Suivez-nous

Saison Régulière

Le guide de la semaine 10

Publié

le

Cette semaine 10 sera largement dominée par le « remake » de la dernière finale nationale entre le Crimson Tide de #1 Alabama et les Tigers de #5 LSU.

L’enjeu de ce match est simple : la suprématie dans la division SEC West et une place quasiment assurée pour la finale de conférence SEC dont le vainqueur sera, à coup sûr, qualifier pour le BCS Championship Game 2013.

L’autre « big clash » de ce week-end sera l’affrontement tant attendu entre les Ducks de #4 Oregon (8-0, 5-0 Pac-12) et les Trojans de #17 USC (6-2, 5-2 Pac-12). La défaite des Ducks à Eugene (Oregon) l’an dernier avait anéanti leurs chances de participer à la finale nationale. Ca sent la revanche.

On suivra également avec grand intérêt le déplacement des Cowboys de #24 Oklahoma State (5-2, 2-1 Big 12) chez les Wildcats de #2 Kansas State (8-0, 5-0 Big 12), qui ne peuvent se permettre la moindre erreur d’ici la fin de la saison pour prétendre jouer le BCS Championship Game 2013.

Dans la conférence SEC, les Aggies de #16 Texas A&M (6-2, 3-2 SEC) affrontent les Bulldogs de #15 Mississippi State (7-1, 3-1 SEC) et dans la conférence Big 12, les Longhorns de #23 Texas (6-2, 3-2 Big 12) sont en déplacement à #18 Texas Tech (6-2, 3-2) avec pour enjeu le trophée « Chancellor’s Spurs » remis au vainqueur de ce « rivalry game ».

#3 Notre Dame (8-0) reçoit Pittsburgh (4-4, 1-3 Big East) avec pour objectif de conserver son invincibilité en 2012.

D’autres « rivalry games » seront au programme : Michigan @ Minnesota, Illinois @ Ohio State, Air Force @ Army, Akron @ Kent State.

Afin d’y voir plus clair et de bien se préparer pour ce premier samedi du mois de novembre, retrouvez ci-dessous les principaux matchs avec leur heure de diffusion en France et au Canada. Dès la fin des rencontres, vous retrouverez un résumé de la plupart de ces rencontres et une video des faits marquants. 

 

Le Match de la semaine

 

#1 Alabama (8-0) @ #5 LSU (7-1)

Tiger Stadium
Baton Rouge, Louisiana

Samedi 3 novembre 2012
20h00 (heure locale, 01h00 en France)

  LIVE
 LIVE et en différé le 4/11 à 11h30

Le Crimson Tide de #1 Alabama (8-0, 5-0 SEC) rend visite aux Tigers de #5 LSU (7-1, 3-1 SEC) dans un match revanche du dernier BCS Championship Game que les joueurs de coach Nick Saban avaient emporté 21-0.
Si le spectre d’un « Game of the Century III » avait un temps plané, la défaite des Tigers à #7 Florida au début du mois d’octobre a quelque peu refroidi les ardeurs de #5 LSU. A l’inverse de l’année passée, ce ne sera donc pas le #1 contre le #2 dans ce match, mais cette rencontre entre les deux mastodontes de la conférence SEC reste l’un des moments forts de la saison 2012.
Comme l’an passé, il s’agira d’un affrontement entre deux équipes au style de jeu très proche : jeu au sol ultra-robuste, discipline et défense robuste.
A ce petit jeu, le duel à distance entre le groupe de running de #1 Alabama (Eddie Lacy, T,J, Yeldon) et celui de #5 LSU (Jeremy Hill, Michael Ford, Spencer Ware) pourrait être décisif tant les front seven des deux équipes semblent proches. C’est ainsi que la clé du match pourrait bien se trouver dans les airs.
Et à ce niveau, l’avantage est clairement du côté du Crimson Tide. Sans faire de bruit, le quarterback de #1 Alabama, QB A.J. McCarron (1684 yards, 18 Tds, 0 INT), s’affirme comme un candidat sérieux pour le trophée Heisman et il pourrait bien marquer des points précieux auprès des votants dans ce match en prime time. Aucune interception en 8 matchs ! Le rêve pour un coach Nick Saban qui haïe plus que tout les turnovers. Le duo QB McCarron – WR Amari Cooper (32 réceptions, 472 yards, 5 TDs) monte en puissance depuis quelques semaines et il pourrait exploser dans ce match.
Du côté de #5 LSU, le junior QB Zach Mettenberger est la grande déception de la saison. Alors qu’il devait redynamiser un jeu aérien anémique en 2011, il s’est montré incapable de s’imposer comme le leader tant attendu par les Tigers, semblant régulièrement craquer sous la pression.
Mais on ne peut pas présenter ce match entre #1 Alabama et #5 LSU sans évoquer les défenses. Le talent y sera à tous les niveaux. L’affrontement sera féroce. A Alabama : DE Damion Square, LB C.J. Mosley, LB Nico Johnson, LB Adrian Hubbard, CB Dee Milliner et S Robert Lester. A #5 LSU : DE Sam Montgomery, DE Barkevious Mingo, DT Bennie Logan, LB Kevin Minter, LB Lamin Barrow, LB Tajh Jones, DB Eric Reid. Tous ont le potentiel de futures superstars dans la NFL.
Petit avantage pour #1 LSU : les Tigers ont eu deux semaines pour se préparer pour cette rencontre puisqu’ils étaent au repos le week-end dernier.
A noter que #1 Alabama a remporté 3 des 5 derniers matchs contre #5 LSU et mène la série 46-25-5..
Pronostic TBP : Alabama 31, LSU 6.

 

Matchs au sommet

 

#4 Oregon (8-0) @ #17 USC (6-2)

Los Angeles Memorial Coliseum
Los Angeles, Californie

Samedi 3 novembre 2012
19h00 (heure locale, 00h00 en France)

 LIVE

 

Après avoir démoli la faible équipe de Colorado et battu le record du nombre de points marqués en un match de l’université, #4 Oregon (8-0, 5-0 Pac 12) se déplace sur le terrain d’une équipe de #17 USC (6-2, 5-2 Pac 12) décevante malgré la présence de nombreux playmakers. Les deux programmes sont en tête de leur division respective et pourrait se retrouver en finale de conférence Pac-12 au début du mois de décembre.
Certes, le leader des Trojans, QB Matt Barkley (2266 yards, 25 TD et 8 INT), que l’on annonçait comme le front-runner pour l’obtention du Heisman Trophy et futur 1st pick de la prochaine draft NFL, réalise une bonne saison mais pas à la hauteur des espérances. Totalement l’inverse de ses deux principales cibles que sont WR Marquise Lee (1129 yards, 10 TD) qui vient de battre le record de yards par réception de USC et WR Robert Woods (585 yards, 9 TD) dont les performances tiennent l’équipe à bout de bras. Le reste de l’attaque n’est guère au diapason, notamment un RB Silas Reed (640 yards) très irrégulier depuis son arrivée sur le campus de Los Angeles.
Du côté de #4 Oregon, l’attaque est la meilleure du pays, marquant en moyenne 53.4 pts par match… alors que les titulaires ne jouent en moyenne que 2 quart-temps et demi depuis le début de la saison ! Le redshirt freshman QB Marcus Mariota (1483 yards, 18 TD et 5 INT) réalise une saison prometteuse, il est vrai bien aidé par un running-game de folie, notamment RB Kenjon Barner (974 yards et 14 TD) ainsi que RB/WR De’Anthony Thomas (499 yards et 7 TD à la course, 218 yards et 3 TD à la réception, 1 TD sur retour de punt).
La défense de #17 USC n’est plus aussi dominante que l’année dernière. On notera tout de même la présence du sophomore LB Dion Bailey (52 tackles, 5 tkfls et 4 INT), qui s’impose comme le patron et qui semble promis à un bel avenir. La réelle chance pour les Trojans dans ce match sera la capacité de sa défense à créer des turnovers. Elle en est capable puisqu’avec  15 INT forcées en 2012, elle fait partie des meilleures au pays. Le front seven de #17 USC (27 sacks en 2012) devra aussi s’imposer face à une ligne offensive de #4 Oregon parfois sous-estimée.
La capacité de jouer à une vitesse folle de #4 Oregon va mettre à rude épreuve une équipe de #17 USC pas forcément au meilleur de sa forme après une défaite face à Arizona qui va probablement laisser des traces. Si les Ducks imposent leur rythme « up-tempo » dès le premier quart-temps, les Trojans n’auront quasiment aucune chance.
Pronostic TBP : Oregon 48, USC 34.

http://www.youtube.com/watch?v=0xL4DyinZ_M

 

#24 Oklahoma State (5-2) @ #2 Kansas State (8-0)

Wagner Field
Manhattan, Kansas

Samedi 3 novembre 2012
20h00 (heure locale, 01h00 en France)

 LIVE
en différé le 6/11 à 11h

Match au sommet de la conférence Big 12 entre les Cowboys de #24 Oklahoma State (5-2, 2-1 Big 12) et les candidats au titre de champion national, les Wildcats de #2 Kansas State (8-0, 5-0 Big 12). Avec une victoire, les Wildcats s’assurent quasiment le titre de conférence. Dans le cas contraire, ce sont les Cowboys qui seraient en bonne position avec un dernier match contre Oklahoma qui pourrait décider du champion de conférence,
Si les Wildcats finissent la saison invaincue, il n’y aura personne pour contester le trophée Heisman de QB Collin Klein (1635, 12 TD et 2 INT à la passe, 639 yards et 16 TD à la course) tant celui-ci, certes bien aidé sa défense, porte l’équipe sur ses épaules depuis 8 semaines. #24 Oklahoma State  devra nettement élever son niveau de jeu en défense pour contenir le running-game de #2 Kansas State, déjà auteur de 30 TD depuis le début de la saison.
Cependant, réduire la réussite des Wildcats à son attaque serait une injure à une défense qui abat un boulot colossale dans une conférence pas vraiment réputée pour ses défense. DB Nigel Malone et ses 7 INTs, LB Arthur Brown et ses 101 tackles et 9.5 sacks, les 10 sacks de DE Meshak Williams .. Toutes ces statistiques nous rappelle l’importance de la défense dans le système de coach Bill Snyder (qui entame sa 21ème année de coaching à K-State).
En face, #24 Oklahoma State poursuit, avec succès, son processus de reconstruction après la perte de deux des plus grands joueurs de son histoire : QB Brandon Weeden et WR Justin Blackmon. RB Joseph Randle (891 yards, 9 TD) se pose en leader de la meilleure attaque au pays (588,5 yards par match), qui a été dirigée jusqu’à présent par deux QBs freshmen : QB JW Walsh (1467 yards, 10 TD et 3 INT) et QB Wes Lunt (912 yards, 5 TD et 4 INT). Le rôle de starter, normalement dévolu au 1er sera dans les mains du 2nd avec la blessure jusqu’à la fin de saison de QB JW Walsh. WR Josh Stewart (574 yards, 3 TD) est la nouvelle cible favorite de son QB.
Si la défense de #2 Kansas State est dominante, celle des Cowboys l’est beaucoup moins, encaissant 23.1 pts par match et sans véritable playmaker pour faire changer le cours d’un match par sa présence sur le terrain.
Cette rencontre devrait finir en orgie offensive mais gageons que la défense de #2 Kansas State saura faire le nécessaire pour limiter l’attaque de #24 Oklahoma State.
Pronostic TBP : Kansas State 41, Oklahoma State 38.

http://www.youtube.com/watch?v=FHxJvjNQzFw

 

#16 Texas A&M (6-2) @ #15 Mississippi State (7-1)

Davis Wade Stadium
Starksville, Mississippi

Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)

 LIVE
en différé le 4/11 à 9h

Match de division SEC West entre #16 Texas A&M (6-2, 3-2 SEC) et #15 Mississippi State (7-1, 3-1 SEC) dont le vainqueur devrait être assuré de terminer 3ème derrière les deux monstres, Alabama et LSU,
#15 Mississippi State vient de subir sa première défaite de la saison sur le terrain du Roll Tide sur un score sans appel (7-38). Cette défaite ne doit pas miner le moral des Bulldogs car perdre contre #1 Alabama cette saison n’est pas honteux.
Cependant, c’est un autre gros morceau qui se présentera dans l’Etat du Mississippi en ce week-end avec la présence de « Johnny Football » et la troupe des Aggies, véritable surprise dans la division SEC West. QB Johnny Manziel (2216 yards, 16 TD et 6 INT à la passe, 793 yards et 13 TD à la course) n’est que freshman mais son mom est régulièrement évoqué dans la discussion pour le trophée Heisman, c’est vous dire le talent du bonhomme. Face à lui, une défense de #15 Mississippi State relativement solide qui n’encaisse en moyenne que 17.4 pts par match grâce à un  front seven qui comptabilise 42 tkfl et 13 sacks, et ce, sans réelle star. Le secondary des Bulldogs mené par CB Johnthan Banks (4 INTs) a intercepté les quarterbacks adverses à 12 reprises.
QB Tyler Russell (1742 yards, 17 TD et 2 INT) mène une attaque solide de #15 Mississippi State qui ne perd que peu de ballon, permettant à la défense de souffler. RB LaDarius Perkins (762 yards et 8 TD), WR Chad Bumphis (486 yards et 6 TD) et TE Marcus Green (191 yards et 5 TD) sont les principaux playmakers d’une attaque non flamboyante mais très solide. Elle fera face à une surprenante défense des Aggies au sein de laquelle DE Damontre Moore (65 tackles, 18 tkfls et 10.5 sacks) s’est révélé être le vrai leader.
#15 Mississippi State entre dans la partie difficile de son calendrier et si un bowl est assuré la fin de saison des Bulldogs s’annonce compliquée avec des rencontres contre Texas A&M, donc, LSU, Arkansas et le rivalry contre Ole Miss, Un succès contre les Aggies leur permettraient de rebondir après la lourde défaite à Alabama.
Pronostic TBP : Mississippi State 27, Texas A&M 24.

 

#23 Texas (6-2) @ #18 Texas Tech (6-2)

Jones Stadium
Lubbock, Texas

Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)

  LIVE
en différé le 5/11 à 10h30

Qui s’attendait en début de saison à voir les Red Raiders de #18 Texas Tech (6-2, 3-2 Big 12) devancer #23 Texas (6-2, 3-2 Big 12) au classement BCS après la semaine 9 ? Celui qui lève le bras est un menteur !
QB Seth Doege (2540, 30 TD et 8 INT) a déjà inscrit plus de TD cette saison que la saison dernière (28 TD en 2011). Avec les errements défensifs dont a fait preuve la défense des Longhorns sur les dernières semaines, il ne semble pas improbable de le voir passer la barre des 3000 yards après ce match. L’attaque des Red Raiders score en moyenne 40.5 pts par matchs tandis que la défense de #23 Texas accorde 32.8 pts : le shootout est en vue !
Le secondary des Longhorns devra surveiller les deux principales cibles de QB Seth Doege : WR Eric Ward (517 yards et 10 TD) et WR Darrin Moore (448 yards et 8 TD).
Du côté de l’attaque de #23 Texas, la menace viendra du jeu au sol, notamment du freshman RB Jonathan Gray (427 yards, 1 TD) et du bulldozer RB Joe Bergeron (450 yards et 15 TD) mais aussi par les airs avec QB David Ash (1726 yards, 12 TD et 5 INT) pour les speedsters que sont WR Mike Davis (559 yards et  4 TD) et WR Marquise Goodwin (204 yards et 2 TD).
DE Jackson Jeffcoat (9.5 tkfls et 4 sacks) blessé jusqu’à la fin de la saison, DE Alex Okafor (9.5 tkfls et 7 sacks) va se sentir bien seul au sein d’une équipe qui a encaissé plus de 1700 yards à la course depuis le début de la saison et plus particulièrement sur les 4 derniers matchs.
De nombreuses questions, coach Mack Brown fera t’il de nouveau confiance à QB David Ash après sa piètre performance de la semaine passée (86 yards et 2 INT) ou lui préférera t’il QB Case McCoy qui a mené le drive de la victoire face aux Jayhawks de Kansas ?
Pronostic TBP : Texas Tech 38, Texas 20.

 

Autres matchs

 

Pittsburgh (4-4) @ #3 Notre Dame (8-0)
Notre Dame Stadium, South Bend, Indiana
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)

 


Ole Miss (5-3) @ #6 Georgia (7-1)
Sanford Stadium, Athens, Georgia
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)
  LIVE
 LIVE

 


Missouri (4-4) @ #7 Florida (7-1)
Ben Hill Griffin Stadium, Gainesville, Florida
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)
 LIVE
 LIVE

 


Temple (3-4) @ #10 Louisville (8-0)
Papa John’s Cardinal Stadium, Louisville, Kentucky
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)
 LIVE

 


Arizona State (5-3) @ #11 Oregon State (6-1)
Reser Stadium, Corvalis, Oregon
Samedi 3 novembre 2012
22h30 (heure locale, 03h30 en France)
 LIVE
 LIVE et en différé le 6/11 à 13h30

 


#12 Oklahoma (5-2) @ Iowa State (5-3)
Jack Trice Stadium, Ames, Iowa
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)
 LIVE

 


#13 Clemson (7-1) @ Duke (6-3)
Wallace Wade Stadium, Durham, North Carolina
Samedi 3 novembre 2012
19h00 (heure locale, 00h00 en France)
 LIVE

 


#14 Stanford (6-2) @ Colorado (1-7)
Folsom Stadium, Boulder, Colorado
Samedi 3 novembre 2012
14h00 (heure locale, 19h00 en France)

 


San Diego State (6-3) @ #19 Boise State (7-1)
Bronco Stadium, Boise, Idaho
Samedi 3 novembre 2012
22h30 (heure locale, 03h30 en France)

 


#20 Nebraska (6-2) @ Michigan State (5-4)
Spartan Stadium, East Lansing, Michigan
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)
  LIVE

 


Texas Christian (5-3) @ #21 West Virginia (5-2)
Mountaineer Field, Morgantown, West Virginia
Samedi 3 novembre 2012
15h00 (heure locale, 20h00 en France)

 


#22 Arizona (4-4) @ UCLA (6-2)
Rose Bowl, Los Angeles, Californie
Samedi 3 novembre 2012
22h30 (heure locale, 03h30 en France)

 


Vanderbilt (4-4) @ Kentucky (1-8)
Commonwealth Stadium, Lexington, Kentucky
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)

 


Michigan (5-3) @ Minnesota (5-3)
TCF Bank Stadium, Minneapolis, Minnesota
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)

 


Air Force (1-7) @ Army (5-3)
Michie Stadium, West Point, New York
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)

 


Syracuse (4-4) @ Cincinnati (5-2)
Nippert Stadium, Cincinnati, Ohio
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)

 


Troy (4-4) @ Tennessee (3-5)
Neyland Stadium, Knoxville, Tennessee
Samedi 3 novembre 2012
12h00 (heure locale, 17h00 en France)

 


Tulsa (7-1) @ Arkansas (3-5)
Razorback Stadium, Fayetteville, Arkansas
Samedi 3 novembre 2012
12h21 (heure locale, 17h21 en France)

 


New Mexico State (1-7) @ Auburn (1-7)
Jordan-Hare Stadium, Auburn, Alabama
Samedi 3 novembre 2012
12h30 (heure locale, 17h30 en France)

 


Georgia Tech (3-5) @ Maryland (4-4)
Byrd Stadium, College Park, Maryland
Samedi 3 novembre 2012
12h30 (heure locale, 17h30 en France)

 


Virginia (2-6) @ North Carolina State (5-3)
Carter-Finley Stadium, Raleigh, North Carolina
Samedi 3 novembre 2012
12h30 (heure locale, 17h30 en France)

 


Washington State (2-6) @ Utah (3-5)
Rice-Eccles Stadium, Salt Lake City, Utah
Samedi 3 novembre 2012
15h00 (heure locale, 20h00 en France)

 


Iowa (4-4) @ Indiana (3-5)
Memorial Stadium, Bloomington, Indiana
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)

 


Boston College (2-6) @ Wake Forest (4-4)
Groves Stadium, Winston-Salem, North Carolina
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)

 


Illinois (2-6) @ Ohio State (9-0)
Ohio Stadium, Columbus, Ohio
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)
 LIVE

 


Kansas (1-7) @ Baylor (3-4)
Floyd Casey Stadium, Waco, Texas
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)

 


Penn State (5-3) @ Purdue (3-5)
Ross-Ade Stadium, West Lafayette, Indiana
Samedi 3 novembre 2012
15h30 (heure locale, 20h30 en France)

 


Louisiana-Lafayette (4-3) @ Louisiana-Monroe (6-2)
Malone Stadium, Lafayette, Louisiana
Samedi 3 novembre 2012
16h00 (heure locale, 21h00 en France)

 


Connecticut (3-5) @ South Florida (2-6)
Raymond James Stadium, Tampa, Florida
Samedi 3 novembre 2012
19h00 (heure locale, 00h00 en France)

 

Tous les matchs de cette semaine 10 -> Calendrier de la semaine 10

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la week 3 : Penn State monte en puissance, Alabama se fait peur et UCLA chute

Publié

le

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 3 :

L’affiche de la semaine

#11 Florida 29, #1 Alabama 31

Malgré l’ambiance survoltée du Swamp, le freshman QB Bryce Young n’a pas tremblé assurant une courte victoire à une équipe du Crimson Tide de #1 Alabama qui a montré quelques failles en défense.

QB Bryce Young (22/35, 240 yards, 3 TDs) savait que ce déplacement à Gainesville (Floride) serait un enfer. Le bruit assourdissant du Swamp rend quasiment impossible les communications entre le quarterback adverse et ses coéquipiers. Seule possibilité de s’en sortir ? Débuter le match à 100 km/h pour calmer tout le monde.

Et c’est exactement ce que le Crimson Tide va réussir : 3 TDs sur les 3 premières possessions. La troupe de Nick Saban menait alors 21-3 à la fin du premier quart-temps. Un début de rencontre parfait.. qui sauvera #1 Alabama (3-0, 1-0 SEC) en fin de match. Car les Gators ont démontré une vraie force de caractère infligeant un 26-10 aux champions de SEC en titre lors des 3 derniers quart-temps.

Résumé complet du match Florida-Alabama

QB J.T. Daniels, USC – Crédit photo : Butch Dill, AP

Résultats des équipes du Top 25

#2 Georgia 40, South Carolina 13

De retour de blessure après une semaine d’absence, QB JT Daniels (23/31, 303 yards, 3 TDs, 1 INT) a offert un récital face à une équipe de South Carolina dépassée par la puissance de l’attaque des Dawgs. Le quarterback de #2 Georgia (3-0) a notamment réussi deux passes de TD longue distance à destination de WR Jermaine Burton et WR Adonai Mitchell. Bonne nouvelle pour les Gamecocks : le prometteur QB Luke Doty (13/26, 143 yards, 1 TD, 1 INT) a pu enfin faire ses premiers pas cette saison. Mauvaise nouvelle pour les Gamecocks : la sérieuse blessure du leader défensif LB Sherrod Greene.

#3 Oklahoma 23, Nebraska 16

À l’occasion du 50ème anniversaire du « Game of the Century » de 1971, #3 Oklahoma et Nebraska nous ont livré un combat digne de la grande époque de la Big Eight. La défense des Cornhuskers n’a pas trouvé de solution pour ralentir le jeu au sol des Sooners (194 yards). QB Spencer Rattler (24/34, 214 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et RB Kennedy Brooks (75 yards au sol, 1 TD) ont tous les deux réussis un TD sur course. Mais tout s’est joué sur le dernier drive du match, QB Adrian Martinez (19/25, 289 yards, 1 TD et 1 INT) se faisant sacker à deux reprises. On retiendra également de ce match la fantastique interception à une maine réussie par CB DJ Graham (voir plus bas). À noter qu’il s’agissait du premier match depuis 2010 entre ces deux rivaux historiques.

#4 Oregon 48, Stony Brook (FCS) 7

Une semaine après leur victoire à #9 Ohio State, les Ducks de #4 Oregon (3-0) ont eu du retard à l’allumage avant de prendre le large en 2ème mi-temps. Le freshman QB Ty Thompson (6/9, 82 yards, 2 TDs), entré en jeu au retour des vestiaires en remplacement d’un QB Anthony Brown (14/18, 159 yards, 1 TD) légèrement blessé, a réussi ses deux premiers TDs en carrière. Après avoir réussi l’interception de la victoire face aux Buckeyes, CB Verone McKinley III a de nouveau intercepté à deux reprises le QB adverse. À noter également que DE Kayvon Thibodeaux et DE Bradyn Swinson ont tous les deux été laissés au repos.

#5 Iowa 30, Kent State 7

Encore une performance remarquable de RB Tyler Goodson (153 yards au sol, 3 TDs) et de la défense des Hawkeyes de #5 Iowa (3-0) qui remportent une 9ème victoire d’affilée en saison régulière. Avec ce succès, #5 Iowa peut fêter sa 300ème victoire au Kinnick Stadium.

RB Will Shipley, Clemson – Crédit photo : John Bazemore, AP

#6 Clemson 14, Georgia Tech 8

Quelle frayeur pour les Tigers de #6 Clemson (3-0) ! Il aura fallu un goal line stand et un plaquage de LB James Skalski dans les dernières secondes du match pour que les champions de conférence ACC se sortent d’une situation compliquée #6 Clemson pensait avoir fait le plus difficile lorsque le freshman RB Will Shipley (88 yards au sol, 2 TD) inscrit son 2ème TD de l’après-midi mais l’attaque des Tigers a tellement tourné au ralenti que Georgia Tech (1-2) a repris confiance sous l’impulsion de QB Jordan Yates (20/33, 203 yards et 32 yards au sol). Encore une performance inquiétante de QB DJ Uiagalelei (18/25, 126 yards) du côté de #6 Clemson.

#7 Texas A&M 34, New Mexico 0

Facile victoire des Aggies de #7 Texas A&M (3-0) face à un adversaire largement inférieur. Pour sa première titularisation en remplacement de QB Haynes King, QB Zach Calzada (19/33, 275 yards, 3 TDs, 1 INT) a réussi 3 passes de TD. Il s’agit de la 11ème victoire consécutive des Aggies en saison régulière. #7 Texas A&M débute ainsi une saison avec un bilan de 3-0 pour la première fois depuis 2016.

Indiana 24, #8 Cincinnati 38

Menés de 14 points en fin de première mi-temps, les Bearcats de #8 Cincinnati ont réussi à retrouver le momentum pour s’imposer à Indiana à deux semaines d’un déplacement crucial à Notre Dame. Un targeting a été le point de basculement pour un programme de #8 Cincinnati qui avait pourtant bien mal débuté ce match (5 pénalités pour false start et 2 turnovers). Menés 14-0 à 2:27 de la fin de la première mi-temps, les Bearcats vont grandement bénéficier de l’expulsion pour targeting du leader défensif des Hoosiers d’Indiana (1-2), LB Micah McFadden. Le momentum va alors complètement changer de camp, #8 Cincinnati inscrivant 17 points consécutifs après cet événement déterminant qui aura également eu pour effet de redonner de l’énergie à la défense des Bearcats (2 interceptions).

Résumé complet du match Indiana-Cincinnati

RB TreVeyon Henderson, Ohio State – Crédit photo : Jay LaPrete, AP

#9 Ohio State 41, Tulsa 20

En difficulté pendant trois quart-temps, les Buckeyes de #9 Ohio State (2-1) retrouvent le chemin de la victoire grâce au true freshman RB TreVeyon Henderson (277 yards au sol, 3 TDs) qui bât le record de la fac pour le nombre de yards au sol réussi par un freshman détenu jusque-là par le légendaire Archie Griffin. L’inquiétude se poursuite sur le campus de Columbus (Ohio) : la défense de #9 Ohio State n’est toujours pas au point (428 yards à la passe accordés à QB David Brin) malgré la mise à l’écart pour ce match du coordinateur défensif Kerry Coombs.

#10 Penn State 28, #22 Auburn 20

109 000 spectateurs. Une ambiance de folie au Beaver Stadium. Pour la première fois depuis 2019, c’était soir de White Out à University Park. Et pour la première fois depuis 2001, des équipes de la Big Ten et de la SEC s’affrontaient sur campus. Tout était en place pour un match ultra-disputé. Et c’est exactement ce que #10 Penn State (3-0) et #22 Auburn (2-1) nous ont offert. Bataille des tranchées, big plays offensifs et défensifs et un scénario à suspense : on en redemande toutes les semaines. Déjà décisif il y a deux semaines face à Wisconsin, S Jaquan Brisker a encore une fois pesé sur le sort du match défendant superbement une passe de QB Bo Nix (21/27, 185 yards) dans la end zone des Nittany Lions à destination de WR Demetris Robertson qui aurait pu donner la victoire à #22 Auburn.

Résumé du match Penn State-Auburn

#12 Notre Dame 27, Purdue 13

Il aura fallu deux TDs longue distance de RB Kyren Williams (91 yards au sol, 1 TD et 1 TD sur réception) pour permettre aux Fighting Irish de #12 Notre Dame (3-0) de s’imposer à domicile face à une accrocheuse équipe de Purdue (2-1) offrant ainsi une 105ème victoire à Brian Kelly qui égale ainsi le record du légendaire Knute Rockne. La ligne offensive des Golden Domers a encore souffert : QB Jack Coan (15/30, 223 yards, 2 TDs) a été sacké à 4 reprises ce qui ne l’a pas empêché de réussir deux passes de TD. On retiendra également le nouveau big play défensif de S Kyle Hamilton, auteur d’une interception qui a définitivement scellé le sort du match.

QB Jake Haener, Fresno State – Crédit photo : Marcio Jose Sanchez, AP

#13 UCLA 37, Fresno State 40

Désillusion pour les Bruins de #13 UCLA (2-1) qui trébuchent à domicile face à des Bulldogs de Fresno State (2-1) qui ne cessent de surprendre cette saison. Menés par un QB Jake Haener (39/53, 455 yards, 2 TDs, 1 INT) héroïque, ces derniers ont pris une avance 23-10 à la mi-temps avant de laisser QB Dorian Thompson-Robinson (14/24, 278 yards, 3 TDs et 67 yards au sol) et les Bruins repasser devant à :54 de la fin. Mais un dernier drive d’anthologie du quarterback des Bulldogs va permettre à Fresno State de réussir l’exploit grâce à une passe de TD à destination de WR Jalen Cropper à :14 de la fin du match.

UNLV 3, #14 Iowa State 48

Après deux performances offensives décevantes lors des deux premières semaines, l’attaque des Cyclones de #14 Iowa State (2-1) a retrouvé son rythme à l’image d’un QB Brock Purdy (21/24, 288 yards, 3 TDs) qui a du rebondir une semaine après sa performance catastrophique face à #5 Iowa (3 INTs). RB Breece Hall (100 yards au sol, 2 TDs) en a profité pour réussir un 15ème match d’affilée avec au moins un TD.

West Virginia 27, #15 Virginia Tech 21

Après avoir pris une avance de 20 points en fin de 3ème quart-temps, les Mountaineers de West Virginia (2-1) sont passés tout proche de la correctionnelle ne s’imposant face à #15 Virginia Tech (2-1) que dans les dernières secondes lorsque la passe de QB Braxton Burmeister (19/31, 223 yards, 2 TDs) sur un 4ème down fût parfaitement défendue dans la end zone. West Virginia avait su construire une avance 27-7 grâce aux 2 passes de TD de QB Jarret Doege (15/26, 193 yards, 2 TDs, 1 INT) et aux 161 yards au sol de RB LD Brown. Avec ce succès, les Mountaineers remportent le Black Diamond Trophy pour la première fois depuis 2003.

Buffalo 25, #16 Coastal Carolina 28

Loin de leur Caroline du Sud, les Chanticleers de #16 Coastal Carolina (3-0) ont souffert des deux côtés du ball pour préserver leur invincibilité en 2021. QB Grayson McCall (19/19, 232 yards, 3 TDs, 1 INT) s’est notamment fait intercepter pour la première fois de la saison et la défense des champions de conférence Sun Belt en titre a été bousculé par le jeu au sol surpuissant de Buffalo (1-2). #16 Coastal Carolina a remporté ses 8 derniers matchs hors-conférence.

QB Matt Corral, Ole Miss – Crédit photo : Rogelio V. Solis, AP

Tulane 21, #17 Ole Miss 61

Démonstration offensive des Rebels de #17 Ole Miss (3-0) qui ont accumulé 707 yards en attaque en route vers une victoire facile face à Tulane (1-2). Grand artisan de ce succès ? QB Matt Corral (23/31, 355 yards, 3 TDs et 68 yards au sol, 4 TDs) évidemment. Le leader des Rebels devient même le premier quarterback de l’Histoire de la SEC à réussir 3 passes de TD et 4 TD au sol dans le même match. Le coup d’envoi de cette rencontre a été reporté de 2 heures en raison d’orages violents ce qui n’a pas refroidi une attaque de #17 Ole Miss qui a réussi 6 TDs sur ses 7 premières possessions. Les Rebels ont déjà réussi 158 points et 1906 yards en trois matchs en 2021.

#23 Brigham Young 27, #19 Arizona State 17

Les Cougars de #23 Brigham Young (3-0) remportent une 3ème victoire d’affilée contre les équipes de la Pac-12 et la formule a été la même que la semaine passée face à Utah : inspirations de QB Jaren Hall (15/27, 214 yards, 2 TDs, 2 INTs) au moment opportun et bigs plays défensifs. En commettant 4 turnovers et 16 pénalités (!!!) dans ce match, les Sun Devils de #19 Arizona State (2-1) n’ont eu aucune chance. Les Cougars se sont assurés la victoire à 1:19 sur une passe de TD du backup QB Baylor Romney à destination de WR Isaac Rex.

#20 Arkansas 45, Georgia Southern 10

Une semaine après sa démonstration face à Texas, #20 Arkansas (3-0) n’a pas baissé d’intensité face à Georgia Southern (1-2), QB KJ Jefferson en profitant pour établir de nouveaux records personnels avec 366 yards à la passe et 3 TDs.

#21 North Carolina 59, Virginia 39

Festival offensif à Chapel Hill ! 1273 yards et 98 points combinés ! Menés de 4 points à la mi-temps, les Tar Heels de #21 North Carolina (2-1) ont retrouvé leur rythme offensif au retour des vestiaires réussissant 5 TDs sur leurs 5 possessions en 2ème mi-temps. QB Sam Howell (14/21, 307 yards, 5 TDs, 1 INT et 112 yards au sol) a remporté son duel à distance avec QB Brennan Armstrong (39/54, 554 yards, 4 TDs, 1 INT) établissant même un nouveau record personnel avec 112 yards au sol. Le quarterback des Tar Heels étaient parfaitement entourés dans ce match, RB Ty Chandler réussissant sa meilleure performance en carrière avec 198 yards au sol et 2 TDs tandis que WR Josh Downs (8 réceptions, 203 yards, 2 TDs) a dépassé les 200 yards sur réception.

LB Quavaris Crouch, Michigan State – Crédit photo : Michael Reaves, AP

#24 Miami 17, Michigan State 38

Les Spartans de Michigan State (3-0) sont-ils de retour ? Portée par un QB Payton Thorne (18/31, 261 yards, 4 TDs) impérial, la troupe de Mel Tucker a martyrisé une équipe de #24 Miami (1-2) indisciplinée (10 pénalités) et qui n’a pas su protéger le ballon (4 turnovers). Et encore une fois, RB Kenneth Walker III (172 yards au sol) a sonné la charge en attaque pour une équipe de Michigan State qui réussit son meilleur début de saison depuis 2015.

#25 Michigan 63, Northern Illinois 10

373 yards au sol pour un total de 606 yards en attaque : les Wolverines de #25 Michigan (3-0) ont détruit les Huskies de Northern Illinois inscrivant notamment 9 TDs sur leurs 9 premières possessions ! À ce petit jeu, RB Blake Corum (125 yards au sol) termine le match avec 3 TDs. Dur après-midi pour QB Rocky Lombardi (9/17, 47 yards, 1 TD, 1 INT) qui faisant son retour à Big House un an après sa victoire face aux Wolverines alors qu’il était le quarterback des Spartans de Michigan State.

Les autres résultats

Conférence ACC

Louisville 42, UCF 35
Pittsburgh 41, Western Michigan 44
Syracuse 62, Albany 24
Temple 3, Boston College 28
Duke 30, Northwestern 23
Wake Forest 35, Florida State 14
North Carolina State 45, Furman (FCS) 7

Conférence Big Ten

Illinois 17, Maryland 20
Kansas State 38, Nevada 17
Rutgers 45, Delaware (FCS) 13

Conférence Big 12

Texas 58, Rice 0
Kansas 7, Baylor 45
Kansas State 38, Nevada 17
Boise State 20, Oklahoma State 21

QB Jaxson Dart, USC – Crédit photo : Young Kwak, AP

Conférence Pac-12

Colorado 0, Minnesota 30
Washington 52, Arkansas State 3
California 42, Sacramento State 30
Washington State 14, USC 45
Oregon State 42, Idaho (FCS) 0
San Diego State 33, Utah 31 3OT
Arizona 19, Northern Arizona (FCS) 21

Conférence SEC

Kentucky 28, Chattanooga (FCS) 23
Missouri 59, Southeast Missouri State (FCS) 28
Tennessee 56, Tennessee Tech (FCS) 0
LSU 49, Central Michigan 21
Vanderbilt 23, Stanford 41

Conférence American

Houston 45, Gambling (FCS) 0
Memphis 31, Mississippi State 29
Louisiana Tech 37, SMU 39
South Florida 38, Florida A&M (FCS) 17

Conférence MAC

Bowling Green 27, Murray State (FCS) 10
Toledo 6, Colorado State 22
Akron 35, Bryant (FCS) 14
Miami (Ohio) 42, Long Island (FCS) 7
UMass 28, Eastern Michigan 42

Conférence Mountain West

Wyoming 45, Ball State 12
Air Force 45, Utah State 49
Hawaii 13, San Jose State 17

Conférence Sun Belt

Louisiana 49, Ohio 14
Georgia State 20, Charlotte 9
Appalachian State 44, Elon (FCS) 10
North Texas 6, UAB 40
Texas State 34, Incarnate Word (FCS) 42

Conférence USA

Marshall 38, East Carolina 42
UTSA 27, Middle Tennessee 13

Indépendants

Army 52, Connecticut 21
Liberty 45, Old Dominion 17
New Mexico State 43, South Carolina State (FCS) 35

L’image de la semaine

Cela faisait deux ans que les fans des Nittany Lions de Penn State étaient privés du traditionnel White Out. La plus grosse ambiance du College Football. Magique.

Highlights

Le TD de la semaine

Les Bulldogs avaient failli faire tomber #4 Oregon. Ils ont réussi leur coup cette fois-ci au Rose Bowl face aux Bruins de #13 UCLA grâce à un match héroïque de QB Jake Haener, auteur de la passe de la victoire malgré une douloureuse blessure de la hanche.

La passe de la semaine

Certes, Nevada s’est incliné face à Kansas State mais QB Carson Strong a encore démontré l’incroyable puissance de son bras.

La réception de la semaine

QB Sam Howell a perdu Dazz Newsone et Dyami Brown au cours de l’intersaison… il a déjà trouvé sa nouvelle cible préférée, WR Josh Downs, qui réussit la plus belle réception de cette week 3.

La course de la semaine

Les Buckeyes d’Ohio State ont trouvé leur nouvelle superstar au poste de running back : le true freshman RB TreVeyon Henderson. À peine trois matchs au niveau NCAA et déjà des coups d’éclat fabuleux. Il terminera la match avec 270 yards et 3 TDs.

La stat’ de la semaine

#1 Alabama s’est imposé (dans la douleur) au Swamp. Le Crimson Tide a remporté ses 32 derniers matchs face à des équipes de la division SEC East.

La stat’ de la semaine II

L’interception de la semaine

Ça restera peut-être comme le plus jeu de la saison ! Une interception hors du commun de la star montante de la défense des Sooners de #3 Oklahoma, CB DJ Graham.

Le #WTF de la semaine

Les équipes spéciales de Mississippi State n’immobilise pas le ballon et laisse l’explosif WR Calvin Austin III réussir un TD sur retour de punt totalement improbable. Seul hic : le TD n’aurait pas dû être accordé car l’un des arbitres a involontairement signalé un « stop the clock ». De plus, Memphis avait deux joueurs portant le numéro 4 sur le terrain. On vous l’a dit : du grand What The Fuck !

Le Trick Play de la semaine

Reverse. Double pass. Tout y est. Sauf le TD.

Le plaquage de la semaine

Course renversée de WR Brennan Presley (Oklahoma) qui rencontre un mur nommé S JL Skinner (Boise State). Ouch !

Le big play défensif de la semaine

#6 Clemson a évité une terrible désillusion lors de son match face à Georgia Tech. Il aura fallu un big play défensif de LB James Skalski pour assurer la victoire des Tigers.

Performances individuelles

Lors de cette 3ème semaine de la saison 2021, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Brennan Armstrong (Virginia), 39/54, 554 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Jake Haener (Fresno State), 39/53, 455 yards, 2 TD, 1 INT.
– QB Will Rogers (Mississippi State), 50/67, 419 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Tyler Shough (Texas Tech), 26/35, 399 yards, 4 TD, 0 INT.
– QB Tanner Mordecai (SMU), 36/48, 395 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Kenny Pickett (Pittsburgh), 23/31, 382 yards, 6 TD, 1 INT.
– RB TreVeyon Henderson (Ohio State), 24 courses, 277 yards, 3 TD.
– RB Jaylen Warren (Oklahoma State), 32 courses, 218 yards, 2 TD.
– RB Ty Chandler (North Carolina), 20 courses, 198 yards, 2 TD.
– WR Josh Downs (North Carolina), 8 réceptions, 203 yards, 2 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Penn State-Auburn (28-20) : les Nittany Lions résistent aux Tigers

Publié

le

Crédit photo : Barry Reeger, AP

109 000 spectateurs. Une ambiance de folie au Beaver Stadium. Pour la première fois depuis 2019, c’était soir de White Out à University Park. Et pour la première fois depuis 2001, des équipes de la Big Ten et de la SEC s’affrontaient sur campus. Tout était en place pour un match ultra-disputé. Et c’est exactement ce que #10 Penn State (3-0) et #22 Auburn (2-1) nous ont offert.

Bataille des tranchées, big plays offensif et défensifs et un scénario à suspense : on en redemande toutes les semaines. Déjà décisif il y a deux semaines face à Wisconsin, S Jaquan Brisker a encore une fois pesé sur le sort du match défendant superbement une passe de QB Bo Nix (21/27, 185 yards) dans la end zone des Nittany Lions à destination de WR Demetris Robertson qui aurait pu donner la victoire à #22 Auburn.

#10 Penn State s’impose finalement 28-20 et remporte une première victoire à domicile contre une équipe de la SEC depuis 1985 (Alabama).

Les Tigers ont été les premiers à inscrire des points au tableau d’affichage et la troupe de Bryan Harsin menait toujours 10-7 en fin de 1ère mi-temps suite à un TD au sol du puissant RB Tank Bigsby (102 yards au sol, 2 TDs).

Mais QB Sean Clifford (28/32, 280 yards, 2 TDs, 1 INT) a semblé prendre confiance plus le match avançait. Sa connection avec WR Jahan Dotson (10 réceptions, 78 yards, 1 TD) a fait des ravages tout au long de la rencontre et c’est logiquement que les Nittany Lions ont pris une avance 21-10 au retour des vestiaires après des TDs sur réception de TE Brenton Strange et TE Tyler Warren.

Le second TD d’un RB Tank Bigsby super actif ramena le score à 21-20 avant que RB Noah Cain (45 yards au sol, 1 TD) ne donne une avance définitive à #10 Penn State sur une course de 3 yards.

Comme la saison passée, les carences du jeu aérien des Tigers ont été préjudiciables à une équipe de #22 Auburn qui n’a gagné qu’un seul de ses 6 derniers matchs contre des équipes classées au Top 25.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Florida-Alabama (29-31) : Bryce Young dompte le Swamp

Malgré l’ambiance survoltée du Swamp, le freshman QB Bryce Young n’a pas tremblé assurant une courte victoire à une équipe du Crimson Tide de #1 Alabama qui a montré quelques failles en défense.

Publié

le

Crédit photo : Mark J. Rebilas-USA TODAY Sports

QB Bryce Young (22/35, 240 yards, 3 TDs) savait que ce déplacement à Gainesville (Floride) serait un enfer. Le bruit assourdissant du Swamp rend quasiment impossible les communications entre le quarterback adverse et ses coéquipiers. Seule possibilité de s’en sortir ? Débuter le match à 100 km/h pour calmer tout le monde.

Et c’est exactement ce que le Crimson Tide va réussir : 3 TDs sur les 3 premières possessions. La troupe de Nick Saban menait alors 21-3 à la fin du premier quart-temps. Un début de rencontre parfait.. qui sauvera #1 Alabama (3-0, 1-0 SEC) en fin de match. Car les Gators ont démontré une vraie force de caractère infligeant un 26-10 aux champions de SEC en titre lors des 3 derniers quart-temps.

Privé de QB Anthony Richardson pour une blessure de la cuisse, #11 Florida (2-1, 0-1 SEC) échouera finalement dans sa tentative de comeback. Les Gators sont bien revenus à 2 points du Crimson Tide lorsque RB Dameon Pierce (2 TDs) transperça le rideau défensif de #1 Alabama mais les Floridiens ne parvinrent pas à convertir à 2 points ce TD offrant une 17ème victoire consécutive au Crimson Tide.

Avec ce succès, #1 Alabama s’impose pour le 8ème fois d’affilée contre #11 Florida et le programme de Tuscaloosa a remporté ses 33 derniers matchs contre les équipes de la division SEC East.

QB Emory Jones (18/28, 195 yards, 1 INT et 77 yards au sol, 1 TD) a réussi 17 de ses 27 passes pour 181 yards et une interception. Il a parfois été hué, en raison d’un début de match au ralenti et sûrement à cause de la déception des supporters de ne pas voir QB Anthony Richardson. Mais il a gardé le meilleur pour la fin, dirigeant un drive de 99 yards au troisième quart-temps, puis un autre de 75 yards qui a presque envoyé le match en prolongation.

De son côté, QB Bryce Young a su éviter les erreurs qui affectent généralement les quarterback freshman dans un environnement tellement hostile. Il a su donner à #1 Alabama une avance suffisante avec des passes de TD à destination de RB Jase McClellan, TE Jahleel Billingsley et RB Brian Robinson.

Malgré cette victoire, #1 Alabama a montré quelques failles notamment dans la défense contre la course (245 yards accordés). Le pass rush n’a également eu quasiment aucun impact. Tout n’est peut-être pas encore joué dans la SEC…

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Indiana-Cincinnati (24-38) : des Bearcats aux deux visages

Menés de 14 points en fin de première mi-temps, les Bearcats de #8 Cincinnati ont réussi à retrouver le momentum pour s’imposer à Indiana à deux semaines d’un déplacement crucial à Notre Dame.

Publié

le

Crédit photo : Sam Greene/The Enquirer

Un targeting a été le point de basculement pour un programme de #8 Cincinnati qui avait pourtant bien mal débuté ce match (5 pénalités pour false start et 2 turnovers).

Menés 14-0 à 2:27 de la fin de la première mi-temps, les Bearcats vont grandement bénéficier de l’expulsion pour targeting du leader défensif des Hoosiers d’Indiana (1-2), LB Micah McFadden. Le momentum va alors complètement changer de camp, #8 Cincinnati inscrivant 17 points consécutifs après cet événement déterminant qui aura également eu pour effet de redonner de l’énergie à la défense des Bearcats (2 interceptions).

QB Desmond Ridder (20/36, 210 yards, 1 TD, 1 INT et 1 TD au sol) et QB Michael Penix Jr (17/40, 224 yards, 2 TDs, 3 INTs) se sont rendus coup pour coup en 2ème mi-temps mais c’est le quarterback des Bearcats qui est sorti vainqueur de ce big game joué devant les 52 656 spectateurs du Memorial Stadium. Le fumble de RB Tim Baldwin Jr provoqué par LB Darrian Beavers et la passe du quarterback des Hoosiers en toute fin de match ont scellé le sort d’une rencontre qu’Indiana avait pourtant parfaitement entamée.

Car ce sont bien les Hoosiers qui ont donné le ton en 1ère mi-temps concrétisant leur domination par des passes de TD de QB Michael Penix Jr à destination de TE Peyton Hendershot (6 réceptions, 60 yards, 1 TD) et RB Stephen Carr.

Mais deux TDs au sol de RB Jerome Ford (66 yards au sol, 2 TDs) et un TD sur retour de kickoff de Tre Tucker ont donné une avance 23-21 à #8 Cincinnati qui s’assurera la victoire sur une passe de TD de QB Desmond Ridder pour WR Alec Pierce et sur un TD du quarterback des Bearcats.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus