception de WR Juju Smith-Schuster. 49-42. Irrespirable !

Arriva alors l’invraisemblable.

Incapable d’avancer le ballon, les Nittany Lions durent se résoudre à punter à 1:52 du terme de la rencontre et ainsi redonner une opportunité aux Trojans d’égaliser. Il ne faudra que 39 secondes à QB Sam Darnold pour trouver WR Deontay Burnett pour un TD de 17 yards qui égalait le score à 49-49. Un peu trop gourmant et voulant réussir un dernier big play, QB Trace McSorley tenta une longue passe afin de mettre #5 Penn State dans une situation de pouvoir obtenir n dernier FG. Il arriva tout l’inverse. DB Leon McQuay intercepta cette passe trop courte et remonta le ballon jusqu’à la ligne de 35 yards des Lions à :27 de la fin du match. K Matt Boermeester, qui avait pourtant manqué deux tentatives en début de rencontre, ne laissa pas passer sa chance et donner la victoire aux Trojans sur un FG de 46 yards.

Embed from Getty Images

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP. Expert NFL et NBA. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
9 commentaires

9 Comments

  1. Tuzzz

    3 janvier 2017 at 10h02

    Incroyable, quel match!

  2. Nicolas

    3 janvier 2017 at 10h50

    Loïc a du ce régaler

  3. thierry_C

    3 janvier 2017 at 17h25

    Le meilleur match de ma vie ! Incroyable. Un peu triste pour Penn State. J’adore trop Saquon Barkley, il va tellement vite.

  4. Tom

    3 janvier 2017 at 17h27

    C’est dur pour les Nittany Lions.
    Ils ont joué avec le frein à main dans le 4ème quart-temps.
    Et quelle erreur de McSorley sur sa passe en fin de match. Dommage.

    Mais sinon grand match, très grand match. Loic a du regaler ouais !

    Bravo à TBP pour nous faire vivre ça !

    PS : et bonne année !

  5. Sacha

    3 janvier 2017 at 19h45

    BRAVO!

    Les fans ont gagnés dans cette partie, bravo USC, quel remonté quand on les croyaient battus, bravo Penn State pour avoir démontrer que c’était eux qui méritaient d’être en playoff et non les Buckeyes. Bravo Sam Darnold qui a certainement un bel avenir NFL et encore une ou deux saisons à USC (je crois que c’est un redshirt freshman)

    Et finalement bravo à Loic qui a eu la chance de voir son équipe gagné un match épique en live, c’est le genre de souvenir qui te suis jusqu’à ta mort, le fameux: J’ÉTAIS LA!

    PS: au dernier commentaire (Tom) je te garantit que ce n’est pas si dur pour les fans de Penn State (j’en suis un) On sort de ce match la tête haute, l’une ou l’autre auraient pu gagné, il fallait un gagnant et c’est le genre de médecine qu’on a infligé pendant la saison à nos adversaires (je pense particulièrement à Ohio State et Wisconsin)

  6. Théo

    3 janvier 2017 at 21h12

    Étant un tres grand fan des Trojans, c’est clairement le plus beau match que j’ai vu en terme d’émotion ( même si contre Oregon en 2011 c’était dingue ) !!
    Je n’y croyais plus à cette victoire au debut du 4eme quart. Mais profité de voir un joueur de USC porter le numéro 14, parce que Sam Darnold est un candidat pour le Heisman Trophy.
    Je ne connaissais que très peu cette equipe de Penn state, mais elle n’était pas #5 pour rien. Un jeu de course juste monstrueux !!!

    J’espère que cette victoire va permettre de finaliser une classe 17 de grande classe pour SC parce que c’est pas Le top pour l’instant (notamment en OL, DL et LB). Un OL Foster Sarell et/ou un OL Alex Leatherwood serait le top pour remplacer Banner et Wheeler.
    J’aimerais avoir ton point de vu Loic sur ce recrutement de 17.

    Sinon bonne année à toute la rédaction et aux amateurs de foot ! Fight On ! ✌🏻️

    • Loïc Baruteu

      4 janvier 2017 at 13h34

      Salut Théo et bonne année !

      Concernant le recrutement, on entre dans le mois de janvier qui est le mois le plus chargé de ce côté-là. Pour l’instant USC a quelques commits intéressants, je pense à QB Jack Sears, RB Stephen Carr (qui va visiter Oregon), DE Hunter Echols, OT Alijah Vera-Tucker. La victoire au Rose Bowl va forcément avoir un gros impact, surtout qu’Ohio State qui était pas mal dans le recrutement en Californie vient de se faire dérouiller. Il y a aussi RB Najee Harris (Alabama) qui semble un peu hésitant, sachant que s’il signe à USC, Stephen Carr ira ailleurs. Difficile de dire lequel des deux a le plus gros potentiel, ils ont un style très différent. Je préfère Carr qui est un longtime commit avec un style plus tradi. Le plus important c’est quand même de signer des DL.

      Fight On!

  7. Loïc Baruteu

    4 janvier 2017 at 13h36

    Merci à tous d’avoir suivi avec nous ce Rose Bowl ! Évidemment c’était la folie au bord du terrain, un souvenir impérissable. J’espère qu’on sera en mesure de vous faire revivre des matches comme ça, peut être dans quelques jours avec Morgan à Tampa 🙂

    Bonne année à tous !

  8. pep

    6 janvier 2017 at 22h21

    Tout a déjà été dit sur ce match épique.
    Une défaite crève-coeur pour Penn State mais au final c’est tout le College Football qui y a gagné avec ce match superbe et intense.
    Un RB Saquon Barkley énorme, un QB Trace McSorley qui a failli faire le match de folie avant son interception (c’est son pêché mignon ce type de passe…) et un QB Sam Darnold qui a montré une grande maturité et du sang froid.
    J’espère que ces 2 équipes continueront de progresser l’année prochaine et que ce n’est pas juste un feu de paille.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bowls

Tout ce qu’il faut savoir sur les bowls 2019-20 : programme, calendrier, heure des matchs

La composition et le calendrier des 39 bowls d’après saison 2019 ont été dévoilés lors de Selection Sunday. Suivez le guide.

Publié

le

Crédit photo : Newsweek

Après l’annonce des affiches du Peach Bowl (LSU/Oklahoma) et du Fiesta Bowl (Ohio State/Clemson), qui accueilleront les deux demi-finales du College Football Playoff, on connait désormais les duels des 39 bowls qui animeront la période des Fêtes de fin d’année.

Le Bahamas Bowl ouvrira le bal, le 20 décembre 2019 à 14h (20h en France) avec le match entre Charlotte et Buffalo du français LB Jordan Avissey.

En plus des quatre bowls majeurs du Nouvel An, on retiendra notamment l’affrontement très attendu entre #13 Alabama et #14 Michigan (Nick Saban contre Jim Harbaugh !) lors du Citrus Bowl.

Découvrez la liste complète de tous les bowls 2019-20 ! A suivre sur @thebluepennant en live tweet.

Bowls du Nouvel An

Cotton Bowl

#10 Penn State vs #17 Memphis
Samedi 28 décembre 2019
AT&T Stadium
Arlington, Texas
12h00 (18h00 en France)

Orange Bowl

#9 Florida vs #24 Virginia
Lundi 30 décembre 2019
Hard Rock Stadium
Miami, Floride
20h00 (02h00 en France)

Rose Bowl

#6 Oregon vs #8 Wisconsin
Mercredi 1er janvier 2020
Rose Bowl Stadium
Pasadena, Californie
17h00 (23h00 en France)

Sugar Bowl

#5 Georgia vs #7 Baylor
Mercredi 1er janvier 2020
Mercedes-Benz Stadium
La Nouvelle-Orléans, Louisiane
20h45 (03h45 en France)

Autres bowls à suivre

Citrus Bowl

#13 Alabama vs #14 Michigan
Mercredi 1er janvier 2020
Camping World Stadium
Orlando, Floride
13h00 (19h00 en France)

Alamo Bowl

#11 Utah vs Texas
Mardi 31 décembre 2019
Alamodome
San Antonio, Texas
19h30 (01h30 en France)

La liste de tous les bowls 2019-20

Le début tardif de cette saison des bowls aura une conséquence importante : 15 matchs seront disputés entre les demi-finales nationales (Fiesta Bowl et Peach Bowl), le 28 décembre, et le National Championship Game, le 13 janvier.

Il y aura donc une longue et inhabituelle période de 16 jours de préparation pour les deux finalistes. La raison ? Le College Football Playoff a avancé la date des demi-finales au samedi 28 décembre (au lieu du 31 décembre initialement prévu) en raison des audiences TV décevantes lors du Réveillon du Nouvel An 2015.

Voici la liste complète de tous les bowls 2019-20 :

BowlMatchDateHeure
Bahamas BowlCharlotte vs BuffaloVendredi 20 décembre 201914h (20h FR)
Frisco BowlUtah State vs Kent StateVendredi 20 décembre 201919h30 (01h30 FR)
New Mexico BowlCentral Michigan vs San Diego StateSamedi 21 décembre 201914h (20h FR)
Cure BowlGeorgia Southern vs LibertySamedi 21 décembre 201914h30 (20h30 FR)
Boca Raton BowlFlorida Atlantic vs SMUSamedi 21 décembre 201915h30 (21h30 FR)
Camellia BowlFIU vs Arkansas StateSamedi 21 décembre 201917h30 (23h30 FR)
Las Vegas Bowl#19 Boise State vs WashingtonSamedi 21 décembre 201919h30 (01h30 FR)
New Orleans BowlUAB vs #20 Appalachian StateSamedi 21 décembre 201921h00 (03h00 FR)
Gasparilla BowlCentral Florida vs MarshallLundi 23 décembre 201914h30 (20h30 FR)
Hawaii BowlBrigham Young vs HawaiiMardi 24 décembre 201920h (02h FR)
Independence BowlMiami vs Louisiana TechJeudi 26 décembre 201916h00 (22h FR)
Quick Lane BowlEastern Michigan vs PittsburghJeudi 26 décembre 201920h (02h FR)
Military BowlNorth Carolina vs TempleVendredi 27 décembre 201912h (18h FR)
Pinstripe BowlMichigan State vs Wake ForestVendredi 27 décembre 201915h20 (21h20 FR)
Texas BowlTexas A&M vs #25 Oklahoma StateVendredi 27 décembre 201918h45 (00h45 FR)
Holiday Bowl#22 USC vs #16 IowaVendredi 27 décembre 201920h (02h FR)
Cheez-It BowlAir Force vs Washingon StateVendredi 27 décembre 201922h15 (04h15 FR)
Cotton Bowl#10 Penn State vs #17 MemphisSamedi 28 décembre 201912h (18h FR)
Camping World Bowl#15 Notre Dame vs Iowa StateSamedi 28 décembre 201912h (18h FR)
Peach Bowl#1 LSU vs #4 OklahomaSamedi 28 décembre 201916h (22h FR)
Fiesta Bowl#2 Ohio State vs #3 ClemsonSamedi 28 décembre 201920h (02h FR)
First Responder BowlWestern Michigan vs Western KentuckyLundi 30 décembre 201912h30 (18h30 FR)
Music City BowlLouisville vs Mississippi StateLundi 30 décembre 201916h (20h FR)
Redbox BowlCalifornia vs IllinoisLundi 30 décembre 201916h (20h FR)
Orange Bowl#9 Florida vs #24 VirginiaLundi 30 décembre 201920h (02h FR)
Belk BowlVirginia Tech vs KentuckyMardi 31 décembre 201912h (18h FR)
Sun BowlArizona State vs Florida StateMardi 31 décembre 201914h (20h FR)
Liberty BowlKansas State vs #23 NavyMardi 31 décembre 201915h45 (21h45 FR)
Arizona BowlWyoming vs Georgia StateMardi 31 décembre 201916h30 (22h30 FR)
Alamo Bowl#11 Utah vs TexasMardi 31 décembre 201919h30 (01h30 FR)
Citrus Bowl#13 Alabama vs #14 MichiganMercredi 1er janvier 202013h (19h FR)
Outback Bowl#12 Auburn vs #18 MinnesotaMercredi 1er janvier 202013h (19h FR)
Rose Bowl#6 Oregon vs #8 WisconsinMercredi 1er janvier 202017h (23h FR)
Sugar Bowl#5 Georgia vs #7 BaylorMercredi 1er janvier 202020h45 (02h45 FR)
Birmingham BowlBoston College vs #21 CincinnatiJeudi 2 janvier 202015h (21h FR)
Gator BowlTennessee vs IndianaJeudi 2 janvier 202019h (01h FR)
Idaho Potato BowlNevada vs OhioVendredi 3 janvier 202015h30 (21h30 FR)
Armed Forces BowlTulane vs Southern MissSamedi 4 janvier 202011h30 (17h30 FR)
Lending Tree BowlLouisiana vs Miami (Ohio)Lundi 6 janvier 202019h30 (01h30 FR)
National ChampionshipÀ définirLundi 13 janvier 202020h (02h FR)
Lire la suite

Bowls

Tout savoir sur le calendrier des bowls 2019-20

ESPN a dévoilé le calendrier complet des 35 bowls que le groupe media diffusera au terme de la saison 2019 : la saison des bowls débutera le 20 décembre pour se terminer le 13 janvier avec le National Championship Game.

Publié

le

C’est donc exceptionnellement un vendredi que la Bowl Mania débutera. Depuis plusieurs années, c’était le samedi de la seconde semaine de décembre qui marquait le coup d’envoi de la folie des bowls.

Le Bahamas Bowl ouvrira le bal, le 20 décembre 2019 à 14h (20h en France).

En plus des 35 bowls diffusés par ESPN, cinq autres matchs sont au programme de cette bowl season dont deux pour lesquels on ne connait pas encore la date (Redbox Bowl et Holiday Bowl). Les droits TV de ces deux matchs sont détenus par Fox qui devrait les diffuser sur sa chaine sportive, FS1. Deux autres bowls seront programmés sur CBS Network (Cure Bowl et Arizona Bowl) et, comme d’habitude, le Sun Bowl sera diffusé par CBS, le 31 décembre.

Ce sont donc 41 matchs qui auront lieu entre le 20 décembre 2019 et le 13 janvier 2020.

Le début tardif de cette saison des bowls aura également une conséquence importante : au moins 15 matchs seront disputés entre les demi-finales nationales (Fiesta Bowl et Peach Bowl), le 28 décembre, et le National Championship Game, le 13 janvier. Il y aura donc une longue et inhabituelle période de 16 jours de préparation pour les deux finalistes. La raison ? Le College Football Playoff a avancé la date des demi-finales au samedi 28 décembre (au lieu du 31 décembre initialement prévu) en raison des audiences TV décevantes lors du Réveillon du Nouvel An 2015.

A noter que l’Hawaii Bowl sera de retour lors du Réveillon de Noël après avoir organisé le 22 décembre lors de la saison 2018 brisant ainsi une Tradition remontant à 2002. Ce match verra s’affronter une équipe de la Mountain West, de l’AAC ou Brigham Young. Le coup d’envoi est toujours prévu à 20h (02h00 en France). Pour rappel, l’Hawaii Bowl avait été créé en 2002 après que le programme d’Hawaii n’ait reçu aucune invitation d’un bowl en 2001 malgré un bilan de 9-3.

Le programme complet des bowls diffusés par ESPN/ABC :

Date Heure Bowl Game TV
December 20 2 p.m. Makers Wanted Bahamas Bowl ESPN
7:30 p.m. Frisco Bowl ESPN2
December 21 12:00 p.m. Celebration Bowl ABC
2:00 p.m. New Mexico Bowl ESPN
3:30 p.m. Cheribundi Boca Raton Bowl ABC
5:30 p.m. Camellia Bowl ESPN
7:30 p.m. Mitsubishi Motors Las Vegas Bowl ABC
9:00 p.m. R+L Carriers New Orleans Bowl ESPN
December 23 2:30 p.m. Bad Boy Mowers Gasparilla Bowl ESPN
December 24 8:00 p.m. SoFi Hawai’i Bowl ESPN
December 26 4:00 p.m. Walk-On’s Independence Bowl ESPN
8:00 p.m. Quick Lane Bowl ESPN
December 27 12:00 p.m. Military Bowl Presented by Northrop Grumman ESPN
3:20 p.m. New Era Pinstripe Bowl ESPN
6:45 p.m. Academy Sports + Outdoors Texas Bowl ESPN
10:15 p.m. Cheez-It Bowl ESPN
December 28 12:00 p.m. Camping World Bowl ABC
12:00 p.m. Goodyear Cotton Bowl Classic ESPN
4 p.m. or 8 p.m. College Football Playoff Semifinal at the Chick-fil-A Peach Bowl ESPN
4 p.m. or 8 p.m. College Football Playoff Semifinal at the PlayStation Fiesta Bowl ESPN
December 30 12:30 p.m. SERVPRO First Responder Bowl ESPN
4:00 p.m. Franklin American Mortgage Music City Bowl ESPN
8:00 p.m. Capital One Orange Bowl ESPN
December 31 12:00 p.m. Belk Bowl ESPN
3:45 p.m. AutoZone Liberty Bowl ESPN
7:30 p.m. Valero Alamo Bowl ESPN
January 1 1:00 p.m. Citrus Bowl ABC
1:00 p.m. Outback Bowl ESPN
5:00 p.m. Rose Bowl Game Presented by Northwestern Mutual ESPN
8:45 p.m. Allstate Sugar Bowl ESPN
January 2 3:00 p.m. Birmingham Bowl ESPN
7:00 p.m. TaxSlayer Gator Bowl ESPN
January 3 3:30 p.m. Famous Idaho Potato Bowl ESPN
January 4 11:30 a.m. Lockheed Martin Armed Forces Bowl ESPN
January 6 7:30 p.m. Mobile Alabama Bowl ESPN
January 13 8:00 p.m. College Football Playoff National Championship ESPN
Lire la suite

Bowls

L’Orange Bowl avancé au 30 décembre

Initialement prévu le 1er janvier 2020, le coup d’envoi du prochain Orange Bowl a été finalement avancé au 30 décembre 2019 en primetime.

Publié

le

L’Orange Bowl se joue traditionnellement le soir mais les contraintes du calendrier imposées au bowl majeur par le College Football Playoff avaient forcé les organisateurs à avancer le coup d’envoi à 13h (19h en France) le Jour de l’An en concurrence direct avec le Citrus et l’Outback Bowl.

Finalement, après plusieurs négociations notamment avec ESPN, l’Orange Bowl se jouera le 30 décembre, un lundi soir en primetime, deux jours après les demi-finales des playoffs. Ce match prendra la place du traditionnel Monday Night Football que la NFL n’organise pas lors de sa week 17.

Pour rappel, l’Orange Bowl a été le premier bowl à être disputé de nuit, une tradition qui remonte à 1965.

Le calendrier des bowls du Nouvel An pour la saison 2019 sera donc le suivant :

Samedi 28 décembre
– Cotton Bowl (en début d’après-midi)
– Peach Bowl (demi-finale du CFP, heure à définir)
– Fiesta Bowl (demi-finale du CFP, heure à définir)

Lundi 30 décembre
– Orange Bowl (en primetime)

Mercredi 1er janvier
– Rose Bowl (17h30, 23h30 en France)
– Sugar Bowl (20h30, 02h30 en France)

Lire la suite

Bowls

Sugar Bowl 2019 : Texas foudroie Georgia

Plus costauds et agressifs que les vice-champions nationaux en titre, les Longhorns de #15 Texas créent la surprise en s’imposant 28-21 face aux Bulldogs de #5 Georgia lors du Sugar Bowl.

Publié

le

Crédit photo : Twitter

Tout a commencé quand la mascotte des Longhorns, Bevo, s’en est pris à celle des Bulldogs, Uga. Mauvais présage pour des Dawgs qui ne n’avaient pourtant pas caché leur mécontentement de ne pas avoir été sélectionné parmi les 4 équipes participant aux playoffs.

Une victoire convaincante face aux Longhorns de #15 Texas (10-4) aurait pu renforcer cette idée. C’est tout le contraire qui s’est produit.

Plus costauds sur la ligne de scrimmage, agressifs en attaque et en défense, les Longhorns ont rapidement pris les commandes de ce Sugar Bowl et ont conservé la tête jusqu’au bout grâce à une nouvelle superbe performance de leur leader, QB Sam Ehlinger (19/27, 169 yards et 64 yards au sol, 3 TD).

Le quarterback sophomore des Longhorns a réussi 3 TD au sol permettant ainsi à Texas d’atteindre le plateau des 10 victoires pour la première fois depuis 2009.

Du côté de #5 Georgia (10-3), la désillusion est énorme. Déçus de ne pas avoir pris part aux playoffs, les Dawgs avaient une chance en or de conclure cette belle saison par un succès dans ce match prestigieux. Ils ont finalement été pris à leur propre jeu face à une équipe de #15 Texas remontée à bloc.

Ainsi, les Bulldogs ont été menés 17-0 et même 28-7 en début de 4ème quart-temps avant de tenter un comeback désespéré. QB Jake Fromm (20/34, 212 yards, 3 TD, 1 INT), clairement pas dans son assiette à l’occasion de ce match, réussira deux courtes passes de TD à destination de WR Mecole Hardman et RB D’Andre Swift mais ce sera trop peu, trop tard.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus