Suivez-nous sur

Bowls

Sun Bowl 2015 : Washington State 20, Miami 14

Sous une tempête de neige inhabituelle dans le Sud du Texas, les Cougars de Washington State remportent le Snow Sun Bowl sur le score de 20-14 face à des Hurricanes de Miami peu habitués à ces conditions climatiques dantesques.

Sous une tempête de neige inhabituelle dans le Sud du Texas, les Cougars de Washington State remportent le Snow Sun Bowl sur le score de 20-14 face à des Hurricanes de Miami peu habitués à ces conditions climatiques dantesques.

Si le fait de jouer devant les sièges vides du Sun Bowl stadium ne les a pas trop dépaysé, les Hurricanes étaient moins accoutumés aux flocons de neige et à une température proche de 0 degré.

Comme souvent cette saison, les Floridiens ont été incapables de mettre la pression sur le quarterback adverse et ont eu beaucoup de difficulté à couvrir les receveurs des Cougars sur les jeux importants. Offensivement, la ligne offensive a régulièrement flanché et deux erreurs en fin de match leur ont couté cher. Résultat : Miami (8-5) s’incline pour la 6ème fois consécutive dans un bowl. La dernière victoire des Hurricanes remonte à 2006 (MPC Computers Bowl face à Nevada, 21-20).

De son côté, Washington State (9-4) a été en total de contrôle de ce Sun Bowl pendant les trois premiers quart-temps avant une tentative de comeback des Hurricanes en fin de rencontre. Les conditions climatiques difficiles ont compliqué la tâche d’une attaque des Cougars qui a terminé la rencontre avec 382 yards, bien loin de sa moyenne habituelle.

WR Rashawn Scott (Miami) et CB Darrien Molton (Washington State) – Crédits photo : AP Photo/Victor Calzada

Pourtant, QB Luke Falk (29/53, 295 yards, 2 TD) a profité des éclaircis du début de rencontre pour réussir la première de ses deux passes de TD, RB Jamal Morrow (10 courses, 71 yards, 1 TD et 5 réceptions, 50 yards, 1 TD) inscrivant les premiers points du match sur une réception de 31 yards. Miami égalisa immédiatement sur une réception de WR Stacy Coley (3 réceptions, 44 yards, 1 TD) sur une réception de 4 yards.

Les Cougars ont creusé l’écart en seconde mi-temps grâce au 2ème TD à la passe de QB Luke Falk conclue par une réception de 25 yards de l’inévitable WR Gabe Marks (5 réceptions, 67 yards, 1 TD) et à 2 FGs de K Erik Powell.

Les Hurricanes reprirent alors espoir lorsque le freshman RB Mark Walton réduit le score à 20-14 sur une course de 5 yards au terme d’un drive superbement mené par le sophomore QB Brad Kaaya (17/31, 219 yards, 1 TD, 1 INT).

En fin de 4ème quart-temps, Miami a eu une opportunité en or de prendre les devants mais ce même RB Mark Walton… commit un fumble couteux à 5 yards de la end-zone des Cougars. Ces derniers durent pourtant punter et sur la possession suivante, les Hurricanes tentèrent un jeu surprise : une passe du sophomore RB Joe Yearby (14 courses, 63 yards) conclue par… une interception !

L’attaque de Washington State parvint alors à réussir un 1st down qui leur permit de laisser le temps s’écouler afin de leur offrir leur première victoire dans un bowl depuis le Holiday Bowl 2003.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

3 Commentaires

3 Comments

  1. Down

    27 décembre 2015 à 11h56

    Je remarque que dans énormément de résumés de bowls, il est précisé que les stades sont quasiment vides… Comme quoi trop de bowls tue les bowls.

    Washington State est en progrès je trouve. Ils méritent cette victoire et peuvent même regretter cette défaite stupide de début de saison qui auraient pu les envoyer vers un bowl un poil plus prestigieux (ce qui ne veut pas dire qu’il y aurait eu plus de monde au stade !).

    • Ben

      28 décembre 2015 à 10h10

      Le Sun Bowl est quand même un des bowls les plus anciens et un des plus prestigieux (c’est pas le 3e plus ancien derrière le Rose et le Sugar ?). Outre les bowls du NY6, je pense que le Sun Bowl est un des plus importants avec le Citrus Bowl.

    • Ben

      29 décembre 2015 à 00h46

      Et je viens de vérifier: on annonce 41 000 spectateurs pour ce Sun Bowl! Soit c’est vachement trompeur à la télé (stade de 51 000 donc très bien rempli) soit les chiffres sont faux…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls