Suivez-nous sur

Preview

Preview 2016 : Wisconsin Badgers

Avec le départ de son leader défensif, Joe Schobert, et un calendrier dantesque au programme, les Badgers de Wisconsin ne semblent pas favoris dans la division Big Ten West mais le retour de blessure du running back vedette, RB Corey Clement, pourrait tout changer.

Crédit photo : David Stluka

Preview 2016 : Wisconsin Badgers

Wisconsin Badgers
Conférence Big Ten – Division West
En 2015 : 10-3, 6-3 Big Ten. Holiday Bowl : victoire contre USC, 23-21.
Head coach : Paul Chryst, 2ème année (10-3) – Résultats en carrière: 29-22.
Coordinateur offensif : Joe Rudolph.
Coordinateur défensif : Justin Wilcox.
Titulaires de retour : 5 en attaque, 5 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : WR Alex Erickson, LB Joe Schobert, S Michael Caputo.
Joueurs à suivre : QB Bart Houston, RB Corey Clement, LB Vince Biegel, CB Sojourn Shelton.

Pour son retour sur le campus de Madison (Wisconsin) après avoir été le coordinateur offensif des Badgers de 2005 à 2011, coach Paul Chryst a permis au programme de Wisconsin d’atteindre le plateau des 10 victoires… dans un relatif anonymat.

Il faut dire qu’avec trois participations au Big Ten Championship Game lors des cinq dernières saisons, les Badgers sont habitués à jouer les premiers rôles dans la conférence Big Ten. Et lorsqu’ils se sont inclinés face au futur champion national, Alabama, lors du match d’ouverture de la saison dernière, suivi quelques semaines plus tard par une défaite face à Iowa, les fans ont rapidement accepté que cette campagne 2015 serait une année de transition.

Pourtant, avec 6 victoires au cours de leurs 7 derniers matchs de conférence et un succès surprise contre USC lors du dernier Holiday Bowl, les Badgers ont construit un momentum qui pourrait les projeter dans la saison 2016 avec le plein de confiance.

Le changement le plus important de l’intersaison aura été le départ du coordinateur défensif Dave Aranda, parti du côté des Tigers de LSU… que Wisconsin rencontrera à Lambeau Field (Green Bay, Wisconsin), le 3 septembre prochain. Pour lui succéder, les Badgers sont allés chercher l’ancien coordinateur défensif des Trojans de USC, Justin Wilcox, qui aura pour difficile mission de maintenir à un haut niveau une défense qui n’a accordé que 13.7 points par match l’an dernier (#1 du pays) .

Mais le plus gros défi de coach Paul Chryst sera de re-dynamiser une attaque des Badgers qui semble avoir perdu son identité la saison passée. Régulièrement dominant dans le jeu au sol ces dernières années, Wisconsin a trainé dans les bas fonds de la conférence Big Ten en 2015 avec une moyenne de 150.3 yards sur course (#10 de la Big Ten, #95 au niveau national). Les Badgers devront également remplacer leur quarterback titulaire des 4 dernières saisons, QB Joel Stave. C’est peut-être beaucoup demander à une jeune équipe qui devra en plus se frotter à LSU, Michigan State, Michigan, Ohio State et Iowa lors de ses 7 premiers matchs !

Attaque

QB Joel Stave a été la cible de nombreuses critiques durant son passage sur le campus de Madison mais les livres d’Histoire se souviendront qu’il a quitté le programme de Wisconsin avec le 2ème plus grand nombre de yards et de TD à la passe de son Histoire. Sa fiche de 31-10 le place même #1 de tous les temps chez les Badgers ! L’ancienne recrue 4 étoiles, le senior QB Bart Houston (281 yards à la passe, 3 TD, 2 INT en 2015) est le plus expérimenté du groupe de quarterbacks et semble le favori pour débuter la saison mais le staff de coachs a été impressionné par le redshirt freshman QB Alex Hornibrook au cours du printemps. Développer ce poste de quarterback sera un des enjeux majeurs de coach Paul Chryst au cours de la saison prochaine.

La baisse significative de la production du jeu au sol des Badgers a probablement été la conséquence de la blessure du running back vedette, le senior RB Corey Clement (221 yards au sol, 5 TD en 2015), limité à 48 portés de ballon en 4 matchs à cause d’une pubalgie chronique. Ce dernier est de retour en 2016 avec l’esprit revanchard. Il sera le leader d’un groupe de running backs très prometteurs composés du véloce senior RB Dare Ogunbowale (819 yards, 7 TD en 2015), et des puissants RB Taiwan Deal (503 yards, 6 TD en 2015) et RB Bradrick Shaw. Le solide junior FB Austin Ramesh succédera à FB Derek Watt à un poste de fullback si important dans les schémas offensifs des Badgers.

Sept alignements différents au sein de la ligne offensive dûs à de nonbreuses blessures n’ont pas non plus aidé le jeu au sol. Les esprits optimistes diront que les redshirt freshmen lancés dans le grand bain l’an dernier ont acquis une expérience qui pourrait être payante pour les Badgers cette saison. Avec ses 27 titularisations, le senior C Dan Voltz ne fera pas son retour avant le mois d’octobre laissant le sophomore C Michael Deiter commencer la saison. Avec le retour du junior LT Ryan Ramczyk et du sophomore RG Beau Benzschawel, Wisconsin possède deux solides titulaires qui joueront le rôle de mentor auprès des deux sophomores LG Micah Kapoi et RT Jacob Maxwell.

Le receveur WR Alex Erickson aura été « Monsieur Assurance » pendant deux saisons réussissant un total de 132 réceptions pour 1750 yards au cours de cette période. Remplacer sa production ne sera pas aisé pour un groupe de receveurs inexpérimenté et sans relief. Le senior WR Rob Wheelwright (32 réceptions, 416 yards, 4 TD en 2015) semble incapable d’éviter la case infirmerie ce qui pourrait permettre au junior WR Jazz Peavy (20 réceptions, 268 yards en 2015) de prendre le statut de WR#1. Derrière, c’est le grand vide témoignant un peu plus d’un manque de profondeur inquiétant. Les Badgers auront donc besoin de l’éclosion rapide d’un ou deux freshmen pour que le jeu aérien ne devienne pas rapidement le talon d’Achille de leur système offensif d’autant que le poste de tight-end n’est pas en meilleure situation. Le junior TE Troy Fumagalli (28 réceptions, 313 yards, 1 TD en 2015) a connu quelques coups d’éclat mais a surtout brillé par son inconstance en 2015. Le senior TE Eric Steffes est essentiellement un blocker.

Défense

Le nouveau coordinateur défensif Justin Wilcox prend les rênes de la 2ème meilleure défense du pays (268.5 yards accordés en moyenne par match) en 2015. Il devra maintenir ce niveau d’excellence sans les deux leaders de la saison passée : LB Joe Schobert (19.5 plaquages pour perte, 9.5 sacks en 2015) et S Michael Caputo.

Malgré la perte de LB Joe Schobert et de DL Arthur Goldberg, le système 3-4 des Badgers devrait rester l’une de leurs forces. Le junior DE Conor Sheehy (29 plaquages, 2 sacks en 2015), titularisé 6 reprises comme nose tackle l’an dernier, va glisser au poste de defensive end aux côtés du costaud sophomore NT Olive Sagapolu, l’un des grands espoirs de Wisconsin. Le junior DE Chikwe Obasih est lui aussi de retour. Le junior DE Alec James et le sophomore DT Jeremy Patterson apportent de la profondeur à un groupe qui devra rester dominant dans le backfield adverse.

Le retour du senior OLB Vince Biegel (38 plaquages, 9.5 pour perte, 4.5 sacks en 2015) compensera la perte de Joe Schobert au niveau du leadership. Joueur ultra-complet, il fait son retour au niveau NCAA avec pour objectif de réussir une saison 2016 exceptionnelle pour faire monter sa quote auprès des scouts NFL. Il sera le leader d’un second rideau oû l’on retrouvera le junior OLB T.J. Watt, ancien tight-end reconverti en défense qui n’est autre que le frère cadet de l’ancienne superstar des Badgers, DE J.J. Watt (Houston Texans, NFL). A l’intérieur de ce quatuor de linebackers, on retrouvera le junior ILB Jack Cichy (60 plaquages, 5 sacks en 2015), auteur de 3 sacks face à USC lors du dernier Holiday Bowl, et le sophomore ILB T.J. Edwards (84 plaquages en 2015).

Jim Leonard, ancien walk-on qui a quitté le campus de Madison en 2004 avec trois sélections dans l’équipe All-American (!), fait son retour pour diriger le secondary. Il aura à sa disposition plusieurs solides cornerbacks dont le senior CB Sojourn Shelton (29 plaquages, 1 interception en 2015) et le junior CB Derrick Tindal (32 plaquages en 2015) ainsi que le junior CB Natrell Jamerson et le prometteur freshman CB Titus Booker. Ce pourrait être plus compliqué pour les Badgers qui doivent remplacer leurs deux safeties titulaires, S Michael Caputo et FS Tanner McEvoy. Le senior FS Leo Musso et le junior SS D’Cota Dixon semblent avoir l’avantage sur le sophomore DB Arrington Farrar et le junior S Lubern Figaro.

Equipes spéciales

Après une première saison réussie (19/22 FG) en 2014, le junior K Rafael Gaglianone (18/27 FG) a baissé de régime l’an passé. Il reste l’un des kickers les plus talentueux de la conférence Big Ten comme il l’a démontré lors de l’Holiday Bowl face à USC (3/3 FG). Le titulaire pendant 4 saisons, P Drew Meyer, sera remplacé par le freshman P Anthony Lotti qui a tout à prouver. KR Natrell Jamerson et PR Jazz Peavy devraient se partager le travail sur les retours de coup de pied qui n’ont pas été une grande force des Badgers l’an passé.

Conclusion

Il n’aura pas manqué grand chose aux Badgers en 2015 pour remporter le titre de division Big Ten West. La défaite 10-6 face à Iowa est restée en travers de la gorge de certains membres de l’équipe dirigée par coach Paul Chryst. Mais la route sera longue et pentue pour Wisconsin en 2016. En cause : un calendrier dantesque (match d’ouverture contre LSU et trois matchs crossover face à Michigan State, Michigan et… Ohio State !). De plus, les Badgers s’attaqueront à cette montagne avec un nouveau quarterback titulaire (QB Bart Houston ?), sans leur receveur #1 de l’an dernier, WR Alex Erickson, et après avoir perdu leur coordinateur défensif, Dave Aranda, parti à… LSU. Wisconsin n’a pas remporté moins que 8 victoires depuis 5 ans. Sans un retour triomphal de leur coureur vedette, RB Corey Clement, les Badgers pourraient connaitre une saison très délicate.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview