Suivez-nous

Saison Régulière

Vainqueur 27-24 de #2 Clemson, Syracuse assomme les champions nationaux !

Les Tigers de #2 Clemson, champions nationaux en titre, sombrent dans l’État de New York et subissent leur première défaite de la saison.

Crédit photo : Brett Carlsen/Getty Images

Publié

le

Est-ce le retour inattendu du « Clemsoning » ?

Monumentale surprise au Carrier Dome : sans inspiration et orphelins de leur quarterback Kelly Bryant, les champions nationaux s’inclinent 27-24 à Syracuse face à une étonnante équipe des Orangemen !

Mené par un sensationnel QB Eric Dungey (20/32, 278 yards, 3 TD), le Orange de Syracuse (4-3, 2-1 ACC) a fait la course en tête tout au long de la soirée parvenant à bousculer une défense de #2 Clemson (6-1, 4-1 ACC) en grande difficulté face à la vitesse de l’attaque accélérée des locaux.

En plus de cette inattendue contre-performance défensive, les Tigers ont souffert de la perte de leur quarterback, Kelly Bryant (12/17, 116 yards). Ralenti par une blessure de la cheville gauche, ce dernier a subi une commotion cérébrale en fin de 1ère mi-temps suite à un plaquage régulier de DT Chris Slayton l’obligeant à observer la fin du match de la sideline.

Coach Dabo Swinney a alors fait confiance en un QB Zerrick Cooper (10/14, 88 yards) qui n’était clairement pas prêt pour cette rencontre. Son manque de lecture de jeu et plusieurs prises de décisions douteuses ont handicapé une attaque de #2 Clemson qui a dû se contenter de 3 petits points après la blessure de QB Kelly Bryant.

Privés de K Greg Huegel jusqu’à la fin de la saison, les Tigers ont également souffert d’un kicking game défaillant. K Alex Spence a manqué deux FG de 35 et 38 yards qui ont couté cher au final. Depuis qu’il a pris le relais du kicker titulaire, ce dernier en est à 2 sur 6 sur ses tentatives de coup de pied. Pas vraiment ce qu’on attend d’un kicker des champions nationaux.

Embed from Getty Images

Avec ce revers, les Tigers voient ainsi prendre fin leur série de 11 victoires consécutives. #2 Clemson avait également remporté ses 12 derniers matchs en déplacement et leurs 12 derniers matchs de conférence ACC à l’extérieur. Leur dernière défaite remontait à 2014 à Georgia Tech.

Ce n’est pas la première fois que Syracuse parvient à faire tomber le champion national en titre. En 1987 (face à Penn State) et en 1998 (face à Michigan), les Orangemen avaient déjà réussi cet exploit.

Pendant 60 minutes, QB Eric Dungey a donné le tournis à la défense des Tigers se connectant sur 23 yards avec RB Dontae Strickland (19 courses, 78 yards et 2 réceptions, 20 yards, 1 TD) pour le premier TD du match suivi d’une longue passe de 66 yards pour WR Ervin Phillips (4 réceptions, 94 yards, 1 TD) qui donna alors les devants 14-7 au Orange. Une 3ème passe de TD de 30 yards en direction de l’explosif WR Steve Ishmael (6 réceptions, 73 yards, 1 TD) porta le score à 24-17 en milieu de 3ème quart-temps.

La capacité de l’attaque de Syracuse à réussir des big plays aura probablement été l’une des plus grosses surprises de ce match. Avec 6 jeux de plus de 20 yards, cette attaque a dominé celle de #2 Clemson réussissant un total de 440 yards contre 317 seulement pour les champions nationaux.

Sans aucun rythme tout au long de la soirée, l’attaque des Tigers a dû se contenter d’un 2 sur 11 sur 3ème tentative forçant même les champions nationaux à tenter un fake punt fatal et manqué en fin de 4ème quart-temps.

Grâce à une course de 37 yards de RB Tavien Feaster (7 courses, 57 yards, 1 TD) et un retour de fumble de 63 yards de S Tanner Muse, #2 Clemson est resté au contact d’une équipe de Syracuse dominante. Lorsque RB Travis Etienne (5 courses, 68 yards, 1 TD) inscrit un TD au sol de 52 yards, c’est encore un big play qui sauva temporairement les champions nationaux d’un naufrage annoncé.

Finalement, un FG de 30 yards de K Cole Murphy au terme d’un interminable drive de 16 jeux en plus de 6 minutes donna les commandes définitivement aux Orangemen à 9:41 de la fin.

Le résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Nicolas

    14 octobre 2017 at 08h28

    Yeahhhhhh 🍾🎉🍾🎉🍾🎉

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

La défense de LSU étouffe Mississippi State, 19-3

Les Tigers de #5 LSU poursuivent sur leur lancée en s’imposant à domicile face à une équipe des Bulldogs de #22 Mississippi State limitée à 59 yards dans les airs.

Publié

le

Une semaine après sa victoire étincelante face à Georgia, les Tigers de #5 LSU (7-1, 4-1 SEC) ont surtout brillé défensivement pour venir à bout d’une solide équipe de #22 Mississippi State (4-3, 1-3 SEC).

59 yards. C’est le nombre de yards réussis dans le jeu aérien par QB Nick Fitzgerald (8/24, 59 yards, 4 INT et 131 yards) et les Bulldogs. 4. C’est le nombre d’interceptions du quarterback senior de #22 Mississippi State. Harcelé par le front seven des Tigers tout au long de la rencontre, QB Nick Fitzgerald a été dans l’impossibilité de donner du rythme à une attaque des Bulldogs parfaitement contrôlée par la puissante défense des Tigers.

Outre la victoire de #5 LSU, l’un des événements de ce match aura été l’expulsion pour targeting de… LB Devin White ! Le leader défensif des Tigers semblait pourtant avoir tout fait pour éviter le contact avec le casque mais le résultat est sans équivoque et LB Devin White sera donc absent lors de la 1ère mi-temps du choc entre #1 Alabama et #5 LSU, dans deux semaines. Très regrettable.

Le seul TD de ce match aura été réussi par le puissant RB Nick Brossette (57 yards, 1 TD)… après une interception de DE Michael Divinity Jr. Évidemment. Tous les autres points des Tigers ont été réussis sur coup de pied par K Cole Tracy ().

On s’attendait à un duel de Titans entre la ligne offensive des Tigers et le duo de defensive linemen, DE Montez Sweat (7 plaquages, 1 pour perte, 1 sack) et DT Jeffery Simmons (10 plaquages, 1 pour perte). On n’a pas été dessus. C’est finalement #5 LSU qui s’en est sorti avec la victoire.

On retiendra également la nouvelle superbe performance de S Grant Delpit (10 plaquages, 2 interceptions, 1 sack) et le match sans relief de QB Joe Burrow (16/28, 129 yards, 1 INT).

Lire la suite

Saison Régulière

Clemson anéantit North Carolina State, 41-7

Dominants dans le jeu aérien et très efficaces défensivement, les Tigers de #3 Clemson n’ont laissé aucune chance au Wolfpack de #16 North Carolina State dans un match de division Big Ten Atlantic entre équipes invaincues.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@ClemsonFB

Les Tigers de #3 Clemson (7-0, 4-0 ACC) voulaient laisser planer aucun doute quant à leur domination sur la division ACC Atlantic. Et les joueurs de coach Dabo Swinney n’ont pas failli donnant une véritable leçon à une équipe de #16 North Carolina State (5-1, 2-1 ACC) un peu tendre.

QB Ryan Finley (21/34, 156 yards, 2 INT) était le meilleur quarterback de la conférence ACC sur le plan statistique avec une moyenne par match de 324 yards à la passe. Il a appris à connaitre l’énorme défense des Tigers qui l’a limité à 156 yards à la passe en plus de provoquer 3 turnovers du quarterback du Wolfpack. L’attaque de #16 North Carolina State était également la meilleure de la conférence ACC sur les 3ème tentative. Elle a terminé ce match avec un pitoyable 2/12.

Mais c’est aussi l’attaque de #3 Clemson qui a tourné à plein régime. Le true freshman QB Trevor Lawrence (26/39, 308 yards, 1 TD) a semblé plus à l’aise que jamais et le sophomore RB Travis Etienne (15 courses, 39 yards, 3 TD) est devenu le premier joueur de l’Histoire du programme de Clemson à réussir 3 TD au sol lors de 3 matchs consécutifs. Il a déjà réussi 14 TD cette saison.

Le Wolfpack était tout près d’être blanchi pour la première fois en quatre ans. Il aura fallu un TD au sol de 9 yards de RB Reggie Gallaspy (9 courses, 59 yards, 1 TD) pour permettre à #16 North Carolina State d’éviter un humiliant 41-0 que le programme dirigé par coach Dave Doeren avait d’ailleurs encaissé en 2014.

#3 Clemson sera en déplacement à Florida State dans une semaine tandis que #16 North Carolina State tentera de retrouver le chemin de la victoire à Syracuse.

C’est la 7ème victoire d’affilée de #3 Clemson contre #16 North Carolina State.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Michigan marche sur Michigan State, 21-7

Au terme d’un match rugueux et ennuyeux, les Wolverines de #6 Michigan empochent un succès précieux sur le terrain d’une décevante équipe des Spartans de #24 Michigan State.

Publié

le

Crédit photo : Gregory Shamus/Getty Images

Coach Jim Harbaugh et les Wolverines de #6 Michigan (7-1, 5-0 Big Ten) avaient un besoin impératif de remporter un succès face à son rival de l’Est de l’État du Michigan. Les Spartans de #24 Michigan State (4-3, 2-2 Big Ten) avaient remporté 8 des 10 derniers affrontements entre les deux équipes et étaient en possession du Paul Bunyan Trophy depuis sa victoire à Ann Arbor l’an dernier.

Au terme d’un match interrompu pendant 75 minutes en raison de conditions météorologiques, #6 Michigan remporte un 2ème succès convaincant après celui de la semaine dernière face à Wisconsin. Et encore une fois, c’est par la défense que les Wolverines ont construit leur succès : les Spartans ont été limités à 94 petits yards et QB Brian Lewerke (5/25, 66 yards) a connu son plus mauvais match en carrière. Il a d’ailleurs été remplacé par QB Rocky Lombardi en 2ème mi-temps.

L’avant-match a également assuré le spectacle : les joueurs des Spartans s’en sont pris aux Wolverines en remontant groupés le terrain alors que les Wolverines s’échauffaient. Le leader défensif de #6 Michigan, LB Devin Bush s’est alors essuyé les pieds sur le logo central des Spartans donnant ainsi le ton au match.

Après un punt de chaque côté, les Wolverines ont ouvert les hostilités en conclusion d’un drive interminable de près de 8 minutes. QB Shea Patterson (14/25, 212 yards, 2 TD) a alors réussi la première de ses deux passes de TD en se connectant avec WR Nico Collins. Il s’agissait alors de la première passe de TD de #6 Michigan contre son rival depuis le 15 octobre… 2011 !

Face à deux défenses puissantes et disciplinés, les deux attaques ont souffert dans les 30 premières minutes et c’est sur le score de 7-0 en faveur des Wolverines que les deux équipes sont rentrés aux vestiaires.

Le momentum sembla changer de camp en début de 3ème quart-temps lorsque RB Chris Evans commit un fumble provoqué par DT Raequan Williams. Deux jeux plus tard, coach Mark Dantonio appela un trick play WR Darrell Stewart Jr trouvant QB Brian Lewerke pour le TD de l’égalisation qui ne fût pas sans rappeler celui de Nick Foles pour les Eagles de Philadelphie lors du dernier Super Bowl.

Toutefois, la supériorité de #6 Michigan était incontestable et c’est finalement sans surprise que les Wolverines reprirent les devants, 14-7, sur la 2ème passe de TD de QB Shea Patterson qui trouva WR Donovan Peoples-Jones esseulé. Ce dernier remonta les 79 yards qui le séparait de l’en-but des Spartans pour inscrire son 2ème TD de la saison.

#6 Michigan jouait alors plus de confiance. RB Karan Higdon (33 courses, 144 yards, 1 TD) doublera l’avance des visiteurs avec un TD de 14 yards qui assomma alors le Spartan Stadium.

Avec ce succès, #6 Michigan met un terme à une série de 17 défaites consécutives à l’extérieur contre une équipe classée. Le bilan de Jim Harbaugh contre ses rivaux de la division Big Ten East (Ohio State, Michigan State) passent à 2-5. En s’imposant contre #18 Penn State dans deux semaines, les Wolverines pourraient s’offrir une finale de division contre les Buckeyes lors de The Game, le 24 novembre prochain.

A noter que les Spartans de #24 Michigan State ont appris une bien mauvaise nouvelle avec la perte de leur meilleur receveur, WR Felton Davis III (rupture du talon d’Achille), pour le reste de la saison.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

Le résumé de la 7ème semaine : carnage dans le Top 25 !

Huit équipes du Top 25 ont été battues dont quatre dans le Top 10 : tel est le bilan d’une 7ème semaine sanglante qui va chambouler la hiérarchie dans plusieurs conférences.

Publié

le

Une semaine comme il en existe une chaque année ! Un vraie carnage.

Quatre équipes du Top 10 (#2 Georgia, #6 West Virginia, #7 Washington et #8 Penn State) ont chuté lors de cette week 7 et au final, ce sont huit programmes du Top 25 qui ont perdu !

Dans le Game of the Week, les Tigers de #13 LSU ont donné une leçon aux champions de conférence SEC en titre. Les Bulldogs de #2 Georgia semblent en recherche d’une certaine identité.

Embed from Getty Images

A Ames, les Mountaineers de #6 West Virginia se sont faits détruire par les Cyclones d’Iowa State tandis que #8 Penn State s’est écroulé dans le 4ème quart-temps pour la seconde semaine consécutive, cette fois-ci face à Michigan State. Comme les Nittany Lions, les Huskies de #7 Washington ont perdu tout espoir de participer aux playoffs en s’inclinant en prolongation chez les Ducks de #17 Oregon. À moins d’un miracle, la conférence Pac-12 devrait d’ailleurs être écartée des playoffs pour une 2ème année d’affilée.

Trois autres équipes du Top 10 ont frôlé la correctionnelle. Les Fighting Irish de #5 Notre Dame ont du batailler jusque dans le 4ème quart-temps pour venir à bout de Pittsburgh tandis que #9 Texas s’est imposé à domicile face à Baylor, dans la douleur. Tout comme #10 Central Florida qui aura eu besoin d’un nouvel exploit de QB McKenzie Milton pour remporter une 19ème victoire consécutive à Memphis.

Finalement, seuls le Crimson Tide de #1 Alabama (face à Missouri) et les Buckeyes de #3 Ohio State (face à Minnesota), s’en sont bien sortis parmi les équipes du Top 10. Et encore : les champions nationaux sont en attente des résultats des examens médicaux de QB Tua Tagovailoa qui a peut-être aggravé sa blessure du genou lors de cette week 7.

#15 Wisconsin (à #12 Michigan), #16 Miami (à Virginia), #19 Colorado (à USC) et #21 Auburn (contre Tennessee) se sont également inclinés. Une vraie hécatombe.

Scott Frost pensait bien mettre la main sur sa première victoire en 2018 lorsque les Cornhuskers menaient 28-14 en début de 4ème quart-temps. Et bien non ! Northwestern a réussi un improbable comeback pour finalement l’emporter 34-31 en OT. Jamais dans tout son Histoire, Nebraska n’avait débuté une saison avec un bilan de 0-6 !

De son côté, Chip Kelly remporte sa 1ère victoire à la tête de Bruins de UCLA qui l’emportent largement à California, 37-7.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 dans la week 7 :

Le Match de la semaine

#13 LSU 36, #2 Georgia 16

Inefficaces offensivement et incapables de stopper le jeu au sol des Tigers de #13 LSU, les Bulldogs de #2 Georgia subissent leur première défaite de la saison sur le terrain du Tiger Stadium. Les Bulldogs de #2 Georgia (6-1, 4-1 SEC) passaient leur premier test de la saison 2018. Critiqués pour la relative faiblesse de leur calendrier depuis septembre dernier, ils avaient l’occasion de frapper un grand coup sur le terrain des Tigers de #13 LSU (6-1, 3-1 SEC). C’est tout le contraire qui s’est produit. Agressif en défense (3 sacks), les joueurs du campus de Bâton-Rouge ont mis sous pression le sophomore QB Jake Fromm (16/34, 209 yards, 1 TD, 2 INT) pendant 60 minutes. Résultats : 4 turnovers et une domination sans faille du début à la fin de ce match au sommet de la conférence SEC. Lire la suite

Résultats des équipes du Top 25

Embed from Getty Images

#1 Alabama 39, Missouri 10

La recette ne change pas pour le Crimson Tide de #1 Alabama (7-0, 4-0 SEC) : big play en début de match pour assommer l’adversaire, passes chirurgicales de QB Tua Tagovailoa (12/22, 265 yards, 3 TD) et défense agressive ! Les champions nationaux enchainent une 7ème victoire en 2018 en venant à bout des Tigers de Missouri (3-3, 0-3 SEC) à domicile. Toutefois, ce succès pourrait couter cher au Crimson Tide. Blessé au genou depuis le dernier match à Arkansas, le sophomore QB Tua Tagovailoa a été contraint de quitter ses coéquipiers pour ce qui a semblé être une rechute de cette blessure. Les receveurs WR DeVanta Smith (4 réceptions, 100 yards, 1 TD) et WR Henry Ruggs ont également quitté le terrain sur blessure. #1 Alabama a pris les commandes du match dès le 2ème jeu lorsque WR Jerry Jeudy inscrit le premier TD du match au terme d’un catch-and-run de 81 yards.

#3 Ohio State 30, Minnesota 14

Les Buckeyes de #3 Ohio State (7-0, 4-0 Big Ten) restent invaincus mais sont toujours à la recherche de leur jeu au sol. Comme face à Indiana, RB JK Dobbins (35 yards) et RB Mike Weber (51 yards) ont souffert face à une défense des Golden Gophers de Minnesota (3-3, 0-3 Big Ten) qui n’a pas su ralentir QB Dwayne Haskins (33/44, 412 yards, 3 TD) et WR KJ Hill (9 réceptions, 187 yards, 2 TD). Les 3 turnovers et les 2 FGs manqués par les Golden Gophers ont aidé une équipe de #3 Ohio State qui se déplacera à Purdue dans une semaine.

#5 Notre Dame 19, Pittsburgh 14

Après avoir battu #3 Clemson en 2016 et #2 Miami en 2017, les Panthers de Pittsburgh (3-4) ont été tout près de battre une équipe du Top 5 pour la 3ème année d’affilée. Agressif et très physique défensivement (3 sacks, 2 INT et 1 fumble provoqué), Pittsburgh a mis en grande difficulté RB Dexter Williams (31 yards au sol) et QB Ian Book (26/32, 264 yards, 2 TD, 2 INT) tout au long du match avant que ce dernier ne réussisse le TD de la victoire en se connectant avec WR Myles Boikin (4 réceptions, 84 yards, 1 TD) à 5:43 de la fin. Les Fighting Irish ont un bilan de 7-0 pour la première fois depuis 2012.

Embed from Getty Images

Iowa State 30, #6 West Virginia 14

Quelle performance des Cyclones d’Iowa State (3-3, 2-2 Big 12) qui ont limité l’attaque explosive des Mountaineers de #6 West Virginia à 152 petits yards et 0 point en 2ème mi-temps tout en accumulant 498 yards offensifs ! Habitué à faire exploser tous les compteurs en attaque, QB Will Grier (11/15, 100 yards, 1 TD, 1 INT) n’a réussi que 100 yards à la passe. Une misère pour le candidat au trophée Heisman. Titularisé pour la 2ème semaine d’affilée au sein de l’attaque des Cyclones, le freshman QB Brock Pardy (18/25, 254 yards, 3 TD, 1 INT) a encore frappé fort avec 3 passes de TD. A noter que RB David Montgomery faisait son retour pour les Cyclones. Il en a profité pour réussir son meilleur match en carrière (189 yards, 1 TD). Avec cette défaite de #6 West Virginia, il n’y a donc plus aucune équipe invaincue dans la conférence Big 12.

#7 Oregon 30, #17 Washington 27 OT

Après deux déroutes consécutives face aux Huskies de #7 Washington, les Ducks de #17 Oregon retrouvent le gout de la victoire en s’imposant dans leur Autzen Stadium après prolongation. Lire la suite

#8 Penn State 17, Michigan State 21

Au terme d’un dernier drive parfaitement mené par QB Brian Lewerke et conclu par un TD de WR Felton Davis III, les Spartans de Michigan State infligent une 2ème défaite d’affilée aux Nittany Lions de #8 Penn State. Lire la suite

#9 Texas 23, Baylor 17

Nouvelle victoire pour les Longhorns de #9 Texas (6-1, 4-0 Big 12) ! Victoire qui pourrait être couteuse car les Texans ont peut-être perdu leur leader QB Sam Ehlinger (blessé à l’épaule) pour une longue période. Entré en jeu en fin de 1er quart-temps, QB Shane Buechele (20/34, 184 yards, 1 TD, 1 INT) a su assurer le succès des Longhorns face aux Bears de Baylor (4-3, 2-2 Big 12) sans être capable de donner du rythme à l’attaque texane. Du coup, c’est la défense de #9 Texas qui a pris le relais en stoppant QB Charlie Brewer (20/39, 240 yards, 1 TD, 1 INT) dans les dernières secondes du match. On retiendra également l’excellent match de RB Keaontay Ingram (110 yards au sol) et de WR Collin Johnson (11 réceptions, 132 yards, 1 TD).

Embed from Getty Images

Memphis 30, #10 Central Florida 31

Les Knights de #10 Central Florida (6-0, 3-0 AAC) ont eu chaud mais grâce à une course de QB McKenzie Milton (17/29, 296 yards, 1 TD et 1 TD au sol) conclu par un TD spectaculaire, les champions nationaux « auto-proclamés » prolongent leur série à 19 matchs d’affilée sans défaite. Propulsés par le meilleur coureur du pays, RB Darrell Henderson (199 yards au sol, 1 TD), les Tigers de Memphis (4-3, 1-3 AAC) pensaient surement avoir fait le plus difficile en prenant les devants, 30-14, mais les Floridiens trouvèrent les ressources nécessaires pour renverser la tendance et réussir un improbable comeback.

#12 Michigan 38, #15 Wisconsin 13

Les Wolverines enchainent une 6ème victoire d’affilée en terrassant des Badgers de #15 Wisconsin incapables de stopper une équipe de #12 Michigan qui a réussi 320 yards au sol. Lire la suite

Vanderbilt 27, #14 Florida 37

Menés de 18 points au milieu du 2ème quart-temps, les Gators de #14 Florida ont su renverser une situation compromise en inscrivant 24 points d’affilée avant de l’emporter 37-27 à Vanderbilt. Lire la suite

Virginia 16, #16 Miami 13

2ème défaite de la saison pour les Hurricanes de #16 Miami (5-2, 2-1 ACC) qui s’inclinent à Charlottesville face à de solides Cavaliers de Virginia (4-2, 2-1 ACC). Un TD au sol de RB Jordan Ellis (86 yards, 1 TD) et trois FG de K Brian Delaney auront suffi aux joueurs de coach Bronco Mendenhall pour créer la surprise au terme d’un match défensif marqué par les erreurs des deux équipes (3 turnovers de chaque côté). A noter que QB N’Kosi Perry a laissé sa place à QB Malik Rosier (12/23, 170 yards, 1 INT et 1 TD au sol) après 4 séries offensives des Hurricanes.

Embed from Getty Images

USC 31, #19 Colorado 20

Après deux INTs dans le 1er quart-temps, QB JT Daniels (17/34, 272 yards, 3 TD, 2 INT) a su rester concentrer et lancer trois passes de TD pour des Trojans de USC (4-2, 3-1 Pac-12) qui ont surtout brillé défensivement face à des Buffaloes de #19 Colorado (5-1, 2-1 Pac-12) qui subissent leur première défaite de la saison. L’attaque explosive des Buffs a été limitée à 265 yards (164 dans les 3 premiers quart-temps) par l’agressive défense des Trojans. On surveillera la blessure d’un orteil de WR Laviska Shenault (9 réceptions, 72 yards).

#21 Auburn 24, Tennessee 30

Les Volunteers de Tennessee (3-3, 1-2 SEC) mettent fin à leur série de 11 défaites d’affilée en match de conférence SEC en s’imposant chez des Tigers de #21 Auburn (4-3, 1-3 SEC) en chute libre. C’est par les airs que Tennessee a construit sa victoire : QB Jarrett Guarantano termine le match avec 328 yards à la passe et 2 TD. Incapable de protéger un QB Jarrett Stidham (28/45, 322 yards, 2 TD, 2 INT) décevant, la ligne offensive des Tigers aura été l’un des grands responsables de cette 3ème défaite de #21 Auburn cette saison. On notera la blessure du running back des Tigers, JaTarvious Whitlow. Les Vols n’avaient plus battu une équipe de la SEC West depuis 2007 !

South Carolina 23, #22 Texas A&M 26

Habitués à s’écrouler ces dernières années à partir de la mi-octobre, les Aggies de #22 Texas A&M (5-2, 3-1 SEC) ont remporté une 3ème victoire consécutive en s’imposant chez les Gamecocks de South Carolina (3-3, 2-3 SEC), qui avaient pourtant réussi à combler un retard de 16-0 grâce à deux passes de TD de QB Jake Bentley (17/35, 223 yards, 3 TD, 1 INT). Les Aggies l’emporteront finalement suite à un TD au sol de RB Trayveon Williams à 1:36 de la fin. On retiendra également les solides prestations de QB Kellen Mond (25/37, 353 yards, 1 TD) et TE Jace Sternberger (7 réceptions, 145 yards, 1 TD).

Embed from Getty Images

Tulsa 24, #23 South Florida 25

Disciplinée et très solide défensivement, la Golden Hurricane de Tulsa (1-5, 0-3 AAC) a bien failli créer la surprise face à des Bulls de #23 South Florida (6-0, 2-0 AAC) qui ont remonté un retard de 14 points dans le 4ème quart-temps grâce notamment au duo QB Blake Barnett (17/39, 237 yards, 1 INT) / WR Tyre McCants (8 réceptions, 91 yards). C’est finalement sur un FG de 22 yards de K Coby Weiss à 2 secondes de la fin que les Bulls se sont imposés.

Autres résultats importants

Conférence ACC

Georgia Tech 14, Duke 28
Boston College 38, Louisville 20
North Carolina 19, Virginia Tech 22

Conférence Big Ten

Maryland 34, Rutgers 7
Indiana 16, Iowa 42
Northwestern 34, Nebraska 31 OT
Illinois 7, Purdue 46

Conférence Big 12

Texas Christian 14, Texas Tech 17
Kansas State 31, Oklahoma State 12

Conférence Pac-12

Utah 42, Arizona 10
California 7, UCLA 37

Conférence SEC

Arkansas 33, Ole Miss 37

Conférence AAC

Navy 17, Temple 24
East Carolina 20, Houston 20

Par ailleurs

San Diego State 21, Army 17
San Jose State 3, Army 52
Northern Illinois 24, Ohio 21
Nevada 27, Boise State 31
Brigham Young 49, Hawaii 23

Tous les résultats

L’image de la semaine

OL Breiden Fehoko rejoint son frère et son père avant le match contre #2 Georgia. S’ensuit un phénoménal haka du joueur de ligne offensive des Tigers de #13 LSU.

Highlights

Les actions de la semaine

L’engueulade de la semaine

LA réception de la semaine

LA course de la semaine

Le WTF de la semaine

La blessure de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 7ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Clayton Thorson (Northwestern), 41/64, 455 yards, 3 TD, 2 INT.
– QB Dwayne Haskins (Ohio State), 33/44, 412 yards, 3 TD, 0 INT.
– QB Nate Stanley (Iowa), 21/33, 320 yards, 6 TD, 1 INT.
– RB Darrell Henderson (Memphis), 31 courses, 199 yards, 1 TD.
– RB Alex Barnes (Kansas State), 34 courses, 181 yards, 4 TD.
– RB Joshua Kelley (UCLA), 30 courses, 157 yards, 3 TD.
– WR Flynn Nagel (Northwestern), 12 réceptions, 220 yards, 2 TD.
– WR Scott Miller (Bowling Green), 8 réceptions, 206 yards, 2 TD.

Lire la suite

Articles les plus lus