Suivez-nous sur

Bowls

Hawaii Bowl 2015 : San Diego State 42, Cincinnati 7

Menés par une défense de fer, les Aztecs de San Diego State remportent une 10ème victoire d’affilée en 2015 en s’imposant 42-7 face à des Bearcats de Cincinnati dont l’attaque, habituellement explosive, a été méconnaissable.

Menés par une défense de fer, les Aztecs de San Diego State remportent une 10ème victoire d’affilée en 2015 en s’imposant 42-7 face à des Bearcats de Cincinnati dont l’attaque, habituellement explosive, a été méconnaissable.

DL Kyle Kelly, San Diego State – Crédits photo : AP Photo/Eugene Tanner

Les champions de la conférence Mountain West n’ont pas mis longtemps à prendre les devants dans ce match puisque le sophomore RB Rashad Penny a retourné le coup de pied d’envoi sur 100 yards pour un TD qui donnait 7 points d’avance aux Aztecs après seulement 0:15 de jeu. Le running back sophomore profita de ce jeu pour établir un nouveau record du plus long gain réussi lors du Hawaii Bowl dans un Aloha Stadium plus que clairsemé.

Ultra-dominateur des deux côtés du ballon et particulièrement en défense (5 turnovers provoqués, 4 sacks et 6 plaquages pour perte dans ce match), San Diego State (11-3) ne sera pas mis en difficulté une seule seconde dans cette rencontre. Il faut dire que les Bearcats de Cincinnati (7-6) étaient privés de leur quarterback titulaire, QB Gunner Kiel, qui n’a pas fait le déplacement à Hawaii pour des raisons personnelles. Son backup, QB Hayden Moore, n’a pas été à la hauteur de l’événement terminant ce match avec une fiche de 19/30 pour 202 yards et 3 interceptions.

Après le big play du premier jeu de cet Hawaii Bowl, WR Mikah Holder ajouta un TD sur une réception de 14 yards suite à une passe de QB Christian Chapman (8/11, 113 yards, 1 TD) avant que FB Dakota Gordon (4 réceptions, 58 yards, 1 TD et 1 TD au sol) n’inscrive deux TDs dans le second quart-temps (1 sur réception et 1 sur course) pour donner une confortable avance 28-0 aux Aztecs à la fin du 3ème quart-temps.

Le 4ème quart-temps confirma la domination totale des Aztecs qui ajoutèrent deux TDs : une course de 2 yards du running back vedette, RB Donnel Pumphrey (25 courses, 99 yards, 1 TD), et un pick six de 43 yards de DB Alex Barrett (42-0).

Finalement, RB Mike Boone (8 courses, 32 yards, 1 TD) sauvera l’honneur des Bearcats qui évite le premier blanchissage dans un bowl depuis le 21-0 d’Alabama face à LSU en finale nationale 2012.

Avec ce succès, San Diego State possède la deuxième plus longue série de victoires en cours (derrière Clemson) et atteint le plateau des 11 victoires pour la première fois de son Histoire.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

3 Commentaires

3 Comments

  1. pep

    25 décembre 2015 à 21h32

    A voir comment les tribunes sont vides, il est évident que les bowls de ces 5 premiers jours n’intéressent pas grand monde…

  2. louvressac

    25 décembre 2015 à 21h45

    les distances (et les couts) pour aller voir le match,ont du décourager plus d’un supporter

  3. Verchain

    26 décembre 2015 à 06h13

    Une bonne raison de supprimer ces trucs inutiles.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls