Suivez-nous

Georgia Bulldogs

Ole Miss reprend sa marche en avant et domine largement Georgia, 45-14

Publié

le

Leçon apprise pour les Rebels de #23 Ole Miss qui s’imposent largement 45-14 face aux Bulldogs de #12 Georgia après avoir pris une avance de 31 points à la mi-temps.

Depuis le début de la saison, #23 Ole Miss (2-2, 1-1 SEC) avait pris la mauvaise habitude de démarrer ses matchs à 100 km/h avant de sombrer en 2ème mi-temps. Cette fois-ci, les joueurs de coach Hugh Freeze ont saisi leur adversaire à la gorge et n’ont plus relâcher la pression. Invaincus en 3 matchs, les Bulldogs de #12 Georgia (3-1, 1-1 SEC) n’ont rien pu faire face à la vague rouge et s’inclinent pour la première fois en 2016.

Avant de laisser sa place en fin de match, le senior QB Chad Kelly (18/24, 282 yards, 2 TD et 53 yards au sol, 1 TD) a une nouvelle fois sonné la charge au sein d’une attaque des Rebels équilibrée (8 joueurs avec au moins une réception et 7 joueurs avec au moins une course). Que ce soit au sol ou par les airs, le programme d’Oxford (Mississippi) a été dominant pendant 60 minutes face à des Dawgs peu inspirés et qui ont perdu leur leader, RB Nick Chubb (57 yards au sol), pour une blessure de la cheville.

Ce succès des Rebels met fin à une série de 10 victoires consécutives de #12 Georgia face à #23 Ole Miss.

Le film du match

La première mi-temps de ce match n’aura surpris personne, particulièrement ceux qui ont suivi les Rebels de #23 Ole Miss depuis le début de la saison. Les joueurs de coach Hugh Freeze ont rapidement mis les Bulldogs sous pression en prenant les devants 17-0 avant d’augmenter cette avance avant la mi-temps pour mener de 31 points après 30 minutes de jeu en capitalisant notamment sur les erreurs d’une horrible équipe de #12 Georgia.

Bien sûr, l’Histoire semblait alors se répéter pour des Rebels qui menaient également au score face à #13 Florida State et #1 Alabama avant de s’effondrer en 2ème mi-temps.

K Gary Wunderlich conclut le 1er drive de #23 Ole Miss par un FG de 24 yards (3-0), puis la défense des Rebels inscrit le 1er TD du match sur une interception de WR/CB Derrick Jones que ce dernier remonta sur 52 yards.

Ce fût alors au tour de l’attaque de #23 Ole Miss de prendre le relais. QB Chad Kelly trouva notamment TE Evan Engram (6 réceptions, 95 yards, 1 TD) pour une passe de 37 yards en route vers un TD au sol de RB D’Vaughn Pennamon qui portait le score à 17-0.

Le quarterback des Rebels était alors inarrêtable et il continua d’attaquer le backfield défensif des Dawgs avec une passe de 55 yards pour WR DeMarkus Lodge pour un spectaculaire TD (24-0)

… suivi d’un autre TD par les airs sur une réception de TE Evan Engram de 10 yards (31-0).

De leur côté, les Bulldogs ont bien eu quelques velléités mais le nombre incroyable de drops de leurs receveurs couta très cher à leur attaque qui rentra aux vestiaires avec une épouvantable performance sur les 3ème tentatives (1/10).

Bien décidés à ne pas se laisser remonter au score, les Rebels continuèrent d’appuyer sur la pédale d’accélérateur, QB Jason Pellerin trouvant RB Eugene Brazley pour une passe de TD de 5 yards sur le 1er drive de la seconde mi-temps. Après deux punts des Dawgs qui n’y arrivaient vraiment pas, QB Chad Kelly scella définitivement le sort de la rencontre sur une magistrale course pleine axe qui donna une avance de 45-0 aux Rebels.

RB Brian Herrien (78 yards, 2 TD) sauva l’honneur des Bulldogs avec 2 TD au sol dans le garbage time mais c’était trop peu pour une équipe de #12 Georgia humiliée.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Georgia Bulldogs

DB Tykee Smith transféré de West Virginia à Georgia

Les Bulldogs de Georgia réussissent l’un des bons coups de l’intersaison 2021 en obtenant les services du defensive back All-American Tykee Smith en provenance des Mountaineers de West Virginia.

Publié

le

Crédit photo : AP

Après deux saisons réussies en Virginie occidentale, le junior DB Tykee Smith avait pris tout le monde par surprise en annonçant, il y a une semaine, son départ des Mountaineers. Pas si surprenant lorsqu’on prend le temps de remettre cette décision dans son contexte.

Dès son inscription sur le portail des transferts, les rumeurs de son prochain transfert vers le campus d’Athens se sont faits de plus en plus pressantes. Il faut dire que son ancien coach de position à West Virginia, Jahmile Addae, a déjà fait le chemin vers la Géorgie en janvier dernier lorsque le coach des Bulldogs, Kirby Smart, lui a proposé le poste de coach des defensive backs dans son coaching staff.

« Je suis vraiment à l’aise (avec Addae). […] Il m’a permis de réussir une saison d’All American l’année dernière, alors pourquoi ne pas terminer ce que nous avons commencé. Il m’a aussi aidé à faire passer mon jeu à un niveau supérieur. » – Tykee Smith, Georgia Bulldogs.

Originaire de Philadelphie (Pennsylvanie), DB Tykee Smith avait prévu de prendre son temps avant de faire son choix mais devant l’insistance des Bulldogs et avec l’opportunité de jouer dans la SEC, il a accéléré sa prise de décision après avoir pris conseil auprès de son ami d’enfance et ancien coéquipier au lycée St.Patrick’s, un certain… D’Andre Swift (ex-running back de Georgia).

Le futur Bulldog avait également conscience que l’offre de Georgia ne serait peut-être pas éternellement sur la table. Car les Dawgs comptaient déjà 82 joueurs boursiers (sur les 85 autorisés par la NCAA au niveau FBS) et ils n’ont pas caché leur intention d’être très actifs sur le portail des transferts dans les prochaines semaines.

Le choix de Georgia est aussi celui de la cohérence.

DB Tykee Smith a explosé à West Virginia au poste SPEAR (nickelback) équivalent à celui de STAR au sein du backfield défensif des Bulldogs. La transition devrait se faire en douceur pour celui qui devient de facto l’un des défenseurs les plus expérimentés de la défense géorgienne.

En effet, le coordinateur défensif Dan Lanning aura le défi de reconstruire un backfield défensif déplumé par les très nombreux départs depuis la conclusion de la saison 2020. Les trois cornerbacks titulaires Tyson Campbell, DJ Daniel et Eric Stokes ainsi que le backup DB Mark Webb se sont inscrits à la draft NFL 2021, et UGA a également perdu son joueur le plus expérimenté au poste de STAR suite au transfert de NB Tyrique Stevenson à Miami. Restent dans l’alignement DB Latavious Brini et DB William Poole qui comptent… une titularisation à eux-deux !

En 22 matchs joués sous le maillot des Mountaineers, DB Tykee Smith a accumulé 112 plaquages dont 10.5 pour perte en plus de quatre interceptions. La saison dernière, il a été l’un des éléments-clés de la meilleure défense contre la passe du pays ce qui lui a valu une sélection dans la 3ème équipe All-American de l’Associated Press.

Il reste à DB Tykee Smith encore trois années d’éligibilité au niveau NCAA. Houston, Mississippi State, Penn State, South Carolina, Auburn et Michigan State étaient également sur le coup.

Lire la suite

Actualité

Opération du genou pour WR George Pickens, sa saison 2021 compromise

Mauvaise nouvelle pour les Bulldogs de Georgia qui viennent de perdre l’ancien prospect 5-étoiles et receveur #2 de l’équipe, WR George Pickens, victime d’une rupture du ligament antérieur du genou droit.

Publié

le

Crédit photo : PFF

Le coordinateur offensif Todd Monken et toute la Dawg Nation attendaient beaucoup du tandem QB JT Daniels – WR George Pickens sur lequel doit se recontruire une attaque de Georgia décevante l’an dernier (32.8 points par match, #38 du pays en 2020). C’est donc avec effroi que les fans des Bulldogs ont appris la blessure de leur receveur vedette.

WR George Pickens s’est blessé au genou, mardi dernier, lors d’un des spring practices 2021. Résultats des tests : rupture partielle du ligament antérieur du genou droit et une opération prévue dans quelques jours. La tuile pour coach Kirby Smart.

L’université Georgia a indiqué que le receveur junior a déjà entâmé ses traitements et devrait être de retour à 100% dans les prochains mois. La durée de son absence est estimé à… 9 mois.

« La bonne nouvelle est que l’IRM n’a montré aucun dommage structurel dans le genou. George est un gros travailleur. Je suis persuadé qu’il mettra la même éthique de travail dans sa convalescence que chaque jour à l’entrainement. » – Kirby Smart, head coach de Geogia.

Considéré comme l’un des plus prometteurs receveurs au niveau national et probable futur choix de 1er tour lors de la draft NFL 2022, WR George Pickens a capté 36 passes en huit matchs joués l’an dernier pour un total de 513 yards et 6 TDs. Dès son année freshman, il est devenu le receveur #1 de l’équipe (49 réceptions, 727 yards en 2019). Son absence potentielle pour l’intégralité de la prochaine saison est d’autant préjudiciable qu’il compte actuellement deux fois plus de réceptions en carrière qu’aucun autre receveur de l’effectif.

Reverra-t-on WR George Pickens sous le maillot des Bulldogs ?

Rien ne permet aujourd’hui d’en être certain. Alors que ses deux premières années NCAA plaident en sa faveur auprès des scouts NFL, il ne voudra certainement pas précipiter son retour sur les terrains au risque d’une rechute ou de subir une autre blessure susceptible de compromettre son statut lors de la draft 2022.

Quel est l’impact sur les Bulldogs ?

Après QB JT Daniels, WR George Pickens est probablement le joueur offensif ayant le pluys d’impact sur les performances de l’attaque de Georgia. Certes, la quasi-totalité du groupe de receveurs des Bulldogs est de retour la saison prochaine mais son absence laisse un grand vide tant il a démontré sa capacité à être un « game changer ». La pression sera donc plus grande sur WR Jermaine Burton, WR Kearis Jackson et WR Demetris Robertson.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

QB JT Daniels pourra jouer à Georgia dès 2020

Quelques semaines après l’annonce de son transfert de USC à Georgia, le junior QB J.T. Daniels a obtenu une dérogation de la NCAA qui lui autorise ainsi de jouer sous le maillot des Bulldogs dès septembre prochain.

Publié

le

Crédit photo : AP

Ancien quarterback vedette du lycée Mater Dei (Californie) et prospect 5 étoiles du recrutement national 2018, J.T. Daniels était l’un des plus grands espoirs des Trojans de USC de ces dernières années.

Mais après deux ans passés sur le campus de Los Angeles, il avait choisi finalement de s’exiler dans la SEC au cours du printemps en passant par le portail des transferts.

« Merci à la NCAA de m’avoir accorder une éligibilité immédiate qui me permettra de jouer au football dès ce printemps. Je ne ferai aucun commentaire concernant cette dérogation et concernant mon transfert; j’attends maintenant avec impatience de passer une formidable année 2020 avec mes coéquipiers. » – JT Daniels, QB des Bulldogs de Georgia.

Titulaire indiscutable au poste de quarterbackà USC à l’aube de la saison 2019, QB JT Daniels a subi une grave blessure du genou (rupture du ligament antérieur) lors du match d’ouverture passant alors le relais au freshman QB Kedon Slovis. Ce dernier, brillant tout au long de la saison dernière, a été confirmé dans le rôle de titulaire des Trojans forçant ainsi JT Daniels vers la sortie.

Lors de sa saison freshman, en 2018, QB JT Daniels avait réussi 2672 yards (59.5% de réussite), 14 TD et 10 INT.

L’ancien quarterback de USC va donc rejoindre un programme de Georgia qui avait pourtant recruté le senior de 5ème année, QB Jamie Newman, arrivé de Wake Forest au cours du printemps. Alors que le statut de QB#1 lui était quasiment assuré, ce dernier fera donc face à une sérieuse concurrence pour débuter la saison à la tête de l’attaque des Dawgs.

Georgia devait débuter sa saison 2020, le 7 septembre, face à Virginia. En raison de la pandémie dûe à la COVID-19, cette rencontre pourrait être annulée.

Lire la suite

Georgia Bulldogs

Georgia choisit Todd Monken pour diriger l’attaque des Dawgs

L’ancien assistant coach des Browns de Cleveland et des Bucs de Tampa Bay prend la succession de James Coley au poste de coordinateur offensif des champions des Bulldogs de Georgia.

Publié

le

Crédit photo : Diamond Images/Getty Images

On s’attendait à des changements importants dans le coaching staff de Kirby Smart après la saison râtée des Bulldogs sur le plan offensif particulièrement dans le jeu aérien (#72 du pays), et ce, malgré la présence de l’excellent quarterback Jake Fromm et d’une ligne offensive talentueuse.

James Coley a donc fait les frais de cette refonte autour du coach principal de Georgia bien même s’il reste dans l’entourage de l’équipe comme assistant. En 2019, les Bulldogs ont manqué le College Football Playoff après avoir été battus 37-10 par les Tigers de LSU en finale de conférence SEC. Georgia (12-2) a finalement conclu sa saison par un succès 26-14 face à Baylor lors du Sugar Bowl.

L’an passé, Todd Monken était le coordinateur offensif des Browns de Cleveland (NFL). Le renvoi du head coach Freddie Kitchens lui aura été fatal puisque le successeur de ce dernier, Kevin Stefanski, ne l’a pas retenu dans son coaching staff.

Après des passages à Notre Dame, Eastern Michigan, Oklahoma State, LSU et Louisiana Tech, il a pris les rênes des Golden Eagles de Southern Miss de 2013 à 2015 avant de retourner dans la NFL comme coordinateur offensif des Buccaneers de Tampa Bay. Il a également été le coach des receveurs des Jaguars de Jacksonville entre 2007 et 2010.

Le défi de Todd Monken à Georgia sera de reconstruire une attaque orpheline de QB Jake Fromm, RB D’Andre Swift et de quatre titulaires sur la ligne offensive. Le nouveau coordinateur offensif des Bulldogs sera en étroite collaboration avec le nouveau coach de ligne offensive, Matt Luke (ex-head coach des Rebels d’Ole Miss).

Lire la suite

Articles les plus lus