Suivez-nous sur

Baylor Bears

Baylor 41, Oklahoma 12

Après un début de match tendu, les Bears de #6 Baylor ont retrouvé leur élan pour s’imposer facilement 41-12 à domicile contre les Sooners de #10 Oklahoma et ainsi conserver leur invincibilité en 2013.

Après un début de match tendu, les Bears de #6 Baylor ont retrouvé leur élan pour s’imposer facilement 41-12 à domicile contre les Sooners de #10 Oklahoma et ainsi conserver leur invincibilité en 2013.

Avec ce succès, #6 Baylor (8-0, 5-0 Big 12) rejoint temporairement les Longhorns de Texas en tête de la conférence Big 12 et ils atteignent une fiche de 8-0 pour la toute première fois de leur Histoire.

Si l’attaque des Bears avait porté le programme du campus de Waco (Texas) depuis septembre dernier, c’est la défense qui a pris le relais dans cette rencontre limitant les Sooners à 87 petits yards au sol, provoquant 2 turnovers sur 2 interceptions et forçant #10 Oklahoma (7-2, 4-2 Big 12) à punter un total de 7 fois.

Pourtant, le début de match de #6 Baylor a été plutôt laborieux. Incapables de prendre le dessus sur une solide défense de #10 Oklahoma, les Bears ont dû attendre la dernière minute de la 1ère mi-temps pour prendre le large grâce à un course de 1 yard de QB Bryce Petty (13/26, 204 yards, 3 TD et 45 yards au sol, 2 TDs) suivi d’une magnifique passe de 24 yards de ce dernier pour WR Antwan Goodley (6 réceptions, 80 yards, 2 TDs).

Le score était alors de 24-5 après 30 minutes et le momentum venait de basculer du côté des locaux. Cet avantage sera confirmé au retour des vestiaires puisque WR Levi Norwood (4 réceptions, 78 yards, 1 TD) donnera 19 points d’avance à #6 Baylor sur une réception de 17 yards.

Et si les Sooners reviendront à 31-12 suite à une réception de 10 yards de RB Roy Finch (7 courses, 36 yards) suite à une passe de QB Blake Bell (15/35, 150 yards, 1 TD et 2 INTs), ce sont les Bears qui conclueront les débats par un FG de 40 yards de K Aaron Jones et le second TD sur réception de WR Antwan Goodley.

Le junior RB Lache Seastrunk (6 courses, 19 yards), meilleur coureur de #6 Baylor cette saison, a été contraint de quitter ses coéquipiers en 1ère mi-temps à cause d’une blessure à la jambe gauche laissant à l’excellent freshman RB Shock Linwood (23 courses, 182 yards) le soin de mener l’attaque au sol.

A noter que DE Charles Tapper (Oklahoma) a été exclu du match suite à un coup de poing donné en 2ème mi-temps.

Cette défaite des Sooners n’est que la 2ème de leur Histoire à #6 Baylor.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. DOWN

    8 novembre 2013 à 10h01

    Si Alabama (GEAUX LSU !) ou Florida State connaissaient la défaite,Baylor aurait il une chance de passer devant Ohio State (si ces 2 universités finissaient invaincues bien sûr) et donc de finir en Finale Nationale ? Au vu du calendrier,celui d’une equipe de la big 12 semble plus dur que celui de la big ten…

    • tnarref

      8 novembre 2013 à 11h55

      Je pense pas, une équipe d’Oregon, Bama, Stanford ou même FSU à une défaite serait sans doute privilégiée à une équipe de la B12 invaincue au BCS Championship Game.

      Passer devant Ohio State pourquoi pas, mais pour monter plus haut, va vraiment falloir impressionner sur leur fin de régulière.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Baylor Bears