Suivez-nous sur

Orange Bowl 2016 : Florida State 33, Michigan 32

Bowls

Orange Bowl 2016 : Florida State 33, Michigan 32

Grâce à une sensationnelle performance de RB Dalvin Cook et à une passe de TD de QB Deondre Francois dans la dernière minute de jeu, les Seminoles de #11 Florida State remportent un palpitant Orange Bowl face aux Wolverines de #6 Michigan.

Grâce à une sensationnelle performance de RB Dalvin Cook et à une passe de TD de QB Deondre Francois dans la dernière minute de jeu, les Seminoles de #11 Florida State remportent un palpitant Orange Bowl face aux Wolverines de #6 Michigan.

Pour beaucoup d’observateurs, ce choc entre #6 Michigan (10-3) et #11 Florida State (10-3) était le match le plus attendu de cette fin d’année 2016 après les deux demi-finales nationales. Cette édition 2016 de l’Orange Bowl n’aura pas déçu !

Quelle fin de match ! Alors qu’ils étaient menés de 12 points, les Wolverines revinrent tout d’abord à 5 points seulement des Seminoles lorsque QB Wilton Speight (21/38, 163 yards, 1 TD, 1 INT) trouva FB Khalil Hill dans l’en-but adverse, puis ils passèrent même en tête sur une course de RB Chris Evans (8 courses, 49 yards, 1 TD) à moins de 2 minutes de la fin.

Le scénario devint alors complètement fou. Sur le retour de kickoff, WR Keith Gavin remonta le ballon sur… 66 yards mettant ainsi #11 Florida State en excellente position sur le terrain. QB Deondre Francois (9/27, 222 yards, 2 TD, 1 INT et 1 TD au sol) trouva alors WR Nyqwan Murray (2 réceptions, 104 yards, 2 TD) pour un TD de 12 yards à 0:36 de la fin… mais la tentative de conversion fût bloquée par les Wolverines et le freshman S Josh Martellus remonta le ballon pour donner deux points supplémentaires à #6 Michigan. Les joueurs de coach Jim Harbaugh n’avaient alors qu’un point de retard et une dernière opportunité de s’imposer. Toutefois, une interception de Carlos Becker III clot les débats en faveur des Floridiens. Irrespirable !

Si #11 Florida State a mené pendant la quasi-totalité de la rencontre capitalisant notamment sur deux big plays dans le jeu aérien pour contrôler la première mi-temps, #6 Michigan parvint à reprendre le momentum au cours d’une 2ème mi-temps d’anthologie disputée entre deux équipes qui ont offert un spectacle exceptionnel aux 65 326 spectateurs du Hard Rock Stadium.

Pour son dernier match avec les Seminoles, le junior RB Dalvin Cook (20 courses, 145 yards, 1 TD et 3 réceptions pour 62 yards) sonné la charge pour #11 Florida State réussissant deux courses de 71 et 28 yards.

Pourtant, les cérémonies d’avant-match auraient pu être un mauvais présage pour les Seminoles : le célèbre cheval Renegade fit une chute au moment oû Chief Osceola s’apprêtait à planter la fameuse lance enflammée au centre du terrain. Ce fût finalement le seul moment défavorable pour #11 Florida State lors des 30 premières minutes.

Car c’est bien du côté des Wolverines que les problèmes se sont accumulés en début de match. A la surprise générale, le vainqueur du trophée Mackey et finaliste pour l’obtention du trophée Heisman, LB Jabrill Peppers, a dû déclarer forfait pour cet Orange Bowl quelques minutes seulement avant le coup d’envoi. Lourde perte. Comme celle du tight end vedette, TE Jake Butt, dans le 2ème quart-temps à cause d’une blessure du genou qui l’obligea à rejoindre les vestiaires prématurément.

Et comme QB Wilton Speight et le backfield offensif de #6 Michigan ont été sous la pression de DE Demarcus Walker et Co. sur la quasi-totalité des snaps de la 1ère mi-temps, les Wolverines sont rentrés aux vestiaires avec un tout petit total de 18 yards sur course et un retard de 14 points (20-6).

Profitant de l’absence de LB Jabrill Peppers, les Seminoles ont élargi au maximum le jeu permettant à RB Dalvin Cook et à QB Deondre Francois de trouver des espaces et de réussir un fantastique premier drive conclu par un TD au sol de 2 yards du running back vedette de #11 Florida State. Le ton était donné.

Un FG de chaque côté porteront le score à 10-3 pour #11 Florida State avant que QB Deondre Francois réussisse un chef d’oeuvre : une passe exécutée à la perfection pour WR Nyqwan « Noonie » Murray qui grilla la politesse à CB Jourdan Lewis pour un phénoménal TD de 92 yards. C’était une sorte de revanche pour le receveur des Noles qui avait commis un fumble sur un retour de punt un peu plus tôt dans la rencontre.

#11 Florida State menait alors 17-3 à l’entame d’un 2ème quart-temps qui s’avéra plus défensif que le premier. Seuls deux FG seront réussis pour un score de 20-6 en faveur des Floridiens.

Obligés de réussir un TD rapidement pour revenir dans ce match, les Wolverines menèrent alors un interminable drive de près de 8 minutes mais la défense des Seminoles parvint à les forcer de tenter un FG de 37 yards que K Kenny Allen réussit réduisant le score à 20-9.

L’intensité sembla baisser d’un ton… jusqu’à un inattendu Pick Six de 14 yards du senior LB Mike McCray sur une passe nonchalante de QB Deondre Francois. Alors qu’ils paraissaient au fond du trou, les Wolverines n’étaient finalement menés que de 5 points (20-15). Et ils ne s’arrêtèrent pas en si bon chemin.

Les deux équipes se lancèrent alors dans un mano a mano. Désireux de se racheter, QB Deondre Francois redonna lui-même 12 points d’avance (27-15) à #6 Florida State après que RB Dalvin Cook ait réussi LE big play de cet Orange Bowl : une course de 71 yards le long de la sideline.

Mais deux possessions plus tard, FB Khalil Hill ramena le score à 27-22 sur une réception de 8 yards. Obligés de punter, les Seminoles semblèrent plus fébriles et RB Chris Evans en profita pour donner l’avantage à #6 Michigan pour la première fois dans cet Orange Bowl.

La fin sera épique avec le retour de kickoff de WR Keith Gavin, le TD de WR Nyqwan Murray et le XP bloqué.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. Nicolas

    31 décembre 2016 à 10h02

    Pour toi iello les surcotés te salue :p

    • Iello

      31 décembre 2016 à 12h35

      🙂 très belle victoire des noles mais je persiste et signe : Louisville devait être devant. Peu importe le résultat contre LSU. #tetu

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls