Suivez-nous

Actualité

Les prochains uniformes des Charlotte 49ers

Publié

le

Le futur programme de la conférence USA, les 49ers de Charlotte, ont dévoilé les uniformes qu’ils porteront en 2013, le première saison de leur Histoire.

Les 49ers de Charlotte joueront leur premier match, le 31 aout 2013, contre Campbell (FCS).

Pour rappel, Charlotte se joindra à la conférence USA en 2015, puis sera éligible en 2016 après deux saisons au niveau FCS dans la conférence Atlantic 10.

Le programme de football de l’université Charlotte a été créé en 2011.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis plus de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le Podcast Bowl. Expert NFL et MLB. Grand amateur de la NHL. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualité

Lincoln Riley quitte Oklahoma pour USC

Coup de tonnerre sur le college football hier lorsque la presse spécialisée américaine a annoncé que le coach qui a conduit trois fois Oklahoma en playoffs en quatre saisons et qui a développé deux quarterbacks vainqueurs du Heisman Trophy, Lincoln Riley, va s’engager avec USC.

Publié

le

Ce week-end, Lincoln Riley avait assuré qu’il ne prendrait pas le poste de coach à LSU laissé vacant par Ed Orgeron, et il n’a pas menti. Le talentueux chef d’orchestre des Sooners va rejoindre la Californie pour prendre la tête du programme de football des Trojans qui se cherche un coach taille patron depuis de longues années.

Suite au renvoi de Clay Helton après deux rencontres, USC était à la recherche d’un entraîneur pour la saison prochaine. Le directeur des sports de la fac californienne, Mike Bohn, a pris son temps pour éviter les erreurs successives de ses prédécesseurs, Pat Haden et Lynn Swann, et il réussit l’un des plus beaux coups de l’histoire du sport selon les médias.

Lincoln Riley Named USC Trojans Head Football Coach
Photo : usctrojans.com

Lincoln Riley succèdera ainsi à Clay Helton, lui-même précédé par Steve Sarkisian et Lane Kiffin, deux anciens coaches assistants du légendaire Pete Carroll. Alors que USC ne peut plus compter sur l’héritage de l’ancien coach et de ses étalons Carson Palmer, Matt Leinart et Reggie Bush pour faire rêver des recrues trop jeunes pour avoir suivi leurs exploits, l’objectif est de repartir sur une base solide pour l’avenir. Avec un premier coup magistral qui ravit des fans des Trojans, qui ont déserté le LA Coliseum cette saison, et des boosters depuis longtemps dans l’attente d’un changement profond.

Même si Riley a qualifié ce départ de décision la plus difficile de sa vie, c’est l’occasion pour lui de monter un programme dominant avec des ressources monstrueuses, celles d’un programme multiple champion national et au potentiel de rouleau-compresseur au sein d’une Pac-12 qui se cherche un porte-étendard. Une perspective alléchante alors que l’avenir d’Oklahoma est plus flou, à l’heure de rejoindre une SEC déjà remplie de candidats aux playoffs. En outre, Riley connait bien la Californie puisqu’il y excelle dans le recrutement, et c’est aussi sans doute l’une des raisons pour lesquelles Mike Bohn l’a recruté alors que les Trojans peinent à convaincre les prospects locaux les plus convoités.

C’est donc un scénario idéal pour USC, qui récupère l’un des coaches les plus réputés du pays, porté sur le jeu offensif, qui sera notamment accompagné de son coordinateur défensif Alex Grinch à Los Angeles. L’onde de choc provoqué par cette annonce a déjà un impact sur le recrutement des Trojans puisque l’ancienne recrue cinq étoiles QB Caleb Williams (Oklahoma) a laissé entendre qu’il pourrait demander un transfert vers USC, tandis que le prospect cinq étoiles RB Raleek Brown a fait savoir que la nouvelle devrait influer sur son choix futur, alors que le Early National Signing Day se tiendra le 15 décembre. Les Sooners ont également vu les prospects 2023 QB Malachi Nelson (5 étoiles), WR Brandon Inniss (5 étoiles) et RB Treyaun Webb (4 étoiles) revenir sur leur engagement verbal avec Oklahoma.

En attendant d’embaucher un successeur à Riley, Oklahoma devrait pouvoir compter sur son ancien coach de légende Bob Stoops pour assurer l’intérim dans le bowl que disputeront les Sooners à l’issue de la saison. Malgré un bilan de 10 victoires pour 2 défaites, les vainqueurs de Big 12 en 2020 ne participeront pas au match pour le titre de conférence après leur défaite ce week-end contre Oklahoma State, qui affrontera Baylor pour le fauteuil de champion.

Lire la suite

Actualité

College Gameday : le guide de la week 5

Suivez le guide pour découvrir le programme complet de la 5ème semaine de la saison régulière de College Football.

Publié

le

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

Voici le programme complet de la week 5 de la saison 2021 :

Le Match de la Semaine

#12 Ole Miss (4-0) @ #1 Alabama (4-0)

Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa, Alabama
Samedi 2 octobre à 15h30 (21h30 en France)
CBS

Pronostic : Alabama 38, Ole Miss 24.

Samedi 2 octobre

À partir de 18h00

#8 Arkansas (4-0) @ #2 Georgia (4-0)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 2 octobre à 12h00 (18h00 en France)
ESPN

Pronostic : Arkansas 17, Georgia 14.

#14 Michigan (4-0) @ Wisconsin (1-2)

Camp Randall Stadium, Madison, Wisconsin
Samedi 2 octobre à 12h00 (18h00 en France)
FOX

Pronostic : Michigan 27, Wisconsin 20.

#7 Cincinnati (4-0) @ #9 Notre Dame (4-0)

Notre Dame Stadium, South Bend, Indiana
Samedi 2 octobre à 14h30 (20h30 en France)
NBC

Pronostic : Notre Dame 34, Cincinnati 23

Autres matchs

  • Louisiana-Monroe @ #16 Coastal Carolina à 14h30 (20h30 en France)
  • Louisville @ #24 Wake Forest à 12h30 (18h30 en France)
  • Tennessee @ Missouri à 12h00 (18h00 en France)
  • Charlotte @ Illinois à 12h00 (18h00 en France)
  • Pittsburgh @ Georgia Tech à 12h00 (18h00 en France)
  • Duke @ North Carolina à 12h00 (18h00 en France)
  • Minnesota @ Purdue à 12h00 (18h00 en France)
  • Texas @ TCU à 12h00 (18h00 en France)
  • Memphis @ Temple à 12h00 (18h00 en France)
  • Western Michigan @ Buffalo à 12h00 (18h00 en France)
  • Toledo @ UMass à 12h00 (18h00 en France)
  • Appalachian State @ Georgia State à 14h00 (20h00 en France)
  • USC @ Colorado à 14h00 (20h00 en France)
  • Eastern Michigan @ Northern Illinois à 14h00 (20h00 en France)

À partir de 21h30

#3 Oregon (4-0) @ Stanford (2-2)

Stanford Stadium , Palo Alto, Californie
Samedi 2 octobre à 15h30 (21h30 en France)
ABC

Stanford vs Oregon – Crédit photo : USA TODAY Sports


Pronostic : Oregon 31, Stanford 20.

Autres matchs

  • #6 Oklahoma @ Kansas State à 15h30 (21h30 en France)
  • #10 Florida @ Kentucky à 18h00 (00h00 en France)
  • #11 Ohio State @ Rutgers à 15h30 (21h30 en France)
  • Louisiana Tech @ #23 NC State à 18h00 (00h00 en France)
  • Troy @ South Carolina à 15h30 (21h30 en France)
  • Florida International @ Florida Atlantic à 15h30 (21h30 en France)
  • Syracuse @ Florida State à 15h30 (21h30 en France)
  • Texas Tech @ West Virginia à 15h30 (21h30 en France)
  • Central Florida @ Navy à 15h30 (21h30 en France)
  • Tulane @ East Carolina à 15h30 (21h30 en France)
  • Central Michigan @ Miami (Ohio) à 15h30 (21h30 en France)
  • Ohio @ Akron à 15h30 (21h30 en France)
  • Bowling Green @ Akron à 15h30 (21h30 en France)
  • Nevada @ Boise State à 15h30 (21h30 en France)
  • South Florida @ SMU à 16h00 (22h00 en France)
  • Arkansas State @ Georgia Southern à 16h00 (22h00 en France)
  • Army @ Ball State à 17h00 (23h00 en France)
  • Washington State @ California à 17h30 (23h30 en France)
  • UNLV @ UTSA à 18h00 (00h00 en France)
  • Southern Miss @ Rice à 18h30 (00h30 en France)
  • Air Force @ New Mexico à 18h30 (00h30 en France)

À partir de 01h00

#21 Baylor (4-0) @ #19 Oklahoma State (4-0)

Boone Pickens Stadium, Stillwater, Oklahoma
Samedi 2 octobre à 19h00 (01h00 en France)
ESPN2

Oklahoma State vs Baylor – Crédit photo : Field Level Media

Pronostic : Oklahoma State 24, Baylor 20.

Indiana (2-2) @ #4 Penn State (4-0)

Beaver Stadium, University Park, Pennsylvanie
Samedi 2 octobre à 19h30 (01h30 en France)
ESPN2

Autres matchs

  • Mississippi State @ #15 Texas A&M à 19h00 (01h00 en France)
  • #22 Auburn @ LSU à 21h00 (03h00 en France)
  • Boston College #25 Clemson à 19h30 (01h30 en France)
  • Marshall @ Middle Tennessee à 19h00 (01h00 en France)
  • Liberty @ UAB à 19h00 (01h00 en France)
  • Kansas @ Iowa State à 19h00 (01h00 en France)
  • Western Kentucky @ #17 Michigan State à 19h30 (01h30 en France)
  • Uconn @ Vanderbilt à 19h30 (01h30 en France)
  • Northwestern @ Nebraska à 19h30 (01h30 en France)
  • Louisiana @ South Alabama à 20h00 (02h00 en France)
  • Washington @ Oregon State à 21h00 (03h00 en France)

À partir de 04h00

Arizona State (3-1) @ UCLA (3-1)

Rose Bowl, Pasadena, Californie
Samedi 2 octobre à 22h30 (04h30 en France)
FS1

RB Joshua Kelley, UCLA – Crédit photo : Ralph Fresco, AP

Pronostic : UCLA 31, Arizona State 24.

Autres matchs

  • New Mexico State @ San Jose State à 22h30 (04h30 en France)
  • #14 Iowa State @ UNLV à 22h30 (04h30 en France)
  • Fresno State @ Hawaii à 23h00 (05h00 en France)

Bons matchs à tous !

Lire la suite

Actualité

Le guide complet de la week 0

Coup d’envoi de la saison 2021 avec 5 matchs au programme dont l’opposition intra-Big Ten West entre les Fighting Illini d’Illinois et les Cornhuskers de Nebraska.

Publié

le

Football is back !

Après des mois d’attente, le College Football fait son retour dans des conditions plus proches de celles que nous connaissions avec la pandémie de coronavirus qui a semé la chaos à travers le monde et sur la saison 2020. Tailgates et spectateurs dans les stades. La saison 2021 sera celle du retour aux ambiances enflammées !

Cinq matchs au programme de cette week 0 mais aucune équipe classée. Toutefois, l’affrontement entre Nebraska et Illinois sera l’occasion d’une belle opposition de coachs tandis qu’on surveillera une éventuelle explosion offensive du côté du Rose Bowl.

Voici le programme complet de cette 1ère semaine de la saison 2021 :

Le Match de la Semaine

Nebraska (0-0) @ Illinois (0-0)

Memorial Stadium, Champaign, Illinois
Samedi 28 aout 2021 à 13h00 (19h00 en France)
FOX

Nebraska vs Illinois 2020 – Crédit photo : Nebraska Athletics

Coup d’envoi de la saison 2021 avec ce clash entre deux équipes de la division Big Ten West, match qui devait initialement se dérouler en Irlande mais qui aura finalement lieu sur le campus des Fighting Illini d’Illinois en raison de la situation sanitaire mondiale. Les centres d’intérêt ne manquent pas dans ce match qui verra s’opposer deux coachs sous pression pour ce match de la week 0. Scott Frost (Nebraska) est sur le hot seat après trois saisons décevantes à la tête des Cornhuskers de Nebraska (12-20, 9-17). Il voit cette rencontre comme une superbe occasion de débuter la saison sur une bonne note face à une adversaire revanchard après sa défaite 41-23 subie à Lincoln en 2020. De son côté, Bret Bielema fait son retour dans la Big Ten après un passage par la SEC. L’ancien head coach de Wisconsin (bilan de 68-24) aura à coeur de frapper un grand coup pour son premier match sur la sideline d’Illinois.
QB Adrian Martinez (Nebraska) saura-t-il retrouver sa forme de 2018 ? Une bonne prestation pour ce premier match pourrait lui donner un certain momentum même si c’est certainement par le sol que les Huskers tenteront d’imposer leur tempo face à l’une des plus mauvaises défenses contre la course de la Big Ten. Ce premier affrontement de la saison pourrait d’ailleurs tourner à une vraie bataille des tranchées car l’identité offensive des Fighting Illini sera également orientée vers le sol avec l’arrivée de Bielema. Turnovers et big plays partageront les deux équipes. Avantage Nebraska.
Pronostic : Nebraska 24, Illinois 20.

À partir de 20h00

Connecticut (0-0) @ Fresno State (0-0)

Bulldog Stadium, Fresno, Californie
Samedi 28 aout 2021 à 14h00 (20h00 en France)
CBS Sports Network

Voilà maintenant deux ans que les Huskies de Connecticut n’ont plus foulé une pelouse en match officiel. Et leur situation a bien changé depuis : ils ont quitté l’AAC pour devenir indépendant. Le Montréalais QB Zack Zergiotis devrait être à la baguette de l’attaque de UConn après avoir réussi 1782 yards et 9 TDs en 2019. Pour Fresno State, l’objectif est clair : rebondir après une saison dernière décevante (3-3). 2020 n’a pas été facile pour coach Kalen DeBoer qui prenait la succession d’un Jeff Tedford parti subitement à la retraite au terme de la saison 2019. Fresno State espère jouer les premiers rôles dans la Mountain West. Victoire indispensable pour QB Jake Haener et les Bulldogs à une semaine d’un match de gala face à Oregon.
Pronostic : Fresno State 31, Connecticut 13.

QB Dorian Thompson-Robinson, UCLA – Crédit photo : Jayne Kamin-Oncea-USA TODAY Sports

À partir de 21h30

Hawaii (0-0) @ UCLA (0-0)

Rose Bowl, Pasadena, Californie
Samedi 28 aout 2021 à 15h30 (21h30 en France)
ESPN

Année cruciale pour Chip Kelly chez les Bruins de UCLA. Si le virage identitaire a été entamé, il doit maintenant se concrétiser par des résultats positifs et ça commence par battre les Rainbow Warriors d’Hawaii en match d’ouverture de cette saison 2021. Hawaii n’a jamais battu UCLA (bilan de 0-3). On peut s’attendre à une belle opposition et du spectacle entre deux quarterbacks double-menace : QB Dorian Thompson-Robinson (UCLA) face à QB Chad Cordeiro (Hawaii). On surveillera également le duel entre WR Kyle Phillips (UCLA) et CB Cortez Davis (Hawaii), deux des meilleurs playmakers de chacune des deux équipes.
Pronostic : UCLA 42, Hawaii 24.

À partir de 03h30

UTEP (0-0) @ New Mexico State (0-0)

Aggie Memorial Stadium, Las Cruces, Nouveau-Mexique
Samedi 28 aout 2021 à 15h30 (21h30 en France)

Dana Dimel et les Miners de UTEP ont fait d’indéniables progrès en 2020 mais ce fût essentiellement face à des équipes FCS. Il faudra confirmer ces bonnes dispositions en 2021 et si possible dès la week 0 lors de ce match face à une équipe de New Mexico State qui a opt out en 2020 et qui s’est fait ridiculiser par une équipe de Tarleton State (FCS) au cours du printemps. Le jeu au sol devrait être prépondérant du côté des Aggies suite au retour de RB O’Maury Samuels (ex-Michigan) et de RB Juwan Price, leur leader offensif ce printemps. Pas certain que cela compense une défense de New Mexico State en totale reconstruction.
Pronostic : UTEP 34, New Mexico State 24.

QB Nick Starkel, San Jose State – Crédit photo : Jose Figueroa

À partir de 04h00

Southern Utah (0-0) @ San Jose State (0-0)

CEFCU Stadium, San Jose, Californie
Samedi 28 aout à 22h00 (04h00 en France)
CBS Sports Network

Révélations de la saison dernière dans la Mountain West, les Spartans de San Jose State ont remporté leur premier titre de champion de conférence depuis 1991 en s’imposant face à Boise State. Avec un effectif de retour au quasi-complet autour de QB Nick Starkel, les Spartans sont de nouveau ambition dans une division West de la Mountain West relevée. Une victoire est indispensable pour coach Brent Brennan et sa troupe.
Pronostic : San Jose State 31, Southern Utah 17.

Bonne saison 2021 à tous !

Lire la suite

Actualité

Preview 2021 : Ole Miss Rebels

L’arrivée de Lane Kiffin et l’éclosion de QB Matt Corral ont remis Ole Miss sur la carte. Est-ce que ce sera suffisant pour faire des Rebels de vrais prétendants dans la SEC West ?

Publié

le

50 previews en 50 jours, c’est une série estivale de 50 présentations exclusives préparées par toute l’équipe TBP afin de vous permettre de tout savoir concernant la prochaine saison de College Football. On retrouve aujourd’hui les Rebels d’Ole Miss.

Ole Miss Rebels

SEC

Division West
 

En 2020 : 5-5 , 4-4 en SEC. Victoire 26-20 contre Indiana lors de l’Outback Bowl.
Head coach : Lane Kiffin, 2ème année (5-5). Bilan en carrière : 66-39.
Coordinateur offensif : Jeff Lebby.
Coordinateur défensif : DJ Durkin & Chris Partridge.
Titulaires de retour : 13, 8 en attaque, 4 en défense, punter.
Joueurs clés partis : WR Elijah Moore, TE Kenny Yeboah, OL Royce Newman, DE Ryder Anderson, K Luke Logan.
Joueurs à suivre : QB Matt Corral, RB Jerrion Ealy, WR Braylon Sanders, LB Sam Williams, FS AJ Finey.

L’arrivée de Lane Kiffin l’été dernier a fait d’Ole Miss un des principaux divertissements de la SEC. Son attaque de feu et sa défense inexistante nous ont offert quelques matches mémorables, notamment un rivalry game explosif contre Alabama où les deux équipes ont cumulé 111 points.

Après une 1ère saison très encourageante, le head coach des Rebels aborde donc 2021 avec la volonté de régler la mire : épurer le jeu de QB Matt Corral, améliorer le blocking game de la ligne offensive et absolument resserrer le coverage en défense. Les attentes autour de l’équipe et de son QB junior montent donc d’un cran, d’autant qu’Ole Miss a la chance de ne pas affronter Florida ni Georgia cette année…

Un QB candidat pour le Heisman

La saison 2020 de QB Matt Corral a en effet été à l’image de son équipe : du talent, une capacité à faire parler la foudre à n’importe quel moment, mais encore beaucoup de travail. Après avoir validé sa place de starter aux dépens de John Rhys Plumlee, le Californien enregistre 29 passes de TD mais également 70.9% de completion (2e Power Five – 200 attempts minimum) et rating de 177.6 (4e Power Five), soit une ligne statistique qui ne le place pas si loin que ça des prétendants au Heisman Trophy.

QB Matt Corral, Ole Miss – Crédit photo : Mississippi Athletics

Malheureusement, Corral a aussi marqué par son inconstance et ses deux improbables « turnovers parties » : 5 interceptions contre LSU et 6 contre Arkansas, soit 11 INTs en deux matches pour un total de 14 sur l’ensemble de la saison. La fourchette haute est donc très (très) haute, reste à savoir s’il parviendra à gagner en efficacité.

De nouvelles cibles et une ligne offensive qui joue gros

Ce gain d’efficacité passera nécessairement par une meilleure ligne offensive. L’an passé, Corral était le 2e QB le plus pressé de la SEC derrière QB Kyle Trask, résultant une fois sur cinq en un sack (stats PFF). En termes de protection de passe, la ligne offensive des Rebels se classe 10e sur 14 à l’échelle de la conférence : seuls Vanderbilt, South Carolina, Mississippi State et Tennessee ont fait pire en 2020. Pour cette nouvelle saison, l’équipe perd son « mullet guy » en chef OL Royce Newman (drafté par les Packers) mais accueille C Orlando Umana en provenance d’Utah. La ligne comptera également LT Nick Broeker et RG Ben Brown, tous deux nommés dans les preseason All-SEC Teams.

La ligne offensive devra également hausser son niveau dans le jeu au sol (8e de SEC) afin de mettre au mieux sur orbite un trio de running backs composé de RB Jerrion Ealy, RB Snoop Conner et RB Henry Parrish Jr qui s’annonce intéressant au vue de la saison passée (1400 yards au sol et 13 touchdowns).

Dans les airs, Ole Miss perd ses deux cibles les plus productives puisque WR Elijah Moore et TE Kenny Yeboah sont partis en NFL… et se retrouvent tous les deux chez les New York Jets. En 2020, les deux joueurs combinaient pour 113 réceptions, 1 700 yards et 14 touchdowns. On s’attend donc à voir d’autres joueurs prendre le relai comme WR Dontario Drummond et WR Jonathan Mingo chez les receveurs, voire même le freshman 4-étoiles WR Marc Britt II, ainsi que TE Casey Kelly et TE Hudson Wolfe chez les Tight Ends.

RB Jerrion Ealy, Ole Miss – Crédit photo : Thomas Graning, AP

Travaux express pour retaper la défense

Avec 38 points encaissés par match en moyenne, la défense des Rebels se situe dans les bas-fonds de la FBS. Cette incapacité à générer des stops a empêché l’équipe de croire à l’upset contre Florida et Auburn et aurait même pu s’avérer coûteuse lors des victoires contre Kentucky et South Carolina.

Lane Kiffin et son équipe de recruteurs se sont donc activés comme jamais pour hausser le niveau de cette escouade. Ainsi, sur les deux premiers niveaux de la depth chart, on ne compte pas moins de six nouveaux joueurs arrivés par transfert ce printemps. Ole Miss est par exemple allé puisé dans les réservoirs de JuCo pour renforcer sa ligne défensive pour ajouter DE Tariqious Tisdale et NT Isaiah Iton en complément de EDGE Sam Williams, auteur de 4 sacks l’automne passé.

Sur le second rideau, on retrouvera le trio de plaqueurs productifs LB Jacquez Jones, LB Lakia Henry et LB MoMo Sanogo qui sera complété par deux prospects 4-étoiles : le sophomore LB Jakivuan Brown et le freshman LB Demon Clowney.

Enfin, l’énorme chantier sera la secondary. PFF classait Ole Miss 12e de SEC en termes de coverage l’an dernier. L’équipe conserve le sophomore DB AJ Finley, qui avait compilé 7 passes défendues, 40 plaquages en solo et 3 interceptions l’an dernier ainsi que DB Keidron Smith (38 plaquages en solo et 6 passes défendues). Viennent s’ajouter DB Otis Reese et DB Miles Battle, deux anciens prospects 4-étoiles qui entrent dans leur 3e et 4e années mais qui sortent d’une saison encore trop peu productive. On pourrait même voir en action les true freshmen de haut rang Tysheem Johnson et Markevious Brown.

Côté special team, le punter redshirt senior K Mac Brown est de retour et a été sélectionné dans l’All-SEC Team de présaison. Il devrait partager les kicks avec le freshman P Caden Costa. Côté returners peu de surprise, les principaux WR et RB prendront leurs responsabilités. Cela inclut entre autres Dontario Drummond et Jerrion Ealy.

Coach staff et calendrier

Il y a encore eu pas mal de changements dans le staff cette offseason. Si Lane Kiffin conserve ses adjoints, on dénote quatre nouveaux coaches de position, aux postes de DL, OL, TE et special teams, soit des postes clefs compte tenu des résultats de l’an dernier.

Le calendrier 2021 d’Ole Miss est assez clément. Comme évoqué plus haut, les Rebels évitent Florida et Georgia mais également Kentucky et Missouri en matches inter-division. Il n’y a pas non plus de difficulté apparente dans le calendrier hors conférence : Louisville, Austin Peay, Tulane et Liberty. L’équipe a même la chance de jouer LSU et Texas A&M à domicile.

Conclusion

Ole Miss sera donc une équipe qu’il faudra scruter de près en début de saison. Du fait d’un QB à fort potentiel, d’un calendrier avantageux et de nombreuses actions correctives mises en place par le staff pour remédier aux problèmes de l’an dernier, on est tenté d’être optimistes et de croire que les planètes sont alignées. Dans le meilleur des cas, on est en droit d’espérer un bilan de 9-3, les Rebels risquant de laisser des plumes contre Bama, Texas A&M et éventuellement contre un troisième adversaire. Mais il ne faut pas non plus tomber dans l’« overhype ». Mississippi State comme Oklahoma ont montré l’an dernier qu’on ne construit pas une défense en un an à coût de prospects issus de community college. Peut-être ne faut-il pas non plus sous-estimer les pertes d’Elijah Moore et Kenny Yeboah en attaque, tant leur rôle était central. Ole Miss est donc tout autant capable de se faire surprendre en match d’ouverture au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta contre Louisville et d’essuyer une défaite cuisante lors de l’Egg Bowl qui arrive en toute fin de saison. Fourchette basse : 7-5.

Évaluation
  • Attaque
  • Défense
  • Éauipes spéciales
  • Coaching
  • Potentiel
3.4

Résumé

Points forts :
– Le meilleur quarterback de la SEC ?
– Un groupe de running backs fourni.
– Des recrues pleine de promesses en défense.

Points faibles :
– Manque de profondeur au poste de receveur.
– Un pass rush inexistant.
– La plus mauvaise défense contre la passe de la SEC.

Évaluation
  • Attaque
  • Défense
  • Éauipes spéciales
  • Coaching
  • Potentiel
3.4

Résumé

Points forts :
– Le meilleur quarterback de la SEC ?
– Un groupe de running backs fourni.
– Des recrues pleine de promesses en défense.

Points faibles :
– Manque de profondeur au poste de receveur.
– Un pass rush inexistant.
– La plus mauvaise défense contre la passe de la SEC.

Lire la suite
Publicité

TBP SUR TWITTER

Articles les plus lus