Suivez-nous

Recrutement

Recrutement 2011

Publié

le

Comme chaque année, le premier jour pour envoyer sa lettre d’intention (« Signing Day’) aura apporté son lot de rebondissement et de drame mais rarement autant de prospects ont changé de décision après leur engagement oral.

Et Comme chaque année beaucoup des meilleurs prospects sortant des lycées américains n’avaient pas encore fait l’annonce de leur choix le jour du Signing Day et comme chaque année, nous avons assisté à un festival de surprises alors que la plupart d’entre-eux avaient pourtant effectué des engagements publics envers certaines universités.

DE Jadeveon Clowney choisit South Carolina

Lors d’une annonce effectuée en direct sur le réseau ESPN, le prospect #1 au pays, DE Jadeveon Clowney, a finalement choisi l’université de South Carolina. Le jour des ses 18 ans, il a donc fait le choix de rester près de sa ville d’origine (Palmetto State, Caroline du Sud) plutôt que de signer à Alabama ou Clemson, les deux autres universités qu’il avait considérées. Avec son 1,98m et ses 108 Kgs, DE Jadeveon Clowney était le prospect le plus mediatisé depuis Da’Quan Bowers en 2008, qui avait alors signé à Clemson. Il a réussi 57 sacks lors de ses deux dernières années au lycée de South Pointe High School.
Il est le 3ème « Mr. South Carolina » consécutif à signer avec les Gamecocks de South Carolina (après RB Marcus Lattimore en 2008 et ATH Stephone Gilmore en 2009). Son arrivée sur le campus de Columbia est un nouveau gros coup réussi par coach Steve Spurrier. En effet, les Gamecocks ont remporté en 2010 le premier titre de division SEC East de leur histoire et peuvent entrevoir l’avenir avec confiance au vue de l’excellente promotion de recrues 2011.

Clemson recrute 4 joueurs 5 étoiles

Deux recrues floridiennes « 5 étoiles » (WR Sammy Watkins et RB Mike Bellamy) s’étaient déjà engagé avec les Tigers avant le début du « Signing Day ». Mais lorsque Clemson parvint à convaincre le LB vedette Stephone Anthony (Wadesboro, Caroline du Nord) à la barbe de Virginia Tech, on se dit alors que quelque chose se passait du côté de la Caroliine du Sud. Mais ce n’était pas fini puisque peu de temps après le recrutement d’Anthony, c’est tout simplement le meilleur linebacker au niveau national qui s’engagea avec Clemson : Tony Steward (St. Augustine, Floride). Ce dernier semblait pourtant assuré de partir à Florida State. C’est donc un total de 4 prospects « 5 étoiles » parmi les meilleurs au pays qui ont décidé de faire leur carrière universitaire sous les ordres de coach Dabo Swinney.

Alabama conserve sa place de #1 au niveau du recrutement

Dans sa lutte à distance avec l’autre université de l’Etat de l’Alabama, Auburn, le Crimson Tide a réussi plusieurs gros coups  lors de ce Signing Day mais rien ne pourrait égaler les engagements de Cyrus Kouandijo (voir plus bas) et celle de LB Brent Calloway alors que ces derniers avaient indiqué vouloir aller à Auburn.  Brent Calloway (Russellville, Alabama) avait donné son accord à Alabama avant de changer d’avis durant le U.S. Army All-American Bowl, préférant alors Auburn. Finalement, il décida de revenir à son choix initial et s’engagea ainsi à Alabama. Le Crimson Tide a également convaincu DE Jeoffray Pagan (Asheville, Caroline du Nord) alors que celui-ci devait partir pour Georgia. Enfin, Alabama pourra aussi compter sur le safety « 5 étoiles » Hasean Clinton-Dix (Orlando, Floride) et sur le RB « 5 étoiles » Demetrius Hart (Orlando, Floride).

Cyrus Kouandjio tourne le dos à Auburn 

La rivalité Auburn-Alabama a connu un nouvelle épisode épique avec la signature de la lettre d’intention de OT Cyrus Kouandjio (Hyattsville, Maryland) en faveur du Crimson Tide. Considéré comme le meilleur prospect de ligne offensive au pays, il avait déclaré à la télévision lors du Signing Day qu’il s’engageait à Auburn avant de faire marche-arrière indiquant qu’il avait besoin de quelques jours supplémentaires pour réfléchir. Finalement, c’est sur Facebook (!) qu’il a fait part de son choix : il souhaite jouer avec son frère Arie, déjà membre du Crimson Tide.

Malgré sa suspension, USC reste au top

Les Buckeyes d’Ohio State n’ont guère de doute à propos de l’engagement des meilleurs prospects au pays originaire de l’Etat de l’Ohio et pensaient donc que OG Aundrey Walker (Cleveland, Ohio) serait une recrue assurée. C’est donc à la surprise générale que Walker décida de s’engager à USC dans la nouvelle conférence Pac-12. Les Trojans ont également fait un vrai vol avec l’engagement de LB Lamar Dawson (Danville, Kentucky), qui selon tout le monde, devait s’en aller à Kentucky ou à Tennessee. USC est également parvenu à convaincre DT Christian Heyward (San Diego, Californie) de venir chez les Trojans plutôt que d’aller à Oregon.

Oregon « vole » RB De’Anthony Thomas aux Trojans

ATH De’Anthony Thomas (Los Angeles, Californie) sait comment prendre à contre-pied les défenseurs adverses. On a appris qu’il savait aussi prendre les recruteurs à revers après avoir annoncé qu’il avait finalement choisi Oregon plutôt que USC comme initialement. Cette recrue est un vrai coup de force réussi par les Ducks qui s’attache là les services du meilleur RB au pays. Plusieurs programmes étaient encore en course avant cette annonce mais ne semblait pouvoir empêcher De’Anthony Thomas de rejoindre l’université de sa ville d’origine, USC. Considéré comme le meilleur athlète du dernier U.S. Army All-American, il pourrait être la nouvelle arme fatale de coach Chip Kelly.

Par ailleurs

Le nouveau coach des Hurricanes de Miami savait que beaucoup d’interrogations à son sujet concernant sa capacité à reconstruire ce programme serait un probable handicap dans son processus de recrutement. Mais personne n’aurait imaginé que Miami tomberait aussi bas. La promotion 2011 des Hurricanes est surement moins bonne à priori que celles de Florida State, Clemson, North Carolina, voire même Virginia.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis 15 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recrutement

Le 5-étoiles ATH Terry Bussey signe à Texas A&M

Après avoir flirté avec LSU et Georgia dans la dernière ligne droite de son recrutement, le prospect 5-étoiles ATH Terry Bussey a finalement confirmé son engagement envers Texas A&M en signant sa lettre d’intention lors du National Signing Day.

Publié

le

Crédit photo : Terry Bussey

Engagé envers le programme de College Station (Texas) depuis septembre dernier, le prospect 5-étoiles ATH Terry Bussey (#1 ATH, #11 National) avait remis en cause cet engagement après le renvoi de Jimbo Fisher, le 12 novembre dernier.

S’il n’a jamais annoncé officiellement son decommitment, tout indique que le nouvel head coach des Aggies, Mike Elko (ex-Duke), et son staff ont dû batailler jusqu’au bout pour s’assurer les services du meilleur athlète de ce cycle de recrutement 2024.

ATH Terry Bussey devient donc le premier et seul prospect du Top 100 signé par Texas A&M lors de ce cycle 2024.

Joueur explosif et totalement atypique, ATH Terry Bussey a brillé dans tous les sports auxquels il a participé au niveau lycée (football, basketball, baseball, athlétisme). Sur un terrain de football, il a joué en attaque, en défense et sur les équipes spéciales grâce à des aptitudes athlétiques hors normes.

En 2023, ATH Terry Bussey a lancé pour 1785 yards et 24 TDs et accumulé 1165 yards au sol pour 17 TDs dans un rôle de quarterback. En défense, il a intercepté 5 passes adverses en plus d’inscrire 4 TDs sur retour de coup de pied (trois sur kickoff et un sur punt) ce qui lui a permis de remporter le titre de « Mr. Texas Football » remis chaque année au meilleur lycéen de l’État par le magazine Dave Campbell’s Texas Football.

Au niveau universitaire, ATH Terry Bussey pourrait également évoluer des deux côtés du ballon au poste de receveur et de cornerback. Il devrait également avoir un impact immédiat sur les retours de coup de pied, et ce, dès la saison 2024.

Lire la suite

Recrutement

Tennessee obtient le commit du 5-étoiles QB George MacIntyre

Le coach des Volunteers Josh Heupel a remporté une victoire dans l’État du Tennessee en obtenant l’engagement du 3ème meilleur quarterback du cycle de recrutement 2025, QB George MacIntyre..

Publié

le

Crédit photo : George MacIntyre

Pour la première fois de l’Histoire du programme de Tennessee, les Volunteers réussissent à attirer un quarterback 5-étoiles originaire de l’État local et HC Josh Heupel continue de marquer des points en ajoutant un 3ème quarterback du Top 150 pour une 3ème année consécutive après les signatures de QB Nico Iamaleava (#2 QB, #3 National en 2023) et QB Jake Merklinger (#10 QB, #122 National en 2024).

Actuel joueur de Brentwood Academy (Tennessee), QB George MacIntyre (3229 yards à la passe, 67,3% d’efficacité, 25 TDs en 2023) a préféré rester proche de sa famille plutôt que de choisir LSU ou Alabama qui étaient également dans la course pour s’attacher ses services.

QB George MacIntyre est le neveu de l’actuel head coach de Florida International, QB Mike MacIntyre, et le petit-fils de l’ancien head coach de Vanderbilt, George MacIntyre.

Après une 11ème place nationale en 2023 et une 12ème place en 2024, Tennessee est actuellement classé dans le Top 10 National (9ème) lors du cycle de recrutement 2025.

QB George MacIntyre se joint donc à une QB Room qui compte déjà un autre joueur 5-étoiles, QB Nico Iamaleava. Il pourrait ainsi bénéficier d’une année d’apprentissage avant d’avoir potentiellement sa chance dès septembre 2026 comme QB Nico Iamaleava (éligible à la draft NFL 2026) a appris derrière QB Joe Milton la saison passée.

Titularisé pour la première fois de sa carrière lors du dernier Citrus Bowl (victoire 35-0 face à Iowa), QB Nico Iamaleava sera à la baguette de l’attaque des Volunteers en 2024.

Lire la suite

Recrutement

Early Signing Day 2023 : Georgia numéro 1, Nebraska signe Dylan Raiola, Florida s’effondre

Récapitulatif complet de la période de signature anticipée du cycle de recrutement 2024.

Publié

le

Crédit photo : Journal Star

Mercredi 20 décembre 2023 avait lieu le National Signing Day qui donnait alors le coup d’envoi d’une période de signature anticipée de trois jours devenue le moment fort du cycle de recrutement national.

Dans une ère où le portail des transferts a complètement chamboulé la façon dont les différents programmes approchent leur recrutement, une chose reste vraie : la nouvelle génération de futures stars du College Football et de la NFL provient le plus souvent des meilleurs joueurs à sortir des lycées américains.

Une fois la poussière retombée et malgré le peu d’événements marquants en raison de l’engagement ferme de la plupart des principaux prospects de ce cycle 2024, les Bulldogs de Georgia sont redevenus les rois du recrutement devant Alabama grâce à une classe exceptionnelle composée de 4 recrues 5-étoiles et de 20 recrues 4-étoiles.

Les Cornhuskers de HC Matt Ruhle ont réussi le plus beau coup de ce National Signing Day en signant le quarterback 5-étoiles Dylan Raiola tandis que Texas et Miami ont confirmé leur retour parmi l’élite.

Il est maintenant temps de dresser un bilan de la période de signature anticipée du cycle de recrutement 2024. C’est parti !

Le début de la parité ?

Lorsque la NCAA a autorisé les contrats NIL dans une forme alternative de rémunération pour les étudiants-athlètes, tout le monde s’attendait à ce que les riches deviennent encore plus riches et que les principaux prospects 5-étoiles signent dans les mêmes universités (Georgia, Alabama, Ohio State, Oregon).

Si les programmes majeurs continuent d’attirer les meilleurs joueurs du pays, on perçoit une autre tendance s’installer : une sorte de parité inattendue !

En effet, quatorze universités différentes sont représentées dans le Top 20 du classement des meilleurs prospects de ce cycle de recrutement 2024. Seuls Georgia, Alabama et Auburn ont signé plus d’un joueur parmi les 20 meilleurs prospects. On en est encore loin mais est-ce le signe du début d’une certain équilibre à venir dans le processus de recrutement ?

Georgia retrouve sa place de numéro 1 devant Alabama

Battus par le Crimson Tide d’Alabama de HC Nick Saban lors du SEC Championship Game, les Bulldogs ont repris leur position au sommet du recrutement national au terme d’un National Signing Day sans accrocs… si on oublie la perte de QB Dylan Raiola (voir ci-dessous), il y a quelques jours.

Le flip de D KJ Bolden à Georgia fait la différence

HC Kirby Smart s’est assuré d’avoir composé la meilleure promotion de recrues de ce cycle 2024 lorsque le prospect 5-étoiles S KJ Bolden (#1 S, #14 National) a fait faux bond à Florida State, le jour du National Signing Day.

Le meilleur safety à sortir des lycées américains en 2024 s’était engagé envers les Seminoles depuis aout dernier. Coup dur pour HC Mike Norvell mais coup de maître de HC Kirby Smart qui renforce un peu plus une défense qui a également recruté :

  • le meilleur cornerback, le 5-étoiles CB Ellis Robinson IV (#1 CB, #3 National).
  • le meilleur linebacker, le 5-étoiles LB Justin Williams (#1 LB, #8 National).
  • le prospect 5-étoiles DL Joseph Jonah-Ajonye (#7 DL, #32 National).
  • le meilleur prospect de l’État de Virginie, le 4-étoiles du Top 50, LB Chris Cole (#3 LB, #40 National).

Les Bulldogs ont aussi signé cinq autres prospects du Top 100 national : TE Jaden Reddell (#3 TE, #53 National), RB Nate Frazier (#2 RB, #57 National), CB Demello Jones (#5 CB, #63 National), WR NiTareon Tuggle (#17 WR, #84 National) et CB Ondre Evans (#10 CB, #98 National).

Et si les Bulldogs ont manqué la signature de QB Dylan Raiola, plusieurs observateurs s’accordent à dire que le prospect 4-étoiles QB Ryan Puglisi (#9 QB, #112 National) est plus qu’un Plan B. Le quarterback originaire du Connecticut, qui s’est engagé envers Georgia en octobre 2022, a fait sensation lors du dernier Elite 11. Il avait reçu des offres de Michigan, Ohio State et Miami au cours de l’automne.

Alabama termine en force

Ça en deviendrait ridicule si cela n’attirait pas notre admiration : les années se suivent et se ressemblent, Alabama a encore une fois accumulé le talent dans tous les secteurs de jeu et sans le flip de S KJ Bolden de Florida State à Georgia, HC Nick Saban aurait peut-être encore le statut de big boss du recrutement.

Le Crimson Tide a signé trois prospects numéro 1 à leur poste respectif : les 5-étoiles QB Julian Sayin (#1 QB, #5 National) et CB Jaylen Mbakwe (#2 CB, #18 National), et le texan OG Casey Poe (#1 OG, #85 National), puis RB Kevin Riley (#4 RB, #76 National) a fait faux-bond à Miami et ATH Aeryn Hampton (#11 WR, #224 National) a changé de décision en faisant un flip de Texas à Alabama.

La reclassification du 5-étoiles WR Ryan Williams (#4 WR, #12 National) en 2024 et qui n’a pas signé sa lettre d’intention, ne semble pas inquiéter HC Nick Saban. Le head coach du Crimson Tide a renforcé sa défense en trouvant les successeurs de CB Kool-Aid McKinstry et CB Terrion Arnold grâce à la signature du 5-étoiles CB Jaylen Mbakwe et du 4-étoiles CB Zabien Brown (#5 CB, #62 National), et en ajoutant DL Jeremiah Beaman (#11 DL, #70 National) et S Peyton Woodyard (#9 S, #102 National).

Alabama conclut cette période de signature anticipée avec 25 commits dont trois prospects 5-étoiles et dix-sept prospects 4-étoiles.

L’effet Mario Cristobal à Miami

Le head coach des Hurricanes, Mario Cristobal, avait fait du renforcement de la ligne défensive son principal objectif de ce cycle de recrutement. Opération réussie ! Miami a frappé fort en obtenant la signature de DL Justin Scott (#3 DL, #15 National), qui s’était pourtant engagé envers Ohio State, avant de « voler » à son rival Florida State un autre prospect du Top 50, le 4-étoiles DL Armondo Blount (#4 DL, #22 National) dont le flip pour le programme de Coral Gables a été l’une des sensations de ce National Signing Day.

Les Hurricanes ont également obtenu la signature du pass rusher 4-étoiles DE Marquise Lightfoot (#5 EDGE, #60 National) et consolider le backfield défensif avec la signature du 4-étoiles ATH Zaquan Patterson (#6 ATH, #68 National), qui devrait être aligné au poste de safety. Mais la cerise sur le gâteau a été le flip de LB Adarius Hayes (#7 LB, #73 National), qui était engagé de longue date envers Florida.

Enfin, Miami a ajouté trois receveurs du Top 200 à sa WR Room : WR Ny Carr (#12 WR, #48 National), ATH Joshisa Trader (#3 ATH, #50 National) et WR Chance Robinson (#26 WR, #155 National).

Ohio State fait le plein de ses commits

Éliminés de la course aux playoffs après leur défaite face à #1 Michigan, les Buckeyes d’Ohio State n’ont pas flanché lors de ce National Signing Day en signant la quasi-totalité des joueurs qui s’étaient engagés envers le programme de Columbus.

La première bonne nouvelle fût la signature du prospect #1 de ce cycle de recrutement 2024 : le receveur 5-étoiles WR Jeremiah Smith (#1 WR, #1 National).

Une signature devenue hypothétique après que Miami soit revenu dans la course dans la dernière ligne droite de ce processus de recrutement. Finalement, le joueur de l’école préparatoire Chaminade-Madonna Prep (Floride) a confirmé son engagement envers les Buckeyes, au grand soulagement du head coach Ryan Day.

Ohio State a continué sa belle journée avec la signature des prospects 5-étoiles WR Mylan Graham (#7 WR, #23 National) et CB Aaron Scott (#2 CB, #34 National), puis en gagnant sa bataille avec Alabama pour obtenir la signature du prospect 5-étoiles DE Eddrick Houston (#5 Edge, #26 National).

Les Buckeyes ont également signé leur quarterback du futur, le prospect 5-étoiles QB Air Noland (#4 QB, #National) et quatre autres prospects du Top 200 : CB Bryce West (#4 CB, #58 National), RB James Peoples (#7 RB, #95 National), S Garrett Stover (#9 S, #105 National) et OG Ian Moore (#6 OG, #137 National).

Au total, les Buckeyes ont signé cinq prospects 5-étoiles. Aucun autre programme n’a fait aussi bien lors de ce cycle de recrutement 2024.

QB Dylan Raiola signe à Nebraska

Il avait annoncé son désengagement de Georgia il y a quelques semaines, puis confirmé un flip retentissant, il y a deux jours. Le 2ème meilleur quarterback de ce cycle de recrutement 2024, QB Dylan Raiola (#2 QB, #6 National) a bien signé sa lettre d’intention à Nebraska.

Cette décision est un vrai séisme pour le programme de Nebraska qui recrute ainsi le meilleur prospect de son Histoire depuis que les Rankings existent. QB Dylan Raiola a fait le choix de la famille puisque son père, le All-America OL Dominic Raiola, et son oncle OL Donovan Raiola, ont tous les deux joué pour les Cornhuskers.

QB Dylan Raiola devrait être sur le campus de Lincoln (Nebraska) dès le mois de janvier et sera ainsi présent pour les prochains spring practices.

La journée désastreuse de HC Billy Napier et Florida

En moins d’un mois, les Gators de Florida sont passés de la 3ème position au classement général… à la 15ème place ! Et le désastre aurait été historique si les prospects 5-étoiles QB DJ Lagway (#2 QB, #4 National) et DL LJ McCray (#2 DL, #6 National) n’avaient pas signé leur lettre d’intention pour le programme de Gainesville (Floride).

En quelques heures, les Gators ont perdu LB Amaris Williams (#12 Edge, #79 National) et LB Adarius Hayes (#7 LB, #73 National), quelques jours seulement après le flip retentissant du 5-étoiles S Xavier Filsaime (#2 S, #30 National), qui a finalement signé à Texas. Au total, ce sont 10 prospects qui se sont désengagés des Gators !

La patience avait été de rigueur du côté de Florida qui souhaitait donner à HC Bill Napier le temps de reconstruire un effectif de l’après-Dan Mullen mais la promotion de recrues 2024 des Gators est loin d’avoir atteint les objectifs initiaux d’autant que le programme de Gainesville a également perdu RB Trevor Etienne (Georgia) et DE Princely Umanmielen (Ole Miss) via le portail des transferts. Florida est classé derrière Miami (4ème) et #9 Florida State (9ème)… Après une saison 2023 décevante (5-7, 3-5 SEC), la Gator Nation s’interroge.

Les gagnants

Auburn Tigers

Les Tigers concluent cette période anticipée de signature avec la 7ème meilleure promotion de recrues de ce cycle 2024, en nette progression après avoir terminé 18ème en 2023 et 21ème en 2022. Le head coach Hugh Freeze et son staff de recruteurs ont effectué un boulot monstre depuis leur arrivée à Auburn.

Première satisfaction : avoir obtenu la signature du receveur 5-étoiles WR Cam « Mini-Megatron » Coleman (#2 WR, #4 National) qui s’était engagé envers un rival de la SEC West, Texas A&M, le 4 juillet dernier, avant d’annoncer son désengagement au début du mois de décembre.

Et les Tigers ont continué de vaincre sur les terres de ses rivaux en allant « voler » le receveur 5-étoiles WR Perry Thompson (#10 WR, #31 National) qui était pourtant promis à Alabama. Le futur duo de 5-étoiles WR Cam Coleman / WR Perry Thompson s’annonce tout simplement exceptionnel.

Auburn s’est également renforcé en défense grâce au flip du pass rusher 4-étoiles DE Amaris Williams (#12 Edge, #79 National) et à la signature de DE Jamonte Waller (#6 Edge, #82 National), deux joueurs qui s’étaient engagés envers les Gators de Florida.

Au total, les Tigers ont recruté deux prospects 5-étoiles et 13 prospects 4-étoiles. Du rarement vu à Auburn depuis plus d’une décennie.

Nebraska Cornhuskers

HC Matt Ruhle avait été limité dans ses possilités de renforcer les Cornhuskers lors du cycle 2023 après avoir été embauché au mois de novembre. Toutefois, il avait réussi à attirer le 4-étoiles WR Malachi Coleman (#11 WR, #66 National) et fait preuve d’agressivité sur le portail des transferts (QB Jeff Sims, TE Arik Gilbert, DE MJ Sherman, WR Billy Kemp).

Le head coach des Cornhuskers a frappé un grand coup avec la signature de QB Dylan Raiola (voir plus haut), puis il a enchainé avec deux autres prospects du Top 100, TE Carter Nelson (#4 TE, #61 National) et OT Grant Brix (#5 OT, #78 National), et le meilleur prospect de l’État d’Hawaii, OG Preston Taumua (#15 OG, #272 National).

Nebraska est actuellement dans le Top 20 pour la première fois depuis 2020.

Texas Tech Red Raiders

Depuis son arrivée à Texas Tech, le head coach Joey McGuire n’a cessé d’ajouter du talent au programme de Lubbock (Texas), à un rythme effréné. La promotion 2024 des Red Raiders a même franchi un cap suite à la signature du prospect 5-étoiles du Top 10, WR Micah Hudson (#3 WR, #7 National), que certains observateurs voyaient signer à Texas dans la dernière ligne droite de ce processus de recrutement après avoir reçu des offres de Florida, Georgia, Texas A&M et Ohio State parmi bien d’autres.

Les Red Raiders ont également signé les Texans OT Ellis Davis (#15 OT, #170 National) et DE Cheta Ofili (#14 Edge, #188 National) ainsi que leur quarterback du futur, le 4-étoiles QB Will Hammond (#15 QB, #245 National).

Les perdants

USC Trojans

Les derniers jours ont été catastrophiques sur le campus de Los Angeles (Californie) : plusieurs anciens hauts prospects ont plié bagage (RB/WR Raleeb Brown, WR Mario Williams) et le head coach Lincoln Riley semble avoir tourné la page de QB Malachi Nelson (#5 QB, #12 National en 2022) tandis que DE Korey Foreman (#1 DL, #2 National), le 2ème meilleur prospect du recrutement 2022, et le 5-étoiles CB Domani Jackson (#2 CB, #5 National en 2022) se sont également inscrits sur le portail des transferts.

Le head coach des Trojans semble avoir fait le choix de snober ce cycle de recrutement en se concentrant avant tout sur le portail des transferts. USC conclut donc cette période anticipée de signature à la 18ème place avec aucun prospect 5-étoiles signé et seulement vingt signatures dont onze prospects 4-étoiles.

Avec seulement deux prospects du Top 100 signés (WR Xavier Jordan et CB Marcelles Williams), USC est loin du compte d’autant que les Trojans se sont faits voler le 4-étoiles WR Ryan Pellum (#19 WR, #99 National) par Oregon lors du National Signing Day.

Colorado Buffaloes

La signature tardive de LT Jordan Seaton (#1 OT, #11 National) est comme l’arbre qui cache la forêt : oui, cette promotion de recrues est famélique et tout indique que HC Deion Sanders a tout simplement abandonné le recrutement des lycéens pour améliorer son effectif préférant le portail des transferts. Le soir de la première journée de cette période anticipée de signature, les Buffaloes ne comptaient que 6 commits !

Est-ce viable à long terme ? On peut en douter. Qu’adviendra-t-il après les départs de QB Shedeur Sanders et WR/CB Travis Hunter vers la NFL ? Au terme de ces trois jours de signature, Colorado est classé… 99ème du classement général juste derrière des programmes comme Eastern Michigan et Kent State. Coach Prime a fait le choix de passer quasi-uniquement par le portail des transferts. Ce pourrait être un pari risqué et plomber le programme de Boulder sur le long terme.

Texas A&M Aggies

Pas évident pour HC Mike Elko de marquer de son empreinte cette première promotion de recrues, quelques jours seulement après son arrivée à College Station (Texas). Suite au départ de son prédécessur Jimbo Fisher, huit prospects ont annoncé leur désengagement des Aggies dont le receveur 5-étoiles WR Cam Coleman (voir plus haut). WR Dre’lon Miller (#14 WR, #65 National) a signé à Colorado tandis que OT Weston Davis (#6 OT, #108 National), OG Coen Echols (#12 OG, #255 National) et DL Gabriel Reliford (#30 DL, #232 National) se sont engagés envers LSU.

Et comme ATH Terry Bussey (#1 ATH, #11 National) et DL Dominick McKinley (#6 DL, #27 National) n’ont toujours pas signé leur lettre d’intention malgré leur engagement verbal formel, Texas A&M est classé 17ème au classement général, bien loin de la 1ère place de 2021.

Par ailleurs

Steve Bolo Mboumoua signe à Alabama

Cela faisait des mois que sa décision avait été prise. Le prospect 4-étoiles d’originie camerounaise DL Steve Bolo Mboumoua (#42, #343 National) a enfin pu l’annoncer : il a signé pour le prestigieux Crimson Tide d’Alabama ! Formidable consécration pour un jeune joueur exemplaire qui a connu une progression fulgurante au Campus Notre-Dame-de-Foy dans la région de Québec (Canada).

Et ce National Signing Day a également confirmé que le football québécois est en pleine ascension puisque deux autres prospects originaires de la Belle Province ont signé leur lettre d’intention dans des programmes majeurs du Power Five. Le 4-étoiles montréalais TE Maxence Leblanc (#17 TE, #273 National) a notamment confirmé son engagement envers les Buckeyes d’Ohio State.

De son côté, le quarterback 3-étoiles QB Jérémy St-Hilaire, qui a fait ses classes avec les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne de Longueil (Québec) avant de passer deux ans dans un prep school du Tennessee, a signé sa lettre d’intention pour un programme de la SEC, les Commodores de Vanderbilt.

Sans oublier, le 3-étoiles DL Farell Gnago qui a signé à Rutgers !

Jac’Qawn McRoy se moque de Colorado

Le prospect 4-étoiles OT Jac’Qawn McRoy (#12 OT, #167 National) avait annoncé son engagement verbal envers les Ducks d’Oregon en juillet dernier mais certaines rumeurs des derniers jours annonçaient son flip pour Colorado… Le prospect originaire de l’Alabama a confirmé son choix initial non sans se moquer au passage de Deion Sanders, le head coach des Buffaloes.

Le fils de Matt Hasselbeck s’engage envers UCLA, celui de Brian Urlacher à Notre Dame

Convoité par Boston College, QB Henry Hasselbeck, fils de l’ancien Pro Bowler et analyste TV Matt Hasselbeck, a finalement signé sa lettre d’intention à UCLA.

De son côté, S Kennedy Urlacher, le fils du linebacker légendaire de New Mexico State et des Chicago Bears, Brian Urlacher, a confirmé son engagement envers les Fighting Irish de Notre Dame.

On prend un coup de vieux.

Top 10 par programmes

Le classement des 10 meilleurs programmes lors du cycle de recrutement 2024 :

Top 10 des prospects

Le classements des 10 meilleurs prospects lors du cycle de recrutement 2024 :

Lire la suite

Recrutement

Oklahoma obtient le commit du 5-étoiles DL David Stone Jr

Les Sooners ont remporté une victoire importante dans leur cycle de recrutement 2024 en obtenant l’engagement du prospect 5-étoiles DL David Stone Jr qui a préféré Oklahoma à Miami et Michigan State.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@iamdavidstonejr

Très beau coup réalisé par HC Brent Venables qui ajoute l’une des pierres angulaires de son recrutement 2024 grâce à ce commit d’un joueur du Top 10 National.

DL David Stone Jr (#2 DL, #6 National) a donc décidé de revenir dans son État de naissance : né à Oklahoma City, il est parti en Floride, du côté de l’IMG Academy, lors de son année junior, avant donc d’annoncer son retour au bercail, chez les Sooners.

DL David Stone Jr est la 21ème recrue des Sooners lors du cycle de recrutement 2024. C’est également le 2ème prospect 5-étoiles d’Oklahoma, qui occupe actuellement la 11ème place au niveau national.

Cet engagement est une vraie victoire pour HC Brent Venables qui met la main sur le meilleur joueur de l’État d’Oklahoma. Retenir les talents locaux à Oklahoma était l’un des objectifs de l’ancien coordinateur défensif de Clemson lors de son arrivée à Norman. C’est d’autant plus important que l’État de l’Oklahoma produit rarement de prospect 5-étoiles. Le dernier en date remonte à 2019 avec DB Daxton Hill, qui s’était engagé à Michigan.

Avec ce commit de DL David Stone Jr, les Sooners continuent de renforcer leur ligne défensive puisqu’ils ont déjà recruté DL Wyatt Gilmore (#41 DL, #615 National) et le prospect 4-étoiles DT Jayden Jackson (#45 DT, #422 National), qui arrivera lui aussi en provenance de l’IMG Academy de Bradenton (Floride).

Bien qu’il n’ait pas encore officiellement rejoint les Sooners, DL David Stone Jr a déjà compris ce qui est important sur le campus de Norman…

Lire la suite

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus