Suivez-nous sur

Saison Régulière

UCLA 38, USC 28

Plus puissants et plus disciplinés, les Bruins de #17 UCLA s’imposent logiquement 38-28 à domicile contre leurs rivaux historiques, les Trojans de #18 USC.

Avec cette rare victoire contre #18 USC (7-4, 5-4 Pac-12), les Bruins de #17 UCLA (9-2, 6-2 Pac-12) remportent le titre de champion de division Pac-12 South et sont d’ores et déjà assurés de jouer la finale de conférence Pac-12.

Et de quelle manière !

Plus incisifs et clairement plus concentrés en début de match, les Bruins ont rapidement pris les devants dans cette rencontre. Dès le premier jeu du match, on comprit que #17 UCLA était prêt à en découdre avec QB Matt Barkley (20/38, 301 yards, 3 TD, 2 INTs).

Ce dernier se fit intercepter sur sa toute première passe de la partie, suivie quelque secondes plus tard du premier TD des Bruins sur une course de 1 yard de QB Brett Hundley (22/30, 234 yards, 1 TD). Incapables de trouver le moindre rythme offensif, les Trojans accordèrent 3 points aux locaux sur un FG de K Ka’imi Fairbairn avant de sombrer coup sur coup suite à un TD sur réception du dominant TE Joseph Fauria (4 réceptions, 61 yards, 1 TD) et sur une course de 16 yards de RB Johnathan Franklin (29 courses, 171 yards, 2 TDs). Ouch ! Le score était de 24-0 au milieu du 2ème quart-temps et les Trojans avaient déjà commis deux turnovers (1 INT et 1 fumble).

Mais, il était impensable que #18 USC sombre sans réagir. Le quarterback senior QB Matt Barkley se réveilla finalement, réussissant deux passes de TD juste avant la mi-temps. Si le score n’était que de 24-14 après 30 minutes de jeu, il semblait pourtant que les Bruins avaient pris l’ascendant psychologique d’autant que la défense des Trojans était incapable de stopper les assauts des Bruins et que le pass-rush de #17 UCLA mettait une énorme pression sur le quarterback des Trojans.

Le tournant du match aurait pu être le TD de DT George Uko (USC) suite à un fumble de QB Brett Hundley dans sa propre end-zone mais ce dernier réagit immédiatement avec un solide drive conclu par une course de 3 yards (31-21).

WR Marqise Lee (9 réceptions, 158 yards, 1 TD) ramena le score à 31-28 suite à une réception de 14 yards. Rien n’était encore fait dans ce match jusqu’à ce que RB Johnathan Franklin assène une course assassine de 29 yards qui porta le score à 38-28 à 4:02 de la fin du m atch.

Sous la pluie, #18 USC pouvait encore espérer revenir mais un monumental sack de LB Anthony Barr sur QB Matt Barkley laissa ce dernier au sol avec une blessure à l’épaule.

En plus de celle de l’impressionnant performance de QB Brett Hundley et RB Johnathan Franklin, on retiendra l’excellent match de WR Shaq Evans (8 réceptions, 114 yards)

Avec ce succès, les Bruins prennent une douce revanche, un an après une lourde défaite (50-0) subie en 2011, et mettent un terme à une série de 5 défaites d’affilée contre leurs rivaux de la ville de Los Angeles. #17 UCLA n’avait plus remporté la Victory Belle depuis 2006. Le Rose Bowl pouvait fêter ses héros.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière