Suivez-nous

Saison Régulière

Arizona, champion de la Pac-12 South, Missouri en finale de la SEC

Au terme d’une seconde journée de Rivalry Week complètement folle, #11 Arizona et #17 Missouri ont remporté respectivement le titre de champion de la division Pac-12 South et SEC tandis que #8 UCLA, #13 Arizona State et #24 Marshall en sont les grands perdants.

Publié

le

Au terme d’une seconde journée de Rivalry Week complètement folle, #11 Arizona et #17 Missouri ont remporté respectivement le titre de champion de la division Pac-12 South et SEC tandis que #8 UCLA, #13 Arizona State et #24 Marshall en sont les grands perdants.

Missouri conserve son titre de champion de la SEC East

RB Russell Hansbrough, Missouri

Dominés 14-6 à la mi-temps par de convaincants Razorbacks d’Arkansas (6-6, 2-6 SEC), les Tigers de #17 Missouri (10-2, 7-1) ont finalement comblé leur retard en seconde mi-temps avant de s’imposer 21-14 s’assurant du même coup un second titre de champion de division SEC East en deux ans qui leur ouvre les portes de la finale de conférence SEC.
C’est finalement en prenant Arkansas à son propre jeu que #17 Missouri s’est imposé dans ce match. Une performance exceptionnelle de la ligne offensive des Tigers a permis à RB Russell Hansbrough (20 courses, 91 yards) et RB Marcus Murphy (11 courses, 58 yards) de réussir 158 yards au sol en 2ème mi-temps dont 85 sur le drive qui leur a donné une avance définitive à moins de 5 minutes du terme de la rencontre.
On notera également le bon travail de DL Markus Golden (3 plaquages, 2 pour perte, 1 fumble forcé et 1 fumble recouvert) qui a réussi à récupérer un fumble de l’attaque des Razorbacks sur le dernier drive du match.
Si cette victoire de #17 Missouri annihile tous les espoirs des Bulldogs de Georgia de jouer la finale de la SEC à Atlanta, elle ne devrait pas permettre aux Tigers de participer aux playoffs, même s’ils devenaient champion de la SEC le week-end prochain. En effet, #17 Missouri n’a toujours pas battu un programme classée à l’actuel CFB Top 25 et les défaites face à Indiana et Georgia pèseront lourd lors de leur évaluation par le comité de sélection.

Arizona remporte la Territorial Cup et la division Pac-12 South

QB Anu Solomon, Arizona

Profitant de la défaite surprise de #8 UCLA (voir plus bas), les Wildcats de #11 Arizona (10-2, 7-2 Pac-12) remportent le titre de champion de la division Pac-12 grâce à leur victoire 42-35 dans la Territorial Cup face à leurs rivaux, les Sun Devils de #13 Arizona State (9-3, 6-3 Pac-12).
Le freshman RB Nick Wilson (24 courses, 178 yards, 3 TDs) a été étincelant inscrivant 3 TDs au sol pour une équipe de #11 Arizona qui retrouvera donc #2 Oregon en finale de conférence Pac-12 après avoir été le seul programme à battre les Ducks en 2014 (31-24, le 2 octobre). Et l’avenir s’annonce exceptionnel pour les Wildcats puisque deux autres jeunes joueurs, le freshman QB Anu Solomon (15/21, 208 yards, 2 TDs) et le sophomore WR Samajie Grant (4 réceptions, 91 yards, 2 TDs) ont également été décisifs lors de ce succès historique.

UCLA battu à domicile par Stanford

RB Remound Wright (Stanford) et LB Fabian Moreau (UCLA)

Le Cardinal de Stanford (7-5, 5-4 Pac-12) est redevenu, le temps d’un match, le double-champion en titre de la division Pac-12 North infligeant une véritable leçon, 31-10, aux Bruins de #8 UCLA (9-3, 6-3 Pac-12) qui avaient pourtant l’opportunité de représenter la division South lors de la finale de conférence Pac-12 organisé dans une semaine.
Méconnaissables, les Bruins ont été incapables de trouver le moindre rythme offensif (262 yards au total pour une moyenne 3.9 yards par jeu) face à une défense de Stanford irréprochable depuis le début de la saison. Mais la vraie surprise de cette rencontre aura été l’excellente performance d’une attaque du Cardinal (436 yards au total) pourtant en difficulté depuis septembre dernier. QB Kevin Hogan (16/19, 234 yards, 2 TDs et 46 yards au sol) a probablement réussi le meilleur match de sa saison dans un stade ou il avait brillé lors d’un Rose Bowl 2012 remporté face à Wisconsin.
Une semaine après avoir piétiné son rival USC, #8 UCLA perd pour la 7ème fois consécutivement face à Stanford et sera donc privé de finale de conférence Pac-12. Quelques heures après avoir annoncé son intention de renoncer à sa dernière année d’éligibilité pour faire le saut dans la NFL, le junior QB Brett Hundley (17/32, 146 yards, 1 TD) a surement rêvé d’une fin de carrière avec les Bruins plus glorieuse.

Nebraska remporte le Heroes Trophy face à Iowa

Menés 24-7 par les Hawkeyes d’Iowa (7-5, 4-4 Big Ten), les Cornhuskers de Nebraska (9-3, 5-3 Big Ten) ont effectué une formidable remontée finalement conclue par une victoire 37-34 après prolongations qui permet aux joueurs de coach Bo Pelini de remporter le Heroes Trophy. Le sophomore QB Tommy Armstrong Jr (12/27, 202 yards, 4 TDs et 2 INTs) n’a pas toujours été inspiré dans ce match intense mais il a su être décisif dans les moments importants réussissant la passe de la victoire pour WR Kenny Bell dans la 1ère prolongation.

Battu par Western Kentucky, Marshall n’est plus invaincu

Tous les espoirs de la Thundering Herd de #24 Marshall (11-1, 7-1 C-USA) de participer à un bowl majeur se sont envolés suite à une défaite 67-66 après prolongation face à Western Kentucky lors d’un match complètement fou « Verchain Style » : 133 points et 1446 yards offensifs combinés ! 15 passes de TD dont 8 pour le héros du match, QB Brandon Doughty (34/50, 491 yards, 8 TDs, 2 INTs). Ce dernier s’est fait intercepter en fin de rencontre redonnant le ballon à #24 Marshall qui en profita pour égaliser à 59-59 mais s’est finalement racheté en réussissant la conversion à 2 points qui donna finalement la victoire aux Hilltoppers.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
8 commentaires

8 Comments

  1. luzoan

    29 novembre 2014 at 08h53

    Vers un rematch en Pac12: FANTASTIC & TERRIFIC!!!!! le gagnant peut partir en playoffs comme aucun des deux selon les autres programmes: vrai ou pas?
    Mizzou toujours en place, et le match de Western Kentucky, un match de college fou, fou, fou!
    Sympathique le jour de Black Friday^_^

  2. Sebastien

    29 novembre 2014 at 11h53

    La saison de MIZOU est bien dégouta

  3. Sebastien

    29 novembre 2014 at 11h56

    La saison de MIZOU est bien dégoûtante, mais bon ils ont réussi à battre une grosse équipe d’Arkansas.
    Pour Georgia ça doit être dur parce que au fond, ils ont pas trop mal joué cette saison.

    • Luzoan

      29 novembre 2014 at 16h04

      C ‘est clair mais Georgia n’ aurait jamais du perdre contre South Carolina et Florida. Puis la suspension de Gurley n’ aura pas aider non plus…

  4. Loïc Baruteu

    29 novembre 2014 at 16h01

    Et donc la seule défaite d’Oregon cette saison, c’est face à Arizona qui est champion de South Division. Je continue de militer pour que les Ducks soit numéro un du pays.

    Par contre c’était impressionnant de voir comme Hundley et ses OL se faisaient bouffer tout cru par le front seven de Stanford ! Ça prouve à quel point le pass rush à USC est famélique d’une part (et ça devrait empirer l’an prochain…), et à quel point UCLA s’est construit sur la défense la majeure partie de la saison. Et ce match a aussi confirmé le piteux état d’esprit de certains Bruins, et c’était réellement un plaisir de voir la tronche déconfite de Mora.

    • Luzoan

      29 novembre 2014 at 16h13

      Oui Barth, completement d’ accord sur la PAC 12 south, mais la défaite des Ducks contre Zona m’ a fait penser au poin faible de Brady en NFL( blitz, blitz, blitz…) l’ OL était composée de remplacants à part Grasu, pour la finale de conference, il y aura Jake Fisher et des remplaçants…
      I’ m really afraid… L’ oregoning es toujours possible^^
      Déjà qu’ il gagne la

      • Luzoan

        29 novembre 2014 at 16h14

        Civil War, après on verra.^^

        • Loïc Baruteu

          29 novembre 2014 at 16h38

          Oui c’est un peu ça qui me gêne, alors que pour moi Oregon est déjà devant Alabama, au niveau des calendriers. Enfin j’ai pas de parti pris mais je vois bien cette équipe des Ducks remporter le titre national.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saison Régulière

Le résumé de la 3ème semaine : BYU surprend Wisconsin, LSU au bout du suspense et chaos dans la Big Ten

Quelle semaine complètement folle ! Deux programmes classés dans le Top 10 au tapis et des surprises dans tous les sens ont marqué cette 3ème semaine de la saison 2018.

Publié

le

Dans le match au sommet de week 3, les Tigers de #12 LSU ont remonté un retard de 10 points avant de s’imposer sur le fil grâce à un FG à la dernière seconde face à une équipe de #7 Auburn qui paraissait en contrôle de la rencontre.

Prétendants au titre de conférence Big Ten et à une place en playoffs, les Badgers de #6 Wisconsin subissent une terrible désillusion en s’inclinant à domicile face à une étonnante équipe des Cougars de Brigham Young en manquant un FG… à la dernière seconde !

Embed from Getty Images

#24 Oklahoma State a également frappé un grand coup en l’emportant largement et avec la manière face à une autre équipe classée, les Broncos de #17 Boise State. Dans le dernier match entre équipes classées, #4 Ohio State s’imposent en terre texane, face aux Horned Frogs de #15 Texas Christian.

Les cadors assurent

#1 Alabama (à Ole Miss), #2 Clemson (face à Georgia Southern), #3 Georgia (face à Middle Tennessee), #5 Oklahoma (à Iowa State), #8 Notre Dame (face à Vanderbilt) et #9 Stanford (face à UC Davis) n’ont pas tremblé en assurant leur statut dans le Top 10.

La Big Ten au bord du chaos

Épouvantable week-end pour la conférence Big Ten. Hormis #4 Ohio State, qui s’est imposé avec brio face à #15 Texas Christian, le reste de la conférence n’a pas été très brillant : #6 Wisconsin battu à domicile par BYU, Nebraska et Northwestern humiliés à domicile par Troy et Akron, Purdue battu à domicile par Missouri, Illinois défait à domicile par South Florida, Maryland terrassé à domicile par Temple et Rutgers explosé par… Kansas ! Ouch !

Florida State, UCLA et Arkansas chutent encore

Les semaines passent et se ressemblent pour les Seminoles, les Bruins et les Razorbacks. Court vainqueur de Samford (FCS) en week 2, Florida State a complètement sombré, 30-6, face à une équipe de Syracuse qui n’avait plus battu les Noles depuis 1966. En place depuis trois matchs, coach Willie Taggart est déjà contesté. Et ça commence à chauffer également pour Chad Morris du côté d’Arkansas. Les Razorbacks s’inclinent 44-17 à domicile contre… North Texas ! Chip Kelly n’aurait pas pu craindre un plus mauvais départ pour son retour dans la Pac-12. Les Bruins s’inclinent 38-14 à domicile contre Fresno State. UCLA n’avait plus débuté une saison par trois défaites depuis 1971.

Retrouvez ci-dessous un résumé complet de tous les matchs joués par les équipes du Top 25 dans la week 3 :

Embed from Getty Images

Le Match de la semaine

#7 Auburn 21, #12 LSU 22

Au terme d’un superbe comeback dans le 4ème quart-temps, #12 LSU réussit le hold-up parfait en s’imposant 22-21 sur #7 Auburn lors de la 53ème édition du Tiger Bowl. Les Tigers de #7 Auburn (2-1) pensaient bien avoir fait le plus difficile en marquant 21 points consécutifs dans le second et troisième quart-temps mais il est dit que cette équipe dirigée par coach Ed Orgeron a du caractère. Lire la suite

Résultats des équipes du Top 25

Ole Miss 7, #1 Alabama 62

L’espoir aura duré 11 secondes pour les Rebels d’Ole Miss (2-1). Après avoir inscrit le 1er TD du match sur une passe de 75 yards de QB Jordan Ta’amu pour WR DK Metcalf, Ole Miss a accordé 62 points consécutifs à la formidable armada offensive du Crimson Tide de #1 Alabama (3-0). QB Tua Tagovailoa (11/15, 191 yards, 2 TD et 47 yards au sol) a encore fait son show… pendant 25 minutes avant de laisser sa place à QB Jalen Hurts (7/10, 85 yards, 2 TD et 1 INT). On retiendra également les 136 yards sur réception et 2 TD réussis par WR Jerry Jeudy. C’est la 2ème saison consécutive que le Crimson Tide donne une raclée aux Rebels. L’an passé, les joueurs de coach Nick Saban s’étaient imposés 66-3 à domicile.

#2 Clemson 38, Georgia Southern 7

Après un retard à l’allumage (3 pertes de ballon dans le 1er quart-temps), les Tigers de #2 Clemson (3-0) n’ont laissé aucune chance à une équipe de Georgia Southern (2-1) nettement inférieure. Le sophomore RB Travis Etienne (16 courses, 162 yards, 2 TD) a réussi le meilleur match de sa carrière tandis que le true freshman QB Trevor Lawrence (12/19, 194 yards, 1 TD, 1 INT) a encore brillé prenant le relais d’un QB Kelly Bryant laissé au repos après avoir eu le souffle coupé dans le second quart-temps. Près de 80 000 spectateurs étaient présents au Memorial Stadium malgré l’ouragan Florence qui s’approche.

Embed from Getty Images

#3 Georgia 49, Middle Tennessee 7

Une semaine après son impressionnante victoire à South Carolina, les Bulldogs de #3 Georgia (3-0) enchainent un 3ème succès en 2018 grâce 3 passes de TD de QB Jake Fromm (10/12, 128 yards, 3 TD) et à l’excellente prestation de RB Elijah Holyfield (8 courses, 100 yards). Le score était de 42-7 à la mi-temps avant que coach Kirby Smart laisse au repos ses principaux titulaires. On notera les deux TD de QB Justin Fields (6/8, 71 yards, 1 TD et 31 yards au sol, 1 TD) et, encore une fois, la belle performance de WR Mecole Hardman (1 TD sur réception et 1 TD sur un retour de punt de 70 yards)

#15 Texas Christian 28, #4 Ohio State 40

Grâce à un début de 3ème quart-temps tonitruant, les Buckeyes de #4 Ohio State s’imposent 40-28 à Jerry World face à une dynamique équipe des Horned Frogs de #15 Texas Christian. #4 Ohio State n’aura donc pas failli en l’absence de son head coach, Urban Meyer. Suspendu lors des trois premiers matchs des Buckeyes, ce dernier sera de retour pour le prochain match des Buckeyes à la tête d’un bilan parfait de 3-0. Mené de 8 points en début de 3ème quart-temps, #4 Ohio State (3-0) a fait basculer le match en sa faveur en l’espace de 4 minutes grâce à un TD sur réception de 63 yards de WR Parris Campbell (2 réceptions, 66 yards, 1 TD), suivi d’un Pick Six de DT Dre’Mont Jones avant que WR KJ Hill (6 réceptions, 95 yards, 1 TD) n’assomme définitivement les Horned Frogs avec un TD sur une passe de 24 yards de QB Dwayne Haskins (24/38, 348 yards, 2 TD et 1 TD au sol). Le score passa alors à 33-21 pour des Buckeyes dominateurs. Lire la suite

Iowa State 27, #5 Oklahoma 37

Un an après une défaite surprise dans leur Memorial Stadium de Norman (Oklahoma), les Sooners de #5 Oklahoma se sont vengés en s’imposant largement 37-27 chez les Cyclones d’Iowa State pour le premier match de conférence Big 12 des deux équipes. Et encore une fois, le grand artisan de cette victoire des Sooners aura été le junior QB Kyler Murray. Auteur de 348 yards et 3 TD, il a donné le ton de la rencontre en réussissant une passe de TD de 75 yards pour WR Marquise Brown (9 réceptions, 191 yards, 1 TD) dans le premier quart-temps avant d’écoeurer la solide défense des Cyclones grâce à des passes précises et des courses toujours aussi incisives. Lire la suite

Embed from Getty Images

#6 Wisconsin 21, Brigham Young 24

Les espoirs de playoffs des Badgers de #6 Wisconsin viennent-ils de s’envoler ? En s’inclinant 24-21 face à une surprenante équipe de Brigham Young, la troupe de Paul Chryst vient assurément de se compliquer la tâche. Incapable de prendre le dessus sur une rugueuse défense de Brigham Young (2-1), l’attaque de #6 Wisconsin (2-1) n’a jamais semblé trouver son rythme (4/13 sur 3rd downs) malgré les 117 yards au sol de RB Jonathan Taylor. Lire la suite

#8 Notre Dame 22, Vanderbilt 17

Aux commandes du match tout au long de la rencontre, les Fighting Irish de #8 Notre Dame (3-0) ont failli laisser filer une avance de 16-3 à la mi-temps lorsque les Commodores de Vanderbilt (2-1) eurent une ultime opportunité de remporter le match sur un dernier drive. Mais alors que WR Kalija Lipscomb (11 réceptions, 89 yards) pensait avoir réussi une formidable réception sur un 4th down, le défenseur de #8 Notre Dame, S Jalen Elliott, parvint à lui faire relâcher le ballon assurant ainsi une courte victoire aux Golden Domers. En difficulté la semaine passée, QB Brandon Wimbush (13/23, 122 yards et 84 yards au sol, 1 TD) a sonné la charge pour une équipe de #8 Notre Dame qui n’a pas su profiter des trois turnovers commis par Vanderbilt (2 fumbles, 1 interception) et qui a semblé sans énergie en attaque au retour des vestiaires.

#9 Stanford 30, UC Davis 10

Privé d’un RB Bryce Love laissé au repos pour ce match contre UC Davis (2-1), le Cardinal de Stanford (3-0) a mis un quart-temps avant de trouver le bon rythme mais QB KJ Costello (17/30, 214 yards, 2 TD, 2 INT) s’est finalement remis de ses 2 interceptions commises lors des 15 premières minutes en réussissant 2 passes de TD pour WR JJ Arcega-Whiteside (3 réceptions, 36 yards, 2 TD). Encore une fois, la défense de #9 Stanford a fait l’essentiel limitant les Aggies à 50 petits yards au sol tout en forçant 3 turnovers.

Utah 7, #10 Washington 21

Précieuse victoire de #10 Washington (2-1) qui s’impose à Salt Lake City face à une équipe des Utes de Utah battue pour la 3ème année d’affilée par les Huskies. Le duo QB Jake Browning (14/24, 155 yards, 1 TD, 1 INT) / RB Myles Gaskin (30 courses, 143 yards, 1 TD) a donné le ton d’un succès sans contestation.

Embed from Getty Images

#11 Penn State 63, Kent State 10

QB Trace McSorley (11/22, 229 yards, 2 TD, 1 INT et 54 yards au sol, 3 TD) continue de réécrire les livres d’Histoire de l’université Penn State (3-0). Le quarterback senior des Nittany Lions a réussi un total de 5 TD face à Kent State (1-2) dont 3 au sol qui lui permettent d’établir un nouveau record de Penn State avec 24 TD au sol en carrière. La défense des Nittany Lions a profité de ce match pour se rassurer avec un total de 15 plaquages pour perte dont 7 sacks.

#16 Mississippi State 56, Louisiana-Lafayette 10

Domination totale des Bulldogs de #16 Mississippi State (3-0) qui s’imposent largement, 56-10, face aux Ragin’ Cajuns de Louisiana-Lafayette grâce aux 6 TD réussis par le senior QB Nick Fitzgerald (14/21, 243 yards, 2 TD et 107 yards au sol, 4 TD). Samedi prochain, #16 Mississippi State débutera son calendrier de conférence Pac-12 à Kentucky.

#24 Oklahoma State 44, #17 Boise State 21

Les Cowboys n’ont pas tremblé : face à un adversaire qui faisait de ce match l’une de ses priorités de la saison, #24 Oklahoma State s’impose largement 44-21 face aux Broncos de #17 Boise State. Menée par un QB Taylor Cornelius (15/26, 243 yards, 1 TD et 41 yards au sol, 2 TD) qui a multiplié les big plays au sol et dans les airs, l’attaque des Cowboys a pris le dessus sur la réputée défense des Broncos. RB Justice Hill (123 yards au sol, 1 TD) a lui aussi réussi plusieurs gains importants dans ce match. Mais ce sont également les équipes spéciales des Cowboys qui ont fait basculer cette rencontre en faveur des locaux : deux punts bloqués dont un récupérés pour un TD ont fait mal à une équipe de #17 Boise State incapable de suivre le rythme effréné de #24 Oklahoma State. Lire la suite

#19 Michigan 45, Southern Methodist 20

Encore des problèmes de pénalité pour les Wolverines (13 pénalités pour 137 yards), mais les trois passes de TD de QB Shea Patterson (14/18, 237 yards, 3 TD, 1 INT) pour WR Donovan Peoples-Jones (4 réceptions, 90 yards, 3 TD) ont assuré un net succès de #19 Michigan (2-1) sur une équipe de SMU (0-3) qui aura tenu le choc pendant 20 minutes. La semaine prochaine, les Wolverines accueillent les Cornhuskers de Nebraska pour l’ouverture de leur calendrier de conférence Big Ten.

Embed from Getty Images

#20 Oregon 35, San Jose State 22

Sans forcer, les Ducks de #20 Oregon (3-0) remportent leur 3ème victoire de la saison en disposant des Spartans de San Jose State (0-3) au Autzen Stadium. Trois passes de TD pour QB Justin Herbert (16/34, 309 yards, 3 TD, 2 INT), qui a été cependant intercepté à deux reprises. On retiendra également les deux TD sur réception de WR Johnny Johnson III.

Toledo 24, #21 Miami 49

Une semaine après avoir été hué face à Savannah State, QB Malik Rosier (13/23, 205 yards, 2 TD et 80 yards au sol, 3 TD) a été le grand artisan de la victoire des Hurricanes de #21 Miami (2-1) face à une équipe de Toledo (1-1) accrocheuse pendant une mi-temps avant de sombrer après le retour des vestiaires. A noter la blessure du leader défensif des Hurricanes, S Jaquan Johnson (cuisse), dont l’absence prolongée pourrait être dévastatrice pour les Sud-Floridiens.

Texas 37, #22 USC 14

Pourtant menés 14-3 en première mi-temps, les Longhorns de Texas (2-1) ont superbement rebondi en inscrivant 34 points d’affilée pour offrir à coach Tom Herman sa plus belle victoire depuis sa prise de fonction à la tête du programme de football de l’université du campus d’Austin. Grâce à une défense au sol dominante, les Longhorns ont forcé #22 USC (1-2) à abuser des passes d’un QB JT Daniels encore en apprentissage (30/48, 322 yards, 1 INT). Du côté de Texas, QB Sam Ehlinger (15/33, 233 yards, 2 TD et 1 TD au sol) a réussi 2 passes de TD pour WR Lil’Jordan Humphrey et WR Joshua Moore avant de lui-même clore les débats sur une course de 4 yards. Ce succès est le 900ème de l’Histoire du programme de Texas.

San Diego State 28, #23 Arizona State 21

A venir.

Embed from Getty Images

Autres résultats importants

Conférence ACC

Wake Forest 34, Boston College 41
Syracuse 30, Florida State 7
Pittsburgh 24, Georgia Tech 19
Virginia 45, Ohio 31
Louisville 20, Western Kentucky 17

Conférence Big Ten

Nebraska 19, Troy 24
Indiana 38, Ball State 10
Maryland 14, Temple 35
Illinois 19, South Florida 25
Minnesota 26, Miami (Ohio) 3
Purdue 37, Missouri 40
Iowa 38, Northern Iowa (FCS) 14
Northwestern 34, Akron 39

Conférence Big 12

Kansas 55, Rutgers 14
Baylor 27, Duke 40
Kansas State 41, UTSA 17
Texas Tech 63, Houston 49

Conférence SEC

Kentucky 48, Murray State (FCS) 10
Tennessee 24, UTEP 0
Florida 48, Colorado State 10
Arkansas 17, North Texas 44
Texas A&M 48, Louisiana-Monroe 10

Conférence Pac-12

Colorado 45, New Hampshire (FCS) 14
California 45, Idaho State (FCS) 23
Washington State 59, Eastern Washington (FCS) 24
Nevada 37, Oregon State 35
UCLA 14, Fresno State 38

Par ailleurs

Army 28, Hawaii 21
Navy 51, Lehigh (FCS) 21
New Mexico State 25, New Mexico 42

Matchs annulés

AP Top 25
– East Carolina @ #13 Virginia Tech
– #14 West Virginia @ NC State
– #18 Central Florida @ North Carolina

Autres matchs
– Marshall @ South Carolina
– Southern Mississippi @ Appalachian State (reporté)
– Norfolk State (FCS) @ Liberty (reporté)

L’image de la semaine

Highlights

Les actions de la semaine

Performances individuelles

Lors de cette 3ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB Alan Bowman (Texas Tech), 43/59, 605 yards, 5 TD, 0 INT.
– QB David Blough (Purdue), 39/55, 572 yards, 3 TD, 1 INT.
– QB Gardner Minshew (Purdue), 45/57, 470 yards, 2 TD, 0 INT.
– QB D’Eriq King (Houston), 30/51, 431 yards, 5 TD, 0 INT.
– RB Darrell Henderson (Memphis), 14 courses, 233 yards, 2 TD.
– QB Malcolm Perry (Navy), 19 courses, 223 yards, 3 TD.
– RB AJ Dillon (Boston College), 33 courses, 185 yards, 1 TD.
– RB Jordan Ellis (Ohio State), 19 courses, 171 yards, 3 TD.
– WR Antoine Wesley (Texas Tech), 13 réceptions, 261 yards, 3 TD.
– RB Olamide Zaccheaus (Virginia), 9 réceptions, 247 yards, 2 TD.
– RB Isaiah Hodgins (Oregon State), 14 réceptions, 200 yards, 2 TD.

Lire la suite

Saison Régulière

Ohio State résiste à Texas Christian, 40-28

Grâce à un début de 3ème quart-temps tonitruant, les Buckeyes de #4 Ohio State s’imposent 40-28 à Jerry World face à une dynamique équipe des Horned Frogs de #15 Texas Christian.

Publié

le

Crédit photo : Tom Pennington/Getty Images

#4 Ohio State (3-0) n’aura donc pas failli en l’absence de son head coach, Urban Meyer. Suspendu lors des trois premiers matchs des Buckeyes, ce dernier sera de retour pour le prochain match des Buckeyes à la tête d’un bilan parfait de 3-0.

Mené de 8 points en début de 3ème quart-temps, #4 Ohio State a fait basculer le match en sa faveur en l’espace de 4 minutes grâce à un TD sur réception de 63 yards de WR Parris Campbell (2 réceptions, 66 yards, 1 TD), suivi d’un Pick Six de DT Dre’Mont Jones avant que WR KJ Hill (6 réceptions, 95 yards, 1 TD) n’assomme définitivement les Horned Frogs avec un TD sur une passe de 24 yards de QB Dwayne Haskins (24/38, 348 yards, 2 TD et 1 TD au sol). Le score passa alors à 33-21 pour des Buckeyes dominateurs.

Malgré un solide début de match, #15 Texas Christian (2-1) laissa son adversaire marquer les premiers points de la rencontre sur un FG de 20 yards de K Sean Nuernberger. Puis, la star DE Joey Bosa sacka QB Shawn Robinson (24/40, 308 yards, 1 TD, 2 INT) qui commit un fumble. LB Davon Hamilton récupéra le ballon pour un TD défensif (10-0 Ohio State).

La 2ème partie de la première mi-temps fût alors totalement à l’avantage des Horned Frogs. Très solide sur la ligne offensive, #15 Texas Christian parvint à imposer son tempo offensif élevé ce dont profita RB Sewo Olonilua pour inscrire un TD au sol de 6 yards. Puis, RB Darius Anderson (12 courses, 154 yards, 2 TD) entra dans la légende en réussissant le plus long TD de l’Histoire de l’université Texas Christian : une course de 93 yards qui transperça le rideau défensif des Buckeyes. Les Horned Frogs prenaient les devants 14-13 peu avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Texans continuèrent d’appuyer sur l’accélérateur. QB Shawn Robinson ne connecta avec WR Jarrison Stewart pour un gain de 28 yards et RB Darius Anderson conclut ce premier drive de la 2ème mi-temps par un TD au sol de 16 yards. #16 Texas Christian prenait une avance de 21-13… avant que la vague blanche ne déferle par la suite avec 3 TD consécutifs.

Les Horned Frogs se rapprochèrent de nouveau à 5 points seulement des Buckeyes lorsque WR TreVontae Hights capta une passe de TD de 51 yards de QB Shawn Robinson mais le dernier mot sera pour #4 Ohio State. QB Dwayne Haskins redonna immédiatement de l’air aux Buckeyes en dirigeant impeccablement un long drive qu’il conclut lui-même par une course de 5 yards (40-28). Finalement, DB Malik Harrison intercepta QB Shawn Robinson pour sceller le score du match à 40-28 en faveur de #4 Ohio State.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Saison Régulière

LSU assomme Auburn sur un FG à la dernière seconde

Publié

le

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

Au terme d’un superbe comeback dans le 4ème quart-temps, #12 LSU réussit le hold-up parfait en s’imposant 22-21 sur #7 Auburn lors de la 53ème édition du Tiger Bowl.

Les Tigers de #7 Auburn (2-1) pensaient bien avoir fait le plus difficile en marquant 21 points consécutifs dans le second et troisième quart-temps mais il est dit que cette équipe par coach Ed Orgeron a du caractère.

Tout avait parfaitement commencé pour #12 LSU. Profitant d’une interception de QB Jarrett Stidham (16/28, 198 yards, 1 TD, 2 INT) par S Grant Delpit, les joueurs de coach O ont frappé en premier sur un TD au sol de 1 yard du freshman RB Clyde Edwards-Helaire suivi d’un FG de 33 yards de K Cole Tracy. #12 LSU menait alors 10-0 et semblait en parfait contrôle du match.

Mais le quarterback de #7 Auburn, QB Jarrett Stidham, retrouva soudainement ses automatismes avec un excellent groupe de receveurs. Résultats : deux superbes drives ponctués par des TD au sol de RB JaTarvious Whitlow (22 courses, 104 yards, 1 TD) et RB Shaun Rivers (7 courses, 25 yards, 1 TD) qui permettaient alors aux locaux de rentrer aux vestiaires avec une courte avance de 4 points (14-10).

Le début de 2ème mi-temps confirma cette tendance à l’avantage de #7 Auburn. QB Jarrett Stidham se connecta avec WR Darius Slayton pour un TD de 4 yards qui donnait alors 11 points d’avance aux joueurs coach Malzahn.

#12 LSU dût se contenter d’un FG de K Cole Tracy dans un 3ème quart-temps qui se conclut sur le score de 21-13 pour #7 Auburn. Le 4ème quart-temps sera totalement à l’avantage de #12 LSU. Si discret jusque-là, l’ancien quarterback d’Ohio State, QB Joe Burrow (15/34, 249 yards, 1 TD), prit le match à son compte. Il réussit tout d’abord une passe parfaite à destination de WR Derrick Dillon qui convertit cette réception par un TD de 71 yards. La conversion à deux points fût manqué mais #12 LSU revenait à 21-19 avant de récupérer la possession du ballon pour un dernier drive.

Celui-ci fût épique. QB Joe Burrow trouva notamment WR Stephen Sullivan pour un gain de 9 yards sur une 4ème tentative et il profita de deux interférences de passe commises par la défense de #7 Auburn pour mettre K Cole Tracy dans une excellente position pour donner la victoire aux siens. Ce dernier s’exécuta en réussissant un FG de 42 yards synonyme de victoire.

Avec ce succès, #12 LSU a maintenant battu deux équipes du Top 10 en 3 matchs… hors de ses bases de Bâton-Rouge (Louisiane). Pour #7 Auburn, c’est une grosse désillusion pour une équipe qui se voyait déjà comme le principale concurrent de #1 Alabama dans la division SEC West. Si les espoirs de la troupe de Gus Malzahn ne sont pas encore perdus, ils ont clairement utilisé leur joker et devront maintenant remporter tous leurs matchs d’ici la fin de la saison pour participer aux playoffs.

Lire la suite

Saison Régulière

Oklahoma State donne une leçon à Boise State, 44-21

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

Les Cowboys n’ont pas tremblé : face à un adversaire qui faisait de ce match l’une de ses priorités de la saison, #24 Oklahoma State s’impose largement 44-21 face aux Broncos de #17 Boise State.

Menée par un QB Taylor Cornelius (15/26, 243 yards, 1 TD et 41 yards au sol, 2 TD) qui a multiplié les big plays au sol et dans les airs, l’attaque des Cowboys a pris le dessus sur la réputée défense des Broncos. RB Justice Hill (123 yards au sol, 1 TD) a lui aussi réussi plusieurs gains importants dans ce match. Mais ce sont également les équipes spéciales des Cowboys qui ont fait basculer cette rencontre en faveur des locaux : deux punts bloqués dont un récupérés pour un TD ont fait mal à une équipe de #17 Boise State incapable de suivre le rythme effréné de #24 Oklahoma State.

Le quarterback de #17 Boise State, QB Mark Rypien (39/56, 380 yards, 3 TD) a pourtant démontré l’étendue de son talent en réussissant trois passes de TD dont deux bombes à destination de WR John Hightower (3 réceptions, 44 yards, 1 TD) et WR AJ Richardson (6 réceptions, 70 yards, 1 TD). Mais la pression constante de l’étonnante ligne défensive des Cowboys auront au raison de lui. Il a notamment été sacké à 7 reprises (3 fois par DE Jordan Brailford).

Cette défense des Cowboys a également limité l’attaque au sol des Broncos à 34 tous petits yards. La star RB Alexander Mattison a du se contenter de 53 yards en 14 courses.

Si #17 Boise State a ouvert le score sur la réception de WR John Hightower, #24 Oklahoma State a ensuite enchainé 20 points d’affilée. Les Cowboys ont alors fait la course en tête jusqu’à la fin même su les Broncos sont revenus à 34-21 en fin de 3ème quart-temps.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus