Suivez-nous

Oklahoma Sooners

Texas fait tomber Oklahoma et remporte le Red River Rivalry, 24-17

Humiliés depuis le début de la saison, les Longhorns de Texas remportent le Red River Rivalry sur le score de 24-17 face à des Sooners de #10 Oklahoma bousculés par l’époustouflante défense texane.

Publié

le

Humiliés depuis le début de la saison, les Longhorns de Texas remportent le Red River Rivalry sur le score de 24-17 face à des Sooners de #10 Oklahoma bousculés par l’époustouflante défense texane.

Impressionnante performance des Longhorns de Texas (2-4, 1-2 Big 12) à qui on annonçait l’enfer dans ce match ! On avait parlé de chaos sur le campus d’Austin. On a vu une formidable équipe de Texas dans ce Red River Rivalry d’une grande intensité.

Conscient que la victoire passerait par le jeu au sol, coach Charlie Strong donna les clés de l’attaque à RB Jonathan Gray (76 yards au sol), QB Jerrod Heard (810, 53 yards et 115 yards au sol) et RB D’Onta Foreman (117 yards au sol, 1 TD). Et la stratégie a parfaitement fonctionné, la ligne offensive des Longhorns parvenant à prendre le dessus sur un décevant front seven des Sooners.

Méconnaissables par rapport au match à TCU, les Longhorns ont débuté le match par le bon bout stoppant l’attaque des Sooners sur leur premier drive et inscrivant même le premier TD de l’après-midi sur une courte passe de QB Jerrod Heard pour WR Marcus Johnson (4 réceptions, 35 yards, 1 TD) qui couvrira alors les 24 yards qui le séparait de la end-zone adverse, bien aidé il est vrai par d’horribles plaquages d’une défense de #10 Oklahoma clairement par rentrée dans le match.

Et ce premier quart-temps va tourner au cauchemar pour les Sooners puisqu’ils vont commettre un fumble sur le kickoff suivant le TD des Longhorns. Ces derniers ne se firent pas priés et QB Tyrone Swoopes, spécialiste de la red-zone, inscrit un TD au sol de 3 yards pour permettre à Texas de prendre les devants 14-0 à la fin d’un premier quart-temps totalement à l’avantage des Texans (133 yards offensifs contre 15 et 7 1st downs contre 2).

Le second quart-temps sera identique au premier avec une impressionnante domination du front seven des Longhorns sur une ligne offensive des Sooners désemparée. Ces derniers parviendront à réduire le score sur un FG de 21 yards de K Austin Siebert mais les joueurs de coach Bob Stoops rentrèrent aux vestiaires sur le score de 14-3 avec plein de doute dans la tête. Qui aurait parié que #10 Oklahoma serait limité à 85 yards offensifs en 1ère mi-temps ?

Très disciplinés offensivement, les Longhorns ajoutèrent trois points sur la première possession de la seconde mi-temps grâce à un FG de K Nick Rose au terme d’un long drive de près de 7 minutes.

Menés de 14 points, les Sooners réagirent alors immédiatement. Une longue passe de QB Baker Mayfield (20/28, 211 yards, 1 TD) pour WR Sterling Shepard (6 réceptions, 95 yards) suivie d’une courte passe de TD pour TE Dimitri Flowers. Les Sooners étaient de retour dans le match. 17-10 pour Texas.

Le tournant du match ? Une énorme course de 81 yards de RB D’Onta Foreman sur l’avant-dernier jeu du 3ème quart-temps qui a alors ramené Texas dans la red-zone des Sooners. Et s’il y a bien un domaine de satisfaction pour les Longhorns en 2015, c’est leur taux de réussite dans les 20 derniers yards adverses. QB Tyrone Swoopes trouvera TE Caleb Bluiett en fond de end-zone pour un TD sur une passe de 2 yards. Texas reprenait alors 14 points d’avance.

Les Sooners ne s’avouèrent pas vaincus aussi vite et RB Samaje Perine (36 yards au sol, 1 TD) ramena le score à 24-17 sur une course de 2 yards à 8:00 du terme de la rencontre. Sur la possession suivante, la défense de #10 Oklahoma menée par LB Eric Striker fût dominante et força les Longhorns à punter. Et si Texas était en train de craquer…

Mais, encore une fois, le front seven des Longhorns renversa la ligne offensive de #10 Oklahoma mettant sous pression un QB Baker Mayfield incapable de trouver ses receveurs. Les Sooners furent à leur tour obligés de punter.

Ce succès totalement mérité est une bouffée d’air frais pour un coach Charlie Strong porté en triomphe par un groupe des Longhorns soudé malgré les tensions internes qui ont suivi la lourde défaite à TCU il y a une semaine.

Mention spéciale à la ligne défensive des Longhorns, monstrueuse dans ce match. DT Paul Boyette, DE Nashon Hughes et DE Bryce Cottrell ont terrorisé tout au long de l’après-midi la ligne offensive des Sooners. Le true freshman OLB Malik Jefferson a également prouvé devant les caméras de TV national qu’il est bien la superstar en puissance d’une défense de Texas en reconstruction.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oklahoma Sooners

Oklahoma se sépare de son coordinateur défensif Mike Stoops

Au lendemain de la défaite 48-45 face aux Longhorns de #9 Texas, les Sooners de #11 Oklahoma et le coordinateur défensif très contesté depuis plusieurs mois ont décidé de se séparer.

Publié

le

Mike Stoops n’aura donc pas survécu au naufrage de la défense des Sooners face aux Longhorns. 48 points encaissés. Jamais dans l’Histoire du Red River Showdown (113 matchs), Oklahoma n’avait accordé autant de points.

Selon une information révélée par thefootballbrainiacs.com et confirmée par plusieurs sources concordantes, Mike Stoops n’est donc plus le responsable de la défense des Sooners. On ne sait pas encore s’il s’agit d’une démission ou d’un renvoi.

Frère de l’ancien coach de légende des Sooners, Bob Stoops, et de l’actuel coach de Kentucky, Mark Stoops, le futur ex-coordinateur défensif était en poste depuis 2012 après un premier passage à Oklahoma entre 1999 et 2003, déjà comme responsable de la défense. Il a été coach principal des Wildcats d’Arizona entre 2004 et 2011.

Démission ou renvoi, peu importe. Il devenait évident que Mike Stoops ne pouvait plus rester en poste tant les Sooners ont souffert défensivement depuis plusieurs saisons. Classé 80ème du pays en 2016 et 82ème du pays en 2017 pour le nombre de yards accordés par jeu, Oklahoma n’a finalement survécu que par les exploits répétés de QB Baker Mayfield et de QB Kyler Murray.

Les statistiques défensives des Sooners depuis l’arrivée de Mike Stoops à la barre de la défense parlent d’elles-mêmes :

Source : SI

Les Sooners sont actuellement classés 98ème du pays sur les 3ème tentatives (42.4%). Dans la red zone, c’est encore pire : lorsqu’ils sont entrés dans leurs 20 derniers yards, les adversaires d’Oklahoma ont inscrit des points à un taux de… 100% dont 85.7% de touchdowns accordés (#124 du pays à égalité avec Rice et UAB). Inacceptable pour une équipe qui vise le titre national.

Oklahoma a maintenu ses adversaires à moins de 28 points lors des quatre premiers matchs mais les 33 accordés à Baylor il y a deux semaines et les 48 à Texas ont fait tâche. Et ce n’est pas la première fois cette saison que Mike Stoops est pointé du doigt.

Iowa State a réussi 360 yards dans les airs en week 3 avant qu’Army ne marche littéralement sur les Sooners avec 339 yards réussis au sol en week 4. Dans la défaite 66-33 face à Baylor, les Bears avaient accumulé un total de 493 yards.

Et on n’oublie pas que les Bulldogs de Georgia avaient inscrits 24 points consécutifs, le 1er janvier dernier, lors du Rose Bowl dans le cadre de la demi-finale nationale.

La prestation défensif du programme de Norman face aux Longhorns ne pouvait être ignorée d’autant plus qu’elle exclut quasiment les Sooners de la lutte pour une place en playoffs.

L’université Oklahoma n’a pas encore confirmé cette information mais plusieurs joueurs des Sooners ont souhaité remercier Mike Stoops pour ce qu’il a fait pour eux ces dernières années.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Kyler Murray nommé quarterback titulaire à Oklahoma

Le quarterback junior a été préféré au sophomore QB Austin Kendall.

Publié

le

Crédit photo : AP

Le coach des Sooners, Lincoln Riley, a pris sa décision : le junior Kyler Murray sera titularisé pour le premier match de la saison 2018 d’Oklahoma face aux Owls de Florida Atlantic.

QB Kyler Murray sera donc le successeur du vainqueur du trophée Heisman 2017 et #1 de la draft NFL 2018, QB Baker Mayfield.

« Kyler a fait de l’excellent travail durant le camp. Entre Austin et lui, ce fût une compétition intense qui aura duré plus longtemps que nous nous attendions en raison de leur excellent niveau de jeu. Peu de facteurs ont fait la différence entre les deux mais sur l’ensemble, Kyler était légèrement en avance. » – Lincoln Riley, coach principal des Sooners d’Oklahoma.

En tant que backup de Baker Mayfield, QB Kyler Murray a réussi 18 de ses 21 passes tentées en 2017 pour un total de 359 yards et 3 TD. Il a également été titularisé face à West Virginia en raison de la suspension de Baker Mayfield. Sur son premier snap, il exécuta une course de 66 yards qui permit aux Sooners d’être en excellente position sur le terrain et d’inscrire un TD sur le jeu suivant.

Recruté initialement par les Aggies de Texas A&M, cet ancien prospect 5-étoiles a réécrit les livres d’Histoire au niveau des lycées Texans après avoir remporté trois titres de champion de l’État avec un bilan de 42 victoires pour 0 défaite à la tête du lycée d’Allen. Il est également devenu le premier lycéen à participer au Under Armour All-America Game (All-Star Game) en football et en baseball.

En 2015, il a été titularisé à 3 reprises en 8 matchs joués avec les Aggies pour un total de 1021 yards, 5 TD et 7 INT. Il a finalement été transféré à Oklahoma en 2016 avant d’être le backup de QB Baker Mayfield en 2017.

Pour rappel, il a été drafté au 9ème rang par les Athletics d’Oakland lors de la draft MLB 2018. Joueur de champ centre, il a déjà signé un contrat comprenant un bonus à la signature de 4.6 millions de $. L’agent de QB Kyler Murray, Scott Boras, a déjà indiqué que la saison 2018 serait sa dernière avec les Sooners avant qu’il se concentre sur sa carrière de joueur de baseball.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

Oklahoma dévoile ses équipements Jordan Brand

Publié

le

Crédit photo : Nike

L’université Oklahoma avait annoncé, en novembre dernier, qu’elle avait décidé de s’associer à la marque Jordan Brand de Nike. On attendait donc avec impatience le dévoilement des équipements pour la saison 2018. C’est chose faite.

Via leur compte Twitter, les Sooners ont donc révélé à quoi ressembleront leurs équipements à partir de septembre prochain :

Michigan, North Carolina et Florida seront également équipés par la marque Jordan Brand.

Lire la suite

Oklahoma Sooners

QB Kyler Murray a signé avec les Athletics mais il jouera à Oklahoma en 2018

Le quarterback titulaire des Sooners sera plus payé que son coach Lincoln Riley.

Publié

le

Crédit photo : Syzak

Le junior QB Kyler Murray a trouvé un accord avec la franchise MLB des Athletics d’Oakland qui lui ont assuré qu’il pourrait jouer avec les Sooners au cours de la saison 2018 de College Football.

Avec un bonus à la signature estimé à près de 5 millions de $, celui qui devrait succéder au vainqueur du trophée Heisman 2017, Baker Mayfield, à la tête de l’attaque d’Oklahoma touchera donc une rémunération supérieure à celle de son coach chez les Sooners, Lincoln Riley !

En effet, le salaire annuel de ce dernier s’élève à 3.1 millions de $ alors que le bonus à la signature d’un 9ème choix du 1er tour de la draft MLB est évalué à 4.7 millions de $.

Quelques minutes après avoir été drafté par les Athletics, lundi 4 juin, QB Kyler Murray avait fait savoir à la franchise MLB qu’il souhaitait honorer son engagement avec les Sooners pour la saison 2018. Demande acceptée. Ainsi, il pourrait porter le maillot des triples champions de conférence Big 12 cet automne avant de rejoindre les rangs professionnels des ligues majeures de baseball à partir de janvier prochain.

S’il lui reste encore deux années d’éligibilité, il semble désormais acquis que l’ancien prospect 5-étoiles du recrutement 2015 a fait le choix de poursuivre sa carrière en tant que joueur de baseball professionnel plutôt que de tenter sa chance dans la NFL.

Lire la suite

Articles les plus lus