Suivez-nous sur

Saison 2011

Michigan 35, Notre Dame 31

Dans ce qui pourrait devenir le match de la saison 2011, les Wolverines de Michigan ont battu les Fighting Irish de Notre Dame 35-31.

On pensait avoir tout vu en terme de spectacle, de suspense et d’émotion avec le match Baylor-TCU de la semaine passée mais ce Michigan – Notre Dame restera assurément dans l’Histoire avec 3 TDs marqués dans les 75 dernières secondes !

Comme l’an passé, le quarterback de Michigan (2-0), QB Denard Robinson, a été le cauchemar de Notre Dame réussissant 338 yards à la passe et 108 au sol. Avec 4 passes de TD et malgré 3 INT, il aura été incontestablement le joueur du match.

Pour ce premier match joué de nuit à Big House, Notre Dame (0-2) pensait bien avoir assommé Michigan lorsque WR T.J. Jones marqua un TD sur une réception de 15 yards en fin de 3ème quart-temps portant le score à 24-7.

Mais les Wolverines n’ont jamais baissé les bras et grâce à deux TDs au début du 4ème quart-temps, ils revinrent à quatre points seulement des Fighting Irish (24-28).

Les 75 dernières secondes furent absolument exceptionnelles. Michigan prit d’abord la tête (28-24) pour la première fois du match sur une passe de 21 yards de QB Denard Robinson pour RB Vincent Smith. Big House chavira alors complètement. Mais Notre Dame n’abdiqua pas. Dans un « two-minute drill » phénoménal, QB Tommy Rees (27/39, 315 yards, 3 TDs, 2 INTs) remonta le ballon jusque dans le camp des Wolverines et il réussit une passe de 29 yards pour WR Theo Riddick qui redonna l’avantage 31-28 aux Fighting Irish à 30 secondes de la fin.

Michigan n’avait alors plus le choix, il fallait remonter le ballon suffisamment loin dans le camp de Notre Dame pour espérer tenter un field-goal. QB Denard Robinson trouva WR Jeremy Gallon (2 réceptions, 78 yards) laissé complétement seul, pour une passe de 64 yards qui ramena le ballon sur les 16 yards de Notre Dame à 8 secondes de la fin. Le QB de Michigan réussit ensuite une passe admirable pour WR Roy Roundtree qui donna la victoire aux Wolverines dans une ambiance survoltée.

 

Pour la deuxième semaine consécutive, Notre Dame s’est tiré une balle dans le pied avec 4 pertes de ballon : deux interceptions et deux fumbles. Les Fighting Irish en sont maintenant à neuf « turnovers » en deux matchs. Inacceptable.

Pourtant Notre Dame a réussi une belle performance offensivement avec 513 yards en attaque. WR Michael Floyd réussi 13 réceptions pour 159 yards devenant ainsi le recordman de l’université de Notre Dame pour le nombre de yards réussis. RB Cierre Wood (25 courses, 134 yards, 1 TD) a également très bien fait.

A noter qu’avec ce succès, Michigan a battu trois d’affilée Notre Dame ce qui n’était plus arrivé depuis 1908. Plus difficile à accepter pour les fans des Fighting Irish, ces trois défaites l’ont été dans les toutes dernières secondes du match. En 2009, WR Greg Mathews réussit le TD de la victoire à 5 secondes de la fin et l’an passé, QB Denard Robinson inscrit le TD de la victoire sur une course de 2 yards à 27 secondes de la fin.

Encore une fois cette semaine, coach Brian Kelly s’est en pris régulièrement à ses joueurs de façon virulente…

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison 2011