Suivez-nous sur

Preview

Preview 2017 : Notre Dame Fighting Irish

Après une saison 2016 catastrophique, coach Brian Kelly a fait le ménage dans son coaching staff durant l’intersaison mais est-ce que ce sera suffisant pour sauver sa place à la tête des Fighting Irish ?

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

Preview 2017 : Notre Dame Fighting Irish

Notre Dame Fighting Irish

Independent
En 2016 :
4-8.
Head Coach : Brian Kelly, 8ème année (59-31, 230-88-2 en carrière).
Coordinateur offensif : Chip Long.
Coordinateur défensif : Mike Elko.
Titulaires de retour : 7 en attaque, 6 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB DeShone Kizer, QB Malik Zaire, RB Tarean Folston, WR Torri Hunter Jr, DL Jarron Jones, DE Isaac Rochell, OLB James Onwualu, CB Cole Luke.
Joueurs à suivre : QB Brandon Wimbush, RB Josh Adams, WR Equanimeous St. Brown, OG Quenton Nelson, OT Mike McGlinchey, DE Daelin Hayes, LB Nyles Morgan, LB Drue Tranquill, CB Julian Love.

4 victoires, 8 défaites. Inacceptable pour un programme historique comme Notre Dame qui n’avait pas connu une telle débâcle depuis l’ère Charlie Weis en 2007. Les Fighting Irish veulent rebondir en 2017 afin d’oublier les déboires d’une campagne 2016 épouvantable.

Pour sauver sa tête, coach Brian Kelly n’avait pas d’autres choix que de faire le ménage dans son coaching staff. Ainsi, deux nouveaux coordinateurs offensifs (Chip Long, ex-Memphis) et défensifs (Mike Elko, ex-Wake Forest), quatre autres assistants dont Brian Polian (équipes spéciales) et un nouveau préparateur physique (Matt Balis, ex-UConn) ont été nommés.

Les plus optimistes pourraient rappeler que, l’an dernier, Notre Dame a perdu 7 de ses 8 matchs par moins d’une possession et que 15 de ses titulaires sont de retour en 2017. La ligne offensive est l’une des meilleures du pays avec le retour des deux potentiels All-American, LT Mike McGlinchey et OG Quenton Nelson, et l’attaque up-tempo du coordinateur offensif Chip Long s’annonce explosive. Les plus pessimistes diront que les espoirs de survie de Brian Kelly sont entre les mains d’un quarterback totalement inexpérimenté, le junior QB Brandon Wimbush.

Défensivement, les Fighting Irish ont été catastrophiques en 2015 et à peine mieux en 2016 conduisant au renvoi de Brian VanGorder après 4 matchs. Afin de remédier à cette situation, coach Brian Kelly est allé chercher le coordinateur défensif de Wake Forest, Mike Elko. Avec les Demon Deacons, ce dernier a été capable de tirer le meilleur de défenseurs nettement moins talentueux que ceux qu’il va désormais diriger sur le campus de South Bend (Indiana). Son objectif #1 : reprendre les fondamentaux afin de redonner confiance à un groupe étourdi par les systèmes complexes de l’ancien coordinateur défensif des Falcons d’Atlanta.

C’est donc un programme de Notre Dame à la croisée des chemins qui débutera la saison 2017. Pour sa 8ème saison à la tête des Fighting Irish, coach Brian Kelly sait qu’il n’aura pas le droit à l’erreur. Malgré un calendrier dantesque (11 adversaires éligibles pour un bowl en 2016 !), il doit redonner sa fierté à des fans de plus en plus impatient. S’il n’atteint pas au moins le plateau des 8 victoires, ce sera le grand remue-ménage en 2018.

Attaque

L’arrivée de Memphis du coordinateur offensif Chip Long nous force à nous poser la question : l’attaque de Notre Dame version 2017 sera-t-elle celle de Chip Long ou celle de Brian Kelly ? Le coach des Fighting Irish l’a promis : il va se retirer de la direction offensive mais en sera-t-il capable ?

Quoiqu’il en soit, c’est un quarterback inexpérimenté qui va diriger l’attaque de Notre Dame en 2017. L’inconstant QB DeShone Kizer, révélation de la saison 2015, est parti pour la NFL et QB Malik Zaire a été transféré du côté de Florida. Du coup, le junior QB Brandon Wimbush aura les rênes de l’attaque en 2017. Malgré son inexpérience (5 passes tentées en 2 ans), on se veut confiant sur le campus de South Bend. Athlète brillant, robuste, au bras canon et précis et à la mobilité étonnante, il a convaincu tous les observateurs lors des spring practices. A lui de prouver qu’il pourra tenir le rythme sur toute une saison. Il le faudra car les Fighting Irish n’ont pas de Plan B, le redshirt freshman QB Ian Book et le true freshman QB Avery Davis ne paraissant pas prêts à faire le grand saut.

Mais la grande force de l’attaque de Notre Dame cette saison sera surement son jeu au sol. Chip Long adore utiliser des formations à plusieurs running backs et le groupe de coureurs est fourni avec notamment l’émergence du junior RB Josh Adams (1768 yards et 11 TD en 2 saisons) et à la présence des backups, le junior RB Dexter Williams (200 yards au sol, 3 TD en 2016) et le prometteur redshirt freshman RB Tony Jones Jr. Blessé à la cuisse lors de la pré-saison 2016, RB Josh Adams n’a pas joué avant le mois de novembre dernier mais il a démontré qu’il n’a rien perdu de sa capacité à gagner des yards dans les tranchées tout en restant une menace dans les espaces grâce à une vitesse folle.

Malgré la présence de deux potentiels All-American, LT Mike McGlinchey et OG Quenton Nelson, la ligne offensive n’a pas vraiment brillé par sa cohésion en 2016 (#85 du pays avec 28 sacks accordés et 80ème attaque au sol du pays). Mais avec le retour de deux autres titulaires, les juniors C Sam Mustipher et RG Alex Bars, et la présence de l’ancien prospect 5 étoiles, RT Tommy Kramer, elle n’aura pas d’excuse en 2017.

Comme pour le poste de quarterback, c’est l’inexpérience qui caractérise un groupe de receveurs fourni et talentueux. Le go-to-guy junior WR Equanimeous St.Brown (58 réceptions, 961 yards, 9 TD en 2016) est une future star en puissance tandis que les speedsters WR C.J. Sanders (24 réceptions, 293 yards, 2 TD en 2016) et WR Kevin Stepherson (25 réceptions, 462 yards, 5 TD en 2016) pourraient être des menaces constantes grâce à leur capacité d’élargir les espaces dans des systèmes spread. Si on y ajoute le retour en grâce de l’explosif TE Alizé Mack (inéligible en 2016 pour raisons académiques) et des sophomores WR Chase Claypool (5 réceptions, 81 yards en 2016) et WR Miles Boykin (6 réceptions, 81 yards, 1 TD en 2016), ce groupe de receveurs pourrait être l’un des plus insaisissables du pays. Comme souvent ces dernières années, c’est l’abondance qui caractérise le poste de tight-end. Ainsi, le senior TE Durham Smythe (9 réceptions, 112 yards, 4 TD en 2016) est de retour pour encadrer les jeunes pousses, le junior TE Nisk Weishar et l’attendu freshman TE Brock Wright.

Défense

La beauté de la défense 4-2-5 du coordinateur Mike Elko est sa simplicité favorisant avant tout l’efficacité. Un vrai changement par rapport à l’époque Brian VanGorder marquée par des systèmes trop complexes auxquels n’ont pas adhéré les jeunes Fighting Irish. L’ancien de Wake Forest a fait des miracles avec les Demon Deacons; il devra faire aussi bien avec un groupe à priori plus talentueux.

Son principal défi ? Reconstruire le pass rush à partir d’un groupe de joueurs qui ne totalise que 5.5 plaquages pour perte en carrière. Notre Dame n’a réussi que 14 sacks en 12 matchs en 2016. Une honte. La tâche ne sera pas facile puisque ce sont 3 nouveaux titulaires qui feront leurs débuts en 2017 autour du revenant NT Jerry Tillery (37 plaquages en 2016). Le sophomore DE Daelin Hayes (12 plaquages en 2016) semble avoir le profil d’un playmaker mais son talent ne s’est pas encore exprimé. Il devrait faire la paire avec le senior DE Jay Hayes (10 plaquages en 2016) ou le sophomore DE Julian Okwara.

L’autre challenge de Mike Elko sera de relancer une défense contre la course poreuse (182.4 yards accordés par match, #72 du pays en 2016). Pour se faire, il comptera sur le développement de DT Jonathan Bonner (7 plaquages en 2016) à l’intérieur de la ligne mais surtout sur le leadership du vrai général de cette défense des Fighting Irish, LB Nyles Morgan (94 plaquages, 4 sacks en 2016). Il fera équipe avec un autre senior, WLB Greer Martini (55 plaquages, 3 sacks en 2016). Ils devront hausser le niveau de jeu ou ils seront rapidement mis en concurrence avec le junior LB Te’Von Coney (61 plaquages en 2016) et le freshman LB Jonathan Jones.

Le backfield défensif est le secteur le plus prometteur de cette défense. Les retours de blessure du sophomore CB Shaun Crawford et du junior CB Nick Watkins vont faire le plus grand bien à une escouade qui peut aussi compter sur les sophomores CB Julian Love (45 plaquages, 1 INT en 2016) et CB Donte Vaughn. Le junior FS Nick Coleman (17 plaquages en 2016) et le sophomore SS Devin Studstill (38 plaquages, 1 INT en 2016) formeront le tandem de safeties aux côtés du poste hybride ROVER occupé par le junior DB Drue Tranquill (79 plaquages, 1 INT en 2016) au sein d’une défense qui s’en est plutôt bien sortie contre la passe l’an dernier (196 yards accordés, #21 du pays).

Équipes spéciales

Malgré le retour de K Justin Yoon (28/34 FG) et P Tyler Newsome (43.5 yards par punt), les équipes spéciales vont connaître un reboot suite à l’arrivée du coordinateur Brian Polian. Car si le kicking game s’est avéré satisfaisant, les coverages ont été épouvantables; les Fighting Irish accordant 6 TD l’an passé. Sur les retours de coup de pied, WR C.J. Sanders devraient conserver sa place, lui qui a réussi 2 TD en 2016.

Calendrier

Comme chaque année, Notre Dame possède l’un des calendriers les plus difficiles et intrigants du pays qui va les faire voyager de l’Atlantique au Pacifique. Après un match d’ouverture à leur portée face à Temple, les Fighting Irish vont se mesurer en primetime aux Bulldogs de Georgia (voir plus bas) avant deux déplacements à Boston College et Michigan State pour finir le mois de septembre avec la réception de Miami (Ohio). Le mois d’octobre sera marqué par les deux matchs contre les équipes de la Caroline du Nord, North Carolina et North Carolina State entourant le classique Rivalry Game face à USC qui pourrait être le tournant de la saison des Irish. Enfin, en novembre, Notre Dame débutera en douceur avec la réception de Wake Forest avant de finir la saison avec trois big games face à Miami, Navy et Stanford.

Match clé
9 septembre : vs Georgia
Pour la première fois depuis 2005, les Fighting Irish seront opposés à un programme de la SEC en saison régulière. Les deux équipes savent qu’une partie de leur saison se jouera dans ce match. Favoris dans leur division SEC East, les Bulldogs voudront frapper un grand coup devant les caméras de TV national. Pour Notre Dame et son coach Brian Kelly, c’est une occasion en or de tirer un trait sur la saison passée et prendre le maximum de confiance avant trois matchs en déplacement en un mois : à Boston College, à Michigan State et à North Carolina.

Conclusion

Les Fighting Irish sont peut-être dans une meilleure position que leur bilan de 4-8 pourrait le laisser penser. L’an passé, ils ont laissé filer des victoires qui leur tendaient les bras et le retour de 15 titulaires associé à l’arrivée de trois nouveaux coordinateurs pourraient faire éclore le talent d’un groupe de joueurs qui n’en manque pas. Certes, les espoirs du programme de South Bend reposent en grande partie sur les épaules d’un quarterback inexpérimenté (QB Brandon Wimbush) mais une nouvelle dynamique offensive sous la direction du coordinateur offensif Chip Long et une défense simplifiée dirigée par le coordinateur défensif Mike Elko pourraient permettre le retour de Notre Dame dans la course au plateau des 10 victoires. Dans la cas contraire, ce sera la fin de l’ère Brian Kelly sur les bords de la rivière Saint-Joseph.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. Barbaste

    21 juin 2017 à 11h01

    Trop cool le retour des preview!!

  2. Benoit

    21 juin 2017 à 19h53

    Oui merci pour les preview à venir…..genre demain…..vous voyez ce que je veux vous dire…..😃😃

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview