Suivez-nous

Saison Régulière

Penn State remporte le 100ème derby de la Pennsylvannie

Penn State 17, Pittsburgh 10

Publié

le

Crédit photo : Associated Press

Les Nittany Lions de #13 Penn State ont profité d’une décision contestable de coach Pat Narduzzi pour s’imposer 17-10 face aux Panthers de Pitt lors de la 100ème édition de la Battle of Pennsylvania.

Les deux rivaux historiques n’ont pas prévu de s’affronter dans un futur proche. Les Nittany Lions mènent 53-43-4 dans la série.

Pittsburgh (1-2) a pourtant eu une superbe opportunité d’égaliser à 4 minutes de la fin du match mais après avoir été stoppé par la défense de #13 Penn State (3-0) à trois reprises à moins de 10 yards de l’en-but des Nittany Lions, le coach des Panthers a choisi de tenter un FG plutôt que de tenter la 4ème tentative. En plus de cette décision insensée, le kicker Alex Kessman manquera le coup de pied de 19 yards ! Le tournant du match.

Les Panthers auront bien une toute dernière opportunité mais la passe Ave Maria de QB Kenny Pickett (35/51, 372 yards) était surtout désespérée.

Après un début de match sans rythme et interrompu par les orages violents sévissants autour du Beaver Stadium, Pittsburgh prendra les devants 10-7 sur une course de 3 yards de RB Vincent Davis.

#13 Penn State égalisera peu avant la mi-temps sur un FG de 57 yards de K Jordan Stout battant au passage le record du plus long FG de l’université.

C’est au terme d’un drive rapidement mené par QB Steve Clifford (14/30, 222 yards) que RB Noah Cain donnera une avance définitive aux Nittany Lions sur une course de 13 yards.

#13 Penn State est exempt la semaine prochaine avant de débuter son calendrier de conférence Big Ten dans un difficile déplacement à #21 Maryland, le vendredi 27 septembre.

Résumé en vidéo

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Alabama – Auburn (42-13) : même sans Nick Saban, le Crimson Tide explose les Tigers

Le Crimson Tide poursuit son oeuvre de démolition à travers la conférence SEC en s’imposant largement à domicile face à son rival régional grâce à une nouvelle superbe performance du duo QB Mac Jones / WR DeVonta Smith.

Publié

le

Crédit photo : UA Athletics

Malgré l’absence de son coach de Légende Nick Saban, qui a été testé positif à la covid-19 il y a quelques jours, #1 Alabama (8-0) n’a absolument pas ralenti en attaque (445 yards au total) lors d’un Iron Bowl que le Crimson Tide a largement dominé pendant 60 minutes.

Toujours en course pour l’obtention du trophée Heisman, QB Mac Jones (18/26, 302 yards, 5 TD) a établi un nouveau record personnel avec ses 5 passes de TD dont deux longues à destination d’un QB DeVonta Smith (7 réceptions, 171 yards, 2 TD) toujours plus explosif. Depuis la blessure de son coéquipier WR Jaylen Waddle, le receveur senior du Crimson Tide a réussi 27 réceptions pour 578 yards et 8 TD… en 3 matchs !

RB Najee Harris (96 yards, 1 TD) et le canadien WR John Metchie III (6 réceptions, 55 yards, 2 TD) ont réussi respectivement un et deux TDs.

Défensivement, #1 Alabama a également été ultra-dominant avec notamment un total de 8 plaquages pour perte et 2 interceptions. Le freshman CB Malachi Moore en a profité pour réussir sa 3ème intercpetion de la saison rejoignant ainsi des joueurs comme Minkah Fitzpatrick, Ronnie Harrison et Marlon Humphrey dans l’Histoire du Crimson Tide.

Rapidement menés 7-0, puis 14-0 et 21-3 à la mi-temps, les Tigers n’ont jamais vraiment eu la moindre chance dans ce match même si QB Bo Nix (23/38, 227 yards, 2 TD) n’a pas toujours été aidé par ses receveurs, coupables de plusieurs drops comme sur cette longue passe à destination de WR Seth Williams (3 réceptions, 17 yards).

Ce revers 42-13 est la 2ème plus lourde défaite de coach Gus Malzahn à Auburn depuis un certain 52-21 encaissé en 2018 face à… Alabama.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Oregon State – Oregon (41-38) : les Ducks coulent face à Jermar Jefferson

Au terme d’une fin de match épique, les Beavers d’Oregon State infligent leur première défaite aux Ducks d’Oregon qui voient leurs rêves improbables de playoffs définitivement partir en fumée.

Publié

le

Crédit photo : Soobum Im / USA TODAY Sports

Il n’avait jamais pris le moindre snap au niveau universitaire. Pourtant, QB Chance Nolan a assuré une victoire surprise des Beavers d’Oregon State (2-2) lors de la Civil WAr face au voisin, #15 Oregon (3-1).

Alors que le titulaire QB Tristan Gebbia (23/37, 263 yards, 1 TD et 1 TD au sol) venait de sortir sur blessure, QB Chance Nolan est entré en jeu sur une 4ème tentative à moins d’un yard de l’en-but des Ducks. Le quarterback sophomore des Beavers va parfaitement exécuté un QB sneak pour inscrire un TD au sol qui donnait alors une avance 41-38 à Oregon State.

Les Ducks d’Oregon sont pourtant arrivés à Corvallis (Oregon) avec le plein de confiance. Ils venaient de remporter leur 6 derniers matchs et les 3 derniers affrontements face à leur rival régional. Ils ont d’ailleurs fait la course en tête pendant trois quart-temps.

RB Jaylon Redd sur une course de 37 yards, WR Devon Williams sur une réception de 60 yards, QB Tyler Shough (20/31, 285 yards, 2 TD, 2 INT) sur un keeper d’un yard et TE Hunter Kampmoyer sur une réception de 4 yards vont permettre aux Ducks de mener successivement 14-7, 21-10 et 31-19 à la fin du 3ème quart-temps.

Mais les Beavers n’ont jamais abdiqué grâce notamment à une nouvelle performance monstre du junior RB Jermar Jefferson (224 yards au sol, 2 TD). C’est lui qui va donner les devants à Oregon State, 34-31, à 12 minutes de la fin du match.

Sur la possession suivante, #15 Oregon repassa devant sur une course de 1 yard de RB Cyrus Habibi-Likio. Les Ducks espéraient avoir fait le plus difficile pour se sortir de ce piège mais un dernier drive mené de main de maitre par QB Tristan Gebbia remit les Beavers en situation de s’imposer.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

North Carolina – Notre Dame (17-31) : les Fighting Irish inarrêtables

Grâce à une performance défensive exceptionnelle et à un QB Ian Book inspiré, les Fighting Irish de #2 Notre Dame préservent leur invincibilité en 2020 et se rapprochent de l’ACC Championship Game.

Publié

le

Crédit photo : Grant Halverson/Getty Images

Ce déplacement à Chapel Hill (Caroline du Nord) devait être le dernier test pour #2 Notre Dame (9-0, 8-0 ACC) sur la route jusqu’au ACC Championship Game. Test passé avec succès grâce notamment à un excellent QB Ian Book (23/33, 279 yards, 1 TD et 48 yards au sol) et à une phénoménale performance défensive des Fighting Irish en 2ème mi-temps.

Le quarterback senior de #2 Notre Dame a parfaitement utilisé sa mobilité et ses courses insaisissables pour mener plusieurs longs drives qui se sont avérés décisifs dans le 3ème et 4ème quart-temps.

Ce choc de l’ACC a débuté à 100km/h, les deux équipes inscrivants 2 TDs chacune lors du premier quart-temps. Puis, la puissance défensive des Fighting Irish va prendre le dessus sur QB Sam Howell (17/27, 211 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et des Tar Heels limités à moins de 300 yards offensifs dans ce match, bien de leur habituels 563 yards de moyenne. Le jeu au sol de North Carolina a été inexistant (87 yards) malgré la présence du duo RB Michael Carter / RB Javonte Williams.

Le sort de ce match a définitivement basculé lorsque WR Ben Skowronek a inscrit le 3ème TD des Fighting Irish sur une course de 13 yards en milieu de 3ème quart-temps portant alors le score à 24-17 en faveur des visiteurs.

L’attaque des Tar Heels étant alors incapable d’enchainer les 1st downs, #2 Notre Dame parvint à s’assurer la victoire sur un ultime TD de RB Kyren Williams (23 courses, 124 yards, 2 TD) en fin de 4ème quart-temps.

Avec ce succès, #2 Notre Dame devrait conserver sa place de #2 lors du prochain CFP rankings.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Texas – Iowa State (20-23) : Breece Hall sauve les Cyclones

Les Cyclones de #23 Iowa State conservent la tête du classement de la conférence Big 12 grâce à une courte victoire à #17 Texas assurée sur un TD de RB Breece Hall à moins de deux minutes de la fin.

Publié

le

Pourtant menés pendant la quasi-totalité de ce match au sommet dans la conférence Big 12, les Cyclones de #13 Iowa State (7-2, 7-1 Big 12) n’ont jamais paniqué et se sont finalement imposés à Austin (Texas) pour conserver leur première place du classement de la conférence se rapprochant un peu plus du Championship Game.

C’est sur une course de 3 yards de l’inévitable RB Breece Hall (91 yards au sol, 1 TD) que les Cyclones ont pris l’avantage 23-20 à 1:25 de la fin de ce match. Le running back vedette de #13 Iowa State conclut une superbe drive mené par un QB Brock Purdy (25/36, 312 yards, 1 TD) dont la conenction avec ses TEs, Charlie Kolar (6 réceptions, 131 yards) et Dylan Soehner (5 réceptions, 69 yards), a été décisive.

Le senior QB Sam Ehlinger (17/29, 298 yards, 1 TD et 65 yards au sol, 1 TD) qui jouait très probablement sa dernière saison sous le maillot des Longhorns aura bien une dernière opportunité. Mais celui qui nous a habitué à des comebacks de folie ne réussira pas cette fois-ci. Après un sack de DL Latrell Bankston sur le quarterback texan, K Cameron Dicker vit sa tentative de FG égalisateur de 58 yards passer à gauche des poteaux.

Même si les Longhorns ne sont pas mathématiquement éliminés de la course à une place en finale de conférence, cette défaite est une nouvelle désillusion pour un coach Tom Herman plus que jamais menacé. Texas n’a plus remporté le titre de champion de conférence Big 12 depuis 2009 !

À noter que c’est la première fois de l’Histoire que #13 Iowa State bat #17 Texas deux années consécutives.

Résumé en vidéo

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus