Suivez-nous

Ohio State Buckeyes

[CFP National Championship 2015] La saison 2014 des Buckeyes d’Ohio State

Revue de la saison 2014 des Buckeyes de #4 Ohio State.

Publié

le

Les Buckeyes d’Ohio State ont entamé les camps d’entrainement 2014 après une campagne précédente conclue par un sans faute en saison régulière (12-0), et ce, pour la 2ème année consécutive, mais aussi par deux défaites, une en finale de conférence Big Ten face à Michigan State et l’autre face à Clemson lors de l’Orange Bowl.

La défaite contre Virginia Tech

La saison 2014 devait être une année de transition. Avant même le premier match, les Buckeyes ont perdu leur leader offensif, QB Braxton Miller, pour l’intégralité de la saison puis ils ont trébuché à domicile face à Virginia Tech, leur seule défaite en 2014. Certains pensaient alors que la saison des Buckeyes était terminée. C’était sans compter sur la capacité de motivation de coach Urban Meyer qui, en quelques semaines, a transformé un quarterback qui n’avait pris le moindre snap au niveau universitaire en un candidat au trophée Heisman : QB J.T. Barrett.

Match après match, Ohio State retrouve de la confiance jusqu’à faire tomber Michigan State lors du match au sommet de la division Big Ten East. La voie est ouverte pour un titre de conférence Big Ten que les Buckeyes remporteront facilement face à Wisconsin avant de créer une surprise en faisant tomber l’équipe #1 du pays, Alabama, pour s’offrir une place en finale nationale.

La blessure de QB Braxton Miller

MVP offensif de la conférence Big Ten en 2012 et 2013, QB Braxton Miller avait vu sa fin de saison 2013 marquée par une blessure de l’épaule droite subie face à Clemson lors de l’Orange Bowl. Opéré en février dernier, il avait retrouvé le chemin des terrains avec le plein de confiance jusqu’à cet entrainement du 18 aout. Lors d’un exercice sans contact alors qu’il tentait une longue passe, il s’est immédiatement tenu l’épaule indiquant au staff de coachs qu’il avait entendu quelque chose « craquer ». Le diagnostic est sans appel : arrachement du cartilage de l’épaule. Saison terminée. Avant même que la saison 2014 des Buckeyes aient commencé, ils venaient de perdre leur principale arme offensive.

La défaite face à Virginia Tech

Pour son premier match comme quarterback titulaire, le redshirt freshman QB J.T. Barrett assure l’essentiel face à Navy (34-17) pour prolonger à 25 la série de victoires consécutives des Buckeyes en match de saison régulière. Se présentent alors à Columbus, les Hokies de Virginia Tech du légendaire coach Frank Beamer. Pourtant mal en point depuis plusieurs saisons, les Hokies vont mettre un terme à cette série de victoire en l’emportant 35-21 grâce à une superbe performance défensive. Intercepté à trois reprises dans cette rencontre jouée devant les 107 000 spectateurs du Ohio Stadium, QB J.T. Barrett ne semble pas – encore – prêt à diriger l’attaque des Buckeyes. Les craintes de certains fans de OSU concernant cette saison 2014 vont-elles se confirmer?

QB J.T. Barrett, la révélation

L’éclosion QB J.T. Barrett

Une semaine après cette défaite contre Virginia Tech, QB J.T. Barrett répondit par une fantastique performance contre Kent State : 6 passes de TD (nouveau record de l’université Ohio State) dont 5 en 1ère mi-temps. Victoire 66-0. Puis face à Cincinnati, il ajoute 4 TDs à la passe dans un succès 50-28. Le 4 et 11 octobre, les Buckeyes débutent leur calendrier de conférence Big Ten face aux nouveaux-venus, Maryland et Rutgers. Deux nouvelles démonstrations de QB J.T. Barrett (9 TDs dont 8 à la passe dans ces deux matchs). On découvre alors un joueur plus à l’aise bénéficiant d’une totale confiance de ses partenaires. L’attaque des Buckeyes étaient en marche. L’absence de QB Braxton Miller ne semblait plus qu’un lointain souvenir. L’ère QB J.T. Barrett venait de commencer.

La revanche face à Michigan State

Après deux victoires face à Penn State (après 2 prolongations) et face à Illinois (55-14), l’heure de la revanche a sonné pour Ohio State. Alors classés #14 du pays, les Buckeyes font le déplacement à #8 Michigan State pour un remake de la dernière finale de conférence Big Ten. « Under the lights », QB J.T. Barrett réussit ce soir-là sa plus brillante performance de la saison (300 yards à la passe, 3 TD, 0 INT et 2 TDs au sol) permettant aux joueurs de coach Urban Meyer d’accumuler 568 yards offensifs contre l’une des plus féroces défenses du pays. Boom ! Dès lors, on en est certain : il faudra compter sur ces Buckeyes dans la course au College Football Playoff.

La blessure de QB J.T. Barrett et  le décès de DL Kosta Karageorge

Suite à cette convaincante victoire à Michigan State, Ohio State entre dans le Top 10. Lors des trois derniers matchs de saison régulière, les Buckeyes ne trembleront pas et enchaîneront trois succès à Minnesota et contre Indiana et Michigan à domicile. Pourtant largement favoris face aux Wolverines, leurs rivaux historiques, les Buckeyes durent batailler jusque dans le 4ème quart-temps avant de l’emporter 42-28. Mais c’est surtout la blessure de QB J.T. Barrett qu’on retiendra de cette édition 2014 de The Game. Sur un solide plaquage de la défense de Michigan, la cheville du quarterback vedette d’Ohio State se fractura. Diagnostic terrible : saison terminée ! Pour la seconde fois en 4 mois, les Buckeyes venaient donc de perdre leur quarterback titulaire ! La saison d’Ohio State était de nouveau menacée.

Quelques jours avant ce match face aux Wolverines, le programme d’Ohio State fût frappé par le décès de OL Kosta Karageorge, jeune walk-on qui laissa une lettre d’adieu expliquant son désespoir avant de se suicider. C’est alors tout le maison « Ohio State » qui est touchée.

Victoire lors du Sugar Bowl

Le titre de champion de conférence Big Ten

C’est donc avec leur 3ème quarterback que les Buckeyes se présentent au Lucas Oil Stadium pour affronter les Badgers de Wisconsin en finale de conférence Big Ten. Le sophomore QB Cardale Jones réalise le match parfait : 12/17, 257 yards et 3 TDs ! Survoltés, les Buckeyes terrassent les Badgers 59-0 limitant la superstar de Wisconsin, RB Melvin Gordon, à 76 petits yards et 0 TD. Alors classé #5 du pays, Ohio State vient de frapper un grand coup. Suffisamment pour convaincre le comité de sélection du College Football Playoff qui fera des Buckeyes le 4ème programme qualifiée derrière Alabama, Oregon et Florida State.

L’exploit lors du Sugar Bowl

Alors que certains mettaient en doute leur sélection pour ces premiers playoffs de l’Histoire de l’élite du College Football, les Buckeyes d’Ohio State créent la surprise en venant à bout, 42-35, du Crimson Tide de #1 Alabama au terme d’un Sugar Bowl qui restera dans les mémoires. A l’inverse du Rose Bowl entre #2 Oregon et #3 Florida State, qui a tourné à une démonstration des Ducks, ce Sugar Bowl 2015 entre #1 Alabama (12-2) et #4 Ohio State (13-1) aura été un Classic entre deux programmes mythiques dirigés par deux coachs légendaires qui se sont livrés une bataille mémorable pendant 60 minutes. Pour sa seconde titularisation seulement, le sophomore QB Cardale Jones (18/35, 243 yards, 1 TD et 1 INT) s’est montré solide remportant son duel à distance avec le quarterback du Crimson Tide, le senior QB Blake Sims. Son bras canon et la puissance de ses courses ont déstabilisé une défense de #1 Alabama régulièrement sur les talons (537 yards accordés dans ce match). Les Buckeyes ont également pu compter sur une énorme performance de RB Ezekiel Elliott (20 courses, 230 yards, 2 TDs), l’un des running backs les plus sous-estimés du pays, qui a établi un nouveau record du Sugar Bowl avec 230 yards au sol.

Au terme d’une saison marquée par les blessures de deux quarterbacks et l’éclosion d’une génération de recrues en or, Ohio State obtient donc son billet pour le premier CFP Championship Game de l’Histoire.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis 15 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ohio State Buckeyes

Dwayne Haskins décède dans un accident de la route à l’âge de 24 ans

Publié

le

Ancien QB vedette des Buckeyes d’Ohio State drafté par les Redskins de Washington en 2019, Dwayne Haskins est décédé après avoir été heurté par un camion-benne alors qu’il marchait sur une autoroute du sud de la Floride.

Il avait 24 ans.

L’accident mortel a été signalé samedi à 6h37 du matin sur l’autoroute I-595 Westbound entre la I-95 North et South dans le comté de Broward, en Floride. Dwayne Haskins a été déclaré mort sur les lieux, a déclaré la Florida Highway Patrol, ajoutant qu’une enquête pour comprendre les circonstances de l’accident est ouverte.

Dwayne Haskins a été drafté par les Redskins de Washington, en 2019. Il a disputé neuf matchs en 2019 et sept en 2020, lançant 2804 yards pour un total de 12 TDs. Haskins a signé avec les Steelers de Pittsburgh en janvier 2021 pour joueur le rôle de QB#3 derrière Ben Roethlisberger et Mason Rudolph sans jouer la moindre seconde. Il avait signé un contrat en tant qu’agent libre d’un an en mars dernier afin de rester à Pittsburgh.

En deux ans à Ohio State, il a lancé pour 5 396 yards et 54 TD en 22 matchs joués sous le maillot des Buckeyes. Il a été nommé MVP du Big Ten Championship Game 2018 et du Rose Bowl 2019. Il a changé la perception du poste de QB à Ohio State. En une saison en tant que starter des Buckeyes, il a établi 28 records de l’université et sept records de la Big Ten tout en terminant troisième lors du vote pour le trophée Heisman. Ses performances ont ouvert la voie à une Révolution de l’attaque des Buckeyes qui est devenue l’une des plus explosives du pays grâce à un système offensif axé sur le jeu de passes.

Avant Dwayne Haskins, seulement deux quarterbacks d’Ohio State avait été draftés au 1er tour. Depuis QB Justin Fields a été choisi au premier tour en 2021, puis son successeur, QB C.J. Stroud sera probablement un choix de premier tour, en 2023. C’est la nouvelle norme pour le programme, celle que Haskins a aidé à inaugurer avec sa saison 2018.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Alabama et Ohio State annoncent une série de deux matchs aller-retour

Deux des programmes mythiques du College Football ont décidé de s’affronter sur campus dans une série de deux matchs organisés… en 2027 et 2028.

Publié

le

Crédit Photo : Mark Batke, The Lantern

Il faudra donc encore patienter pour retrouver face à face le Crimson Tide et les Buckeyes pour une rare opposition entre deux programmes qui ont accumulé 25 titres nationaux à eux deux.

Le premier match se déroulera le 18 septembre 2027 à l’Ohio Stadium de Columbus avant un match retour l’année suivante, le 9 septembre 2028, au Bryant-Denny Stadium.

Alabama et Ohio State n’ont été opposés que 4 fois dans l’Histoire du College Football. Le Crimson Tide mène la série 3-1 mais on se souvient que les Buckeyes ont remporté leur dernier affrontement lors du Sugar Bowl 2015 (1/2 finale du premier CFP) remporté 42-35 par coach Urban Meyer et RB Ezekiel Elliott sur la route du titre national.

À noter qu’Ohio State se prépare un programme copieux pour ses matchs hors-conférence dans les prochaines années puisque les Buckeyes affronteront Oregon, Notre Dame, Washington, Texas, Alabama et Georgia d’ici 2031.

La question que se pose tout le monde : Nick Saban sera-t-il le head coach du Crimson Tide au moment du coup d’envoi ? Peu probable.

Quoiqu’il en soit, ce type de blockbuster fera assurément beaucoup parlé dans les semaines précédentes. L’issue de cette rencontre pourrait même avoir une incidence directe sur la course à une place en playoffs.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

RB Trey Sermon transféré d’Oklahoma à Ohio State

En obtenant le transfert de l’ancien Sooner RB Trey Sermon sur le campus de Columbus (Ohio), coach Ryan Day renforce la profondeur des Buckeyes à un poste de running back appauvri suite au départ de JK Dobbins.

Publié

le

Crédit photo : William Purnell/Icon Sportswire via Getty Images

Récemment diplômé de l’université Oklahoma, RB Trey Sermon sera éligible dès septembre pour jouer sa saison senior avec les Buckeyes.

L’ancien running back d’Oklahoma rejoint ainsi un groupe de coureurs orphelin de JK Dobbins (parti en NFL) et qui vient de subir une lourde perte avec la blessure au talon d’Achille du redshirt sophomore RB Master Teague III lors du premier jour des spring practices.

RB Trey Sermon était l’un des étudiants-athlètes les plus convoités au niveau national depuis qu’il avait annoncé son inscription sur le portail des transferts, le 14 mars dernier.

En trois saisons à Oklahoma, il a accumulé 2076 yards au sol pour 22 TD. Il a également capté 36 passes pour 391 yards et 3 TD dans un rôle de backup. Sa saison 2019 a été écourté après 9 matchs en raison d’un blessure du genou.

Lire la suite

Ohio State Buckeyes

Ohio State prolonge de trois ans le contrat de Ryan Day

Quelques mois après avoir mené les Buckeyes d’Ohio State au titre de champion de conférence Big Ten et à une participation au College Football Playoff, coach Ryan Day a été récompensé par une prolongation de contrat de trois ans et une augmentation de salaire.

Publié

le

Crédit photo : Doug Buchanan

Ce nouvel accord contractuel assure à coach Ryan Day de diriger les Buckeyes jusqu’au terme de la saison 2026.

À partir de la saison prochaine, le salaire annuel du coach des Buckeyes passe ainsi de 4.5 millions de $ par année à 6 millions de $. Cette rémunération passera à 6.5 millions de $, puis à 7.6 millions de $ en 2022.

Ryan Day ne faisait même pas partie du Top 20 des coachs les mieux payés dans l’élite du College Football. Il s’en rapproche désormais. Toutefois, il reste encore loin des 9.2 millions de $ annuel de Dabo Swinney (Clemson).

L’université Ohio State a également pris en compte les excellents résultats académiques des étudiants-athlètes du programme de football depuis la prise en main de Ryan Day mentionnant les 39 joueurs sélectionnés en 2019 dans l’équipe All-Big Ten académique. 23 joueurs ayant participé à la demi-finale du College Football Playoff, en décembre dernier, ont été diplômés.

La progression de Ryan Day aura donc été fulgurante. Après deux saisons passées sur le campus de Columbus (Ohio) comme coach des quarterbacks et coordinateur offensif, il a été choisi pour succéder au légendaire Urban Meyer qui a annoncé sa retraite pour des raisons de santé au terme de la saison 2018. Ryan Day avait déjà occupé le poste de head coach par intérim des Buckeyes, en septembre 2018, lorsque Urban Mayer avait été suspendu trois matchs pour avoir été négligeant envers un coach assistant accusé de violence conjugale. Ohio State avait remporté ces trois matchs.

Sous les ordres de Ryan Day, les Buckeyes et leur quarterback Justin Fields ont terminé la saison 2019 sans la moindre défaite avant de tomber face à Clemson en demi-finale du College Football Playoff.

Ohio State débutera sa saison 2020, le 5 septembre prochain, face à Bowling Green.

Lire la suite
Publicité

Preview 2020

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Ohio State Buckeyes

Menés par un candidat au trophée Heisman, QB Justin Fields, et une attaque de feu, ces Buckeyes d'Ohio State sont-ils...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Michigan Wolverines

Un effectif rajeuni, de nouveaux leaders en défense et un nouveau quarterback titulaire : les Wolverines sont-ils suffisamment armés pour...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Wisconsin Badgers

Wisconsin a tourné la page "Jonathan Taylor" mais les Badgers sauront-ils préserver leur suprématie sur la division Big Ten West...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Alabama à la reconquête de la SEC

Diminués par le départ de la quasi-totalité de ses titulaires, les Tigers de LSU remettent en jeu un titre de...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : la fin de l’hégémonie d’Oklahoma sur la Big 12 ?

Avec la montée en puissance de Texas, d'Iowa State et d'Oklahoma State, la série de 5 titres de champion de...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Clemson accentue sa domination sur la conférence ACC

Champion de conférence en titre, Clemson a imposé sa suprématie sur l'ACC depuis 5 ans. Est-ce que finalement Notre Dame...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Commander-in-Chief’s Trophy

Air Force et Navy ont bouclé la saison 2019 dans le Top 25 mais les Falcons et les Midshipmen ont...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Texas A&M Aggies

Pour sa 4ème saison à la tête des Aggies, QB Kellen Mond possède tous les playmakers autour de lui pour...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : LSU Tigers

LSU a tourné la page de la fabuleuse saison dernière mais ces Tigers version 2020 désormais menés par QB Myles...

Previewil y a 2 ans

Preview 2020 : Alabama Crimson Tide

Écarté des playoffs en 2019 et pillé par la NFL au printemps, le Crimson Tide d'Alabama reste la référence dans...

Articles les plus lus