Suivez-nous

Navy Midshipmen

Notre Dame 38, Navy 34

Malmenés par une solide équipe des Midshipmen de Navy, les Fighting Irish de #25 Notre Dame ont dû lutter jusqu’au bout pour finalement l’emporter 38-34 à domicile dans ce match entre deux programmes indépendants.

Publié

le

Malmenés par une solide équipe des Midshipmen de Navy, les Fighting Irish de #25 Notre Dame ont dû lutter jusqu’au bout pour finalement l’emporter 38-34 à domicile dans ce match entre deux programmes indépendants.

#25 Notre Dame (7-2) a attendu les 5 dernières minutes de la rencontre pour prendre une avance définitive suite au 1er TD de la carrière du freshman RB Tarean Folston (18 courses, 140 yards, 1 TD).

Sur la possession suivante, un autre talentueux freshman, LB Jaylon Smith, a réussi le plaquage décisif sur une 4ème tentative des Midshipmen dans le territoire de #25 Notre Dame assurant ainsi la 4ème victoire consécutive des Fighting Irish.

Les deux équipes se sont rendus coup pour coup tout au long de l’après-midi, essentiellement au sol (595 yards combinés), la défense de #25 Notre Dame ne parvenant pas à stopper l’attaque « triple-option » de Navy. Les Fighting Irish s’en étaient pourtant bien sortis face au même type d’attaque la semaine passée contre Air Force.

Si brillant face aux Falcons le week-end dernier, le senior QB Tommy Rees (12/20, 242 yards, 2 TDs, 2 INTs) a semblé moins à l’aise se faisant intercepter à deux reprises.

Avec ce succès, #25 Notre Dame s’assure de terminer avec une fiche positive pour la 4ème saison d’affilée et conserve un – mince – espoir de participer à un bowl BCS.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis 15 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navy Midshipmen

Ken Niumatalolo ne sera plus le head coach de Navy en 2023

Après 15 ans passés à la tête des Midshipmen de la Naval Academy, Ken Niumatalolo a été démis de ses fonctions au lendemain d’une défaite 20-17 face au rival Army.

Publié

le

Une page se tourne à l’académie navale d’Annapolis. Après 15 saisons à la tête des Midshipmen, Ken Niumatalolo a été démis de ses fonctions de head coach.

Le directeur athlétique de la Navy, Chet Gladchuk, en a fait l’annonce officielle, dimanche 11 décembre 2022. Ken Niumatalolo était en poste depuis 2008.

Le coordinateur défensif Brian Newberry a été nommé head coach par intérim.

Les Midshipmen ont terminé avec un bilan positif à 10 reprises lors de ses 12 premières saisons à Annapolis. Mais la situation s’est dégradée au cours des trois dernières saisons. La Navy vient de conclure ses deux dernières campagnes avec un bilan de 4-8 pour un total de 11-23 depuis 2020.

De plus, la Navy avait pris l’habitude de dominer son rival depuis le début des années 2000. Entre 2002 et 2015, les Midshipmen ont remporté 14 victoires consécutives contre les Black Knights. Cependant, la tendance s’est inversée depuis 2016 : l’Army a remporté 5 des 7 derniers America’s Game.

Le bilan général de Ken Niumatalolo en tant que head coach de Navy aura donc été de 109-83 avec trois titres de division AAC West et trois saisons à 10 victoires (2009, 2015, 2019). Il est actuellement le head coach le plus victorieux de l’Histoire du programme de la Navy. Une Légende.

Ken Niumatalolo a passé 25 ans de sa vie avec les Midshipmen. Coach des running backs de 1995 à 1996, il a été promu coordinateur offensif de l’équipe en 1997. Après deux saisons dans ce rôle, il est parti à UNLV pendant trois saisons (de 1999 à 2001) avant de revenir à la Navy en 2002 comme coach de ligne offensive. Il a finalement été promu head coach en 2008.

Lire la suite

Navy Midshipmen

Pris à son propre jeu, Navy sombre à South Florida 52-45

Publié

le

Crédit photo : Joseph Garnett Jr./Getty Images

Avec un record de 412 yards au sol, les Bulls de South Florida ont pris les Midshipmen de #22 Navy à leur propre jeu s’imposant finalement 52-45 à domicile.

Une semaine après une décevante défaite à Temple, ce succès de South Florida (7-2, 4-1 AAC) permet aux Bulls de prendre la tête de la division AAC East. De son côté, #22 Navy (5-2, 4-1 AAC) s’incline pour la première fois en match de conférence. Avec une seconde défaite cette année, les Midshipmen ont probablement perdu toutes chances de représenter le Group of Five dans un bowl du Nouvel An.

Le joueur du match se nomme QB Quinton Flowers (19/29, 219 yards, 2 TD et 176 yards au sol, 2 TD), auteur de 176 yards au sol pour 2 TD dans cette rencontre. Le « dual-threat » quarterback a dirigé de main de maître une attaque des Bulls qui a inscrit des points sur ses 6 premières possessions et qui terminent avec un record de 629 yards offensifs face à une défense de #22 Navy dépassée.

Dans la défaite, QB Will Worth (15/25, 299 yards, 1 TD, 1 INT et 129 yards au sol, 4 TD) a tout de même réussi 4 TD au sol portant son total de la saison à 13.

Lire la suite

Navy Midshipmen

Navy retire le numéro 19 de QB Keenan Reynolds

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Le numéro 19 ne sera plus jamais porté par un joueur des Midshipmen : l’académie militaire a annoncé lors d’un banquet d’équipe que le numéro 19 du quarterback titulaire de la Navy de 2012 à 2015, Keenan Reynolds, a été officiellement retiré.

« C’est un véritable honneur pour moi et je n’aurais jamais imaginé que quelque chose comme ça arriverait » a simplement déclaré celui qui a remporté 31 victoires à la tête de la Navy durant ses 4 années avec l’académie militaire d’Annapolis (Maryland).

QB Keenan Reynolds a quitté les Midshipmen au terme de la saison 2015. En quatre saisons à Navy, il a remporté 31 de ses 44 matchs comme titulaire établissant ainsi un nouveau record pour un quarterback de l’académie militaire.

Originaire d’Antioch dans le Tennessee, QB Keenan Reynolds s’est rapidement imposé comme l’un des plus dynamiques et explosifs quarterbacks « dual-threat » du College Football. Il a conclu sa carrière avec 4001 yards à la passe et 4559 yards sur course. Il est l’un des 6 quarterbacks de l’Histoire de la FBS à avoir réussi plus de 4000 yards à la passe et 4000 yards au sol dans sa carrière.

On se souvient également que QB Keenan Reynolds a établi un nouveau record FBS avec un total de 88 TDs sur course réussis en carrière.

Lire la suite

Bowls

Military Bowl 2015 : Navy 44, Pittsburgh 28

Menés par un QB Keenan Reynolds qui a établi deux nouveaux records FBS durant la rencontre, les Midshipmen de #21 Navy remportent le Military Bowl face aux Panthers de Pittsburgh sur le score de 44-28.

Publié

le

Crédits photo : AP Photo/Patrick Semansky

Menés par un QB Keenan Reynolds qui a établi deux nouveaux records FBS durant la rencontre, les Midshipmen de #21 Navy remportent le Military Bowl face aux Panthers de Pittsburgh sur le score de 44-28.

En inscrivant 3 TDs au sol face aux Panthers, le senior QB Keenan Reynolds (9/17, 126 yards, 1 TD et 24 courses, 144 yards, 3 TD) concluent de la plus belle des façons une carrière exceptionnelle : il établit un nouveau record FBS avec 88 TDs sur course réussis en carrière battant le précédent record que détenait RB Kenneth Dixon (Louisiana Tech) depuis le 20 décembre dernier. Avec 4559 yards sur course, il a également battu le record de yards au sol réussi en carrière par un quarterback que détenait jusque-là l’ancien joueur des Mountaineers de West Virginia, Pat White, et l’ancien Wolverine de Michigan, Denard Robinson.

QB Keenan Reynolds, Navy – Crédits photo : Rob Carr/Getty Images North America.

Ce succès permet à la #21 Navy (11-2) d’atteindre le plateau des 11 victoires pour la 1ère fois de l’Histoire du programme de football de l’académie militaire. La première saison des Midshipmen dans la conférence American aura donc été un vrai succès. Malgré le prochain départ du leader QB Keenan Reynolds, l’avenir semble prometteur du côté d’Annapolis (Maryland) d’autant plus que coach Ken Niumatalolo a prolongé son contrat après avoir été convoité par Brigham Young.

#21 Navy a parfaitement respecté son plan de match : contrôler le tempo et être opportuniste en défense. Avec plus de 42 minutes de possession, les Mids ont complètement privé de ballon les Panthers qui ont commis trois turnovers couteux quand ils l’ont eu.

Pourtant, c’est Pittsburgh (8-5) qui a inscrit les premiers points du match. Et les Panthers n’ont pas tardé puisque le freshman WR Quadree Henderson a marqué le premier TD de sa carrière… sur le coup d’envoi ! Un kickoff return de 100 yards qui donnait alors une avance de 7-0 à Pittsburgh.

Mais la réplique de #21 Navy a été terrible : 31 points consécutifs ! Deux TD au sol de QB Keenan Reynolds, une réception du freshman TE Tyler Carmona,  un spectaculaire plongeon de RB Demond Brown pour un TD au sol de 26 yards et un FG de 35 yards de K Austin Grebe permettront aux Midshipmen de prendre le large en milieu de 3ème quart-temps.

Mais les Panthers n’ont pas abdiqué inscrivant 2 TD en 17 secondes grâce à une course de 4 yards de RB Quadree Ollison (8 courses, 73 yards, 1 TD) et à un TD de S Jordan Whitehead sur un retour de fumble de 22 yards (31-21). Les deux équipes ont ajouté un TD au sol avant le jeu du match : une course de QB Keenan Reynolds sur un 4th-and-3 alors que le score était de 38-28. Le quarterback des Midshipmen parvint à obtenir le 1st down et il inscrira son 88ème TD au sol en carrière pour donner une avance définitive à #21 Navy.

Si le pass-rush de Pittsburgh a permis aux Panthers de trouver un certain momentum en seconde mi-temps, il n’a pas été capable de stopper un QB Keenan Reynolds en état de grâce.

La première campagne de coach Pat Narduzzi à la tête des Panthers ne se termine pas comme il l’espérait. Après un début de saison en fanfare (6-0), Pitt s’est écroulé par la suite, ne remportant que 2 de ses 7 derniers matchs. Cependant, avec le meilleur freshman offensif (RB Quadree Ollison) et défensif (S Jordan Whitehead) de l’année au sein du programme, les Panthers peuvent voir l’avenir avec optimisme.

Lire la suite

Articles les plus lus