Suivez-nous

Houston Cougars

Houston 33, Oklahoma 23

Publié

le

Menés par un fantastique QB Greg Ward et par une défense ultra-agressive, les Cougars de #15 Houston créent la sensation en s’imposant de manière magistrale face à des Sooners de #3 Oklahoma qui voient peut-être leurs ambitions au niveau national partir en fumée.

Qu’on se le dise : ces Cougars de #15 Houston are for real. Neuf mois après leur triomphe face à Florida State lors du dernier Peach Bowl, les joueurs de coach Tom Herman ont remis ça. Dominateurs sur la ligne de scrimmage, les Cougars ont harcelé le backfield offensif des Sooners tout au long de l’après-midi.

De l’autre côté du ballon, ils ont profité de la jeunesse de la défense de #3 Oklahoma pour imposer leur rythme effréné et profiter des errances d’un secondary inexpérimenté. Il faut également dire qu’ils ont été bien aidés par les deux turnovers et les nombreuses pénalités d’une équipe des Sooners dominée à tous les niveaux.

Pourtant, poussés par un QB Baker Mayfield (24/33, 323 yards, 2 TD) enflammé et un RB Joe Mixon explosif, ils rentrèrent parfaitement dans la rencontre inscrivant le premier TD de l’après-midi dès leur premier drive qu’ils conclurent magistralement par un course de 32 yards par ce même RB Joe Mixon (47 yards, 1 TD et 5 receptions, 77 yards) avant d’ajouter un FG de 25 yards par K Adam Seibert sur leur possession suivante (10-3).

Sans paniquer le moins du monde, #15 Houston et son quarterback vedette QB Greg Ward (23/40, 321 yards, 2 TD) recollèrent rapidement au score 10-6 avant même de prendre les devants 13-10 en début de 2ème quart-temps sur une réception de 15 yards du virevoltant RB Duke Catalon (22 courses, 88 yards) ! Le match était définitivement lancé.

Profitant de la jeunesse du secondary et du manque flagrant d’agressivité défensive des Sooners, l’attaque aérienne des Cougars s’installait alors dans ce match et les joueurs de coach Tom Herman prenaient clairement le momentum à cet instant… Pas pour longtemps. Dès la possession suivante, le candidat au trophée Heisman, QB Baker Mayfield, exécuta un roll-out parfait qui déséquilibra la défense adverse. WR Mark Andrews (3 réceptions, 94 yards, 2 TD) était alors totalement démarqué le long de la sideline et il fila sur 64 yards pour inscrire le 2ème TD des Sooners dans ce match (17-13 pour Oklahoma).

Loin d’être impressionné, le quatuor QB Greg Ward Jr / RB Duke Catalon / WR Steven Dunbar / WR Linell Bonner devint alors le cauchemar de la défense des Sooners, particulièrement sur les situations de 3ème tentative (7 sur 8 en 1ère mi-temps).WR Linell Bonner réussit la réception du match après un énorme travail de QB Greg Ward Jr.

Avec son 4ème FG des 30 premières minutes, K Ty Cummings donna les devants 19-17 aux Cougars juste avant la mi-temps.

Un avantage que les champions de conférence AAC en titre ne rendront plus à des Sooners indisciplinés en attaque et en défense, et incapables de stopper la Spread Offense de #15 Houston.

Le 3ème quart-temps sera même un vrai cauchemar pour les joueurs de coach Bob Stoops. Alors qu’ils pensaient reprendre les commandes du match sur un FG de 53 yards de K Adam Seifert, les Sooners subirent le même sort qu’Alabama face à Auburn lors de l’Iron Bowl 2013 : un monumental Kick-6 ! La tentative du kicker de #3 Oklahoma fût trop courte et CB Brandon Wilson remonta le terrain sur 109 yards pour porter le score à 26-17 ! Boom !

Menés de 9 points, les Sooners se devaient de réagir mais une nouveau turnover redonna le ballon aux Cougars ! Après un fumble de HB Jarvis Baxter, QB Greg Ward réussit son 2ème TD à la passe en trouvant TE Tyler McCloskey dans la end-zone. En 5 minutes, les Cougars prenaient 16 points d’avance.

C’est d’ailleurs sur ce score de 33-17 que les deux équipes entrèrent dans un 4ème quart-temps qui débuta par… un nouveau turnover des Sooners. Cette fois-ci, c’est QB Baker Mayfield qui commis un fumble dont #15 Houston ne profita pas.

#3 Oklahoma réduira bien le score à deux minutes du terme de la rencontre sur le second TD sur réception de WR Mark Andrews mais le sort du match était scellé : victoire des Cougars sur le score de 33-23.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. pep

    4 septembre 2016 at 01h17

    C’est pas tout à fait un upset mais j’adore ces opening week end

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Houston Cougars

Dana Holgorsen quitte West Virginia pour Houston

Après huit saisons à la tête des Mountaineers de West Virginia, Dana Holgorsen quitte la conférence Big 12 pour succéder à Major Applewhite chez les Cougars de Houston.

Publié

le

Crédit photo : West Virginia Athletics

L’année 2019 débute par une petite bombe dans le milieu du coaching : après 8 saisons à la tête des Mountaineers de West Virginia, Dana Holgorsen quitte le campus de Morgantown pour rejoindre les Cougars de Houston au poste de coach principal.

Depuis plusieurs heures, Dana Holgorsen s’affirmait comme le principal candidat pour remplacer Major Applewhite, renvoyé dimanche dernier au terme de deux saisons faites de hauts et de bas avec les Cougars (15-10). La défaite 70-14 subie contre Army lors de l’Armed Forces Bowl.

Selon Bruce Feldman (The Athletic), le contrat serait d’une durée de 5 ans pour un salaire annuel de 20 millions de $.

Dana Holgorsen aura donc été le head coach des Mountaineers lors de leurs huit premières saisons dans la conférence Big 12. West Virginia a quitté la défunte Big East pour la Big 12 en 2012. Durant cette période, le programme de Morgantown a régulièrement terminé ses saisons avec 7-8 victoires. En 2016, les Mountaineers ont atteint le plateau des 10 victoires terminant à la 2ème place dans la conférence Big 12.

C’est un retour à Houston pour Dana Holgorsen puisqu’il y a été coordinateur offensif sous les ordres de coach Kevin Sumlin en 2008-09.

Depuis deux ans, les rapports entre Dana Holgorsen et la direction athlétique de West Virginia se sont tendus. Cette dernière refusait de lui offrir un nouveau contrat avec réévaluation salariale en raison de résultats jugés insuffisants. Le clash devenait inévitable.

Avec son nouveau contrat de 4 millions de $ par année, le futur ex-coach de West Virginia touchera donc 400 000 $ de plus que l’an passé. Il devient ainsi le coach le mieux payé du Group of Five, bien au-delà du salaire de 2.6 millions de $ de Mike Norvell à Memphis.

Lire la suite

Houston Cougars

Houston envisage de faire jouer DT Ed Oliver… en attaque !

Le meilleur joueur de ligne défensive du pays déjà en route vers le trophée Heisman ?

Publié

le

Grâce à des aptitudes athlétiques hors-normes, le junior DT Ed Oliver est capable de tout faire sur le terrain et son head coach à Houston, Major Applewhite, pourrait le démontrer encore davantage en 2018.

Alors qu’il était interrogé par plusieurs journalistes lors de la première journée des AAC Media Days, le coach des Cougars n’a pas caché son intention de faire jouer son défenseur vedette… en attaque et sur les équipes spéciales.

« Nous voulons seulement mettre le ballon dans les mains du meilleur joueur. » – Major Applewhite, coach des Cougars de Houston.

Nous avons déjà entrevu ce dont est capable DT Ed Oliver en attaque face à Fresno State lors du dernier Hawaii Bowl : aligné sur une formation I-form, il avait inscrit un TD sur une course en force de 1 yard.

Serait-il capable d’être utilisé sur des systèmes run-pass option ? Et en shotgun « à la Tim Tebow » ? Réussir un FG serait un exploit que QB Steve Spurrier avait accompli sous les couleurs des Gators de Florida au cours de la saison 1966 qu’il avait conclue en remportant le trophée Heisman. C’est d’ailleurs avec l’objectif de donner les meilleures chances possibles à DT Ed Oliver de remporter le prestigieux trophée que Houston pourrait l’utiliser des deux côtés de la ligne de scrimmage.

Malgré les doubles couvertures constantes des lignes offensives adverses, DT Ed Oliver a réussi 16.5 plaquages pour perte et 5.5 sacks pour les Cougars en 2017. Le leader défensif des Cougars a déjà annoncé que la saison 2018 sera sa dernière au niveau NCAA avant de faire le saut chez les professionnels en 2019.

Lire la suite

Houston Cougars

DT Ed Oliver se présentera à la draft NFL 2019

Le joueur de ligne défensive All-American des Cougars de Houston devrait faire le saut chez les professionnels au terme de la prochaine saison.

Publié

le

Crédit photo : Troy Taormina-USA TODAY Sports

DT Ed Oliver a révélé, lundi 5 mars, qu’il a l’intention de renoncer à son année senior avec les Cougars de Houston afin de se rendre éligible pour la draft NFL 2019.

« J’envisage de partir. J’aurai souhaité un an de plus mais je pense que mon temps est venu.  » – Ed Oliver, DT des Cougars de Houston.

Depuis son arrivée dans le Texas en 2016, le defensive tackle junior a été une menace incessante pour les Cougars. Il a notamment réussi 73 plaquages pour 5.5 sacks l’an dernier ce qui lui a permis de remporter le trophée Outland remis chaque année au meilleur joueur de ligne intérieure.

Originaire de Houston, DT Ed Oliver est considéré comme un futur choix de 1er tour d’une draft NFL 2019 qui promet d’être chargée en joueurs de ligne défensive talentueux.

Pour rappel, son arrivée à Houston en 2016 avait fait l’effet d’une bombe. Jamais un prospect 5 étoiles au poste de ligne défensive n’avait été recruté par un programme n’appartenant pas à une conférence du Power Five.

Lire la suite

Connecticut Huskies

Houston prend sa revanche sur Connecticut, 42-14

Publié

le

Crédit photo : Bob Levey/Getty Images

En l’emportant 42-14 à domicile face à Connecticut en ouverture de la week 5, les Cougars de #6 Houston ont peut-être effacé le douloureux souvenir d’une défaite face aux Huskies qui avaient couté une place en playoffs aux texans en 2015.

Encore une fois, le senior QB Greg Ward Jr (32/38, 389 yards, 3 TD et 65 yards au sol, 2 TD) a porté son équipe avec un record personnel de 389 yards à la passe pour un total de 5 TD.

L’an passé, #6 Houston (5-0, 2-0 AAC) s’était fait surprendre dans le froid hivernal du Connecticut alors que les Cougars avaient une fiche parfaite de 10-0 avant de s’incliner 20-17 à la surprise générale. Ce soir-là, QB Greg Ward Jr était absent pour une blessure de la cheville. Cette année le quarterback senior aura assuré le succès de #6 Houston.

Un solide plaquage sur un jeu flea flicker dans le 2ème quart-temps a fait craindre le pire mais le quarterback des Cougars a rapidement fait son retour sur le terrain pour mener trois drives à des TD qui ont donné une avance de 28-7 à la mi-temps aux texans.

Comme souvent, lorsque le match est gagné, il a ensuite laissé sa place à QB Kyle Postma avec 12 minutes à jouer dans le 4ème quart-temps.

Malgré l’absence de trois titulaires dont RB Duke Catalon et après un début de rencontre crispé, l’attaque des Cougars n’a pas ralenti avec notamment une superbe performance de WR Linell Bonner (12 réceptions, 159 yards, 1 TD), auteur d’une spectaculaire réception à une main pour un TD dans le 3’me quart-temps qui portait le score à 42-7.

Avec ce succès facile, #6 Houston continue de dominer les débats dans la division AAC West avant un délicat déplacement à Navy (3-0) dans 10 jours.

Lire la suite

Articles les plus lus