Suivez-nous sur

Michigan Wolverines

Preview 2016 : Michigan Wolverines

Pour la seconde saison de coach Jim Harbaugh à la tête des Wolverines, le programme de Michigan semble suffisamment armé pour lutter avec les Buckeyes d’Ohio State dans la course au titre de champion de conférence Big Ten. Seule interrogation : le poste de quarterback.

Crédit photo : Rick Osentoski-USA TODAY Sports

Preview 2016 : Michigan Wolverines

Michigan Wolverines
Conférence Big Ten – Division East
En 2015 : 10-3, 6-2 Big Ten. Citrus Bowl : victoire contre Florida, 41-7.
Head coach : Jim Harbaugh, 2ème année (10-3) – Résultats en carrière: 39-24.
Coordinateur offensif : Tim Drevno.
Coordinateur défensif : Don Brown.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 6 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : QB Jake Rudock, C Graham Glasgow, LB Joe Bolden, LB Desmond Morgan, LB James Ross III, S Jarrod Wilson.
Joueurs à suivre : RB De’Veon Smith, WR Jehu Chesson, TE Jake Butt, LB/DB/KR Jabrill Peppers, CB Jourdan Lewis.

L’annonce de l’arrivée de coach Jim Harbaugh à Michigan avait fait quelques vagues au cours de l’hiver 2014. Rien comparé au « Harbaugh Circus » du printemps 2016. L’ancien coach de Stanford et des 49ers de San Francisco (NFL) a occupé le terrain médiatique durant l’intégralité de l’intersaison 2015-16. Camps satellites, interviews improbables à la radio et omniprésence dans les media sociaux ont fait de Jim Harbaugh le centre d’attraction de janvier à juin dernier. Saura-t-il assumer ce nouveau statut avec des résultats sur le Gridiron ?

Sa première saison à la tête des Wolverines plaide en sa faveur. Avec un bilan de 10-3 et une cinglante victoire 41-7 face aux Gators de Florida lors du dernier Citrus Bowl, coach Jim Harbaugh a permis à Michigan de doubler son total de victoires remportées l’année précédente. Un exploit avec des joueurs qu’il n’a pas recrutés.

Durant les mois d’hiver, les Wolverines ont perdu leur coordinateur défensif, D.J. Durkin, parti diriger les Terps de Maryland. Coup dur pour un programme qui a construit ses succès de l’an passé… sur sa défense (280.7 yards accordés en moyenne par match, #4 du pays). Pour le remplacer, coach Jim Harbaugh a réussi l’un des bons coups de l’offseason en allant chercher à Boston College le coordinateur défensif de la meilleure défense du pays en 2015, Don Brown.

Avec la présence du fantastique LB Jabrill Peppers et le retour inattendue du senior CB Jourdan Lewis, la défense devrait rester la grande force des Wolverines en 2016. Offensivement, Michigan ne manquera pas de playmakers autour d’un quarterback inexpérimenté qui pourrait être le talon d’Achille de cette équipe.

Si coach Jim Harbaugh parvient à faire de la magie avec l’un de ses QBs, les Wolverines ont tout en place pour mettre un terme à la suprématie d’Ohio State et de Michigan State qui ont remporté les trois derniers Big Ten Championship Games.

Attaque

Pour la première fois depuis 2013, l’attaque de Michigan débutera une saison avec le même système que la saison précédente. Coach Jim Harbaugh et son coordinateur offensif Tim Drevno n’ont pas installé une attaque « pro-style » classique comme on s’y attendait. Ils se sont adaptés aux qualités des joueurs en place avec une multitude de packages allant de la spread offense au smashmouth football en passant par des formations wildcat. Cependant, on entend le même refrain qu’à la même époque l’an passé : mais qui sera le quarterback ?

Transféré d’Iowa au printemps 2015, QB Jake Rudock a réussi la 2ème meilleure performance de l’Histoire de l’université Michigan avec ses 3017 yards à la passe. Mais voilà, son éligibilité au niveau NCAA a expiré et les Wolverines sont encore une fois à la recherche de leur leader offensif. Trois candidats sont apparus durant les spring practices : les juniors QB John O’Korn et QB Shane Morris, et le sophomore QB Wilton Speight. Ancien Freshman of the Year 2013 dans la conférence AAC avec les Cougars de Houston, QB John O’Korn (34 TD au niveau NCAA) a patienté un an avant de retrouver son éligibilité. Il est le plus expérimenté des trois QBs et semble le favori pour le poste de titulaire d’autant que c’est l’ancien coach des 49ers qui l’a convaincu de venir sur le campus Ann Arbor. Les Wolverines savent que sans un solide quarterback, leurs ambitions pourraient rapidement partir en fumée mais Jim Harbaugh a déjà démontré par le passé qu’il est capable de faire passer un cap à ses QBs (Josh Johnson, Andrew Luck, Alex Smith, Colin Kaepernick).

Ralenti par des blessures de la cheville et à la jambe tout au long de la saison dernière, le senior RB De’Veon Smith (753 yards au sol, 6 TD en 2015) a gagné le respect du coach des Wolverines grâce à une attitude irréprochable. Il sera encore le RB#1 de l’équipe mais il devrait avoir le soutien de l’ancien prospect des Trojans de USC, le junior RB Ty Isaac (205 yards au sol, 1 TD en 2015), et celui du senior RB Drake Johnson (271 yards au sol, 4 TD en 2015) au sein d’une rotation à trois qui pourrait bien terroriser la conférence Big Ten en 2016. Ainsi, le prospect #1 du pays en 2016 au poste de running back, RB Kareem Walker pourrait être redshirté pour ne pas gâcher une année d’éligibilité.

Quel que soit le prochain quarterback des Wolverines, il ne manquera pas de cibles dans le jeu aérien. Les deux seniors WR Jehu Chesson (50 réceptions, 754 yards, 9 TD en 2015) et WR Amara Darboh (58 réceptions, 727 yards, 5 TD en 2015) sont de retour pour leur dernière saison d’éligibilité. Ils formeront un trio polyvalent avec le All-American TE Jake Butt (51 réceptions, 654 yards, 3 TD en 2015), lui aussi de retour pour sa saison senior alors qu’il aurait pu se présenter à la draft NFL en avril dernier. Si on n’y ajoute les sophomores WR Grant Perry (14 réceptions, 128 yards, 1 TD en 2015) et WR Drake Harris ainsi que le redshirt freshman TE Tyrone Wheatley Jr, fils de l’ancienne star de Michigan, RB Tyrone Wheatley, les Wolverines possèdent l’un des groupes de receveurs les plus fournis de la conférence Big Ten.

La ligne offensive a perdu son leader, C Graham Glasgow, mais elle pourra compter sur le retour de 4 titulaires. Ainsi, le junior C Mason Cole devrait abandonner son poste de left tackle pour celui de center laissant sa place au prometteur sophomore LT Grant Newsome. Pas de changement pour le reste avec la présence des trois seniors LG Ben Braden, RG Kyle Kalis et RT Erik Magnuson. Cette ligne offensive aura pour objectif d’améliorer un jeu au sol qui trainait dans les bas fonds de la FBS en 2015 (158.2 yards au sol en moyenne par match, #82 du pays).

Défense

Le nouveau coordinateur défensif, Don Brown, l’a déjà annoncé : il souhaite voir plus de pression et de blitzes de la part d’une défense qui était considérée comme l’une des meilleures du pays l’an dernier grâce à un puissant front four.

Certes, les Wolverines ont perdu DL Willie Henry, parti pour la NFL, mais l’expérience ne manquera pas au sein d’une ligne défensive robuste et dynamique. Les seniors DE Chris Wormley (43 plaquages, 14.5 pour perte, 6.5 sacks en 2015) et DE Taco Charlton (30 plaquages, 6 sacks en 2015) conserveront leur rôle de pass-rusher tandis que NT Ryan Glasgow assurera celui de run stopper attitré. Le sophomore DT Bryan Mone pourrait être préféré aux seniors DT Matt Godin et DT Maurice Hurst (35 plaquages, 3 sacks en 2015) pour le dernier poste de titulaire. Mais, la carte cachée des Wolverines sera assurément le prospect #1 du pays lors du recrutement 2016, DT Rashan Gary. Ce dernier pourrait faire partie de la rotation dès septembre prochain. Encore une fois cette saison, le front four de Michigan s’annonce exceptionnel.

L’arrivée de Don Brown a également eu pour conséquence le re-positionnement de LB Jabrill Peppers (45 plaquages, 5.5 pour perte en 2015) au poste de strong-side linebacker. L’ancien coordinateur défensif de Boston College souhaite profiter des aptitudes athlétiques du Freshman of the Year dans la conférence Big Ten en 2015 afin de mettre davantage de pression dans le backfield adverse. Malgré la présence de la superstar LB Jabrill Peppers, le second rideau défensif pourrait souffrir des pertes des trois joueurs emblématiques qu’étaient Joe Bolden, Desmond Morgan et James Ross III. Il est impensable de développer des successeurs aussi talentueux dès septembre prochain mais MLB Ben Gedeon (34 plaquages, 3 pour perte en 2015) et WLB Mike McCray doivent prendre leurs responsabilités. On gardera un oeil sur le true freshman, LB Devin Bush Jr.

Le secondary a appris avec bonheur la décision du senior CB Jourdan Lewis (52 plaquages, 1 sack, 2 interceptions, 20 passes défendues en 2015) de rester un an de plus sur le campus d’Ann Arbor plutôt que de faire le saut chez les professionnels. L’an passé, ce dernier a fait mieux qu’un certain Charles Woodson en réussissant un total de 20 passes défendues (nouveau record de l’université Michigan). Son retour va permettre au coordinateur défensif Don Brown d’abuser des blitz packages tant il est dominant sur les coverages. Deux autres seniors, qui ont pleinement aidé les Wolverines à avoir la 3ème meilleure défense contre la passe en 2015 (158.5 yards accordés par match), font eux aussi leur retour : CB Jeremy Clark (21 plaquages, 3 interceptions en 2015) et CB Channing Stribling (17 plaquages, 2 interceptions en 2015). Et si vous doutiez de la qualité de ce secondary des Wolverines, sachez que les seniors FS Delano Hill (46 plaquages en 2015) et SS Dymonte Thomas (24 plaquages en 2015) sont également fidèles au poste en 2016 !

Equipes spéciales

Les Wolverines possèdent un solide kicker en la personne de K/P Kenny Allen (18/22 FG en 2015) mais devront rapidement trouver une solution au niveau du punting game suite au départ de l’australien Blake O’Neill. A moins que le true freshman P Quinn Nordin réussisse à convaincre coach Jim Harbaugh, K/P Kenny Allen devrait également avoir le rôle de punter en 2016. Avec la présence de PR Jabrill Peppers et de KR Jourdan Lewis, les Wolverines possèdent le meilleur duo de returner du pays. Ni plus ni moins.

Conclusion

En 18 mois seulement, coach Jim Harbaugh a transformé les Wolverines en de sérieux candidats pour le titre de champion de conférence Big Ten et pour une éventuelle place en College Football Playoff.

La perte du coordinateur défensif D.J. Durkin (parti à Maryland) sera compensée par l’arrivée de Don Brown (ex-Boston College), qui bénéficiera du retour de 6 titulaires au sein d’une défense dominante en 2015. La ligne défensive et le secondary ont le potentiel pour faire partie des meilleurs au niveau national.

Dès la première saison de coach Jim Harbaugh, l’attaque des Wolverines s’est améliorée et le prochain quarterback (QB Wilton Speight ou QB John O’Korn transféré de Houston en 2015) aura le soutien de plusieurs playmakers offensifs (RB De’Veon Smith, WR Jehu Chesson, TE Jake Butt). A part ce poste de quarterback, tout semble en place pour que Michigan égale son total de victoires de l’an passé (10). Le match du 26 novembre prochain à Columbus (Ohio) contre Ohio State pourrait décider le champion de division Big Ten East.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Michigan Wolverines