Suivez-nous sur

Saison Régulière

Stanford 31, Washington 28

Dominé par de solides Huskies de #15 Washington, le Cardinal de #5 Stanford a survécu dans ce match entre deux programmes invaincus de la conférence Pac-12 l’emportant 31-28 à domicile.

Surclassés offensivement (489 yards offensifs pour les Huskies contre 284 seulement pour le Cardinal), #5 Stanford (5-0, 3-0) doit son Salut à la performance exceptionnelle de WR Ty Montgomery (3 réceptions, 56 yards, 1 TD et 290 « all-purpose » yards, 1 KR TD) notamment sur les retours de coup de pied.

Ce dernier a été étincelant retournant pour un TD de 99 yards le kickoff inaugural et enchaînant les « big plays » au moment ou le Cardinal semblait vaciller notamment un retour de kickoff de 68 yards à la fin du 3ème quart-temps qui permit à #5 Stanford d’inscrire son 4ème TD de la soirée, celui de la victoire.

Car il faut bien le dire, ce sont les Huskies de #15 Washington (4-1, 1-1 Pac-12), menés par un talentueux QB Keith Price (33/48, 350 yards, 2 TDs, 1 INT) qui méritaient la victoire dans ce match au sommet de la division Pac-12 North. Bien qu’en retard 10-0 en 1ère mi-temps, les joueurs de coach Steve Sarkissian n’ont jamais abdiqué et ils auraient connu un meilleur sort sans les exploits de WR Ty Montgomery.

Le coureur des Huskies, RB Bishop Sankey (27 courses, 125 yards, 2 TDs), digne successeur de Chris Polk au sein de l’attaque de #15 Washington, s’est avéré un vrai poison pour une défense de #5 Stanford rarement autant en difficulté ces dernières années.

Après le KR TD de WR Ty Montgomery et un FG de 33 yards de K Jordan Williamson, le score était de 10-0 en faveur des locaux jusqu’à ce que RB Bishop Sankey réussisse un TD au sol de 7 yards qui sembla alors donner le momentum à #15 Washington mais à l’issue d’un drive rapide, WR Ty Montgomery inscrit un TD sur une réception de 39 yards qui porta le score à 17-7 à la mi-temps.

Les Huskies ne relâchèrent pas la pression en début de 3ème quart-temps et QB Keith Price trouva WR Kevin Smith (6 réceptions, 98 yards, 1 TD) pour un TD aérien de 29 yards (17-14 pour Stanford).

Le Cardinal répliqua alors par son meilleur drive de la soirée, conclu par un TD au sol de 4 yards de QB Kevin Hogan (12/20, 100 yards, 1 TD, 1 INT). #5 Stanford reprenait 10 points d’avance (24-14).

Cependant, il était dit que ces Huskies avaient un énorme caractère et RB Bishop Sankey ramena le score à 24-21 sur une course de 15 yards. Le héros de la soirée, WR Ty Montgomery, assomma alors #15 Washington grâce à un retour de kickoff de 68 yards. Quelques jeux plus tard, RB Tyler Gaffney (19 courses, 72 yards, 1 TD) ajouta 6 points sur un TD au sol de 11 yards (31-21 pour Stanford).

Le 4ème quart-temps se résuma à affrontement entre l’attaque de #15 Washington et une défense de #5 Stanford qui ne voulait pas rompre. Seul WR Jordan Mickens sur une réception de 1 yard parvint à déjouer ce bloc défensif. Les Huskies eurent bien une dernière opportunité de créer la surprise mais ils furent incapables de convertir une 4ème tentative dans le camp du Cardinal à moins de minutes de la fin du match. Score final : Stanford 31, Washington 28.

Avec ce succès, #5 Stanford remporte sa 13ème victoire d’affilée et la 12ème consécutive à domicile. Si le Cardinal s’est fait peur dans cette rencontre, les joueurs de coach David Shaw ont, encore une fois, fait preuve d’abnégation et montré leur puissance athlétique.

Malgré cette défaite, les Huskies de #15 Washington a démontré qu’ils méritaient leur place dans le Top 20 et pour ceux qui en doutaient, la lutte pour la 1ère place de la division Pac-12 North ne se limitera peut-être pas à un duel entre #2 Oregon et #5 Stanford. Le duel de la semaine prochaine entre les Huskies et les Ducks s’annonce passionnant.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière