Suivez-nous sur

Saison Régulière

Notre Dame 50, Navy 10

Les Fighting Irish de Notre Dame n’ont pas manqué leur entrée dans cette saison 2012 en dominant largement les Midshipmen de Navy 50 à 10 lors de l’Emerald Isle Classic.

Malgré une semaine de préparation perturbée en raison de l’organisation de ce match à Dublin (Irlande), Notre Dame (1-0) est parfaitement rentré dans la rencontre imposant sa supériorité athlétique face à une équipe de Navy (0-1) incapable d’imposer son attaque « triple-options ».

Si certains craignaient l’absence de QB Tommy Rees et de RB Cierre Wood, tous les deux suspendus, ils ont été rassurés par les excellentes performances du sophomore QB Everett Golson (12/18, 144 yards, 1 TD, 1 INT) et des deux running backs RB Theo Riddick (19 courses, 107 yards, 2 TDs) et RB George Atkinson III (9 courses, 99 yards, 2 TDs).

La ligne offensive de Notre Dame a rapidement pris le dessus sur un front seven de Navy totalement dépassés permettant à RB Theo Riddick de conclure un convaincant premier drive par un TD sur une course de 11 yards (XP manqué) puis à RB George Atkinson III d’enfoncer le clou sur une spectaculaire course de 56 yards (13-0).

Les Midshipmen n’y arrivaient vraiment pas et dès le début du 2ème quart-temps, ils abandonnèrent leur traditionnelle attaque « triple-options » pour une surprenante « shotgun offense »… sans plus de succès.

L’un des meilleurs tight ends au pays, TE Tyler Eifert, ajouta un autre TD sur une réception de 5 yards, puis DE Stephon Tuitt porta le score à 27-0 après avoir récupéré un fumble de QB Trey Miller (14/19, 192 yards, 1 TD, 1 INT) pour un TD de 77 yards !

RB Theo Riddick, RB George Atkinson

K Nick Sloan sauva les meubles pour Navy avec un FG de 26 yards dans les dernières secondes de la 1ère mi-temps. Score à la pause : 27-3.

Les Midshipmen reprirent alors espoir l’espace de quelques minutes suite à un drive parfaitement orchestré par QB Trey Miller et conclu par une passe de TD de 25 yards pour WR Shawn Lynch, qui profita d’un des multiples errements du true freshman CB KeiVarae Russell (27-3).

Mais les Fighting Irish étaient trop puissants et robustes pour ces Midshipmen. RB George Atkinson III inscrit son second TD au sol du match en milieu de 3ème quart-temps avant que l’ultra-mobile RB Theo Riddick enfonça définitivement Navy avec un TD sur une course de 3 yards (40-10).

Le match en poche, coach Brian Kelly remplaça QB Everett Golson par le QB « dual-threat » Andrew Hendrix (4/5, 53 yards, 6 courses, 20 yards) pour quelques drives.

WR Robby Toma scella le score sur une réception de 9 yards (50-10).

Avec un total de 293 yards au sol, Notre Dame s’est montré très percutant même si les Fighting Irish affronteront des défenses beaucoup plus physiques dans les semaines à venir. Autres bonnes nouvelles pour Notre Dame : 1 seul turnover. Après une saison 2011 gâchée par 29 turnovers commis, c’était l’une des priorités de coach Brian Kelly.

Plus inquiétante la performance du secondary des Irish : 197 yards à la passe concédés contre Navy ? Ouch ! CB KeiVarae Russell a été horrible et le duo de safeties S Zeke Motta et FS Tommy Slaughter manquent clairement de vitesse et de robustesse…

A noter que c’est la première fois depuis un match contre Purdue en 1992 que les Fighting Irish inscrivent 5 TDs au sol dans un match. A titre de comparaison, ils n’en ont marqué que 7 l’an dernier.

Article garanti 100% non-traduit d’un site US spécialisé.

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière