Suivez-nous

Ohio State Buckeyes

[CFP National Championship 2015] La saison 2014 des Buckeyes d’Ohio State

Revue de la saison 2014 des Buckeyes de #4 Ohio State.

Publié

le

Les Buckeyes d’Ohio State ont entamé les camps d’entrainement 2014 après une campagne précédente conclue par un sans faute en saison régulière (12-0), et ce, pour la 2ème année consécutive, mais aussi par deux défaites, une en finale de conférence Big Ten face à Michigan State et l’autre face à Clemson lors de l’Orange Bowl.

La défaite contre Virginia Tech

La saison 2014 devait être une année de transition. Avant même le premier match, les Buckeyes ont perdu leur leader offensif, QB Braxton Miller, pour l’intégralité de la saison puis ils ont trébuché à domicile face à Virginia Tech, leur seule défaite en 2014. Certains pensaient alors que la saison des Buckeyes était terminée. C’était sans compter sur la capacité de motivation de coach Urban Meyer qui, en quelques semaines, a transformé un quarterback qui n’avait pris le moindre snap au niveau universitaire en un candidat au trophée Heisman : QB J.T. Barrett.

Match après match, Ohio State retrouve de la confiance jusqu’à faire tomber Michigan State lors du match au sommet de la division Big Ten East. La voie est ouverte pour un titre de conférence Big Ten que les Buckeyes remporteront facilement face à Wisconsin avant de créer une surprise en faisant tomber l’équipe #1 du pays, Alabama, pour s’offrir une place en finale nationale.

La blessure de QB Braxton Miller

MVP offensif de la conférence Big Ten en 2012 et 2013, QB Braxton Miller avait vu sa fin de saison 2013 marquée par une blessure de l’épaule droite subie face à Clemson lors de l’Orange Bowl. Opéré en février dernier, il avait retrouvé le chemin des terrains avec le plein de confiance jusqu’à cet entrainement du 18 aout. Lors d’un exercice sans contact alors qu’il tentait une longue passe, il s’est immédiatement tenu l’épaule indiquant au staff de coachs qu’il avait entendu quelque chose « craquer ». Le diagnostic est sans appel : arrachement du cartilage de l’épaule. Saison terminée. Avant même que la saison 2014 des Buckeyes aient commencé, ils venaient de perdre leur principale arme offensive.

La défaite face à Virginia Tech

Pour son premier match comme quarterback titulaire, le redshirt freshman QB J.T. Barrett assure l’essentiel face à Navy (34-17) pour prolonger à 25 la série de victoires consécutives des Buckeyes en match de saison régulière. Se présentent alors à Columbus, les Hokies de Virginia Tech du légendaire coach Frank Beamer. Pourtant mal en point depuis plusieurs saisons, les Hokies vont mettre un terme à cette série de victoire en l’emportant 35-21 grâce à une superbe performance défensive. Intercepté à trois reprises dans cette rencontre jouée devant les 107 000 spectateurs du Ohio Stadium, QB J.T. Barrett ne semble pas – encore – prêt à diriger l’attaque des Buckeyes. Les craintes de certains fans de OSU concernant cette saison 2014 vont-elles se confirmer?

QB J.T. Barrett, la révélation

L’éclosion QB J.T. Barrett

Une semaine après cette défaite contre Virginia Tech, QB J.T. Barrett répondit par une fantastique performance contre Kent State : 6 passes de TD (nouveau record de l’université Ohio State) dont 5 en 1ère mi-temps. Victoire 66-0. Puis face à Cincinnati, il ajoute 4 TDs à la passe dans un succès 50-28. Le 4 et 11 octobre, les Buckeyes débutent leur calendrier de conférence Big Ten face aux nouveaux-venus, Maryland et Rutgers. Deux nouvelles démonstrations de QB J.T. Barrett (9 TDs dont 8 à la passe dans ces deux matchs). On découvre alors un joueur plus à l’aise bénéficiant d’une totale confiance de ses partenaires. L’attaque des Buckeyes étaient en marche. L’absence de QB Braxton Miller ne semblait plus qu’un lointain souvenir. L’ère QB J.T. Barrett venait de commencer.

La revanche face à Michigan State

Après deux victoires face à Penn State (après 2 prolongations) et face à Illinois (55-14), l’heure de la revanche a sonné pour Ohio State. Alors classés #14 du pays, les Buckeyes font le déplacement à #8 Michigan State pour un remake de la dernière finale de conférence Big Ten. « Under the lights », QB J.T. Barrett réussit ce soir-là sa plus brillante performance de la saison (300 yards à la passe, 3 TD, 0 INT et 2 TDs au sol) permettant aux joueurs de coach Urban Meyer d’accumuler 568 yards offensifs contre l’une des plus féroces défenses du pays. Boom ! Dès lors, on en est certain : il faudra compter sur ces Buckeyes dans la course au College Football Playoff.

La blessure de QB J.T. Barrett et  le décès de DL Kosta Karageorge

Suite à cette convaincante victoire à Michigan State, Ohio State entre dans le Top 10. Lors des trois derniers matchs de saison régulière, les Buckeyes ne trembleront pas et enchaîneront trois succès à Minnesota et contre Indiana et Michigan à domicile. Pourtant largement favoris face aux Wolverines, leurs rivaux historiques, les Buckeyes durent batailler jusque dans le 4ème quart-temps avant de l’emporter 42-28. Mais c’est surtout la blessure de QB J.T. Barrett qu’on retiendra de cette édition 2014 de The Game. Sur un solide plaquage de la défense de Michigan, la cheville du quarterback vedette d’Ohio State se fractura. Diagnostic terrible : saison terminée ! Pour la seconde fois en 4 mois, les Buckeyes venaient donc de perdre leur quarterback titulaire ! La saison d’Ohio State était de nouveau menacée.

Quelques jours avant ce match face aux Wolverines, le programme d’Ohio State fût frappé par le décès de OL Kosta Karageorge, jeune walk-on qui laissa une lettre d’adieu expliquant son désespoir avant de se suicider. C’est alors tout le maison « Ohio State » qui est touchée.

Victoire lors du Sugar Bowl

Le titre de champion de conférence Big Ten

C’est donc avec leur 3ème quarterback que les Buckeyes se présentent au Lucas Oil Stadium pour affronter les Badgers de Wisconsin en finale de conférence Big Ten. Le sophomore QB Cardale Jones réalise le match parfait : 12/17, 257 yards et 3 TDs ! Survoltés, les Buckeyes terrassent les Badgers 59-0 limitant la superstar de Wisconsin, RB Melvin Gordon, à 76 petits yards et 0 TD. Alors classé #5 du pays, Ohio State vient de frapper un grand coup. Suffisamment pour convaincre le comité de sélection du College Football Playoff qui fera des Buckeyes le 4ème programme qualifiée derrière Alabama, Oregon et Florida State.

L’exploit lors du Sugar Bowl

Alors que certains mettaient en doute leur sélection pour ces premiers playoffs de l’Histoire de l’élite du College Football, les Buckeyes d’Ohio State créent la surprise en venant à bout, 42-35, du Crimson Tide de #1 Alabama au terme d’un Sugar Bowl qui restera dans les mémoires. A l’inverse du Rose Bowl entre #2 Oregon et #3 Florida State, qui a tourné à une démonstration des Ducks, ce Sugar Bowl 2015 entre #1 Alabama (12-2) et #4 Ohio State (13-1) aura été un Classic entre deux programmes mythiques dirigés par deux coachs légendaires qui se sont livrés une bataille mémorable pendant 60 minutes. Pour sa seconde titularisation seulement, le sophomore QB Cardale Jones (18/35, 243 yards, 1 TD et 1 INT) s’est montré solide remportant son duel à distance avec le quarterback du Crimson Tide, le senior QB Blake Sims. Son bras canon et la puissance de ses courses ont déstabilisé une défense de #1 Alabama régulièrement sur les talons (537 yards accordés dans ce match). Les Buckeyes ont également pu compter sur une énorme performance de RB Ezekiel Elliott (20 courses, 230 yards, 2 TDs), l’un des running backs les plus sous-estimés du pays, qui a établi un nouveau record du Sugar Bowl avec 230 yards au sol.

Au terme d’une saison marquée par les blessures de deux quarterbacks et l’éclosion d’une génération de recrues en or, Ohio State obtient donc son billet pour le premier CFP Championship Game de l’Histoire.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Denvis

    12 janvier 2015 at 12h40

    Y aurait-y pas un bug pour cet article ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ohio State Buckeyes

DE Nick Bosa quitte Ohio State pour se concentrer sur la draft NFL

Écarté des terrains depuis le mois de septembre, le junior DE Nick Bosa a décidé de quitter l’université Ohio State pour se concentrer sur sa convalescence et sa rééducation en vue de la prochaine draft NFL.

Publié

le

Au cours du match entre les Buckeyes et les Horned Frogs de Texas Christian, le 15 septembre, DE Nick Bosa a subi une blessure de l’abdomen qui l’a forcé à rester éloigné de l’équipe de football depuis un mois. Le premier diagnostic avait prévu une absence d’environ deux mois ce qui aurait pu lui permettre de rejouer avec les Buckeyes avant la fin de la saison régulière. Urban Meyer avait d’ailleurs déclaré lundi 15 septembre que les médecins étaient confiants de revoir le pass rusher sur le terrain très bientôt.

Cependant, l’université Ohio State a annoncé, mardi 16 octobre, que DE Nick Bosa avait pris la décision de quitter le campus de Columbus (Ohio).

« J’espérais vraiment que Nick pourrait revenir jouer avec nous. Je sais que, pour lui et sa famille, c’était une décision difficile et chargée d’émotion. Je lui souhaite de revenir à 100% afin d’être prêt pour le prochain chapitre de sa carrière. Je veux le remercier pour tous les efforts qu’il a faits pour le programme. » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

En trois matchs cette saison, DE Nick Bosa a été l’une des pièces-maîtresses de la défense des Buckeyes réussissant 4 sacks, 6 plaquages pour perte et un total de 14 plaquages. Il a également inscrit un TD sur retour de fumble et provoqué un fumble qui a été converti en TD

Avant cette blessure, il était considéré comme un futur choix du Top 5 de la prochaine draft NFL. Certains observateurs l’annoncent déjà comme le prochain #1 de la draft NFL.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Ohio State suspend Urban Meyer pour trois matchs

Le coach des Buckeyes est suspendu sans paie jusqu’au 2 septembre et pour les matchs face à Oregon State, Rutgers et Texas Christian.

Publié

le

Après deux semaines d’enquête interne, le coach des Buckeyes, Urban Meyer, a été suspendu sans paie jusqu’au 2 septembre et pour les trois premiers matchs de la saison 2018 par le Board of Trustees de l’université Ohio State.

Cette décision a été prise à l’issue d’une enquête indépendante de deux semaines, conclue dimanche 19 aout, concernant la gestion par Urban Meyer du cas, Zach Smith, son ancien coach des receveurs visé par des plaintes pour violences domestiques.

Le directeur athlétique, Gene Smith, a également été suspendu pour deux semaines sans paie, du 31 aout au 16 septembre. Urban Meyer pourra rejoindre l’équipe à partir du 2 septembre mais sera absent pour les matchs contre Oregon State (1er septembre), Rutgers (8 septembre) et Texas Christian (15 septembre). Ryan Day continuera d’assumer le rôle de coach par intérim durant cette période.

En plus des rapports d’enquête journalistiques, de dépositions au tribunal et d’autres documents internes à l’université, plus de 60000 emails et 10000 textos ont été analysés au cours de l’enquête.

Après un meeting du Board of Trustees qui aura duré plus de 11 heures, il a été annoncé que cette enquête a notamment conclu que :

  • Urban Meyer et le directeur athlétique, Gene Smith, connaissaient, dès 2015, l’existence d’une enquête criminelle visant l’entraîneur adjoint Zach Smith.
  • Urban Meyer et Gene Smith n’ont pas n’ont pas informé le Bureau des services de conformité de l’université comme ils auraient du le faire.
  • Urban Meyer n’a pas délibérément menti lors des Big Ten Media Days bien qu’il ait faussement déclaré qu’il n’était pas au courant d’une enquête criminelle visant l’entraîneur adjoint Zach Smith (!?!).
  • Zach Smith a commis plusieurs faits d’inconduite lorsqu’il était employé par l’université Ohio State.

Urban Meyer a exprimé des remords pour avoir accordé à Zach Smith « le bénéfice du doute » en ajoutant qu’il avait « suivi son coeur plutôt que sa tête ». Il a également indiqué qu’il « aurait du faire davantage ».

Voici l’allocution d’Urban Mayer en intégralité :

Après les allocutions du président de l’université Ohio State, du directeur athlétique et d’Urban Meyer, ce dernier a répondu à des questions pendant une vingtaine de minutes. Tout au long de cette conférence, Urban Meyer a semblé insensible au sort de la victime (Courtney Smith) et n’a cessé de diminuer son rôle dans cette affaire. Cette conférence de presse a tourné au fiasco pour le coach des Buckeyes lorsqu’il a notamment répondu à la question « que souhaitez-vous dire à Courtney Smith ? » :

« Nous n’aurions jamais du nous retrouver dans une telle situation. » – Urban Meyer, head coach des Buckeyes d’Ohio State.

Urban Meyer, la vraie victime ? Pfff.

Le 1er aout dernier, l’université Ohio State a mis en « congé administratif sans paie » le coach des Buckeyes le temps que la fac conclut une enquête interne pour déterminer si le coach des Buckeyes ou son entourage étaient au courant des violences conjugales commises par l’ex-coach des receveurs, Zach Smith, à l’encontre de sa femme, Courtney Smith.

Dans une interview accordée à Stadium, cette dernière, victime de violences conjugales pendant plusieurs années, a indiqué avoir informé les coachs des Buckeyes de la situation ainsi que la femme d’Urban Meyer avec qui elle a échangé de nombreux textos à ce sujet.

En respect des règlements NCAA relatifs aux amendements Title IX, la prolongation de contrat signée par Urban Meyer à Ohio State comprend plusieurs clauses qui le forcent à communiquer à sa hiérarchie toutes violations de la politique d’inconduite sexuelle commises par un membre de son staff…

Le précédent contrat d’Urban Meyer comprenait également des clauses l’obligeant à informer Gene Smith et le Bureau des services de conformité de tout type de violations commis par ses coachs assistants. Le non-respect de cette clause aurait pu conduire à une rupture de contrat pour faute…

Finalement, Ohio State a préféré s’asseoir sur la morale et l’éthique.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Urban Meyer a menti : il était informé des violences conjugales de son ex-assistant

Une enquête de Brett McMurphy démontre que le coach des Buckeyes d’Ohio State connaissait les faits de violence conjugale commis par son ex-assistant, Zach Smith.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

C’est une véritable bombe qui pourrait avoir des conséquences énormes dans le monde du College Football : Urban Meyer pourrait-il connaitre ses dernières heures à la tête du programme d’Ohio State ?

Il y a tout juste une semaine lors des Big Ten Media Days, le coach d’Ohio State avait nié connaitre l’existence des accusations de violences conjugales faites à l’encontre de son ancien assistant, Zach Smith.

Les évidences de son mensonge ont été rendues publiques dans un rapport d’enquête accablant publié par le reporter Brett McMurphy sur sa page Facebook.

COLUMBUS, Ohio – Text messages I have obtained, an exclusive interview with the victim and other information I have…

Publiée par Brett McMurphy sur Mercredi 1 août 2018

 
Zach Smith a été renvoyé de son poste de coach des receveurs trois jours après que son ex-femme, Courtney Smith, ait porté plainte contre son ex-mari accusé d’avoir déposé leurs enfants au domicile de son ex-femme contre sa volonté, en mai dernier.

C’est alors qu’on a appris que Zach Smith avait déjà été accusé, à deux reprises, pour des cas de violences conjugales, en 2009 et 2015… à chaque fois alors qu’il était dans le coaching staff d’Urban Meyer. Pourtant, le coach des Buckeyes a récemment réfuté connaitre le passé de son ex-assistant lorsqu’il fut interrogé à ce sujet lors des Big Ten Media Days :

Or, Brett McMurphy affirme que le coach d’Ohio State était bien au courant depuis trois ans.

L’ancien journaliste d’ESPN a obtenu de nombreux textos échangés entre l’ex-femme de Zach Smith et Shelley Meyer, la femme d’Urban Meyer. Ces messages révèlent que les Meyer connaissaient la situation et les accusations que portaient Courtney Smith à l’encontre de son ex-mari. D’autres coachs auraient également été informés.

Ces échanges de textos ont duré des mois et il parait totalement impossible qu’Urban Meyer n’ait pas été au courant.

Courtney Smith a confirmé les affirmations de Brett Murphy lors d’une interview diffusée sur Stadium. Elle affirme :

« Urban savait. Il a choisi de favoriser l’agresseur et de croire toutes les histoires qu’il racontait sur moi. Personne de l’université ne m’a contacté pour me demander ma version des faits. » – Courtney Smith, ex-femme de l’ancien coach d’Ohio State, Zach Smith.

Voici l’extrait vidéo :

Mensonges, agressions, violences conjugales… tous les ingrédients d’une affaire explosive qui pourrait bien couter à Urban Meyer son poste de head coach des Buckeyes d’Ohio State. Une réunion en urgence a d’ailleurs été organisée par le Directeur Athlétique de l’université, Gene Smith, pour analyser la situation. Est-ce le début de la fin pour Urban Meyer ?

Zach Smith est le petit-fils de l’ancien coach des Buckeyes, Earl Bruce. Il occupait le poste de coach des receveurs et coordinateur du recrutement.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Urban Meyer : « Dwayne Haskins sera le premier à être titularisé »

L’ancien prospect 4-étoiles arrivé sur le campus de Columbus (Ohio) sera ainsi le successeur de J.T. Barrett à la tête de l’attaque des Buckeyes d’Ohio State.

Publié

le

Crédit photo : Cleveland.com

Alors qu’il était l’invité du Pro Football Hall of Fame Luncheon Club de Canton (Ohio), le coach des Buckeyes a confirmé que le quarterback sophomore débutera la saison 2018 comme titulaire.

Cette annonce n’était plus vraiment une surprise depuis que le junior QB Joe Burrow a choisi de demander un transfert au terme des derniers spring practices.

« C’est la première fois que j’en parle depuis le Spring Game mais pour le moment, tout indique que Dwayne Haskins sera la premier à avoir l’opportunité d’être titulaire. Dwayne est un jeune homme qui a fait un boulot incroyable lors de son entrée en jeu contre nos rivaux [Michigan]. Il a été forcé de rentrer en jeu dès le premier drive et a mené immédiatement notre attaque à un TD contre cette défense. Il a un excellent lancer, possède une taille idéale et s’est affirmé comme un QB mobile » – Urban Meyer, coach des Buckeyes d’Ohio State.

Finalement, la seule inconnue était le moment où Urban Meyer allait communiquer que QB Dwayne Haskins serait le successeur de J.T. Barrett. Allait-il attendre la fin du Fall Camp en laissant l’opportunité au redshirt freshman QB Tate Martell de brouiller les cartes ou préférerait-il mettre QB Dwayne Haskins en confiance en vue du match d’ouverture, le 1er septembre, face à Oregon State ?

Urban Meyer a également profité de cette annonce pour dire quelques bons mots au sujet de QB Joe Burrow, qui a récemment annoncé son futur transfert : « Joe est un excellent joueur avec une attitude positive. Je lui souhaite bonne chance ».

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 3 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2018 !

Présentation complète de la saison 2018 de College Football.

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Notre Dame Fighting Irish

Avec une équipe expérimentée en défense et potentiellement explosive en attaque, les Fighting Irish de Notre Dame peuvent-ils se mêler...

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Brigham Young Cougars

Après une saison 2017 galère, Kalani Sitake a fait le ménage dans son coaching staff avec l'espoir que l'attaque des...

Previewil y a 3 mois

Les 10 candidats au trophée Heisman 2018

Présentation de tous les favoris et les prétendants pour l'obtention du trophée Heisman 2018.

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Alabama Crimson Tide

Malgré la perte de 13 titulaires, le Crimson Tide d'Alabama possède suffisamment de joueurs talentueux pour rester au top et...

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Auburn Tigers

Champion de division SEC West en titre, les Tigers d'Auburn veulent maintenant franchir un cap en allant décrocher une place...

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Ole Miss Rebels

Menés par une attaque aérienne explosive, les Rebels possèdent en QB Jordan Ta'amu et WR A.J. Brown deux playmakers capables...

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Mississippi State Bulldogs

Débauché de Penn State pour prendre la succession de Dan Mullen, Joe Moorhead transformera-t-il un groupe mature et expérimenté en...

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : Texas A&M Aggies

L'arrivée de Jimbo Fisher et son contrat monstreux de 75 millions de $ sur 10 ans permettront-ils aux Aggies de...

Previewil y a 3 mois

Preview 2018 : LSU Tigers

Avec une attaque remaniée désormais dirigée par un Steve Ensminger et qui comptera sur les nouveaux-venus, QB Joe Burrow et...

Articles les plus lus