Suivez-nous

Preview

Preview 2016 : Washington State Cougars

La présence du senior QB Luke Falk au sein de l’attaque Air Raid explosive des Cougars pourrait faire de Washington State l’équipe sensation de cette saison 2016 dans la conférence Pac-12.

Crédit photo : WSU Athletics

Publié

le

Washington State Cougars
Conférence Pac-12 – Division North
En 2015 : 9-4, 6-3 Pac-12. Sun Bowl : victoire contre Miami, 20-14.
Head coach : Mike Leach, 5ème année (21-29) – Résultats en carrière: 105-72.
Coordinateur offensif : Mike Leach.
Coordinateur défensif : Alex Grinch.
Titulaires de retour : 8 en attaque, 6 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : WR Dom Williams, LT John Dahl, LG Gunnar Eklund, DE Darryl Paulo, DE Destiny Vaeao, LB Ivan McLennan, SS Taylor Taliulu.
Joueurs à suivre : QB Luke Falk, WR Gabe Marks, WR River Cracraft, RG Eduardo Middleton, DE Hercules Mata’afa, NT Robert Barber, LB Peyton Pelluer, CB Marcellus Pippins, FS Shalom Luani.

Est-ce que Wazzu saura répondre aux attentes en 2016 ? C’est la question que tous les experts se posent. Après une saison 2015 mémorable avec neuf victoires, dont deux à Oregon et UCLA avant de battre Miami (FL) au Sun Bowl, les Cougars s’étaient classés 3ème dans la Division North derrière Stanford et les Ducks. Et cette année, l’équipe de Mike Leach a de sérieux arguments à faire valoir pour venir à nouveau déranger les grosses écuries de Pac-12.

Évaluation
  • Attaque
  • Défense
  • Équipes spéciales
  • Coaching
  • Potentiel
3.8

À commencer par son attaque aérienne (389.5 yards en moyenne par match en 2015, #1 du pays), qui comptera sur le retour de QB Luke Falk et sur la plupart de ses receveurs pour faire encore des étincelles. Le quarterback, passé d’ancien walk-on à All-Pac-12, est désormais considéré comme l’un des meilleurs à son poste pour la prochaine draft NFL. Après sa première saison positive à la tête des Cougars en quatre ans, coach Mike Leach aura néanmoins fort à faire pour égaler la performance de son équipe en 2015.

Tout d’abord, le calendrier 2016 des Cougars sera forcément relevé dans l’une des meilleures conférences du pays. Puis, le talent n’est pas homogène dans cette équipe. Si quelques joueurs sortent du lot, l’ensemble de l’effectif est bien moins prodigieux qu’à Oregon, Stanford, USC ou UCLA.

L’an dernier, Wazzu avait pu compter sur la chance pour conclure certaines rencontres, ce qui lui manquera peut être cette saison. Néanmoins, les Cougars retournent beaucoup de titulaires et de joueurs expérimentés, ce qui devrait jouer en leur faveur si les blessures et les coups du sort les épargnent.

ATTAQUE

Jamais l’importance de QB Luke Falk (4561 yards à la passe, 38 TD, 8 INT en 2015) pour l’attaque Air Raid des Cougars n’a été aussi évidente qu’en son absence. S’il a été un vrai « clutch player » en 2015 en inscrivant le TD de la victoire dans les dernières secondes des matchs contre Rutgers et UCLA et en égalisant sur le dernier jeu de la rencontre face à Oregon, sa blessure en cours de match face à Portland State (FCS) a conduit à la pire défaite de l’Histoire de Wazzu. Le QB senior a également manqué la dernière Apple Cup contre les rivaux de Washington. Résultat : une déculottée 45-10 subie chez les Huskies. Son retour pour le Sun Bowl a permis aux Cougars de remporter leur premier bowl depuis 2003. Avec son ratio TD/INT de 38-8, il n’a rien à envier aux meilleurs quarterbacks du pays et sera assurément un candidat au trophée Heisman 2016. Le sophomore QB Peyton Barber (498 yards à la passe, 3 TD, 4 INT en 2015) et le redshirt freshman QB Tyler Hilinski seront en concurrence pour le poste de backup.

L’attaque Air Raid de coach Mike Leach laisse peu de place au jeu au sol et c’est sans surprise que Washington State a conclu la saison dernière avec la 2ème plus mauvaise attaque au sol du pays (80.1 yards en moyenne par match, #127). Le même comité de running backs que la saison passée sera de retour en 2016 : RB Gerald Wicks (610 yards au sol, 3 TD en 2015), RB Keith Harrington (238 yards, 2 TD en 2015) et RB Jamal Morrow (347 yards au sol en 2015). Le redshirt freshman, RB James Williams, qui a étonné tout le monde au cours du printemps, pourrait rafler la mise s’il confirme ses solides prestations printanières.

Les Cougars ne semblent jamais à court de munitions au niveau des receveurs. Certes, ils ont perdu WR Dom Williams mais le retour du demi-finaliste du dernier Biletnikoff Award, le senior WR Gabe Marks (104 réceptions, 1192 yards et 15 TD en 2015), assure à QB Luke Falk de pouvoir encore compter sur sa cible préférée en 2016. Le joueur le plus rapide de l’équipe, WR Tavares Martin (16 réceptions, 124 yards, 2 TD en 2015) devrait être aligné à l’opposé de Gabe Marks tandis que les expérimentés seniors WR River Cracraft (53 réceptions, 615 yards, 4 TD en 2015) et WR Robert Lewis (43 réceptions, 490 yards, 1 TD en 2015) seront fidèles au poste comme slot receivers. Ces quatre-là forment quatuor incroyablement complémentaire. On notera que l’ancienne recrue de Clemson, WR Kyrin Priester, a récemment annoncé qu’il quittait Washington State après une seule saison avec les Cougars. Enfin, on gardera un oeil attentif sur le true freshman WR Isaiah Johnson, l’une des recrues les plus convoitées de ses dernières années.

L’un des soucis majeurs des Cougars en 2016 sera de reconstruire le côté gauche de la ligne offensive. Le départ de LT Joe Dahl (seulement 4 sacks accordés en 2 ans) pour la NFL sera particulièrement couteux. Toutefois, coach Mike Leach s’est déclaré confiant que l’ancien basketteur, le sophomore LT Andre Dillard, et le robuste OG Cody O’Connell pourront assumer la succession. Les seniors C Riley Sorenson et RG Eduardo Middleton ainsi que le junior RT Cole Madison sont trois joueurs expérimentés qui ont déjà démontré leur maitrise des subtilités du pass blocking exigé par l’attaque Air Raid.

DÉFENSE

Pour beaucoup, l’arrivée du coordinateur défensif Alex Grinch (ex-coach des safeties à Missouri) a été le réel détonateur de l’excellente saison 2015 des Cougars. En un an seulement, cette défense est passée d’une moyenne de 38.6 points accordés par match à une moyenne de 27.7 ! En 2014, Washington State n’avait provoqué que 8 turnovers. Les Cougars en ont provoqué 24 l’an dernier. Une Révolution.

Tous les yeux seront rivés sur la star montante, le sophomore DE Hercules Mata’afa (29 plaquages, 10 pour perte, 6 sacks en 2015), auteur d’une performance exceptionnelle lors du dernier Sun Bowl qui lui a valu d’être nommé meilleur défenseur du match. Il évoluera aux côtés du senior NT Robert Barber (17 plaquages, 1 sack en 2015) dont la mobilité a étonné l’an dernier. Avec la seule présence du junior DE Daniel Ekuale (22 plaquages, 5 pour perte en 2015), le manque de profondeur aurait pu se faire sentir mais l’arrivée de l’ancien joueur de Junior College, DE Garrett McBroom, et l’éclosion du sophomore DE Logan Tago pourrait faire de cette ligne défensive l’une des forces de l’équipe en 2016.

Le leadership de LB Jeremiah Allison, dont l’éligibilité a expiré, manquera à un groupe de linebackers talentueux et expérimentés qui pourrait devenir l’une des grosses sensations de la prochaine saison dans la conférence Pac-12. Le junior OLB Frankie Luvu, probablement le plus gros frappeur de l’équipe, a été la révélation de la fin d’année dernière. Il formera un duo redoutable avec le junior LB Peyton Pelluer (101 plaquages, 11 pour perte, 1 INT en 2015). Le manque d’expérience du junior LB Dylan Hansen et du freshman LB Nnamdi Oguayo pourrait être plus problématique à un poste de rush linebacker si crucial au sein de la défense 3-4 des Cougars. Le senior LB Parker Henry (71 plaquages, 1 INT en 2015) est de retour au poste hybride de Nick Linebacker.

S’il est bien un secteur qui a subi une transformation radicale, c’est bien le secondary. De talon d’Achille de la défense, il est devenu sa grande force en moins de 12 mois. Le retour de 3 des 4 titulaires de l’an dernier laisse présager une continuité dans la progression. L’ancien joueur de Junior College, SS Shalom Luani (90 plaquages, 3 sack, 4 INTs et 2 fumbles forcés) est devenu le véritable générale de ce backfield défensif. Joueur agressif et instinctif, il s’est déjà forgé une réputation d’intimidateur à travers la conférence Pac-12. Il jouera le rôle de mentor auprès du prometteur true freshman FS Jalen Thompson. Le junior CB Marcellus Pippins (43 plaquages, 3 INT en 2015) et le sophomore CB Darrien Molton (44 plaquages, 1 INT en 2015) ont été deux des belles surprises de l’an dernier.

ÉQUIPES SPÉCIALES

Le junior K Erik Powell (20-26 FG) a montré une certaine solidité dans les 40 yards mais son FG de 43 yards manqué face à Stanford aura couté aux Cougars une place en finale de conférence l’an dernier. Il devra rebondir après cet échec. Le sophomore P Zach Charme (39.6 yards par punt en 2015) s’est montré prometteur pour sa saison freshman. Il est de retour en 2016. Sur les retours de coups de pied, les Cougars seront encore capables de big plays avec la présence de l’explosif WR/KR Tavarres Martin et de PR Kaleb Fossum.

CALENDRIER

En recevant Eastern Washington (FCS) lors du match d’ouverture, les Cougars doivent impérativement éviter de tomber dans le même piège que l’an passé face à Portland State (FCS). Une défaite est interdite, d’autant qu’une semaine plus tard, un déplacement à Boise State sera déjà un match pivot pour la saison 2016. Un succès chez les Broncos permettrait à Washington State d’entamer sa série de trois matchs la plus importante de l’année (contre Oregon, à Stanford et contre UCLA) avec une fiche de 3-0. Tout pourrait se jouer pour les Cougars lors des réceptions de California (12 novembre) et Washington (25 novembre).

CONCLUSION

Humiliés à domicile par Portland State (FCS) en match d’ouverture de la saison 2015, les Cougars auraient pu sombrer… ils ont finalement réussi une saison mémorable conclue par une fiche de 9-4 et une victoire face à Miami lors du Sun Bowl. Pour la première fois depuis 2003, ils ont rendu une fiche positive (6-3) en match de conférence Pac-12. Comme d’habitude avec coach Mike Leach, c’est avant tout par le secteur offensif que passent les victoires. Les retours de QB Luke Falk et de WR Gabe Marks devraient garantir un haut rendement à l’attaque Air Raid des Cougars. L’arrivée du coordinateur défensif Alex Grinch a immédiatement porté ses fruits. Si cette défense continue de progresser, Wazzu pourrait être la méga-surprise de l’année dans la conférence Pac-12.

L'équipe TBP est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Preview

Preview 2020 : Alabama à la reconquête de la SEC

Diminués par le départ de la quasi-totalité de ses titulaires, les Tigers de LSU remettent en jeu un titre de conférence SEC convoité par les habituels Alabama, Georgia, Auburn… et Florida !

Publié

le

Crédit photo : Mitchell Scaglione

50 previews en 50 jours, c’est une série estivale de 50 présentations exclusives préparées par toute l’équipe TBP afin de vous permettre de tout savoir concernant la prochaine saison de College Football. On retrouve aujourd’hui une présentation ultra-complète de la conférence SEC.

Si vous avez manqué nos rendez-vous estivaux, The Blue Pennant vous a proposé des présentations en détail des principaux programmes de la conférence SEC à l’aube de cette saison 2020 :

Alabama Crimson Tide
Auburn Tigers
Florida Gators
Georgia Bulldogs
LSU Tigers
Tennessee Volunteers
Texas A&M Aggies

Podcast

 

Nos prédictions

Division East

WR George Pickens, Georgia Bulldogs – Crédit photo : Todd Kirkland, Getty Images

1. Georgia Bulldogs

En 2019 : 12-2, 7-1 SEC. Champion de division.
Prédiction : 9-1.
Match décisif : vs. Florida, le 7 novembre
Joueurs-clés partis : QB Jake Fromm, RB D’Andre Swift, RB Brian Herrien, OT Andrew Thomas, G Solomon Kindley, S J.R. Reed, K Rodrigo Blankenship.
Joueurs à suivre : QB J.T. Daniels, RB Zamir White, WR George Pickens, G Ben Cleveland, C Trey Hill, DL Malik Herring, NT Jordan Davis, LB Nakobe Dean, CB Eric Stokes, CB Tyson Campbell, S Richard LeCounte.
Future star : OT Broderick Jones.

Depuis le retour au bercail de coach Kirby Smart à Georgia, les Bulldogs semblent devenus une place imprenable de la division Est. Trois qualifications en finale de conférence et une finale nationale disputée : le programme d’Athens fait toujours figure d’épouvantail, malgré la progression continue de Florida. Le quarterback Jake Fromm est parti, mais les ‘Dawgs ont mis les moyens pour le remplacer, en récupérant QB Jamie Newman de Wake Forest (qui a finalement décider de ne pas jouer en 2020 pour se concentrer sur la draft NFL), et surtout QB J.T. Daniels en provenance de USC. Si ce dernier trouve son rythme de carburation, l’entente avec WR George Pickens et la complémentarité avec un backfield fourni, mené par le revenant RB Zamir White, s’annonce explosive. Si l’attaque est prometteuse, la défense est déjà la force incontestable, avec la meilleure défense de première division, en termes de points concédés en 2019. Pour bien faire les choses, Georgia n’a pas connu un turnover habituel dans cette escouade et peut compter sur le retour d’au moins 8 titulaires. De quoi faire des étincelles … et retourner en playoffs ?

2. Florida Gators

En 2019 : 11-2, 6-2 SEC.
Prédiction : 8-2.
Match décisif : vs. Georgia, le 7 novembre
Joueurs-clés partis : QB Feleipe Franks, RB Lamical Perine, WR Van Jefferson, DE Jabari Zuniga, DE Jonathan Greenard, CB C.J. Henderson.
Joueurs à suivre : QB Kyle Trask, WR Trevon Grimes, TE Kyle Pitts, DE Zackary Carter, DT Tedarrell Slaton, LB Ventrell Miller, CB Marco Wilson, CB Kair Elam, S Shawn Davis.
Future star : DT Gervon Dexter.

Le retour de l’ancien coordinateur Dan Mullen a été une bénédiction pour Florida, surtout offensivement. Mais paradoxalement, les Gators ne parviennent plus à retourner en finale de conférence. Le retard sur Georgia a de quoi être rattrapé au vu du talent global de l’équipe. La défense de Todd Grantham s’annonce comme souvent rapide et appliquée, étant désormais emmenée par les deux stars au poste de cornerback, CB Marco Wilson et CB Kair Elam. Du renouvellement a bien eu lieu sur le front-7, mais avec des prospects comme DE Zachary Carter, DE/LB Jeremiah Moon, DT Teddarell Slaton, DE Brenton Cox (transfuge de Georgia …) ou LB Mohamoud Diabate, les pensionnaires de Gainesville ont de la ressource dans ce domaine. En attaque, QB Kyle Trask semble être le quarterback régulier dont avait besoin l’équipe, et voit débarquer l’ancien de Penn State, WR Justin Shorter pour épauler WR Trevon Grimes, WR Jacob Copeland ou son joujou préféré, TE Kyle Pitts. Il faudra clairement de la discipline sur le long-terme, dans un calendrier exclusivement SEC, et de l’intensité au moment de croiser Georgia à Jacksonville.

QB Kyle Trask, Florida – Crédit photo : Kim Klement – USA Today Sports

3. Kentucky Wildcats

En 2019 : 8-5, 3-5 SEC.
Prédiction : 5-5.
Match décisif : @ Missouri, le 17 octobre
Joueurs-clés partis : WR Lynn Bowden, G Logan Stenberg, LB Kash Daniel.
Joueurs à suivre : QB Terry Wilson, RB Asim Rose, OT Landon Young, C Drake Jackson, DL Quinton Bohanna, LB Boogie Watson, CB Kelvin Joseph.
Future star : RB Travis Tisdale.

Mark Stoops fait décidément des miracles du côté de Lexington. Sur un campus où le football n’est clairement pas le focus premier, le head coach des Wildcats s’est parfaitement adapté à la malchance en 2019. En repositionnant son receveur supersonique Lynn Bowden au poste de quarterback, Kentucky a sauvé sa saison et s’est qualifié pour la quatrième fois de suite en bowl. Cette année, QB Terry Wilson est de retour derrière le centre et, malgré une escouade de receveurs bien moins glamour, sera difficile à arrêter, avec le duo de coureurs RB Asim Rose-RB Kavosiey Smoke. L’escouade défensive est souvent le maillot fort à Kentucky ces dernières années et 2020 ne devrait pas faire exception à la règle. Un temps dans l’ombre du Jaguar Josh Allen, LB Boogie Watson est attendu pour pleinement exploser après une saison correcte à 6 sacks et demi.

4. Tennessee Volunteers

En 2019 : 8-5, 5-3 SEC.
Prédiction : 5-5.
Match décisif : vs. Kentucky, le 17 octobre
Joueurs-clés partis : RB Tim Jordan, WR Jauan Jennings, WR Marquez Callaway, NT Emmitt Gooden, LB Daniel Bituli, S Nigel Warrior.
Joueurs à suivre : QB Jarrett Guarantano, RB Eric Gray, G Trey Smith, C Brandon Kennedy, DL Aubrey Solomon, LB Henry To’oto’o, CB Bryce Thompson, S Jaylen McCullough.
Future star : QB Harrison Bailey.

Capable de rebondir, l’an passé, malgré un début de saison calamiteux, Tennessee doit prouver que le regain de forme est net et sur la durée. Malgré les habituels départs pour des raisons extra-sportives (Tim Jordan, Emmitt Gooden), les Vols compteront sur le retour d’un QB Jarrett Guarantano encore inconstant mais sujet à un certain développement. L’émergence du jeune loup RB Eric Gray pourrait faire le plus grand bien derrière une ligne terriblement impressionnante er renforcée par OL Cade Mays, transfuge de Georgia éligible dès 2020. En défense, le run stop sera à n’en pas douter costaud, avec le nouveau taulier LB Henry To’oto’o et la profondeur de la ligne défensive. Mais le pass rush sera non négligeable pour ne pas trop exposer Tennessee pour une conférence toujours plus axée sur les airs.

LB Henry To’oto’o, Tennessee – Crédit photo : Tennessee Athletics

5. South Carolina Gamecocks

En 2019 : 4-8, 3-5 SEC.
Prédiction : 3-7.
Match décisif : vs. Tennessee, le 26 septembre
Joueurs-clés partis : QB Jake Bentley, RB Rico Dowdle, WR Bryan Edwards, DE D.J. Wonnum, DT Javon Kinlaw, LB T.J. Brunson.
Joueurs à suivre : QB Collin Hill, QB Ryan Hillinski, WR Shi Smith, G Sadarius Hutcherson, DL Zacch Pickens, DE Aaron Sterling, LB Ernest Jones, CB Jaycee Horn, DB Israel Mukuamu.
Future star : RB MarShawn Lloyd.

Will Muschamp joue gros pour sa cinquième année sur le campus de Columbia. Comme toujours, ce spécialiste défensif fait de ce côté-là du ballon un point fort indéniable, et avec un secondary de qualité et une ligne défensive renforcée par les recrutements de DT Zacch Pickens l’an passé et DL Jordan Burch cette intersaison, les Gamecocks ne seront pas toujours une équipe bonne à prendre. Reste l’éternelle question de l’attaque. Le chantier est tel que l’ancien head coach de Colorado State, Mike Bobo, a rallié la Caroline. L’objectif : développer efficacement un QB Ryan Hillinski plus que sur courant alternatif en 2019 et qui perd son meilleur receveur de l’an passé, Bryan Edwards. QB Collin Hill pourrait lui prendre sa place en cas de défaillance. Quid aussi du backfield, où Rico Dowdle a fini son cursus et où la future pépite annoncée, MarShawn Lloyd, est déjà out saison pour problème de blessure.

6. Missouri Tigers

En 2019 : 6-6, 3-5 SEC.
Prédiction : 3-7.
Match décisif : vs. Kentucky, le 31 octobre
Joueurs-clés partis : QB Kelly Bryant, TE Albert Okwuegbunam, OL Trystan Colon-Castillo, OT Yasir Durant, DT Jordan Elliott, LB Cale Garrett, CB DeMarkus Acy.
Joueurs à suivre : QB Shawn Robinson, RB Larry Roundtree, WR Damon Hazelton, LB Nick Bolton, S Tyree Gillespie, S Joshuah Bledsoe.
Future star : CB Chris Shearin.

Après quatre ans à la tête des Tigers, et un bilan de 25-25, dont 13-19 en intra-conférence, coach Barry Odom a été remercié. Et Missouri est prêt à recharger les batteries, sous la coupe de l’ancien technicien d’Appalachian State, Eli Drinkwitz. Le spécialiste offensif va d’ailleurs devoir faire cohabiter deux nouvelles recrues du campus, l’ancien de TCU QB Shawn Robinson et l’ex-go-to-guy de Virginia Tech, WR Damon Hazelton. Pour faciliter leurs automatismes, le duo de coureurs RB Larry Roundtree-RB Tyler Badie (1 286 yards, 12 TD à eux deux l’année dernière) ne sera pas de trop. En défense, des playmakers sont là sur le run stop, à commencer par le polyvalent LB Nick Bolton, mais le doute subsiste sur le premier rideau et notamment sur le pass rush.

RB Larry Rountree, Missouri – Crédit photo : Seattle Times

7. Vanderbilt Commodores

En 2019 : 3-9, 1-7 SEC.
Prédiction : 0-10.
Match décisif : vs. South Carolina, le 10 octobre
Joueurs-clés partis : QB Riley Neal, RB Ke’Shawn Vaughn, WR Kalija Lipscomb, TE Jared Pinkney.
Joueurs à suivre : WR Cam Johnson, DL Dayo Odenyigbo, LB Dimitri Moore, S Tae Daley.
Future star : DL Daevion Davis.

Que peut décemment espérer Vanderbilt, dans une saison 100% SEC ? Si les bases défensives posées par coach Derek Mason ont de quoi permettre à cette équipe de voler des ballons, le niveau exécrable de l’attaque pourrait être fatal au coach principal, qui joue sa tête chez les Commodores. Les pertes des importants Ke’Shawn Vaughn et Kalija Lipscomb ont de quoi être compensées par RB Jamauri Wakefield et WR Cam Johnson, mais avec un quarterback true freshman, QB Ken Seals, et une ligne offensive qui vient de perdre son meilleur élément (Devin Cochran parti à Georgia Tech), le bateau risque fort de tanguer sous la pression adverse.

Division West

1. Alabama Crimson Tide

En 2019 : 11-2, 6-2 SEC.
Prédiction : 9-1.
Match décisif : vs. Auburn, le 28 novembre
Joueurs-clés partis : QB Tua Tagovailoa, WR Jerry Jeudy, WR Henry Ruggs, OT Jedrick Wills, DL Raekwon Davis, LB Anfernee Jennings, LB Terrell Lewis, S Xavier McKinney.
Joueurs à suivre : QB Mac Jones, RB Najee Harris, WR DeVonta Smith, WR Jaylen Waddle, OT Alex Leatherwood, DL LaBryan Ray, DL Christian Barmore, NT DJ Dale, LB Christian Harris, LB Dylan Moses, CB Patrick Surtain II.
Future star : QB Bryce Young.

Avec cinq titres nationaux sur les onze dernières années, le dernier en 2017, Alabama est toujours la force incontestable de la conférence, même après avoir raté pour la toute première fois le carré des playoffs. Qu’importe : les recrutements XXL et le fait d’avoir lancé tôt des espoirs pour cause d’hécatombes de blessure permet au Tide d’avoir un groupe arrivé à maturité et qu’il sera dur de manoeuvrer. Propulsé titulaire en fin de campagne 2019, suite à la blessure à la hanche de Tua Tagovailoa, QB Mac Jones est parti pour avoir les clés de l’attaque et peut compter sur un excellent duo de receveurs, la menace profonde WR DeVonta Smith et l’explosif WR Jaylen Waddle. Devenue une force aérienne ces derniers mois, ‘Bama pourrait toutefois s’appuyer sur sa pépite RB Najee Harris pour dominer ses adversaires. Présenté comme un coureur lourd, le senior a démontré une incroyable polyvalence et une capacité à sortir efficacement du backfield. Après Mark Ingram et Derrick Henry, il est un nouveau coureur de Tuscaloosa candidat légitime au titre de Heisman Trophy. En défense, le retour de blessure de LB Dylan Moses va faire le plus grand bien et son association avec la future star LB Christian Harris fait saliver. D’autant qu’Alabama compose avec une des lignes défensives les plus complètes et intimidantes de première division. De quoi éviter une deuxième année sans finale de conférence, ce que n’a plus connu le programme depuis 2011.

RB Najee Harris, Alabama – Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

2. Auburn Tigers

En 2019 : 9-4, 5-3 SEC.
Prédiction : 8-2.
Match décisif : @ Alabama, le 28 novembre
Joueurs-clés partis : OT Prince Tega Wanogho, OT Jack Driscoll, DE Marlon Davidson, DE Nick Coe, DT Derrick Brown, CB Noah Igbinoghene, CB Javaris Davis, S Jeremiah Dinson, S Daniel Thomas.
Joueurs à suivre : QB Bo Nix, RB D.J. Williams, WR Seth Williams, WR Anthony Schwartz, C Nick Brahms, DE Big Kat Bryant, LB Owen Pappoe, LB Zakoby McClain, LB KJ Britt, CB Roger McCreary, S Smoke Monday.
Future star : RB Tank Bigsby.

Au pied du mur en début de saison passée, Auburn a repris du poil de la bête grâce à l’étonnante maturité de son désormais sophomore QB Bo Nix. Pouvant compter sur le trio de receveurs WR Seth WilliamsWR Anthony SchwartzWR Eli Stove, il est espéré sur la pente ascendante en 2019. Il faudra tout de même surveiller une ligne offensive qui renouvelle quasiment tous les titulaires et un comité de coureurs qui doit se retrouver un taulier. En défense, la ligne défensive et le secondary font aussi pas mal peau neuve, mais le talent est tel, à l’image de son groupe de linebackers, que l’escouade de Kevin Steele a de quoi freiner durablement pas mal de places fortes de la conférence.

3. Texas A&M Aggies

En 2019 : 8-5, 4-4 SEC.
Prédiction : 7-3.
Match décisif : vs. Florida, le 10 octobre
Joueurs-clés partis : WR Kendrick Rogers, WR Quartney Davis, DT Justin Madubuike, CB Charles Oliver.
Joueurs à suivre : QB Kellen Mond, RB Isaiah Spiller, WR Jhamon Ausbon, TE Jalen Wydermyer, G Kenyon Green, DL DeMarvin Leal, LB Anthony Hines, LB Buddy Johnson, S Demani Richardson, S Leon O’Neal.
Future star : CB Jaylon Jones.

Pour sa troisième année sur le campus de College Station, coach Jimbo Fisher se doit de faire passer un palier significatif à ses hommes. Il faut dire qu’avec 17 titulaires de retour, dont QB Kellen Mond, derrière le centre pour sa quatrième saison, A&M a des arguments pour regarder pas mal de rivaux dans les yeux. Offensivement, le programme texan s’est enfin trouvé un running back performant, avec RB Isaiah Spiller, et avec d’autres menaces aériennes que WR Jhamon Ausbon (qui ne jouera pas avec les Aggies cette saison), les Aggies pourraient devenir une machine à points. En défense, le coordinateur Mike Elko continue d’avancer ses pions et d’homogénéiser une ligne défensive avec pas mal de rotations et une escouade de linebackers prometteuse, avec le duo de plaqueurs patentés LB Anthony HinesLB Buddy Johnson. Longtemps un point noir de l’équipe, le poste de cornerback est impatient d’accueillir dans ses rangs le true freshman CB Jaylon Jones, présenté comme un futur phénomène.

QB Bo Nix, Auburn – Crédit photo : Auburn Athletics

4. LSU Tigers

En 2019 : 15-0, 8-0 SEC.
Prédiction : 7-3.
Match décisif : vs. Alabama, le 14 novembre
Joueurs-clés partis : QB Joe Burrow, RB Clyde Edwards-Helaire, WR Justin Jefferson, G Damien Lewis, C Lloyd Cushenberry, DL Rashard Lawrence, LB K’Lavon Chaisson, LB Patrick Queen, LB Jacob Phillips, CB Kristian Fulton, S Grant Delpit, DB Kary Vincent.
Joueurs à suivre : QB Myles Brennan, WR Terrace Marshall, C Chasen Hines, DT Tyler Shelvin, LB Damone Clark, CB Derek Stingley, S JaCoby Stevens.
Future star : WR Kayshon Boutte.

Gueule de bois à venir ? Tout simplement irrésistible en 2019, sur la route d’un championnat national de haute volée, LSU attaque ce nouvel exercice dans le doute. La faute à un exil massif, symbolisé par les départs vers la NFL des stars offensives Joe Burrow et Clyde Edwards-Helaire. En attaque, les ingrédients restent globalement là pour faire une bonne recette. Au junior QB Myles Brennan de ne pas foirer la cuisson. Pour lui mettre encore un peu plus de pression sur les épaules, WR Ja’Marr Chase a décidé de renoncer à la saison 2020 pour se concentrer sur la draft NFL 2021. Quant au backfield offensif, il présente un comité excitant sur le papier avec RB Chris Curry et les deux recrues 5 étoiles RB Tyrion Davis-Price et RB John Emery. Le chantier est plus conséquent en défense, avec le départ du coordinateur Dave Aranda vers Baylor. Bo Pelini, ancien de la maison, reprend du service et repart avec un système 4-3 qui nécessitera sans doute un temps d’adaptation, surtout sur le pass rush.

5. Ole Miss Rebels

En 2019 : 4-8, 2-6 SEC.
Prédiction : 4-6.
Match décisif : vs. Mississippi State, le 28 novembre
Joueurs-clés partis : RB Scottie Phillips, DT Josiah Coatney, DT Benito Jones, S Myles Hartsfield.
Joueurs à suivre : QB Matt Corral, RB Jerrion Ealy, WR Elijah Moore, TE Kenny Yeboah, G Ben Brown, LB Mohamed Sanogo.
Future star : OT Nik Broeker.

S’il a réussi à maintenir le programme à flot, au lendemain des sanctions liés aux pots-de-vin de la mandature Hugh Freeze, Matt Luke a été remercié après trois saisons pleines. Il faut dire que l’opportunité d’avoir Lane Kiffin comme head coach était trop tentante du côté d’Oxford. L’ancien technicien des Oakland Raiders (NFL) doit bonifier un secteur offensif qui a de la matière sur le papier. A commencer par RB Jerrion Ealy, recrue star arrachée aux grosses écuries nationales l’an passé. Dans les airs, là où il est le plus attendu, Kiffin compose avec un duo de quarterbacks ayant déjà disputé régulièrement des snaps : le pocket passer QB Matt Corral, blessé en début de campagne 2019, et le feu-follet QB/RB John Rhys Plumlee. L’heureux élu devra s’appuyer sur un corps de receveur trop orphelin d’AJ Brown et DK Metcalf et désormais trop dépendant de WR Elijah Moore (quasiment autant de yards, 850, que toutes les autres cibles de l’équipe l’année passée). En défense, la route s’annonce bien plus longue, malgré un groupe de linebackers plein de promesse, mais qui risque de faire sans le rusher LB Sam Williams, impliqué dans des affaires judiciaires pendant l’intersaison et suspendu jusqu’à nouvel ordre.

RB Jerrion Ealy, Ole Miss – Crédit photo : Thomas Graning, AP

6. Mississippi State Bulldogs

En 2019 : 6-7, 3-5 SEC.
Prédiction : 3-7.
Match décisif : @ Ole Miss, le 28 novembre
Joueurs-clés partis : C Darryl Williams, DL Fabien Lovett, LB Willie Gay, CB Cameron Dantzler, S Brian Cole.
Joueurs à suivre : QB KJ Costello, RB Kylin Hill, DE Kobe Jones, DT Nathan Pickering, LB Erroll Thompson, S CJ Morgan.
Future star : OT Charles Cross.

Réputés pour leur défense ces dernières années, les Bulldogs de Mississippi State sont sur le point de subir une détonnante transformation. Car en engageant le dogmatique Mike Leach et son attaque Air Raid à tout va, le programme de Starkville est prêt à mettre le feu aux poudres dans la conférence. L’arrivée de QB K.J. Costello, transfuge de Stanford, après une année loin des terrains pour cause de blessure, s’inscrit en ce sens. Mississippi State comptera tout de même sur l’un des running backs les plus appliqués de la SEC, avec le retour du senior RB Kylin Hill, annoncé au deuxième tour de la prochaine draft, et qui pourrait profiter d’un style plus aérien pour démontrer toute sa valeur dans ce domaine. Qu’attendre de la défense ? Bonne question, car la reconstruction sera aussi d’ampleur, le nouveau coordinateur Zach Arnett passant d’un système 4-3 à 3-3-5. Les pièces sont intéressantes (poste de safety profond, Erroll Thompson en linebacker star, le duo DT Nathan Pickering-DT Jaden Crumedy sur le premier rideau) mais le cocktail, au vu de l’intersaison tronquée, pourrait avoir un goût très fade.

7. Arkansas Razorbacks

En 2019 : 2-10, 0-8 SEC.
Prédiction : 1-9.
Match décisif : @ Missouri, le 28 novembre
Joueurs-clés partis : TE Cheyenne O’Grady, DL McTelvin Agim, LB De’Jon Harris, S Kamren Curl.
Joueurs à suivre : QB Feleipe Franks, RB Rakeem Boyd, C Ty Clary, LB Bumper Pool, S James Foucha.
Future star : DB Jalen Catalon.

Troisième formation à entamer un virage drastique dans la division : Arkansas qui panse ses plaies après l’affreux passage de Chad Morris comme head coach. Ancien coach de ligne offensive à Georgia, coach Sam Pittman arrive pour apporter dans un premier temps une intensité dans les tranchées et espèrera la rédemption de QB Feleipe Franks, capable de bons passages à Florida mais qui reste sur une année quasi-blanche pour cause de blessures. Avec RB Rakeem Boyd et un corps de receveurs intéressant, l’objectif sera de rendre la transition la moins douloureuse possible. D’autant que la défense perd pas mal de cadres d’impact, surtout sur le front-7.

Calendrier

La conférence SEC est composée de deux divisions de 7 équipes (East et West) qui joueront exceptionnellment cette saison (en raison de la pandémie de coronavirus) chacune 10 matchs intra-conférence.

Le calendrier révisé complet de la saison 2020 de football dans la conférence SEC
Source : SECSports.com

Match de l’année

Alabama vs Auburn

Où ? Bryant-Denny Stadium, Tuscaloosa (Alabama).
Quand ? Samedi 28 novembre 2020.

C’est toujours un rendez-vous incontournable, avec des matches à rebondissement, notamment sur la dernière décennie. Le « Camback » de 2010, le « Kick Six » de 2013 et dernièrement l’upset des Tigers pour écarter Alabama des playoffs dans un succès au bout du suspense 48-45, marqué par le field goal de Joseph Bulovas sur le poteau. Capables d’enquiquiner le Tide, au Jordan-Hare Stadium, les joueurs de Gus Malzahn s’attendent à une opposition toute autre à Tuscaloosa, où les hommes en bleu n’ont gagné qu’une fois sur leurs six derniers déplacements. Depuis 2012, Alabama prend d’ailleurs un malin plaisir à mettre au supplice la défense adverse sur ses terres, à l’image du cinglant 49-0 de cette saison-là. Dans cette haine locale, qui pourrait décider du vainqueur de la division Ouest et du ticket pour la finale de conférence, tous les coups seront permis.

Champion et trophées

Champion 2020 : Alabama.
Champion de division East : Georgia.
Champion de division West : Alabama.
MVP : RB Najee Harris, Alabama.
Meilleur joueur offensif : QB Bo Nix, Auburn.
Meilleur joueur défensif : CB Derek Stingley, LSU.
Freshman de l’année : WR Demond Demas, Texas A&M.

Lire la suite

Preview

Gameday : la preview de la week 4

Présentation de la 4ème semaine de la saison 2020 de College Football marquée par le match de la Florida Cup entre Florida State et #12 Miami… et le retour de la SEC !

Publié

le

SEC is back !

C’est le grand retour de la Southeastern Conference, la conférence la plus relevée de l’élite du College Football : #2 Alabama, #5 Florida, #6 LSU, #8 Auburn seront notamment au programme d’une 4ème semaine de la saison 2020 marquée par le Rivalry Game entre Florida State et #12 Miami.

Suivez-le guide !

Podcast

 

Tous les épisodes de notre podcast sont disponibles sur :
Soundcloud
Spotify
Deezer
Stitcher
Apple Podcasts
Vous préférez iTunes ? Le podcast est également disponible dans l’iTunes Store.
Sur Android et iOS, le podcast est notamment disponible avec l’application Stitcher.

Le Match de la semaine

Florida State (0-1) @ #12 Miami (2-0)

Où ? Hard Rock Stadium, Miami, Floride
Quand ? Samedi 26 septembre à 19h30 (01h30 en France)

Les Hurricanes de #12 Miami (2-0) ont parfaitement débuté leur saison remportant leurs deux premiers matchs face à UAB et de manière convaincante à Louisville. L’ancien joueur de Houston, QB D’Eriq King, semble prendre ses marques au sein d’une attaque au tempo accéléré qui vient d’inscrire 47 points chez les Cardinals. Du côté de Florida State, c’est déjà la crise. Les Seminoles ont été battus par Georgia Tech à domicile en week 1 et joueront ce Rivalry Game sans leur coach Mike Norvell qui a contracté la COVID. Épouvantable depuis plusieurs années, la ligne offensive des Seminoles saura-t-elle protéger QB James Blackman et résister face à l’armada de pass rushers des Hurricanes (Quincy, Jaelan Phillips) ? Pas sûr. Miami a remporté les trois derniers matchs face à Florida State après 7 années de domination des Seminoles (2010-16).
Pronostic : Miami 34, Florida State 17.

Vendredi 25 septembre 2020

À partir de 02h00

Middle Tennessee (0-2) @ UTSA (2-0)

Où ? Alamodome, San Antonio, Texas
Quand ? Vendredi 25 septembre 2020 à 20h00 (02h00 en France)

Rien ne semble fonctionner depuis le début de saison pour QB Asher O’Hara et Middle Tennessee. À l’inverse, tout va bien en ce début de saison pour une équipe de UTSA qui tourne à 498 yards offensifs en moyenne par match. QB Frank Harris et RB Sincere McCormick devraient encore accumuler les yards au sol et offrir un improbable 3ème victoire en 3 matchs aux Roadrunners.
Pronostic : UTSA 34, Middle Tennessee 24.

Samedi 26 septembre 2020

À partir de 18h00

#23 Kentucky (0-0) @ #8 Auburn (0-0)

Où ? Jordan-Hare Stadium, Auburn, Alabama
Quand ? Samedi 26 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Avec QB Bo Nix et un pléthore de receveurs, #8 Auburn possède les playmakers capables de faire rapidement basculer le sort du match leur en faveur… mais les Wildcats de Kentucky, équipe accrocheuse et expérimentée, pourrait profiter d’un avantage sur la ligne de scrimmage face à des Tigers très jeunes. La clé du match sera peut-être QB Terry Wilson, le quarterback de #23 Kentucky, de retour de blessure après une année blanche en 2019
Pronostic : Auburn 24, Kentucky 21.

#5 Florida (0-0) @ Ole Miss (0-0)

Où ? Vaught-Hemingway Stadium, Oxford, Mississippi
Quand ? Samedi 26 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Aux portes du Top 4 national, QB Kyle Trask et #5 Florida débutent leur saison face à un adversaire redynamisé par l’arrivée du charismatique coach Lane Kiffin. Sur le papier, le talent est du côté des Gators. QB Matt Coral (ou QB John Rhys Plumlee) et RB Jerrion Ealy sont-ils prêts pour créer la première « upset » de l’année dans la SEC ? Pas sûr.
Pronostic : Florida 41, Ole Miss 20.

#24 Louisville (1-1) @ #21 Pittsburgh (2-0)

Où ? Heinz Stadium, Pittsburgh, Pennsylvanie
Quand ? Samedi 26 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Deux matchs, deux victoires. Les Panthers ont parfaitement débuté cette saison grâce à une défense de fer qui a déjà réussi 10 sacks. QB Malik Cunningham et les Cardinals seront sous pression pendant 60 minutes…eux qui ont déjà souffert face à la défense de Miami il y a une semaine. Il faudrait une solide performance de leur défense (ce que nous n’avons pas vu face aux Hurricanes) pour qu’ils repartent d’Heinz Field avec une victoire.
Pronostic : Pittsburgh 24, Louisville 20.

Autres matchs à partir de 18h00

– Kansas State @ #3 Oklahoma à 12h00 (18h00 en France).
– #13 Central Florida @ East Carolina à 12h00 (18h00 en France).
– Georgia Southern @ #19 Louisiana à 12h00 (18h00 en France).
– Georgia Tech @ Syracuse à 12h00 (18h00 en France).
– Iowa State @ Texas Christian à 13h30 (19h30 en France).

À partir de 21h30

Mississippi State (0-0) @ #6 LSU (0-0)

Où ? Tiger Stadium , Baton Rouge, Louisiane
Quand ? Samedi 26 septembre à 15h30 (21h30 en France).

Une effectif rajeuni mais des ambitions qui restent élevées : les champions nationaux donnent le coup d’envoi de leur saison face à une équipe de Mississippi State intrigante (coach Mike Leach, QB KJ Costello) mais qui entâme tout juste sa transition vers un système offensif Air Raid. QB Myles Brennan voudra démontrer qu’il est le digne succeseur de Joe Burrow. Il est entouré de suffisamment de playmakers (RB Chris Curry, WR Terrace Marshall, TE Arik Gilbert) pour s’assurer une première victoire en 2020.
Pronostic : LSU 35, Mississippi State 13.

#22 Army (2-0) @ #14 Cincinnati (1-0)

Où ? Joan C. Edwards Stadium, Huntington, Caroline du Nord
Quand ? Samedi 26 septembre à 15h30 (21h30 en France)

Deux équipes invaincues face-à-face. Army et son attaque au sol ont impressionné depuis le début de la saison (score combiné de 79-7). Les Black Knights auront une plus sérieuse opposition face à l’une des meilleures défenses de l’AAC. Upset Alert… ou pas.
Pronostic : Cincinnati 30, Army 24.

Autres matchs à partir de 21h30

– #4 Georgia @ Arkansas à 16h00 (22h00 en France)
– #8 Texas @ Texas Tech à 15h30 (21h30 en France)
– West Virginia @ #15 Oklahoma State à 15h30 (21h30 en France)
– Duke @ Virginia à 16h00 (22h00 en France)
– Texas State @ Boston College à 16h00 (22h00 en France)

À partir de 01h00

#2 Alabama (0-0) @ Missouri (0-0)

Où ? Memorial Stadium/Faurot Field, Columbia, Missouri
Quand ? Samedi 26 septembre à 19h00 (01h00 en France).

Alabama est en mode Revenge. Pas bon pour ses adversaires de la SEC à commencer par une équipe de Missouri qui commence sa transition suite à l’arrivée de coach Eli Drinkwitz (ex-Appalachian State). QB Mac Jones a été confirmé comme QB titulaire, bien entouré par les stars RB Najee Harris, WR DeVonta Smith et WR Jaylen Waddle. La soirée s’annonce longue pour les Tigers.
Pronostic : Alabama 52, Missouri 10.

Autres matchs à partir de 01h00

– Vanderbilt @ #10 Texas A&M à 19h30 (01h30 en France)
– #16 Tennessee @ South Carolina à 19h30 (01h30 en France)
– North Carolina State @ #20 Virginia Tech à 20h00 (02h00 en France)
– Kansas @ Baylor à 19h30 (01h30 en France)

À partir de 04h00

Troy (1-0) @ #18 Brigham Young (1-0)

Où ? LaVell Edwards Stadium, Provo, Utah
Quand ? Samedi 26 septembre à 22h15 (04h15 en France).

Impressionnant face à Navy en week 1, les Cougars de Brigham Young de QB Zach Wilson et de la star montante RB Tyler Allgeier doivent confirmer face à une équipe de Troy qui a pourtant été convaincante face à Middle Tennessee il y a une semaine. C’est le seul match de 2ème partie de soirée. Les deux équipes nous doivent un #Pac12AfterDark !
Pronostic : Brigham Young 41, Troy 13.

Matchs annulés

– #7 Notre Dame @ Wake Forest.
– Tulsa @ Arkansas State.
– South Florida @ Florida Atlantic.
– North Texas @ Houston.
– Georgia State @ Charlotte.

Jeudi 24 septembre 2020

South Alabama 10, UAB 42.

Vendredi 25 septembre 2020

UTSA 37, Middle Tennessee 35

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Gameday : le guide complet de la semaine 3

Présentation de la 3ème semaine de la saison 2020 de College Football marquée par l’opposition entre deux équipes classées : #17 Miami vs #18 Louisville.

Publié

le

À une semaine du retour sur les terrains des équipes de la conférence SEC, l’ACC sera à l’honneur lors de cette week 3 d’une saison de College Football sans précédent.

Si 10 équipes classées à l’AP Top 25 joueront ce week-end, le duel entre #17 Miami et #18 Louisville retiendra plus particulièrement l’attention puisqu’il sera le premier match entre équipes classées de cette campagne 2020. QB D’Eriq King et les Hurricanes ont été convaincants en week 2. Confirmeront-ils leurs ambitions face à des Cardinals de Louisville qui peuvent eux aussi avoir des prétentions sur une éventuelle participation à l’ACC Championship Game ?

#1 Clemson (contre The Citadel) et #7 Notre Dame (contre South Florida) ne devraient pas laisser trop de plumes ce week-end tandis que Georgia Tech (face à #14 Centrral Florida) tentera de créer une 2ème surprise une semaine après son succès à Florida State.

Lors de cette week 3, le projecteur sera également dirigé vers les programmes de la conférence Sun Belt une semaine son impressionnant bilan de 3-0 face à des équipes de la Big 12. Ainsi, on suivra notamment les prestations de #23 Appalachian State (à Marshall) et de #23 Louisiana (à Georgia State) tout en gardant un oeil attentif sur les Chanticleers de Coastal Carolina (face à Campbell) dès vendredi soir.

Cette week 3 marquera aussi les débuts de l’un des candidats au trophée Heisman : RB Chuba Hubbard qui sera opposé à Tulsa avec les Cowboys de #11 Oklahoma State.

À noter que #12 North Carolina, #16 Memphis, #21 Brigham Young et #22 Army ont vu leur match respectif annulé en raison de cas de coronavirus. Le duel Baylor-Houston a également été reporté à une date ultérieure.

Suivez le guide pour tout savoir sur le programme complet de cette 3ème semaine de la saison 2020 :

WR Tutu Atwell – Crédit photo : Michael Reaves/Getty Images

Le Match de la semaine

#17 Miami (1-0) @ #18 Louisville (1-0)

Où ? Cardinal Stadium, Louisville, Kentucky
Quand ? Samedi 19 septembre à 19h30 (01h30 en France)

Choc intra-conférence ACC entre deux programmes dirigés par des head coachs de 2ème année (Manny Diaz à #17 Miami et Scott Satterfield à #18 Louisville) qui ont mené leur équipe à la victoire lors de la week 2. Les Hurricanes ont été convaincants face à UAB (31-17) pour les débuts de QB D’Eriq King sous le maillot de « The U » tandis que les Cardinals n’ont fait qu’une bouchée de Western Kentucky (35-21) grâce au meilleur match en carrière de QB Micale Cunningham (343 yards, 3 TD). Ces deux succès ont confirmé les ambitions des deux équipes qui visent ni plus ni moins que la 2ème place de la conférence ACC derrière les intouchables Tigers de #1 Clemson. Un match qui pourrait donc être décisif sur le classement final. #18 Louisville tentera de prendre sa revanche un an après avoir été étrillé au Hard Rock Stadium sur le score de 55-27.

Pronostic : Miami 27, Louisville 24.

Vendredi 18 septembre 2020

À partir de 01h30

Campbell (0-1) @ Coastal Carolina (1-0)

Où ? Brooks Stadium , Conway, Caroline du Sud
Quand ? Vendredi 18 septembre 2020 à 19h30 (01h30 en France)

Les Chanticleers de Coastal Carolina ont confirmé l’excellent état de santé de la conférence Sun Belt en allant gagner (38-23) à Kansas pour la 2ème année consécutive. Avec un total de 5 TD (3 à la passe, 2 au sol), QB Grayson McCall a sonné la charge pour le programme de Conway (Caroline du Sud). On s’attend à une confirmation face à un adversaire nettement inférieur mais qui vient de faire souffrir un autre membre de la Sun Belt, Georgia Southern.
Pronostic : Coastal Carolina 38, Campbell 13.

RB Chuba Hubbard (#30) – Crédit photo : Pat Kinnison

Samedi 19 septembre 2020

À partir de 18h00

Tulsa (0-0) @ #11 Oklahoma State (0-0)

Où ? Boone Pickens Stadium, Stillwater, Oklahoma
Quand ? Samedi 19 septembre à 12h00 (18h00 en France)

#11 Oklahoma State donne enfin le coup d’envoi de sa saison une semaine après avoir été contraint de reporter ce match face à Tulsa en raison du manque de préparation des joueurs du Golden Hurricane dont les entrainements ont été perturbés par plusieurs cas de covid-19. On attend donc avec impatience de revoir sur le terrain le trio infernal des Cowboys : RB Chuba Hubbard (2094 yards au sol et 21 TDs en 2019), WR Tylan Wallace (de retour de blessure) et QB Spencer Sanders (Big 12 Offensive Freshman of the Year en 2019). Pour s’en sortir dans ce match, Tulsa devra rapidement trouver son rythme offensif face à une défense de #11 Oklahoma State en net progrès en fin de saison dernière. QB Zach Smith (ex-Baylor) et un pléthore de running backs mené par RB Shamari Brooks pourrait transformer ce match en véritable shootout. Du grand spectacle en perspective ! L’an passé, les Cowboys s’étaient imposés 40-21 sur le terrain de Tulsa.
Pronostic : Oklahoma State 42, Tulsa 28.

#19 Louisiana (1-0) @ Georgia State (0-0)

Où ? Center Parc Stadium, Atlanta, Géorgie
Quand ? Samedi 19 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Qui pourra arrêter les Ragin’ Cajuns ? Pour la première fois depuis la 2ème Guerre Mondiale (novembre 1943 exactement), #19 Louisiana est classé à l’AP Top 25 après sa superbe victoire 31-14 à Iowa State la semaine dernière. L’équipe de coach Billy Napier donne le coup d’envoi de son calendrier de conférence Sun Belt par un déplacement à Georgia State, qui jouera son premier match de la saison, une équipe habituée aux surprises comme le démontre sa victoire à Tennessee en 2019. Ce sera aussi la première sortie du redshirt freshman QB Cornelious « Quad » Brown IV à la tête de l’attaque des Panthers. Portés par l’excellent duo QB Levi Lewis / RB Elijah Mitchell, les Ragin’ Cajuns ont de sérieux arguments pour garder un momentum né de leur succès face à un prétendant au titre de conférence Big 12. Défaite interdite pour #19 Louisiana.
Pronostic : Louisiana 38, Georgia State 20.

QB Ryan Pickett, Pittsburgh – Crédit photo : Pitt Athletics

Syracuse (0-1) @ #25 Pittsburgh (1-0)

Où ? Heinz Field, Pittsburgh, Pennsylvanie
Quand ? Samedi 19 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Les Panthers de #25 Pittsburgh n’ont pas manqué leur entrée dans cette saison 2020 en atomisant Austin Peay (FCS) sur le score de 55-0 grâce à une solide prestation de son quarterback, QB Kenny Pickett (277 yards, 1 TD). De son côté, Syracuse a sombré en fin de match lors d’un déplacement à #12 North Carolina. L’attaque des Orangemen s’est montrée anémique face aux Tar Heels (463 yards accordés)… mauvaise nouvelle : #25 Pittsburgh possède l’une des plus féroces défenses de la conférence ACC. L’an passé, les Panthers avaient réussi 9 sacks face à Syracuse. Une nouvelle performance de ce genre serait fatale aux Orangemen.
Pronostic : Pittsburgh 27, Syracuse 17.

South Florida (1-0) @ #7 Notre Dame (1-0)

Où ? Notre Dame Stadium, South Bend, Indiana
Quand ? Samedi 19 septembre à 14h30 (20h30 en France)

Malgré la victoire remportée face à Duke, les Fighting Irish de #7 Notre Dame doivent encore convaincre qu’ils sont de sérieux prétendants à une place en playoffs. QB Ian Book doit notamment faire plus pour permettre à son équipe de creuser beaucoup plus vite des écarts face à des adversaires supposés inférieurs. Il en aura l’occasion cette semaine face à des Bulls de South Florida désormais coaché par l’ancien coordinateur offensif de Clemson, Jeff Scott. L’attaque floridienne est encore un vaste chantier à ciel ouvert. Les Bulls ne semblent donc pas avoir les arguments pour rééditer l’exploit de 2011 lorsqu’ils s’étaient imposés 23-20 à South Bend.
Pronostic : Notre Dame 34, South Florida 13.

Autres matchs à partir de 18h00

– Austin Peay (FCS) @ #13 Cincinnati à 12h00 (18h00 en France).
– Navy @ Tulane à 12h00 (18h00 en France).
– Boston College @ Duke à 12h00 (18h00 en France).
– Louisiana-Monroe @ Army à 13h30 (19h30 en France)

QB Dillon Gabriel – Crédit photo : Kareem Algazzar/USA Today

À partir de 21h30

#14 Central Florida (0-0) @ Georgia Tech (1-0)

Où ? Bobby Dodd Stadium, Atlanta, Géorgie
Quand ? Samedi 19 septembre à 15h30 (21h30 en France).

Une semaine après sa victoire à Florida State, QB Jeff Sims et les Yellow Jackets accueillent une autre équipe floridienne : les Knights de #14 Central Florida. La solide défense de Georgia Tech a su ralentir QB James Blackman et les Noles. Saura-t-elle faire aussi bien face à l’explosif sophomore QB Dillon Gabriel, quarterback surdoué qui fût l’une des révélations de la saison dernière. Avec un nouveau succès, Georgia Tech se positionnerait comme une challenger crédible dans l’ACC tandis que #14 Central Florida ne peut pas vraiment se permettre de chuter dès son match d’ouverture alors que les Knights ont pour objectif une participation à un bowl du Nouvel An.
Pronostic : Central Florida 30, Georgia Tech 24.

#23 Appalachian State (1-0) @ Marshall (1-0)

Où ? Joan C. Edwards Stadium, Huntington, Caroline du Nord
Quand ? Samedi 19 septembre à 15h30 (21h30 en France)

Bousculé par Charlotte en week 2, #24 Appalachian State n’a pas tremblé et s’est finalement imposé 35-20 lui permettant ainsi de se glisser dans le classement AP Top 25. La 2ème sortie de la saison des Mountaineers sera nettement plus médiatique puisqu’ils affrontent le Thundering Herd de Marshall à 15h30 (21h30 en France) sur CBS, à une heure habituellement réservée au big game de la SEC. Face-à-face deux des meilleurs quarterbacks du Group of Five : QB Zac Thomas (Appalachian State) et QB Grant Wells (Marshall). Ce dernier a fait sensation lors de la week 1 avec ses 4 passes de TD réussis contre Eastern Kentucky (FCS). Il aura un tout autre défi face à la solide défense des Mountaineers. On doit s’attendre à une opposition de styles entre l’attaque au sol d’Appalachian State et l’attaque aérienne explosive de Marshall. Le sort du match se jouera sur les détails et l’expérience des Mountaineers pourrait faire la différence.
Pronostic : Appalachian State 27, Marshall 24.

The Citadel (0-1) @ #1 Clemson (1-0)

Où ? Memorial Stadium , Clemson, Caroline du Sud
Quand ? Samedi 19 septembre à 16h00 (22h00 en France).

Largement vainqueurs à Wake Forest en week 2, les Tigers de #1 Clemson ne devraient pas avoir à forcer pour se débarasser des Bulldogs de The Citadel (FCS) battus la semaine passée à South Florida. QB Trevor Lawrence et les vedettes des vice-champions nationaux ne joueront probablement qu’une mi-temps avant de laisser leurs places à la seconde vague de l’effectif de coach Dabo Swinney. Une autre occasion de voir à l’oeuvre la sensation QB DJ Uiagalelei et les jeunes pousses des Tigers.
Pronostic : Clemson 59, The Citadel 0.

Autres matchs à partir de 21h30

– SMU @ North Texas à 18h00 (00h00 en France)

Crédit photo : Jeremy Brevard-USA TODAY Sports

À partir de 01h00

Wake Forest (0-1) @ North Carolina State (0-0)

Où ? Carter-Finley Stadium, Raleigh, Caroline du Nord
Quand ? Samedi 19 septembre à 20h00 (02h00 en France).

Premier match de la Tobacco Road, la rivalité régionale entre les 4 facs de Caroline du Nord (Duke, North Carolina, North Carolina State et Wake Forest). QB Sam Hartman et les Demon Deacons n’ont pas existé face à #1 Clemson en week 2; ils tenteront de se racheter lors du court déplacement à Raleigh pour y affronter un Wolfpack qui fera ses débuts dans cette saison 2020 après avoir reporté son match face à Virginia Tech en raison d’une éclosion de cas de covid. Ce sera donc la première sortie de l’attaque désormais dirigée par le coordinateur offensif Tim Beck (ex-Texas). Wake Forest a remporté les trois derniers affrontements face à N.C. State.
Pronostic : North Carolina State 27, Wake Forest 17.

Autres matchs à partir de 01h00

– Louisiana Tech @ Southern Miss à 19h30 (01h30 en France)
– Texas State @ Louisiana-Monroe à 19h30 (01h30 en France)
– Abilene Christian (FCS) @ UTEP à 21h00 (03h00 en France)

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Gameday : le guide complet de la semaine 2

Clemson, Oklahoma, Notre Dame, Texas et Miami font leur entrée en lice à l’occasion d’une week 2 marquée par les premiers matchs dans les conférences ACC et Big 12.

Publié

le

La 2ème semaine de cette saison 2020 pas comme les autres marquera une nouvelle phase vers un retour à une pseudo normalité : l’entrée en lice des équipes des conférences ACC et Big 12 après une week 1 qui a fait la part belle aux conférences du Group of Five et aux académies militaires.

Ainsi, #1 Clemson, #5 Oklahoma, #10 Notre Dame, #14 Texas, #18 North Carolina et #23 Iowa State joueront leur premier match de la saison. Ce sont donc 6 équipes classées à l’AP Top 25 qui feront leurs débuts après un Fall camp totalement inhabituel en raison de la pandémie de coronavirus. Cette week 3 sera aussi l’occasion d’observer plusieurs candidats légitimes au trophée Heisman : QB Trevor Lawrence (Clemson), RB Travis Etienne (Clemson), QB Sam Ehlinger (Texas), QB Sam Howell (North Carolina) ou encore QB Spencer Rattler (Oklahoma).

Suivez le guide pour tout savoir sur le programme complet de cette 2ème semaine de la saison 2020 :

Le Match de la semaine

#1 Clemson (0-0) @ Wake Forest (0-0)

Où ? Truist Field, Winston-salem, Caroline du Nord
Quand ? Samedi 12 septembre à 19h30 (01h30 en France)

Première sortie de la saison pour la superstar QB Trevor Lawrence, futur #1 de la draft NFL en 2021. Malgré l’absence de sa cible préférée WR Justyn Ross, le quarterback de Clemson reste bien entouré dans le jeu aérien et avec RB Travis Etienne en fer de lance du jeu au sol.

Face à l’armada offensive des Tigers, Wake Forest a quelques arguments à faire valoir à commencer par un prometteur pass rush mené par un DE Carlos Basham toujours capable de coups d’éclat. C’est au niveau du backfield défensif que les Demon Deacons pourraient souffrir. L’an passé, ils s’étaient fait démolir à Death Valley par les Tigers. Score final : 52-3. Mauvais présage ? Probable.

Si Wake Forest doit composer avec un groupe nettement reconstitué, c’est surtout vrai en attaque, où le départ du leader QB Jamie Newman n’est pas le plus facile à compenser d’autant que toutes les principales cibles sont parties, comme WR Kendall Hinton et dernièrement WR Sage Surratt, tous deux auteurs de 1 000 yards en 2019.

À moins d’un miracle, on peut s’attendre à une longue agonie des Demon Deacons, le facteur « match en déplacement dans une atmosphère hostile » étant caduque puisque le public ne sera pas autorisé à assister à cette rencontre.

Pronostic : Clemson 41, Wake Forest 9.

Crédit photo : Steve Mitchell-USA TODAY Sports

Jeudi 10 septembre 2020

À partir de 02h00

UAB (1-0) @ Miami (0-0)

Où ? Hard Rock Stadium, Miami Gardens, Floride
Quand ? Jeudi 10 septembre 2020 à 20h00 (02h00 en France)

L’une des attractions principales de ce premier match de la week 2 sera l’entrée en scène de l’explosif QB D’Eriq King à la tête d’une attaque des Hurricanes de Miami désormais dirigée par le coordinateur offensif Rhett Lashlee. Sa mission : redynamiser une attaque floridienne chaotique qui reste sur une épouvantable performance en bowl game face à un autre adversaire de la C-USA (0-14 contre Louisiana Tech). The U devra se méfier d’une équipe expérimentée de UAB, capable de contrôler l’horloge et de faire preuve d’opportunisme défensif. Les Blazers ont également l’avantage d’avoir déjà joué un match, remporté, 45-35 face à Central Arkansas, la semaine dernière. Ce match pourrait être longtemps indécis avant que le talent individuel des Hurricanes fasse finalement la différence en fin de 4ème quart-temps.

Pronostic : Miami 27, UAB 23

QB Sam Howell, North Carolina – Crédit photo : Grant Halverson/Getty Images

Samedi 12 septembre 2020

À partir de 18h00

Syracuse (0-0) @ #18 North Carolina (0-0)

Où ? Kenan Stadium, Chapel Hill, Caroline du Nord
Quand ? Samedi 12 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Après une saison 2019 plutôt réussie (7-6 et un succès 55-13 en bowl game), les Tar Heels de North Carolina ont navigué tout au long de l’intersaison avec une énorme « hype » en raison de l’éclosion prématurée du sophomore QB Sam Howell. Il leur faut désormais confirmer ces belles promesses sur le terrain face à un adversaire en quête de rachat après une dernière saison manquée et qui a fait le ménage dans son coaching staff autour du head coach Dino Babers. Avec le retour de 10 titulaires offensifs dont RB Michael Carter, WR Dyami Brown, WR Dazz Newsome et WR Beau Corrales, l’attaque des Tar Heels a de sérieux arguments pour faire sauter le verrou défensif des Orangemen. Le duo défensif du Orange, S Andre Cisco / CB Trill Williams, aura donc un rôle primordial pour donner le ton et espérer que le reste de la défense se mette au diasposon. Offensivement, Syracuse peut compter sur un QB Tommy DeVito qui a terminé le précédent excercice en force (170 passes complétées sans la moindre interception). Le risque pour les Tar Heels est de prendre de haut une équipe des Orangemen toujours combative. Les linebackers de UNC, LB Tomon Fox et LB Chazz Surratt, pourraient assurer la victoire dans le 4ème quart-temps.
Pronostic : North Carolina 34, Syracuse 24.

Louisiana (0-0) @ #23 Iowa State (0-0)

Où ? MidAmerican Energy Field, Ames, Iowa
Quand ? Samedi 12 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Les Ragin’ Cajuns entrent en scène dans cette campagne 2020 avec un certain momentum quelques mois après avoir réussi la meilleure saison de leur Histoire (11-3). C’est donc ambitieux que les joueurs de coach Billy Napier vont faire le voyage du côté d’Ames pour y affronter des Cyclones d’Iowa State eux aussi avec des ambitions dans leur conférence. QB Brock Purdy est peut-être le meilleur quarterback de la Big 12 et coach Matt Campbell est une star montante dans le monde du coaching. Si on y ajoute RB Breece Hall et TE Charlie Kolar, l’attaque des Cyclones peut rapidement devenir inarrêtable pour une défense de Louisiana-Lafayette qui a brillé par son inconstance l’an dernier. Pour survivre dans ce match, les Ragin’ Cajuns devront espérer une performance quasi-parfaite de leur vedette offensive, QB Levi Lewis, et de leur duo de running backs RB Elijah Mitchell / RB Trey Ragas, auteur de 1967 yards au sol et 27 touchdowns à eux-deux en 2019. Iowa State vise une participation en finale de conférence Big 12. Une nette victoire dans kickoff game serait de bon augure.
Pronostic : Iowa State 37, Louisiana 20.

QB Ian Book, Notre Dame – Crédit photo : UND

Duke (0-0) @ #10 Notre Dame (0-0)

Où ? Notre Dame Stadium, South Bend, Indiana
Quand ? Samedi 12 septembre à 14h30 (20h30 en France)

Le dernier match entre les deux équipes s’était soldé par une large victoire 38-3 de Notre Dame. Toutefois, ce pourrait être bien différent lors de ce premier match de la saison pour les deux programmes. En plus des retours de RB Deon Jackson et TE Noah Gray, QB Chase Brice a débarqué à Duke en provenance de Clemson. La défense des Blue Devils pourra aussi compter sur les deux stars DE Victor Dimukeje et S Michael Carter. Toutefois, la différence de talent général entre les deux équipes pourrait faire effet plus le match avançant. Le quarterback des Fighting Irish, QB Ian Book, est un candidat au trophée Heisman et la défense de Notre Dame est peut-être la plus sous-estimée du pays.
Pronostic : Notre Dame 38, Duke 17.

Autres matchs à partir de 18h00

– Eastern Kentucky (FCS) @ West Virginia à 12h00 (18h00 en France).
– Charlotte @ Appalachian State à 12h00 (18h00 en France).
– Louisiana-Monroe @ Army à 13h30 (19h30 en France)

QB James Blackman, Florida State – Crédit photo : seminoles.com

À partir de 21h30

Georgia Tech (0-0) @ Florida State (0-0)

Où ? Doak Campbell Stadium, Tallahassee, Floride
Quand ? Samedi 12 septembre à 15h30 (21h30 en France).

Confrontation intra-conférence ACC pour le début de l’ère Mike Norvell (ex-Memphis) à Florida State après le fiasco des deux années Willie Taggart. Les Seminoles n’ont peut-être pas encore trouvé la solution pour améliorer une ligne offensive souvent poreuse depuis deux ans mais le pass rush en chantier des Yellow Jackets ne devrait pas être une menace dans ce premier match de la saison. Du coup, le tandem QB James Blackman / WR Tamorrion Terry pourrait rapidement faire basculer la rencontre en faveur des Floridiens alors que l’équipe de Georgia Tech est toujours à la recherche d’automatismes offensifs après l’abandon de la triple-option en 2019. Les talents individuels en défense (DT Marvin Wilson, FS Hamsah Nasirildeen, CB Asante Samuel Jr) ont continué de s’accumuler pour les Seminoles mais c’est collectivement qu’ils se sont montrés dysfonctionnels ces dernières saisons. Le nouveau coordinateur défensif Adam Fuller parviendra-t-il à relancer dès ce premier match un secteur qui a été historiquement une grande force des Seminoles ?
Par ailleurs, on se souvient que la dernière opposition entre ces deux équipes, en 2016, avait été épique, Georgia Tech s’imposait sur un improbable TD sur retour de FG bloqué.
Pronostic : Florida State 27, Georgia Tech 17.

Autres matchs à partir de 21h30

– Arkansas State @ Kansas State à 15h30 (21h30 en France)
– Austin Peay (FCS) @ Pittsburgh à 16h00 (22h00 en France)

QB Spencer Rattler, Oklahoma – Crédit photo : Caitlyn Epes/The Daily

À partir de 01h00

Missouri State (FCS, 0-0) @ #5 Oklahoma (0-0)

Où ? Memorial Stadium, Norman, Oklahoma
Quand ? Samedi 12 septembre à 19h00 (01h00 en France).

Peu de quarterbacks débuteront la saison avec autant de hype que le redshirt freshman QB Spencer Rattler. Ancien prospect 5-étoiles et star de la série Netflix, QB1, il aura tout de même la pression de succéder à des légendes des Sooners (Baker Mayfield, Kyler Murray, Jalen Hurts). L’opposition est trop faible pour imaginer les Sooners en difficulté dans ce match. Le seul intérêt sera bien d’évaluer le niveau de confort du quarterback des Sooners à la tête de l’attaque de coach Lincoln Riley.
Pronostic : Oklahoma 64, Missouri State 6.

UTEP (0-0) @ #14 Texas (0-0)

Où ? DKR-Texas Memorial Stadium, Austin, Texas
Quand ? Samedi 12 septembre à 20h00 (02h00 en France).

Probablement le match entre équipes FBS le plus déséquilibré de cette week 2. Sur le papier du moins. Les Miners espèrent oublier une horrible saison 2019. Pas sûr que ce déplacement à Austin soit la meilleure occasion de se donner confiance tant l’écart de talent semble important. QB Sam Ehlinger est de retour pour sa saison senior avec l’ambition de remporter le titre de conférence Big 12 et d’éventuellement faire partie des discussions pour le trophée Heisman. La défense d’UTEP ne semble tout simplement pas avoir le talent et la profondeur pour stopper la vitesse des Longhorns.
Pronostic : Texas 54, UTEP 3.

Autres matchs à partir de 01h00

– The Citadel (FCS) @ South Florida à 19h00 (01h00 en France)
– Western Kentucky @ Louisville à 20h00 (02h00 en France)
– Houston Baptist (FCS) @ Texas Tech à 20h00 (02h00 en France)
– Coastal Carolina @ Kansas à 20h00 (02h00 en France)

Bonne semaine 2020 à tous !

Lire la suite
Publicité

Preview 2020

Previewil y a 6 jours

Preview 2020 : Alabama à la reconquête de la SEC

Diminués par le départ de la quasi-totalité de ses titulaires, les Tigers de LSU remettent en jeu un titre de...

Previewil y a 3 semaines

Preview 2020 : la fin de l’hégémonie d’Oklahoma sur la Big 12 ?

Avec la montée en puissance de Texas, d'Iowa State et d'Oklahoma State, la série de 5 titres de champion de...

Previewil y a 3 semaines

Preview 2020 : Clemson accentue sa domination sur la conférence ACC

Champion de conférence en titre, Clemson a imposé sa suprématie sur l'ACC depuis 5 ans. Est-ce que finalement Notre Dame...

Previewil y a 4 semaines

Preview 2020 : Commander-in-Chief’s Trophy

Air Force et Navy ont bouclé la saison 2019 dans le Top 25 mais les Falcons et les Midshipmen ont...

Previewil y a 1 mois

Preview 2020 : Texas A&M Aggies

Pour sa 4ème saison à la tête des Aggies, QB Kellen Mond possède tous les playmakers autour de lui pour...

Previewil y a 1 mois

Preview 2020 : LSU Tigers

LSU a tourné la page de la fabuleuse saison dernière mais ces Tigers version 2020 désormais menés par QB Myles...

Previewil y a 1 mois

Preview 2020 : Alabama Crimson Tide

Écarté des playoffs en 2019 et pillé par la NFL au printemps, le Crimson Tide d'Alabama reste la référence dans...

Previewil y a 1 mois

Preview 2020 : Auburn Tigers

Un effectif taillé sur mesure pour les rigueurs de la SEC et l'un des quarterbacks les plus prometteurs du pays...

Previewil y a 1 mois

Preview 2020 : Georgia Bulldogs

Vice-champions de conférence SEC l'an dernier, les Bulldogs sont de retour avec une attaque new look et une défense toujours...

Previewil y a 2 mois

Preview 2020 : Florida Gators

Après deux saisons consécutives terminées dans le Top 10 national, les Gators espèrent avoir trouvé en QB Kyle Trask le...

Articles les plus lus