Suivez-nous sur

Saison 2011

USC 38, Oregon 35

Les Trojans de USC mettent fin à la série de 21 victoires à domicile des Ducks de #4 Oregon en s’imposant 38-35 dans un match complètement fou.

Menés de 21 points dans le 3ème quart-temps, #4 Oregon (9-2, 7-1 Pac-12) a fait une remontée mémorable mais a finalement échoué ruinant ainsi ses chances de participer à la finale nationale.

Tout s’est joué à 5 secondes de la fin du match alors que K Alejandro Maldonado avait la possibilité d’égaliser mais il manqua un FG de permettant à coach Lane Kiffin et à USC (9-2, 6-2 Pac-12) de remporter un magnifique succès au Autzen Stadium.

Car il faut bien le dire, pendant un peu plus d’une mi-temps, les Trojans ont été irrésistibles offensivement et ultra-solides défensivement.

USC ouvrit le score sur une magnifique passe de QB Matt Barkley (26/34, 323 yards, 4 TDs, 1 INT) de 59 yards pour WR Marqise Lee (8 réceptions, 187 yards, 1 TD). Puis, dans la foulée, WR Robert Woods (7 réceptions, 53 yards, 2 TDs) inscrit un TD de 12 yards (14-0).

Les Ducks n’étaient alors que l’ombre d’eux-mêmes. La « Quack Attack » était clairement en panne.

QB Darron Thomas (23/35, 265 yards, 1 TD) redonna l’espoir à #4 Oregon sur un « drive » mené de mains de maître et conclu par un TD sur une réception de 29 yards de RB De’Anthony Thomas (3 réceptions, 49 yards, 1 TD).

QB Matt Barkley répliqua immédiatement redonnant 14 points d’avance à la pause pour les Trojans grâce à une passe de TD de 4 yards pour WR Robert Woods (21-7). Tout semblait fonctionner à merveilles pour USC alors que #4 Oregon était incapable de développer son jeu au sol si dévastateur habituellement.

K Andre Heidari ajouta 3 points pour USC sur un FG de 26 yards (24-7) en début de 3ème quart-temps puis la « Quack Attack » sembla se mettre en marche sur un « drive » typique des Ducks (read options et spread offense) conclu par un TD de 10 yards de RB Kenjon Barner (15 courses, 123 yards, 2 TDs).

#4 Oregon, qui a la réputation de s’ajuster parfaitement pendant la pause et de maltraiter ses adversaires en seconde période, accorda deux nouveaux TDs aux Trojans. 38-14 à 3:28 de la fin du 3ème quart-temps !

Le RB freshman De’Anthony Thomas sonna alors le réveil des Ducks sur un kickoff return de 96 yards. Et soudainement, la défense de #4 Oregon parvint à stopper QB Matt Barkley.

RB Kenjon Barner ramena le score à 38-27 sur une course de 8 yards pour un TD. QB Matt Barkley, en total contrôle jusque-là, se fit alors intercepter par S John Boyett redonannt le ballon aux Ducks sur leurs 40 yards. #4 Oregon n’en demandait pas temps et quelques secondes plus tard, RB LaMichael James ramena le score à 38-33, puis les Ducks convertirent ce TD à deux points (38-35).

USC mena alors un « drive » parfait jusqu’à ce que RB Marc Tyler commis l’impensable : un fumble dans la « red zone » de #4 Oregon. QB Darron Thomas ramena les Ducks dans le camp des Trojans mais K Alejandro Maldonado manqua le FG qui aurait pu égaliser le score.

USC remporte son premier match dans l’Etat de l’Oregon depuis 2005. Si les Trojans sont inéligibles dans la conférence Pac-12 et pour un bowl de fin de saison (suspension), ils peuvent être fiers de leur saison, eux qui jouaient donc uniquement pour l’honneur de porter le maillot.

Cette défaite de #4 Oregon met également fin à sa série de 19 victoires consécutives dans des matchs de conférence Pac-12. Les Ducks peuvent encore remporter le titre de conférence 2011 mais il faudra pour cela l’emporter à Oregon State lors du traditionnel « Civil War », le 26 novembre prochain.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2011