Suivez-nous sur

Florida State Seminoles

Florida State 45, Ole Miss 34

Après un début de match très inquiétant, les Seminoles de #4 Florida State ont renversé les Rebels de #11 Ole Miss s’imposant finalement sur le score de 45-34 dans cette rencontre qui met un terme à une 1ère semaine de la saison 2016 exceptionnelle.

Ces Seminoles de #4 Florida State (1-0) version 2016 souffrent-ils de troubles bipolaires ? Totalement transparents en attaque et en défense dans les 30 premières minutes, les joueurs de coach Jimbo Fisher ont été méconnaissables après la pause infligeant un incroyable 33-0 à des Rebels, qui avaient pourtant brillé en 1ère mi-temps.

Le senior QB Chad Kelly (21/39, 313 yards, 4 TD, 3 INT) est parfaitement entré dans le match réussissant 3 passes de TD dans les 20 premières minutes de jeu mais ses quatre pertes de ballon (3 interceptions et 1 fumble) ont été très couteux par la suite pour #11 Ole Miss (0-1). La défaillance de la ligne offensive des Rebels en 2ème mi-temps face au front seven retrouvé des Seminoles a également été l’une des clés de cette rencontre. Avec 4 sacks réussis dans ce match, le senior DE DeMarcus Walker (4 sacks) a brillé de mille feux.

Mais on retiendra surtout l’éclosion du redshirt freshman QB Deondre Francois (33/52, 419 yards, 2 TD et 59 yards au sol). Timide et inconfortable en début de match, il s’est totalement détendu par la suite réussissant plusieurs solides passes sur 3ème tentative tout en capitalisant sur ses aptitudes à courir avec le ballon.

On notera aussi l’étonnante statistique du freshman K Ricky Aguayo, auteur d’un superbe 6/6 sur ses tentatives de FG.

Le film du match

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour que l’explosive attaque des Rebels se mettent marche. Dès le premier drive, le senior QB Chad Kelly a disséqué la défense des Seminoles au cours d’un drive de 75 yards rondement mené que le quarterback de #11 Ole Miss conclura par une passe de 3 yards vers WR Damore’ea Stringfellow (3 réceptions, 41 yards, 1 TD). En moins de deux minutes, les Rebels envoyaient un message à leur adversaire du soir.

De leur côté, les Seminoles ont été incapables d’acquérir le moindre momentum dans le premier quart-temps. Il faut dire qu’il ont été sérieusement handicapés par leur indiscipline (6 pénalités pour 59 yards). Et sans une interception de S Derwin James, la note aurait été beaucoup plus salée pour les Floridiens. Pour sa première titularisation au poste de quarterback, QB Deondre Francois s’est contenté de gérer le jeu dans ces 15 premières minutes sans prendre le moindre risque.

Une longue réception de RB Dalvin Cook (23 courses, 91 yards et 7 réceptions, 101 yards) permit à #4 Florida State d’entrer dans la redzone des Rebels mais les Seminoles durent se contenter d’un FG de Ricky Aguayo, le frère cadet de l’ancien Noles, K Roberto Aguayo. 7-3 à la fin du 1er quart-temps

La vraie surprise de ce début de match fût l’incapacité du back seven des Floridiens de stopper le jeu aérien des Rebels. Très inspiré, QB Chad Kelly rebondit parfaitement après son interception et c’est logiquement qu’il inscrit son 2ème TD à la passe en trouvant le freshman WR DeKaylin Metcalf en fond d’endzone (14-3).

Et le show QB Chad Kelly continua de plus belle sur la possession suivante des Rebels. Il trouva d’abord WR Damore’ea Stringfellow pour une passe de 21 yards, suivi d’un strike de 39 yards pour TE Taz Zettergren, puis il conclut un drive ultra-rapide par une passe magistrale pour l’un des meilleurs tight-ends du pays, TE Evan Engram (9 réceptions, 121 yards, 1 TD). A peine 20 minutes de jeu et #11 Ole Miss prenait 18 points d’avance (21-3) !

Et cette fin de 1ère mi-temps tourna au cauchemar pour les joueurs de coach Jimbo Fisher. En excellente position pour marquer – enfin – un TD, le running back vedette des Seminoles, RB Dalvin Cook commit le #Fail de la semaine :

Encore une fois, #4 Florida State se contenta d’un FG de Ricky Aguayo (21-6 pour Ole Miss). De leur côté, les Rebels continuaient d’appuyer sur l’accélérateur face à une défense de #4 Florida State totalement dominée. Le senior RB Akeem Judd (8 courses, 44 yards, 1 TD) ajouta un 4ème TD dans cette première mi-temps qui tournait alors à la punition (28-6).

Les Seminoles étaient alors dos au mur. Un sursaut d’orgueil juste avant la mi-temps leur permit de rentrer aux vestiaires avec un retard de 15 points grâce au premier TD en carrière du redshirt freshman QB Deondre Francois qui trouva WR Travis Rudolph (6 réceptions, 74 yards, 1 TD) sous la pression. Le score était de 28-13 après 30 minutes de jeu en faveur des représentants de la conférence SEC.

Ce TD réveilla complètement les Seminoles… à moins qu’ils aient pris un énorme savon de la part de coach Jimbo Fisher. Quoi qu’il en soit, ils revinrent métamorphosés et avec de bien meilleures intentions en seconde mi-temps.

Après le 3ème FG de la soirée de K Ricky Aguayo (28-16), le cornerback des Noles, CB Marcus Lewis, intercepta QB Chad Kelly et FB Freddie Stevenson ramena le score à 28-23 sur un plongeon plein axe. Le momentum changea clairement de côté lorsque DE DeMarcus Walker sacka le quarterback des Rebels, qui relâcha le ballon pour son 3ème turnover du match.

#4 Florida State n’en demandait pas temps. Nettement plus agressifs dans ses schémas offensifs, les Seminoles prenaient la tête pour la première fois de la soirée sur une course renversée de WR Kermit Whitfield (5 réceptions, 53 yards et 1 TD au sol) ! En trois minutes, #4 Florida State fit basculer le cours du match.

La marée grenat était alors inarrêtable. Nettement plus à l’aise et protégé par une ligne offensive retrouvée, QB Deondre Francois mena un long drive de 77 yards qu’il conclut par une passe de TD de 2 yards pour TE Ryan Izzo (3 réceptions, 41 yards, 1 TD) portant le score à 36-28 à la fin du 3ème quart-temps. K Ricky Aguayo réussit son 4ème FG du match en début de 4ème quart-temps (39-28). En un peu plus de 15 minutes, les Seminoles venaient d’infliger un 33-0 aux Rebels ! Boom !

Ces derniers mettront fin à cette hémorragie sur un TD sur réception de WR Van Jefferson mais la 3ème interception de QB Chad Kelly annihila toutes les chances des Rebels de revenir dans ce match.

Nettement plus agressifs et plus impliqués en 2ème mi-temps, les Seminoles de #4 Florida State remportent une victoire de prestige contre un candidat au titre de conférence SEC. En remontant un retard de 22 points, les Seminoles réussissent le plus gros comeback de l’Histoire du programme de Florida State.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Nicogcn64

    6 septembre 2016 à 13h39

    Sans un QB CHAD KELLY affreux, les OLE MISS auraient du gagner largement !!! C’est pas possible de faire autant d’interceptions et de fumble quand tu gagnes aussi largement. Je dirai très mauvaise gestion de sa part au lieu de belle remontée de FLORIDA STATE

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Florida State Seminoles