Suivez-nous

Houston Cougars

[preview] Memphis vs Houston

Présentation du match entre les Tigers de Memphis et les Cougars de Houston.

Publié

le

#21 Memphis (8-1) @ #24 Houston (9-0)

Houston, Texas
TDECU Stadium
Samedi 14 novembre 2015
19h00 (heure Est, 01h00 en France)
LIVE

Vous ne rêvez pas : en preview cette semaine sur The Blue Pennant, un match de conférence du Group of Five (AAC) ! Et il s’en est fallu de peu pour que cette belle affiche soit même un duel entre deux équipes invaincues, puisque l’unique défaite des Tigers de #21 Memphis date du week-end dernier lors d’une belle fessée déculottée donnée par Navy (20-45). La division Ouest de la conférence AAC peut même se targuer d’avoir encore trois équipes classées dans le top 25 à la mi-novembre (Houston, Memphis, Navy). On pourrait dire que cette saison, l’AAC se trouve quelque part entre le Power Five (ACC, Big Ten, Big 12, Pac 12 et SEC) et le Group of Four (USA, MAC, Mountain West et Sun Belt), et que son futur champion a de grandes chances de jouer un Bowl du nouvel an !

QB Paxton Lynch, Memphis

La belle histoire des Tigers de #21 Memphis ne s’est peut être pas totalement terminée samedi dernier, mais il est certain que le programme du Tennessee a pris un sérieux coup derrière la tête, et les espoirs un peu fous de qualification au Playoff se sont bel et bien envolés. Car #21 Memphis était jusque là la vraie belle surprise de la saison et portait tous les espoirs de We, The People depuis leur victoire à la surprise générale contre Ole Miss. Il faudra donc se battre jusqu’au bout, remporter la conférence et donc espérer disputer un Bowl majeur, ce qui serait un joli lot de consolation ! A la baguette de l’attaque des Tigers se trouve QB Paxton Lynch (3014 yards, 19 TD, 2 INTs) qui réussissait jusqu’à la semaine dernière une saison tout à fait épatante. Dans le backfield, on retrouve la paire formée par RB Doroland Dorceus (449 yards au sol, 7 TD) et RB Jarvis Cooper (342 yards au sol, 5 TD). Pas très clinquant, mais efficace. Le corps de receveurs suit la même logique avec un trio qui sort du lot, composé de WR Mose Frazier (626 yards, 3 TD), WR Anthony Miller (607 yards, 4 TD) et WR Phil Mayhue (507 yards). Enfin en défense, toujours le même schéma avec peu de fortes individualités, mais surtout un collectif solide. On surveillera tout de même LB Genard Avery, meilleur plaqueur et meilleur sackeur de l’équipe, ou encore DB Reggis Ball, leader du secondary.

QB Greg Ward Jr, Houston

En face vont se présenter les Cougars de #24 Houston, toujours invaincus et donc leader de la division. Pas forcément favoris dans cette rencontre, il ne faudra pas les enterrer trop vite car la perspective de jouer un Bowl du nouvel an pourra certainement transcender les hommes de Tom Herman, l’ancien coordinateur offensif d’Ohio State. On retrouve au poste de quarterback QB Greg Ward Jr (2116 yards, 13 TD, 4 INTs) qui n’a peut-être pas les mêmes statistiques que son illustre prédécesseur Case Keenum (record FBS avec 155 passes de TD en carrière), mais qui trouve le moyen de faire gagner son équipe tous les week-ends. Il faut dire qu’il faut ajouter à ses statistiques aériennes son énorme impact au sol (829 yards, 16 TD) qui le place juste derrière le coureur principal RB Kenneth Farrow (857 yards, 10 TD). La principale menace aérienne viendra de WR Demarcus Ayers (769 yards, 5 TD). L’escouade défensive des Cougars n’est pas en reste et possède un certain nombre de talents, à commencer par la machine à plaquer LB Elandon Roberts. Son coéquipier LB Steven Taylor figure parmi les meilleurs sackeurs du pays (8 sacks) tandis qu’on retrouvera dans le secondary une redoutable paire formée par FS Trevon Stewart et SS Adrian McDonald, spécialistes des turnovers.

Cette surprenante affiche de la onzième semaine de College Football pourrait donc bien déboucher sur un match plaisant et plein de suspense. Car si Memphis paraissait un cran au-dessus il y a encore dix jours, la défaite face à Navy peut avoir laissé des traces. Il s’agira surtout pour la défense des Tigers de contenir la double menace de QB Greg Ward Jr, capable de faire gagner son équipe avec son bras et avec ses jambes. Si celui-ci se retrouve muselé, il sera difficile pour les Cougars d’aller chercher la victoire. Mais si la défense de Memphis laisse les mêmes espaces au sol que le week-end passé, alors Houston peut rêver d’une victoire qui pourrait laisser entrevoir un titre de division et, pourquoi pas, un Bowl majeur comme cerise sur le gâteau d’une saison réussie.

Pronostic : Houston 31, Memphis 24.

Passionné de football depuis une quinzaine d'années, il est propriétaire des Packers de Green Bay (NFL) et a un petit faible pour les Golden Bears de Californie depuis son passage au Memorial Stadium en 2012. Suivant tout particulièrement la Pac 12 et la Big 10, il rejoint l'équipe de rédacteurs de The Blue Pennant à l'automne 2014.

Lire la suite
Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Houston Cougars

DT Ed Oliver se présentera à la draft NFL 2019

Le joueur de ligne défensive All-American des Cougars de Houston devrait faire le saut chez les professionnels au terme de la prochaine saison.

Publié

le

Crédit photo : Troy Taormina-USA TODAY Sports

DT Ed Oliver a révélé, lundi 5 mars, qu’il a l’intention de renoncer à son année senior avec les Cougars de Houston afin de se rendre éligible pour la draft NFL 2019.

« J’envisage de partir. J’aurai souhaité un an de plus mais je pense que mon temps est venu.  » – Ed Oliver, DT des Cougars de Houston.

Depuis son arrivée dans le Texas en 2016, le defensive tackle junior a été une menace incessante pour les Cougars. Il a notamment réussi 73 plaquages pour 5.5 sacks l’an dernier ce qui lui a permis de remporter le trophée Outland remis chaque année au meilleur joueur de ligne intérieure.

Originaire de Houston, DT Ed Oliver est considéré comme un futur choix de 1er tour d’une draft NFL 2019 qui promet d’être chargée en joueurs de ligne défensive talentueux.

Pour rappel, son arrivée à Houston en 2016 avait fait l’effet d’une bombe. Jamais un prospect 5 étoiles au poste de ligne défensive n’avait été recruté par un programme n’appartenant pas à une conférence du Power Five.

Lire la suite

Connecticut Huskies

Houston prend sa revanche sur Connecticut, 42-14

Publié

le

Crédit photo : Bob Levey/Getty Images

En l’emportant 42-14 à domicile face à Connecticut en ouverture de la week 5, les Cougars de #6 Houston ont peut-être effacé le douloureux souvenir d’une défaite face aux Huskies qui avaient couté une place en playoffs aux texans en 2015.

Encore une fois, le senior QB Greg Ward Jr (32/38, 389 yards, 3 TD et 65 yards au sol, 2 TD) a porté son équipe avec un record personnel de 389 yards à la passe pour un total de 5 TD.

L’an passé, #6 Houston (5-0, 2-0 AAC) s’était fait surprendre dans le froid hivernal du Connecticut alors que les Cougars avaient une fiche parfaite de 10-0 avant de s’incliner 20-17 à la surprise générale. Ce soir-là, QB Greg Ward Jr était absent pour une blessure de la cheville. Cette année le quarterback senior aura assuré le succès de #6 Houston.

Un solide plaquage sur un jeu flea flicker dans le 2ème quart-temps a fait craindre le pire mais le quarterback des Cougars a rapidement fait son retour sur le terrain pour mener trois drives à des TD qui ont donné une avance de 28-7 à la mi-temps aux texans.

Comme souvent, lorsque le match est gagné, il a ensuite laissé sa place à QB Kyle Postma avec 12 minutes à jouer dans le 4ème quart-temps.

Malgré l’absence de trois titulaires dont RB Duke Catalon et après un début de rencontre crispé, l’attaque des Cougars n’a pas ralenti avec notamment une superbe performance de WR Linell Bonner (12 réceptions, 159 yards, 1 TD), auteur d’une spectaculaire réception à une main pour un TD dans le 3’me quart-temps qui portait le score à 42-7.

Avec ce succès facile, #6 Houston continue de dominer les débats dans la division AAC West avant un délicat déplacement à Navy (3-0) dans 10 jours.

Lire la suite

Cincinnati Bearcats

Houston 40, Cincinnati 16

Publié

le

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

En grande difficulté lors des 3 premiers quart-temps, les Cougars de #6 Houston ont su profiter des erreurs des Bearcats de Cincinnati pour remporter le match d’ouverture de leur calendrier de conférence AAC sur le score de 40 à 16.

Ce match avait tout d’un piège pour les Cougars de #6 Houston (3-0, 1-0 AAC) : un déplacement en milieu de semaine face à un adversaire qui a brillé par son opportunisme depuis le début de l’année. Et pendant 48 minutes, on a bien cru que cette première soirée de la 3ème semaine de la saison allait nous apporter la surprise du chef.

Incapable d’installer le moindre tempo offensif en début de rencontre, les champions de conférence AAC en titre ont continuellement buté sur une robuste défense des Bearcats de Cincinnati (2-1, 0-1 AAC), qui en plus d’avoir dominé la ligne de scrimmage pendant les 30 premières minutes a intercepté à deux reprises le leader des Cougars, QB Greg Ward Jr (24/36, 326 yards, 1 TD, 2 INT et 73 yards au sol, 2 TD).

Embed from Getty Images

Le quarterback vedette de #6 Houston, qui faisait son retour après avoir manqué le dernier match contre Lamar (FCS), ne semblait en totale possession de ses moyens et c’est sans surprise que les deux équipes rentrèrent aux vestiaires sur le score de 10-10. Les Cougars avaient frappé les premiers sur une longue réception de 39 yards de WR Chance Allen (5 réceptions, 94 yards, 1 TD) qui aura été le seul big play de #6 Houston en première mi-temps. Les Bearcats ont immédiatement répliqué avec une passe de 61 yards de QB Hayden Moore (21/37, 275 yards, 2 TD, 2 INT) pour un TD de WR Devin Gray (4 receptions, 97 yards, 1 TD). Et ce sera à peu près tout en première mi-temps, les deux défenses prenant le pas sur les attaques.

La 2ème mi-temps reprit sur les mêmes bases que la 1ère avec cette indicible sensation que les Cougars étaient peut-être en train de tout gâcher, deux semaines après leur succès contre Oklahoma. Et lorsque WR Nate Cole inscrit le second TD sur réception des Bearcats en début de 4ème quart-temps (16-12 pour Cincinnati), le spectre d’une défaite inattendue semblait de plus en plus prendre forme.

Embed from Getty Images

Avec 4 points de retard, #6 Houston était le dos au mur et se devait de réagir… et quelle réaction des Cougars !

Sur le drive suivant, QB Greg Ward Jr et RB Duke Catalon (67 yards au sol) furent inarrêtables, et le quarterback texan redonna une avance de 3 points (19-16) à son équipe sur un TD au sol de 12 yards. Moins de deux minutes plus tard, DB Howard Wilson intercepta QB Hayden Moore avant que #6 Houston assomme les locaux avec le 2ème TD au sol de QB Greg Ward Jr (26-16 pour Houston).

La vague blanche ne s’arrêta pas là ! Les deux drives suivants de Cincinnati se terminèrent… par des Pick-6 ! Un de 74 yards de LB Steven Taylor et le 2ème par DB Howard Taylor qui réussissait ainsi sa 2ème interception du match. En 8 minutes, les Cougars venaient d’infliger un 28-0 aux Bearcats. Game over.

Embed from Getty Images
Lire la suite

Houston Cougars

Houston 33, Oklahoma 23

Publié

le

Crédit photo : Scott Halleran/Getty Images

Menés par un fantastique QB Greg Ward et par une défense ultra-agressive, les Cougars de #15 Houston créent la sensation en s’imposant de manière magistrale face à des Sooners de #3 Oklahoma qui voient peut-être leurs ambitions au niveau national partir en fumée.

Qu’on se le dise : ces Cougars de #15 Houston are for real. Neuf mois après leur triomphe face à Florida State lors du dernier Peach Bowl, les joueurs de coach Tom Herman ont remis ça. Dominateurs sur la ligne de scrimmage, les Cougars ont harcelé le backfield offensif des Sooners tout au long de l’après-midi.

De l’autre côté du ballon, ils ont profité de la jeunesse de la défense de #3 Oklahoma pour imposer leur rythme effréné et profiter des errances d’un secondary inexpérimenté. Il faut également dire qu’ils ont été bien aidés par les deux turnovers et les nombreuses pénalités d’une équipe des Sooners dominée à tous les niveaux.

Pourtant, poussés par un QB Baker Mayfield (24/33, 323 yards, 2 TD) enflammé et un RB Joe Mixon explosif, ils rentrèrent parfaitement dans la rencontre inscrivant le premier TD de l’après-midi dès leur premier drive qu’ils conclurent magistralement par un course de 32 yards par ce même RB Joe Mixon (47 yards, 1 TD et 5 receptions, 77 yards) avant d’ajouter un FG de 25 yards par K Adam Seibert sur leur possession suivante (10-3).

Sans paniquer le moins du monde, #15 Houston et son quarterback vedette QB Greg Ward (23/40, 321 yards, 2 TD) recollèrent rapidement au score 10-6 avant même de prendre les devants 13-10 en début de 2ème quart-temps sur une réception de 15 yards du virevoltant RB Duke Catalon (22 courses, 88 yards) ! Le match était définitivement lancé.

Profitant de la jeunesse du secondary et du manque flagrant d’agressivité défensive des Sooners, l’attaque aérienne des Cougars s’installait alors dans ce match et les joueurs de coach Tom Herman prenaient clairement le momentum à cet instant… Pas pour longtemps. Dès la possession suivante, le candidat au trophée Heisman, QB Baker Mayfield, exécuta un roll-out parfait qui déséquilibra la défense adverse. WR Mark Andrews (3 réceptions, 94 yards, 2 TD) était alors totalement démarqué le long de la sideline et il fila sur 64 yards pour inscrire le 2ème TD des Sooners dans ce match (17-13 pour Oklahoma).

Loin d’être impressionné, le quatuor QB Greg Ward Jr / RB Duke Catalon / WR Steven Dunbar / WR Linell Bonner devint alors le cauchemar de la défense des Sooners, particulièrement sur les situations de 3ème tentative (7 sur 8 en 1ère mi-temps).WR Linell Bonner réussit la réception du match après un énorme travail de QB Greg Ward Jr.

Avec son 4ème FG des 30 premières minutes, K Ty Cummings donna les devants 19-17 aux Cougars juste avant la mi-temps.

Un avantage que les champions de conférence AAC en titre ne rendront plus à des Sooners indisciplinés en attaque et en défense, et incapables de stopper la Spread Offense de #15 Houston.

Le 3ème quart-temps sera même un vrai cauchemar pour les joueurs de coach Bob Stoops. Alors qu’ils pensaient reprendre les commandes du match sur un FG de 53 yards de K Adam Seifert, les Sooners subirent le même sort qu’Alabama face à Auburn lors de l’Iron Bowl 2013 : un monumental Kick-6 ! La tentative du kicker de #3 Oklahoma fût trop courte et CB Brandon Wilson remonta le terrain sur 109 yards pour porter le score à 26-17 ! Boom !

Menés de 9 points, les Sooners se devaient de réagir mais une nouveau turnover redonna le ballon aux Cougars ! Après un fumble de HB Jarvis Baxter, QB Greg Ward réussit son 2ème TD à la passe en trouvant TE Tyler McCloskey dans la end-zone. En 5 minutes, les Cougars prenaient 16 points d’avance.

C’est d’ailleurs sur ce score de 33-17 que les deux équipes entrèrent dans un 4ème quart-temps qui débuta par… un nouveau turnover des Sooners. Cette fois-ci, c’est QB Baker Mayfield qui commis un fumble dont #15 Houston ne profita pas.

#3 Oklahoma réduira bien le score à deux minutes du terme de la rencontre sur le second TD sur réception de WR Mark Andrews mais le sort du match était scellé : victoire des Cougars sur le score de 33-23.

Lire la suite
Publicité

NCAA sur Twitter

Articles les plus lus