Suivez-nous

Saison Régulière

Oregon s’écroule face à un Bo Nix sauveur d’Auburn

Mené par un QB Bo Nix sensationnel en 4ème quart-temps, les Tigers de #16 Auburn remportent, 27-21, ce Big Game de la week 1 que les Ducks n’auraient jamais du perdre.

Publié

le

Crédit photo : Jeff Johnsey

Face à l’une des meilleures équipes du pays, il aurait pu s’écrouler et baisser les bras. Ce n’est pas le genre de la famille. Fils de l’ancien quarterback des Tigers de 1992 à 1995, Patrick Nix, le true freshman QB Bo Nix a renversé les Ducks de #11 Oregon à lui tout seul.

Il a commis des erreurs de débutants et ses prises de risque permanentes vont provoquer des crises cardiaques parmi les fans des Tigers mais quand le sort du match était en jeu, QB Bo Nix (13/31, 177 yards, 2 TD, 2 INT) a sorti le grand jeu offrant à #16 Auburn (1-0) une victoire référence sur laquelle coach Gus Malzahn va pouvoir construire en toute sérénité.

Embed from Getty Images

Il y a probablement eu plusieurs tournants dans cette rencontre mais la course tout en puissance du quarterback true freshman sur un 4ème down et 3 yards à faire à une minute de la fin a permis aux Tigers de rester dans le match alors que le score était de 21-20 en faveur des Ducks. Quelques instants plus tard, QB Bo Nix se connecta avec WR Seth Williams (4 réceptions, 41 yards, 1 TD) sur un 3ème down pour un gain de 13 yards qui mettait déjà #16 Auburn en situation de gagner ce Big Game avec un field goal.

Mais Bo en voulait davantage. Il voulait jouer les héros, comme son idole de jeunesse, Cam Newton. Gus Malzahn lui donna cette chance en appelant un jeu isolant WR Seth Williams profondément dans le territoire des Ducks. Ce dernier capta le ballon avant de plonger dans l’en-but pour un TD de 26 yards. Game Over dans un délire indescriptible.

Ce revers est une énorme désillusion pour #11 Oregon, particulièrement en raison des circonstances. Les Ducks ont eu de multiples opportunités de prendre le large. Alors qu’ils étaient en avance 7-0, ils auraient pu prendre une avance de 14 points si WR Bryan Addison n’avait pas relâché le ballon dans l’en-but sur une passe parfaite de QB Justin Herbert (28/37, 242 yards, 2 TD). D’autant plus rageant que K Camden Lewis manquera le FG de 20 yards qui suivit.

Dans le 2ème quart-temps, #11 Oregon aura prendre une avance de 21-3 lorsque CB Jevon Holland remonta un punt sur 80 yards avant que QB Justin Herbert ne commette un fumble sur lequel DE Big Kat Bryant se précipita. Le defensive end des Tigers remonta alors le ballon sur… 83 yards permettant à #16 Auburn de recoller à 14-6.

Loin de se décourager, #11 Oregon reprit sa marche en avant dans le 3ème quart-temps et lorsque RB Darrian Felix porta le score à 21-6 sur un TD au sol de 6 yards, tout le monde pensait que le sort de cette rencontre était joué. Le show Bo Nix allait pouvoir commencer.

Embed from Getty Images

Constamment sous pression malgré le remarquable travail de sa ligne offensive pendant trois quart-temps, le senior QB Justin Herbert a démontré pourquoi il sera un Top 10 lors de la prochaine draft NFL.

Efficace dans ses passes et toujours en contrôle dans la poche, il a donné confiance à une attaque survoltée pendant 45 minutes. Sa passe de TD de 16 yards pour TE Spencer Webb (3 réceptions, 28 yards, 1 TD) restera un des grands moments de ce match.

Et c’est d’ailleurs en l’absence de leur quarterback vedette que les Ducks ont commencé à sombrer. Sur une 4ème tentative à cinq minutes de la fin et en l’absence de leur quarterback vedette sorti pour une légère blessure au genou, RB CJ Verdell (14 courses, 76 yards, 1 TD) se fit stopper par une défense des Tigers qui avait retrouvé un énième souffle.

Le momentum venait de basculer du côté de #16 Auburn.

À noter que c’est la 2ème saison consécutive que les Tigers s’imposent face à un ténor de la conférence Pac-12 en match d’ouverture. L’an passé, #16 Oregon avait battu Washington alors classé #6 du pays.

Résumé en video

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la week 4 : la surprise NC State, Clemson et Texas A&M s’écroulent

Six équipes du Top 25 ont chuté lors d’une week 4 qui a vu #7 Texas A&M et #9 Clemson dire adieu à leurs espoirs de participation au College Football Playoff.

Publié

le

Crédit photo : Ken Martin, The Wolpacker

Retrouvez un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 et les meilleurs moments de cette week 4 :

L’affiche de la semaine

#12 Notre Dame 41, #18 Wisconsin 13

Les Fighting Irish de #12 Notre Dame auront eu besoin de leur 3ème quarterback, d’un big play sur équipes spéciales et d’une superbe prestation défensive pour offrir à Brian Kelly sa 106ème victoire à la tête du programme de South Bend.

Ce n’est pas toujours très esthétique et ils ont de nouveau exposé certaines carences dans leur jeu notamment sur la ligne offensive mais les Fighting Irish de #12 Notre Dame (4-0) enchainent une 4ème victoire en 4 matchs en s’imposant largement, 41-13, au Soldier Field de Chicago face aux Badgers de #18 Wisconsin (1-2).

Avec ce succès obtenu grâce à 31 points inscrits par les Fighting Irish dans le 4ème quart-temps, Brian Kelly dépasse le légendaire Knute Rockne et réécrit les livres d’Histoire du programme de Notre Dame en devenant le head coach le plus victorieux (106 victoires).

Résumé complet du match Notre Dame-Wisconsin

Résultats des équipes du Top 25

#1 Alabama 63, Southern Miss 14

Une semaine après une victoire difficile au Swamp, le Crimson Tide de #1 Alabama (4-0) n’a fait qu’une bouchée de Southern Miss (1-3). Et il n’aura fallu que 14 secondes à la troupe de Nick Saban pour prendre l’avantage. Le temps pour WR Jameson Williams de réussir un TD sur retour de kickoff de 100 yards. L’ancien receveur d’Ohio State a également inscrit un TD de 81 yards sur sa 1ère réception de la journée et un second TD sur retour e kickoff en toute fin de match. Encore une performance impeccable pour QB Bryce Young (20/22, 313 yards, 5 TD, 1 INT), auteur de 5 passes de TD avant de laisser sa place à QB Paul Tyson dans le 4èem quart-temps.

Crédit photo : Twitter/@UA_Athletics

Vanderbilt 0, #2 Georgia 62

QB JT Daniels (9/10, 129 yards, 2 TDs) n’aura eu besoin que de jouer qu’un seul quart-temps pour assurer la victoire des Bulldogs de #2 Georgia (4-0, 2-0 SEC) qui menaient déjà 35-0 après 15 minutes ! 524 yards offensifs pour le Dawgs contre 77 pour les Commodores. 62-0, c’est le plus gros écart dans un match entre ces deux rivaux de la SEC East. C’est aussi la plus large victoire en déplacement de l’Histoire du programme de #2 Georgia. Tout est dit.

#3 Oregon 41, Arizona 19

Après un début de match en fanfare, les Ducks de #3 Oregon (4-0, 1-0 Pac-12) ont dû attendre le 4ème quart-temps pour se mettre à l’abri d’un improbable comeback de Wildcats d’Arizona (0-4, 0-1 Pac-12) menés de seulement 5 points (19-24) à l’entrée des 15 dernières minutes, et ce, malgré les 5 INTs de QB Jordan McCloud. Un TD à la passe de QB Anthony Brown (10/21, 206 yards, 3 TDs et 41 yards au sol) et un Pick Six de S Bennett Williams ont assuré le succès de Ducks qui concluent le mois de septembre invaincus.

#4 Oklahoma 16, West Virginia 13

Encore une prestation affreuse des Sooners mais encore une victoire pour #4 Oklahoma (4-0, 1-0 Big 12) qui remporte un 3ème succès avec un écart de moins de 7 points en 2021. Décevant pendant 55 minutes et hué par le public du Memorial Stadium, QB Spencer Rattler (2636, 256 yards, 1 TD, 1 INT) a parfaitement dirigé un dernier drive qu’a alors conclu K Gabe Brkic sur un FG de 30 yards. On retiendra également l’excellente performance de WR Mike Woods (8 réceptions, 86 yards) au sein d’un groupe de receveurs toujours aussi inefficaces.

#5 Iowa 24, Colorado State 14

Les Hawkeyes de #5 Iowa (4-0) concluent leur calendrier hors-conférence sans la moindre défaite mais que ce fût difficile dans ce match face à Colorado State (1-3) ! Il aura fallu le réveil d’une défense endormie en 1ère mi-temps et une passe de TD de QB Spencer Petras (15/23, 224 yards, 2 TDs, 1 INT) pour TE Sam LaPorta pour que la troupe de Kirk Ferentz se sorte du piège tendue par les Rams et remporte ainsi une 10ème victoire consécutive en saison régulière.

Crédit photo : Twitter, @PennStateFball

#6 Penn State 38, Villanova (FCS) 17

Les Nittany Lions de #6 Penn State (4-0) enchainent une 8ème victoire consécutive en saison régulière. Sans forcer son talent en raison de l’écart de talent, QB Sean Clifford (19/26, 401 yards, 4 TDs) réussit le meilleur match de sa carrière. WR Parker Washington (5 réceptions, 148 yards, 2 TDs) et WR Jahan Doston (7 réceptions, 117 yards, 1 TD) terminent tous les deux avec plus de 100 yards sur réception.

#16 Arkansas 20, #7 Texas A&M 10

Menés par un QB KJ Jefferson courageux, les Razorbacks de #16 Arkansas remportent le Southwest Classic face à leurs rivaux de #7 Texas A&M et mettent ainsi fin à une série de neuf défaites consécutives subies face aux Aggies.

On s’attendait à un combat physique de tous les instants tant charactéristique des affrontements de la division SEC West et c’est exactement ce que les Razorbacks et les Aggies nous ont offert pendant 60 minutes. Et à ce petit jeu, c’est #16 Arkansas qui est sorti vainqueur dans ce match entre ces deux rivaux historiques (le premier match entre les deux équipes remonte à 1903).

Résumé complet du match Arkansas-Texas A&M

NC State 28, #9 Clemson 21 OT

Le Wolfpack de North Carolina State (3-1, 1-0 ACC) met fin à la malédiction et s’impose enfin face à son rival de l’ACC Coastal, #9 Clemson, qui subit une 2ème défaite en saison régulière pour la première fois depuis 2014.

Nous avions bien remarqué que ces Tigers de #9 Clemson (2-2, 1-1 ACC) ne ressemblaient pas aux équipes habituelles de Dabo Swinney. N’avaient-ils pas inscrit que 17 points en deux matchs joués contre des équipes FBS ? Une défense solide mais une attaque abysssale qui a touché un peu plus le fond lors de ce match disputé dans un Carter-Finley Stadium bouillant…

Résumé complet du match NC State-Clemson

#10 Ohio State 59, Akron 7

Privés de QB CJ Stroud laissé au repos en raison d’une blessure de l’épaule, les Buckeyes de #10 Ohio State (3-1) ont fait confiance à la jeunesse pour se débarasser facilement d’une équipe de Akron (1-3) qui a pourtant inscrit les premiers points de ce match avant d’encaisser 59 points consécutifs. Pour sa 1ère titularisation, le true freshman QB Kyle McCord (13/18, 319 yards, 2 TDs) a réussi 2 passes de TD tandis que RB TreVeyon Henderson (93 yards au sol, 2 TDs) continue d’impressionner semaine après semaine. Incident insolite : LB K’Vaughan Pope a quitté ses coéquipiers en plein match rentrant dans le vestiaire de #10 Ohio State pour immédiatement publier sur Twitter : « Fucc Ohio State ». Ça ne s’invente pas !

Crédit photo : Twitter, @GatorsFB

#11 Florida 38, Tennessee 14

Les Volunteers ont bien mené 14-10 dans le second quart-temps mais la défense de Tennessee (2-2, 0-1 SEC) n’a rien pu faire pour ralentir un QB Emory Jones (21/27, 209 yards, 2 TD) en état de grâce dans les 40 dernières minutes. Avec ce succès, les Gators de #11 Florida ont remporté 16 des 17 derniers affrontements face à leurs rivaux de la division SEC East. On retiendra également de ce match la sortie sur blessure de QB Hendon Hooker (13/23, 221 yards, 2 TDs), le quarterback titulaire des Vols.

Baylor 31, #14 Iowa State 29

Grâce à une défense efficace dans les moments cruciaux et un TD 98 yards de WR Treston Ebner sur retour de kickoff, les Bears de Baylor (4-0, 2-0 Big 12) infligent une 2ème défaite à des Cyclones de #14 Iowa State (2-2, 0-1) qui ne se sont jamais remis des trois TDs inscrits par les Texans en début de match. La troupe de Matt Campbell a eu une opportunité d’égaliser en toute fin de 4ème quart-temps mais QB Brock Purdy (22/33, 263 yards, 1 TD, 1 INT) a été incapable de réussir une conversion à 2 points après le 3ème TD de l’après-midi de RB Breece Hall (190 yards, 2 TD et 5 réceptions, ). Avec 39 TDs en carrière, ce dernier bat le record de Troy Davis (1994-96) et Dexter Green (1975-78).

#15 Brigham Young 35, South Florida 27

Privés de leur quarterback titulaire QB Jaren Hall (blessé aux côtes), les Cougars de #15 Brigham Young (4-0) n’ont pas tremblé face à South Florida (1-3) s’imposant ainsi pour un 6ème match consécutif en saison régulière. QB Baylor Romney (305 yards, 3 TDs) a parfaitement pris le relais réussissant au passage sa meilleure performance en carrière se connectant notamment à 5 reprises avec son frère WR Gunnar Romney (5 réceptions, 119 yards, 1 TD).

#17 Coastal Carolina 53, UMass 3

Facile victoire des Chanticleers de #17 Coastal Carolina (4-0) qui infligent une 15ème défaite consécutive aux Minutemen de UMass. Les champions de conférence Sun Belt en titre ont accumulé 558 yards offensifs et inscrit des points sur 8 de leurs 9 premiers drives. 3 TDs au total pour QB Grayson McCall (10/14, 162 yards, 2 TDs et 1 TD au sol).

Crédit photo : Twitter, @UMichFootball

#19 Michigan 20, Rutgers 13

Grâce à une solide défense dans les moments cruciaux, les Wolverines de #19 Michigan (4-0, 1-0 Big Ten) ont su contenir la tentative de comeback des Scarlet Knights de Rutgers (3-1, 0-1 Big Ten) qui subissent à Big House leur 1ère défaite de la saison. Les joueurs de coach Jim Harbaugh ont pris les devants 20-3 à la mi-temps suite à deux TD au sol de RB Hassan Haskins… avant de s’éteindre complètement en 2ème mi-temps (aucun 1er down sur les 4 premières possessions). Rutgers a fait ce qu’aucune équipe n’avait réussi cette saison : ralentir le jeu au sol des Wolverines qui ont dû se contenter de 112 yards sur course, bien loin de leurs 350 yards en moyenne en 2021.

#20 Michigan State 23, Nebraska 20 OT

Invaincus en trois matchs cette saison, les Spartans de #20 Michigan State (4-0, 2-0 Big Ten) ont attendu les dernières minutes de la rencontre pour revenir à hauteur des Cornhuskers de Nebraska (2-3, 0-2 Big Ten) avant de s’imposer en overtime lorsque CB Chester Kimbrough intercepta QB Adrian Martinez (24/34, 251 yards, 1 INT et 65 yards au sol, 2 TDs). Nebraska menait de 7 points en fin de 4ème quart-temps quand WR Jayden Reed (4 réceptions, 59 yards, 1 TD) inscrit un TD de 62 yards sur un retour de punt pour envoyer le match en prolongation. Assez incroyable : les Spartans s’imposent sans avoir réussi le moindre 1er down en 2ème mi-temps !

Georgia Tech 45, #21 North Carolina 22

Nouvelle déception pour les Tar Heels de #21 North Carolina (2-2, 1-2 ACC) qui s’inclinent lourdement au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta face à une équipe des Yellow Jackets de Georgia Tech (2-2, 1-1 ACC) menée par un QB Jeff Sims flamboyant (10/13, 112 yards, 1 TD et 128 yards au sol, 3 TDs) lorsqu’il a pris la place de QB Jordan Yates en fin de 1ère mi-temps. Après une passe de TD de 27 yards pour WR Malachi Carter, il a scellé le sort du match en transperçant le rideau défensif des Tar Heels pour un TD au sol de 50 yards. Sous pression tout au long de la partie (8 sacks), QB Sam Howell (25/39, 306 yards, 2 TDs) n’a jamais permis à son équipe de reprendre le momentum.

#22 Fresno State 38, UNLV 30

Révélation de la saison dans la conférence Mountain West, QB Jake Haener (30/42, 378 yards, 5 TDs, 1 INT) a de nouveau joué les héros dans un match plus difficile que prévu pour des Bulldogs de #22 Fresno State (3-1) qui s’étaient retrouvés classés à l’AP Poll cette semaine pour la première fois depuis 2018. Avec 4 passes de TD en 2ème mi-temps, toutes à destination de WR Jalen Cropper, QB Jake Haener a été le grand artisan de la remontée des Bulldogs qui ont été menés de 12 points dans ce match par une surprenante équipe de UNLV (0-4).

Crédit photo : Twitter, @AuburnFootball

#23 Auburn 34, Georgia State 24

Est-ce la fin pour QB Bo Nix ? Incapable d’insuffler le moindre rythme à son équipe, l’ancien prospect 5-étoiles a laissé sa place à QB TJ Finley (9/16, 97 yards, 1 TD) dans le 3ème quart-temps… et l’ancien QB de LSU s’est transformé en héros réussissant la passe de TD de la victoire à 45 secondes de la fin en se connectant avec WR Shedrick Jackson. DB Smoke Monday portera l’écart à 10 points grâce à un Pick Six. Ce comeback permet aux Tigers de #23 Auburn (3-1) d’éviter une 1ère défaite dans leur Histoire face à une équipe de la Sun Belt.

Stanford 24, #24 UCLA 35

Portés par un QB Dorian Thompson-Robinson (18/29, 251 yards, 2 TDs et 30 yards au sol, 2 TDs) héroïque dans le 4ème quart-temps malgré une blessure de l’épaule, les Bruins de #24 UCLA (3-1, 1-0 Pac-12) retrouvent le chemin du succès sur le terrain du Cardinal de Stanford qui n’avait plus joué à domicile depuis 2019. Deux passes de TD à destination de WR Kyle Phillips (5 réceptions, 120 yards, 2 TDs)

Oklahoma State 31, #25 Kansas State 20

Critiqué depuis le début de la saison, QB Spencer Sanders (22/34, 344 yards, 2 TDs et 1 TD au sol) a fait taire ses détracteurs face à l’une des défenses les plus solides de la conférence Big 12. Le retour de blessure de WR Tay Martin (9 réceptions, 100 yards, 1 TD) a bien aidé un jeu aérien des Cowboys déficient depuis le début de la saison. Mais c’est encore l’escouade défensif des Cowboys qui a assuré la victoire de l’équipe de coach Mike Gundy car l’attaque est tombée en panne au retour des vestiaires après un début de match canon (31-10 à la mi-temps).

Les autres résultats

Conférence ACC

Virginia 17, Wake Forest 37
Syracuse 24, Liberty 21
Boston College 41, Missouri 34 OT
Pittsburgh 77, New Hampshire (FCS) 7
Virginia Tech 21, Richmond (FCS) 10
Miami 62, Central Connecticut (FCS) 0
Duke 52, Kansas 33
Florida State 23, Louisville 31

Credit photo : Twitter, @BG_Football

Conférence Big Ten

Minnesota 10, Bowling Green 14
Northwestern 35, Ohio 6
Maryland 37, Kent State 16
Purdue 13, Illinois 9
Western Kentucky 31, Indiana 33

Conférence Big 12

Texas 70, Texas Tech 35

Conférence Pac-12

Utah 24, Washington State 13
USC 27, Oregon State 45
Arizona State 35, Colorado 13
Washington 31, California 24 OT

Conférence SEC

Mississippi State 25, LSU 28
South Carolina 10, Kentucky 16

Conférence American

Temple 41, Wagner (FCS) 7
East Carolina 31, Charleston Southern (FCS) 28
Tulsa 41, Arkansas State 34
Memphis 28, UTSA 31
Houston 28, Navy 20
Tulane 21, UAB 28

Conférence MAC

Central Michigan 31, FIU 27
Western Michigan 23, San Jose State 3
Ball State 12, Toledo 22
Eastern Michigan 59, Texas State 21
Northern Illinois 41, Maine (FCS) 14
Old Dominion 34, Buffalo 35

Conférence Mountain West

SMU 42, TCU 34
Utah State 3, Boise State 27
San Diego State 48, Towson (FCS) 21
Uconn 22, Wyoming 24
New Mexico State 21, Hawaii 41
Air Force 31, Florida Atlantic 7

Conférence Sun Belt

Appalachian State 31, Marshall 30
Georgia Southern 20, Louisiana 28
Louisiana-Monroe 29, Troy 16

Conférence USA

Charlotte 42, Middle Tennessee 39
UTEP 20, New Mexico 13

Indépendants

Army 23, Miami (Ohio) 10

L’image de la semaine

En s’imposant 42-34 face à leur voisin TCU, les Mustangs de SMU ont remporté la 100ème édition de la traditionnelle Battle for the Iron Skillet (« la bataille pour le poële de fer »). Coach Sonny Dykes en a profité pour prendre un bain de foule à la Lambeau Leap.

Highlights

Le TD de la semaine

Le Wolfpack de NC State a réussi la surprise de cette week en faisant chuter les sextuple champions de conférence ACC en titre, les Tigers de #9 Clemson. C’est sur cette superbe passe de QB Devin Leary à destination de WR Devin Carter que le programme de Raleigh a creusé un écart définitif.

La passe de la semaine

Face aux Aggies de #7 Texas A&M, QB KJ Jefferson a démontré qu’il était capable de mener son équipe jusqu’à la victoire face à un adversaire du Top 10. Sa passe de TD de 85 yards à destination du prospect NFL WR Treylon Burks a propulsé les Razorbacks vers un succès 20-10.

La réception de la semaine

La jeunesse prend le pouvoir à Miami : QB Jake Garcia trouve WR Romello Brinson qui réussit une réception spectaculaire pour le TD des Hurricanes ! Wow !

La course de la semaine

Énorme déception des Tar Heels qui s’inclinent à Atlanta face aux Yellow Jackets de Georgia Tech. L’entrée en jeu de QB Jeff Sims a tout changé pour l’équipe de coach Geoff Collins. Un TD de 50 yards qui a enterré les derniers espoirs de #21 North Carolina.

La stat’ de la semaine

Sa 106ème victoire à la tête des Fighting Irish a permis à Brian Kelly de devenir le head coach de Notre Dame le plus victorieux de l’Histoire du programme de South Bend… devant le légendaire Knute Rockne.

L’interception de la semaine

Ce match entre Boston College et Missouri était le premier de l’Histoire entre ces deux équipes. Les Eagles l’ont finalement emporté sur cette interception de DB Brandon Sebastian en overtime !

Le #WTF de la semaine

Le sophomore LB K’Vaughan Pope souhaitait avoir un peu de temps de jeu face à Akron… Déçu de rester sur la sideline, il a été escorté jusqu’au vestiaire des Buckeyes après s’en être pris à ses coéquipiers et ses coachs. Et la première chose qu’il a faite est de prendre son téléphone pour publier sur Twitter un magnifique « fucc ohio state ». Épique.

Le WTF de la semaine II

Le WTF de la semaine III

Le retour de kickoff de la semaine

Il est peut-être le meilleur kick returner du pays : WR Treston Ebner a encore frappé face à #14 Iowa State participant largement à la victoire de Baylor lors de la week 4.

Le FG de la semaine

Memphis espère toujours être invité par la Big 12… mais c’est UTSA qui sort vainqueur de leur affrontement de la week 4 sur ce FG victorieux à la dernière seconde.

Le chant de la semaine

Le prospect 5-étoiles QB Spencer Rattler ne cesse de regresser depuis le début de la saison et les fans des Sooners n’ont pas trouvé mieux pour l’encourager que de chanter « On veut Caleb » en référence au quarterback true freshman d’Oklahoma, QB Caleb Williams.

Performances individuelles

Lors de cette 4ème semaine de la saison 2021, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Brennan Armstrong (Virginia), 33/59, 407 yards, 2 TD, 1 INT.
– QB Kenny Pickett (Pitt), 24/28, 403 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Sean Clifford (Penn State), 19/26, 401 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Chase Cunningham (Middle Tennessee), 28/40, 379 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB Jake Haener (Fresno State), 30/42, 378 yards, 5 TD, 1 INT.
– RB Christian Anderson (Army), 15 courses, 236 yards, 2 TD.
– RB Evan Hull (Northwestern), 22 courses, 216 yards, 2 TD.
– RB Breece Hall (Iowa State), 27 courses, 190 yards, 2 TD.
– RB Gerald Green (Georgia Southern), 18 courses, 186 yards, 3 TD.
– RB Sincere McCormick (UTSA), 42 courses, 184 yards, 3 TD.
– WR Jordan Addison (Pitt), 6 réceptions, 179 yards, 3 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Arkansas-Texas A&M (20-10) : Woo Pig Sooie! Les Hogs restent invaincus

Menés par un QB KJ Jefferson courageux, les Razorbacks de #16 Arkansas remportent le Southwest Classic face à leurs rivaux de #7 Texas A&M et mettent ainsi fin à une série de neuf défaites consécutives subies face aux Aggies.

Publié

le

Crédit photo : Tony Gutierrez, AP

On s’attendait à un combat physique de tous les instants tant charactéristique des affrontements de la division SEC West et c’est exactement ce que les Razorbacks et les Aggies nous ont offert pendant 60 minutes. Et à ce petit jeu, c’est #16 Arkansas qui est sorti vainqueur dans ce match entre ces deux rivaux historiques (le premier match entre les deux équipes remonte à 1903).

Ce qui était moins attendu était la performance du jeu aérien des Razorbacks. La défense des Aggies n’avaient accordé que 232 yards dans les airs en 3 matchs cette saison. #16 Arkansas (4-0, 1-0 SEC) avait déjà accumulé 229 yards à la passe… à la mi-temps ! QB KJ Jefferson (7/15, 212 yards, 2 TDs et 50 yards au sol) a su rapidement trouver le bon rythme; et il a pu compter sur deux exploits de WR Treylon Burks (6 réceptions, 167 yards, 1 TD) et de RB AJ Green pour permettre aux Hogs de mener 17-0 en fin de 1er quart-temps face à une équipe de #7 Texas A&M (3-1, 0-1 SEC) dont les limites en attaque ont encore une fois crevé l’écran (272 petits yards au total).

Le score était alors de 17-0 et rien ne laissait penser que les Aggies seraient capables de renverser la situation tant l’escouade offensive tournait au ralenti. Jamais QB Zach Calzada (20/36, 151 yards, 1 TD) n’a trouvé le bon rythme et hormis quelques exploits de RB Isaiah Spiller (95 yards, 1 TD), #7 Texas A&M a rarement mis en danger la puissante défense des Razorbacks même lorsque le running back vedette des Aggies a réussi son TD de 67 yards.

Avec ce succès, #16 Arkansas débute la saison avec un bilan de 4-0 pour la première fois depuis 2012, année au cours de laquelle les Razorbacks étaient montés jusqu’à la 8ème place de l’AP Poll. Ils joueront samedi prochain face à #4 Georgia dans ce qui sera l’un des big games de la week 5.

Pour #7 Texas A&M, c’est une fin de série. Les Aggies avaient remporté leurs 11 derniers matchs de saison régulière.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

NC State-Clemson (27-21 2OT) : le Wolfpack enfonce les Tigers dans la crise

Le Wolfpack de North Carolina State met fin à la malédiction et s’impose enfin face à son rival de l’ACC Coastal, #9 Clemson, qui subit une 2ème défaite en saison régulière pour la première fois depuis 2014.

Publié

le

Crédit photo : Clemson Sports Talk

Nous avions bien remarqué que ces Tigers de #9 Clemson (2-2, 1-1 ACC) ne ressemblaient aux équipes habituelles de Dabo Swinney. N’avaient-ils pas inscrit que 17 points en deux matchs joués contre des équipes FBS ? Une défense solide mais une attaque abysssale qui a touché un peu plus le fond lors de ce match disputé dans un Carter-Finley Stadium bouillant.

Exposé au pass rush adverse pendant un peu plus de 60 minutes en raison d’une ligne offensive déficiente, le sophomore QB DJ Uiagalelei (12/26, 111 yards, 2 TDs, 1 INT) a encore souffert. Beaucoup souffert. 214 yards offensifs. C’est le tout petit total de yards des Tigers dans ce match. Bien loin des explosions offensifs de l’ère Trevor Lawrence/Travis Etienne. Le quarterback de #9 Clemson semble complètement désynchronisé avec un groupe de receveurs pourtant talentueux. Seule son entente avec WR Justyn Ross (8 réceptions, 77 yards, 2 TDs) a permis aux Tigers de franchir le mur défensif du Wolfpack.

Pas suffisant face à une équipe de North Carolina State (3-1, 1-0 ACC) qui a su imposer son tempo (41 minutes de possession) et qui aurait dû l’emporter dans le temps règlementaire sans de trop nombreuses pénalités (11 pénalités, 105 yards) et si K Christopher Dunn n’avait pas manqué 3 FGs dont un de 39 yards à la dernière seconde du 4ème quart-temps qui a envoyé le match en overtime.

Le Wolfpack a pris les devants 14-7 dans le 3ème quart-temps suite à une superbe passe de TD de QB Devin Leary (32/44, 238 yards, 4 TDs) à destination de WR Devin Carter (5 réceptions, 54 yards, 2 TDs) qui faisait suite à un TD d’un WR Emeka Emezie (14 réceptions, 116 yards, 1 TD) omniprésent dans ce match. #9 Clemson a finalement recollé au score sur un TD au sol du true freshman RB Will Shipley (36 yards au sol, 1 TD).

Deux TDs sur réception réussis par WR Justyn Ross et WR Thayer Thomas ont envoyé les deux équipes en double prolongation. QB Devin Leary va alors réussir sa 4ème passe de TD de l’après-midi en se connectant avec un WR Devin Carter en mode équilibriste. NC State prenait alors le contrôle, 27-21. QB DJ Uiagalelei ne trouva aucun receveur sur sa tentative de passe sur un 4ème down offrant ainsi la victoire au Wolfpack et à ses supporteurs qui envahirent alors le terrain.

Avec cette défaite, #9 Clemson voit se terminer sa série de 36 victoires d’affilée contre des équipes non-classées et peut dire adieu à une 7ème participation consécutive au College Football Playoff. Champions de l’ACC lors des 6 dernières saisons, les Tigers n’ont maintenant plus leur destin entre leurs mains et pourrait même être écarté de la finale de conférence pour la première fois depuis 2014.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Notre Dame-Wisconsin (41-13) : Mertz implose, Brian Kelly entre dans la Légende

Les Fighting Irish de #12 Notre Dame auront eu besoin de leur 3ème quarterback, d’un big play sur équipes spéciales et d’une superbe prestation défensive pour offrir à Brian Kelly sa 106ème victoire à la tête du programme de South Bend.

Publié

le

Ce n’est pas toujours très esthétique et ils ont de nouveau exposé certaines carences dans leur jeu notamment sur la ligne offensive mais les Fighting Irish de #12 Notre Dame (4-0) enchainent une 4ème victoire en 4 matchs en s’imposant largement, 41-13, au Soldier Field de Chicago face aux Badgers de #18 Wisconsin (1-2).

Avec ce succès obtenu grâce à 31 points inscrits par les Fighting Irish dans le 4ème quart-temps, Brian Kelly dépasse le légendaire Knute Rockne et réécrit les livres d’Histoire du programme de Notre Dame en devenant le head coach le plus victorieux (106 victoires).

Et cette victoire aura été obtenue au terme d’un combat physique de tous les instants. Les Golden Domers ont eu besoin de leur 3ème quarterback, QB Drew Pyne (6/8, 81 yards, 1 TD), pour s’en sortir dans un 4ème quart-temps que les Badgers ont entâmé avec une avance de 13-10 suite au 6ème sack accordé par une ligne offensive de #12 Notre Dame en grande difficulté tout au long de l’après-midi. Les Golden Domers ont ainsi utilisé quatre joueurs au poste de tackle gauche dont les deux freshmen OT Tosh Baker et OT Joe Alt. Sans grand succès. À un tel point que les Fighting Irish ont complètement abandonné leur habituel jeu au sol surpuissant (3 petits yards dans ce match !).

Après le FG de 27 yards de K Collin Larsh qui donnait une avance de 3 points à #18 Wisconsin à l’entrée du dernier quart-temps, RB Chris Tyree va réussir le tournant du match en remontant le terrain sur 96 yards pour un superbe TD sur retour de kickoff. Les Badgers vont alors complètement sombrer. À l’image du sophomore QB Graham Mertz (18/41, 240 yards, 1 TD, 4 INTs) qui va imploser dans les dernières minutes du match commettant deux Pick Six coup sur coup. Les deux TDs défensifs de LB Drew White et LB Jack Kiser, qui ont suivi une passe de TD de QB Drew Pyne à destination de WR Kevin Austin Jr (6 réceptions, 76 yards, 2 TDs), vont porter l’écart à 28 points en à peine 13 minutes.

Ce match des Shamrock Series était également l’occasion de retrouvailles entre le senior QB Jack Coan (15/29, 158 yards, 1 TD) et ses anciens coéquipiers de #18 Wisconsin. Remplacé par QB Graham Mertz au début de la saison 2020, le quarterback des Fighting Irish a rejoint le campus de South Bend au cours du printemps via le portail des transferts. Dans son rôle de game manager, il n’aura commis aucune erreur dans ce match sans jamais donner de le moindre rythme. Sacké à 5 reprises, il a quitté le terrain au début du 4ème quart-temps laissant à QB Drew Pyne le soin de conclure la rencontre.

Avec cette victoire, #12 Notre Dame devrait faire son retour dans le Top 10 de l’AP Poll. Cette 7ème défaite consécutive des Badgers face à une équipe classée enfonce un peu plus le programme de Madison dans le doute. #18 Wisconsin s’enferme dans un jeu conservateur stéréotypé en raison de l’absence quasi-totale de jeu aérien. Avec déjà deux défaites au compteur, les Badgers peuvent déjà dire adieu à un bowl du Nouvel An.

Résumé en vidéo

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus