Suivez-nous

Saison Régulière

Indiana – Michigan (38-21) : Michael Penix Jr enfonce des Wolverines aux abois

La saison de rêve des Hoosiers se poursuit : porté par un excellent QB Michael Penix Jr, #13 Indiana remporte une 1ère victoire en 33 ans face à des Wolverines de #23 Michigan qui s’enfoncent.

Publié

le

Crédit photo : Justin Casterline, Getty Images

#13 Indiana (3-0) n’avait plus battu #23 Michigan (1-2) depuis le 24 octobre 1987. La série de 24 défaites consécutives a pris fin au terme d’un match dominé de bout en bout par des Hoosiers qui restent en tête de la division Big Ten East à égalité avec #3 Ohio State.

Inspirée par le plan de match de Michigan State qui avait exposé les carences du backfield défensif de #23 Michigan il y a une semaine, l’attaque de #13 Indiana a enchainé les longues passes permettant à QB Michael Penix Jr (30/50, 342 yards, 3 TD) d’établir un nouveau record personnel avec 342 yards à la passe.

Les Wolverines n’auront finalement existé qu’à peine un quart-temps. La passe de TD de 39 yards de QB Joe Milton (18/34, 344 yards, 3 TD, 2 INT) à destination de WR Cornelius Johnson n’a fait qu’illusion. Encore à la recherche de son identité, l’attaque de #23 Michigan a été contraint de punter à 6 reprises sur ses 7 premiers drives !

Privés de deux titulaires sur la ligne offensive (LT Ryan Hayes, RT Jalen Mayfield), les Wolverines ont été incapables d’imposer leur jeu au sol. Ils terminent ce match avec un total anémique de… 13 petits yards sur course ! Une misère. Difficile dans ces conditions de surprendre une défense des Hoosiers qui n’a accordé que 5 snaps dans son territoire à l’attaque de #23 Michigan lors des trois premiers quart-temps.

Dans le même temps, les Hoosiers ont su capitaliser sur ce manque d’efficacité des Wolverines. QB Michael Penix Jr s’en est donc donné à coeur joie se connectant pour des TDs avec WR Miles Marshall (3 réceptions, 36 yards, 1 TD), WR Ty Fryfogle (7 réceptions, 142 yards, 1 TD) et TE Peyton Hendershot (4 réceptions, 31 yards, 1 TD). WR Whop Philyor termine lui avec 11 réceptions pour 79 yards.

Cette 2ème défaite consécutive des Wolverines met une énorme pression sur un coach Jim Harbaugh de plus en plus affaibli après 6 années décevantes à le tête du programme d’Ann Arbor (Michigan). #23 Michigan n’a plus gagné en déplacement contre une équipe du Top 15 depuis… 2006 !

Résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Oklahoma-TCU (52-31) : Caleb Williams fait son show

Avec un total de 5 TDs réussis face aux Horned Frogs de Texas Christian, le true freshman QB Caleb Williams a parfaitement dirigé l’attaque des Sooners jusqu’à la victoire à l’occasion de son premier match comme titulaire en remplacement de QB Spencer Rattler.

Publié

le

Crédit photo : Kevin Jairaj-USA TODAY Sports

Une semaine après avoir mené les Sooners à la victoire lors du Red River Showdown, le freshman QB Caleb Williams (18/23, 295 yards, 4 TDs et 66 yards au sol, 1 TD) a su saisir sa chance en assurant l’invincibilité de #4 Oklahoma (7-0, 4-0 Big 12) en 2021 grâce à une nouvelle prestation impressionnante.

Forçant QB Spencer Rattler à suivre le match depuis la sideline, QB Caleb Williams a rapidement pris le dessus sur la défense des Horned Frogs de Texas Christian (3-3, 1-2 Big 12) dirigeant un premier drive convaincant de 75 yards conclu par un TD au sol de RB Kennedy Brooks (153 yards, 1 TD). HB Jeremiah Hall portera le score à 14-0 sur la possession suivante.

Privé des services du 2ème meilleur coureur de la conférence Big 12 (RB Zach Evans), Texas Christian ne résistera qu’une seule mi-temps grâce aux deux passes de TD de QB Max Duggan (20/30, 346 yards, 4 TDs) à destination de WR Kendre Miller et WR Quentin Johnston. Le score après 30 minutes de jeu était de 17-14 en faveur des locaux.

Les Sooners creuseront définitivement l’écart en début de 2ème mi-temps. Trois possessions. Trois TDs. Deux passes pour WR Jaden Haselwood (6 réceptions, 56 yards, 3 TDs) et un TD au sol de 41 yards de QB Caleb Williams. 45-24. Game over.

Avec cette victoire, les Sooners possèdent un bilan de 7-0 pour la 2ème fois en 3 ans. Ils devraient monter sur le podium de l’AP Poll suite à la défaite surprise de #2 Iowa.

Malgré la défaite, QB Max Duggan a réussi le meilleur match de sa carrière avec un total de 346 yards et 4 TDs.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Iowa-Purdue (7-24) : David Bell assomme le Kinnick Stadium

Grâce à une phénoménale performance du receveur WR David Bell, les Boilermakers de Purdue crée la surprise de cette week 7 en mettant un terme à la série de 12 victoires d’affilée d’Hawkeyes de #2 Iowa méconnaissables.

Publié

le

Crédit photo : Charlie Neibergall, AP

Ça en devient maintenant une habitude : pour la 9ème fois de l’Histoire du College Football, les Boilermakers de Purdue (4-2, 2-1 Big Ten) non-classés ont battu une équipe classée #2 du pays. Comme en 2018 face à Ohio State.

Utilisant ses trois quarterbacks dans une surprenante rotation, coach Jeff Brohm a clairement remporté son duel avec le coach des Hawkeyes, Kirk Ferentz. Comme souvent ces dernières années. Mais c’est le duo QB Aidan O’Connell (30/40, 375 yards, 3 TDs) WR David Bell (11 réceptions, 240 yards, 1 TD) qui a fait basculé le sort du match en faveur des Boilermakers.

Diminuée par les absences de DB Riley Moss et de , la défense aérienne n’a pas su ralentir le receveur #1 de Purdue en état de grâce dans ce match. Plus surprenant, le front seven des Hawkeyes a rarement pris le dessus sur une ligne offensive des Boilermakers très solide (1 seul sack accordé).

Purdue a réussi à prendre le momentum en début de match en inscrivant le premier TD de l’après-midi. Les Boilermakers feront alors la course en tête prenant une avance 14-7 à la mi-temps sur une réception de WR TJ Sheffield (8 réceptions, 48 yards, 1 TD) avant que WR David Bell enterre les derniers espoirs des Hawkeyes sur une fabuleuse réception de 21 yards qui donnait alors une avance définitive, 24-7.

Comme souvent cette saison, l’attaque de #2 Iowa a tourné au ralenti devant se contenter d’un seul TD, celui au sol de RB Ivory Kelly-Martin. Jamais les Hawkeyes n’ont trouvé la faille dans une solide défense des Boilermakers. Pire, QB Spencer Petras (17/32, 195 yards, 0 TD, 4 INTs) a connu le plus mauvais match de sa carrière se faisant intercepter à 4 reprises ! RB Tyler Goodson (12 courses, 68 yards) a bien réussi un big play sur une course de 32 yards mais ce fût le seul coup d’éclat du running back #1 des Hawkeyes.

#2 Iowa n’avait plus inscrit aussi peu de points dans son Kinnick Stadium depuis une défaite 13-7 face à Nebraska en 2012.

Avec cette victoire, Purdue a maintenant remporté 4 de ses 5 derniers matchs face à #2 Iowa.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Georgia-Kentucky (30-13) : la défense des Dawgs toujours impitoyable

Toujours privés de leur quarterback titulaire, les Bulldogs de #1 Georgia n’ont pas tremblé face à des Wildcats de #11 Kentucky qui ont réussi deux TDs mais qui n’ont pas su ralentir un QB Stetson Bennett toujours aussi efficace.

Publié

le

Crédit photo : Butch Dill, AP

Les Bulldogs de #1 Georgia (7-0, 5-0 SEC) menaient 30-7 à quelques secondes de la fin du 4ème quart-temps. Le sort du match était scellé depuis bien longtemps. Pourtant, la meilleure défense du pays défendait toujours sans baisse d’intensité. Objectif : empêcher les Wildcats de #11 Kentucky (6-1, 4-1 SEC) d’inscrire un second TD ce que les Dawgs n’ont jamais accordé cette saison.

QB Will Levis (32/42, 192 yards, 2 TDs) trouvera finalement WR Wan’Dale Robinson dans la end zone pour ramener le score à 30-13… mettant LB Adam Anderson dans une rage folle.

C’est ça la défense de #1 Georgia. Elle ne veut pas battre ses adversaires, elle veut les démolir. Elle a d’ailleurs limité l’attaque de #11 Kentucky à 243 yards tout en bloquant un FG qui a amené à un TD défensif.

Offensivement, les Bulldogs n’ont pas souffert de l’absence de QB JT Daniels. Son backup, QB Stetson Bennett (14/20, 250 yards, 3 TD), a encore brillé se connectant à deux reprises pour des TDs avec le freshman TE Brock Bowers (5 réceptions, 101 yards, 2 TDs).

Et comme le jeu au sol des Dawgs a continué d’être dominant (166 yards au total) face à une solide défense des Wildcats, les #1 du pays enchainent ainsi une 7ème victoire cette saison et deviennent la seule équipe toujours invaincue dans la SEC. #1 Georgia a également remporté sa 12ème victoire d’affilée face à #11 Kentucky.

Prochain match pour les Bulldogs : l’annuelle « Cocktail Party » face à #20 Florida, le samedi 30 octobre.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Texas-Oklahoma State (24-32) : les Longhorns s’effondrent encore en fin de match

Les Cowboys de #12 Oklahoma State restent invaincus cette saison en réussissant un superbe comeback en 2ème mi-temps face à une équipe de #25 Texas qui a de nouveau craqué au retour des vestiaires.

Publié

le

Crédit photo : Scott Wachter-USA TODAY Sports

Le souvenir du naufrage dans le 4ème quart-temps lors du Red River Showdown était encore bien présent… Pourtant, les Longhorns de #25 Texas (4-3, 2-2 Big 12) ont de nouveau succombé en fin de match après avoir pris une avance qui aurait dù être décisive.

Portés par un excellent RB Bijan Robinson (125 yards au sol, 2 TDs), les joueurs de coach Steve Sarkisian ont pris les commandes du match 17-3, puis 24-13 avant que la défense des Cowboys redevienne dominante notamment sur la ligne de scrimmage face à une attaque fragile mentalement.

Après un FG de 21 yards de K Tanner Brown, #12 Oklahoma State (6-0, 3-0 Big 12) a complètement retrouvé ses forces notamment dans le jeu au sol à l’image d’un RB Jaylen Warren (193 yards au sol) tonitruant. Alors que #25 Texas enchainait les punts, QB Spencer Sanders se connecta avec WR Brandon Pressley pour ramener les Cowboys à 2 points seulement des Longhorns, puis le quarterback senior conclua lui-même un court drive de 42 yards après un turnover on downs de #25 Texas.

La défense de #12 Oklahoma State a donc encore une fois joué un rôle important dans ce succès. S Jason Taylor II a réussi un Pick Six qui a permis aux Cowboys de rester dans le match en 1ère mi-temps. Puis, CB Tanner McAlister a scellé le sort du match en interceptant QB Casey Thompson (15/27, 179 yards, 1 TD, 2 INTs) à 2 minutes de la fin du 4ème quart-temps.

Avec cette victoire, #12 Oklahoma State remporte un 3ème succès consécutif contre une équipe classée. Une première dans l’Histoire du programme de Stillwater. Les Cowboys restent toujours au contact des Sooners de #4 Oklahoma à la 2ème place du classement dans la Big 12.

À noter qu’on surveillera l’état de santé de DE DeMarvion Overshown sorti sur blessure à la mi-temps.

Résumé en vidéo

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus