Suivez-nous sur

Actualité

Art Briles embauché dans la CFL… pendant moins de 12h !

Le passage de l’ancien head coach des Bears de Baylor du côté des Tiger-Cats d’Hamilton (CFL) aura été l’un des plus courts de l’Histoire de la ligue canadienne.

Quelques heures après l’annonce de son embauche par les Tigers-Cats d’Hamilton comme coach assistant de l’attaque, Art Briles ne fera finalement pas le voyage au Canada comme l’a annoncé la direction de la franchise canadienne.

Pour rappel, l’ancien head coach des Bears de Baylor (2008-15) a été renvoyé du programme de Waco (Texas), en mai 2016, suite à la révélation d’un énorme scandale d’agressions sexuelles qui auraient été couverts par le coaching staff et l’administration de l’université texane.

Dès l’annonce de cette embauche controversée, la franchise canadienne a été la cible de très nombreuses critiques sur les réseaux sociaux et plusieurs sponsors ont exprimé leur désaccord forçant alors les dirigeants des Tiger-Cats à faire rapidement marche-arrière.

Quelques heures auparavant, le big boss de l’équipe d’Hamilton avait pourtant déclaré :

« Art Briles est quelqu’un de bien » – Scott Mitchell, président des Tiger-Cats d’Hamilton (CFL).

Cette déclaration a fait un tollé alors que l’enquête de la NCAA concernant les agissements du coach des Bears est encore en cours.

Sous la pression médiatique, le propriétaire de la franchise canadienne, Bob Young, est alors entré en scène contredisant largement son président :

« Nous avons commis une importante et sérieuse erreur. Nous voulons nous excuser auprès de nos fans, de partenaires et de la CFN. Nous connaissons une saison difficile et cherchons des réponses. Ce ne fût clairement pas l’une d’entre-elles. Nous avons écouté et nous allons évalué la procédure qui a amené à cette décision afin d’apprendre de nos erreurs. Nous remercions nos fans, nos partenaires et la CFL pour leur soutien » – Bob Young, propriétaire des Tiger-Cats d’Hamilton (CFL).

On peut quand se demander ce qui est passé par la tête des dirigeants des Tiger-Cats alors que l’ancien coach de Baylor est toujours persona non grata aux États-Unis.

Hamilton occupe toujours la dernière place de la division East avec un bilan de…. 0-8-0.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Actualité