Suivez-nous sur

California Golden Bears

UCLA domine largement California, 40-24

Le phénoménal true freshman QB Josh Rosen a pris le dessus sur le junior QB Jared Goff lors de la facile victoire 40-24 des Bruins de UCLA sur les Bears de #20 California dans le match au sommet de jeudi soir.

Le phénoménal true freshman QB Josh Rosen a pris le dessus sur le junior QB Jared Goff lors de la facile victoire 40-24 des Bruins de UCLA sur les Bears de #20 California dans le match au sommet de jeudi soir.

Le quarterback vedette de UCLA (5-2, 2-2 Pac-12) a établi un nouveau record de l’université du campus de Westwood avec 34 places réussies terminant ce match avec 399 yards à la passe pour 3 TD. Les Bruins mettent ainsi un terme à une série de deux défaites subies lors des deux dernières semaines.

Dominateurs sur la ligne de scrimmage des deux côtés du ballon, les Bruins ont pris les devants 26-10 à la mi-temps grâce aux deux TDs sur réception de WR Devin Fuller (7 réceptions, 100 yards, 2 TD) et n’ont alors plus été inquiétés par une équipe décevante de #20 California qui encaisse sa 2ème défaite de la saison.

A noter que QB Josh Rosen n’a pas été le seul à battre un record de l’université UCLA puisque K Kaimi Fairbairn a réussi le plus long FG de l’Histoire des Bruins avec un coup de pied de 60 yards juste avant la mi-temps.

La défense des Golden Bears n’a trouvé aucune réponse à l’attaque agressive des Bruins qui ont réussi 174 yards au sol malgré la lourde perte de leur running back vedette, RB Paul Perkins (73 yards au sol), en 1ère mi-temps. Ce dernier n’a pas été le seul Bruin à quitter le terrain puisque LB Isaako Savaiinaea et WR Devin Fuller ont également quitté leur coéquipier.

Avec ce succès, UCLA revient complètement dans la course au titre de division Pac-12 South derrière des leaders, les Utes de #3 Utah, qu’ils affronteront en toute fin de saison.

 

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

5 Commentaires

5 Comments

  1. Luzoan

    23 octobre 2015 à 10h10

    Désolé Tuzz….^^
    Bon cette année, il y a une chose que j’ étais certain, la division north appartiendrait aux ducks( c’ est mon coté fan: quoique je commence à regretter la blessures de Adams JR ) ou aux cardinals…
    Dire que certains enterraient déjà Shaw!
    Je suis déçu pour Cal qui a raté ses 2 gros tests…
    Pensez vous que Stanford peut être en PO si il gagne la pac12?
    Il y a quand même une armée d’ invaincus cette année et même si ils s’ affrontent tous plus ou moins entre eux, je me disais que la défaite contre Northwestern perdait de la valeur mais ils ont perdu que contre Iowa l’ invaincu et Michigan le revenant?
    Aller à vos claviers Messieurs…^^

  2. pep

    23 octobre 2015 à 12h04

    Effectivement Stanford a toutes ses chances pour les PO même si ça me ferait mal car leur jeu est horrible à regarder je trouve.
    Et sinon on est d’accord que Cal et QB Goff était overrated ces dernières semaines?

    • Luzoan

      23 octobre 2015 à 12h25

      Goff non, le reste de son équipe oui…

  3. Verchain

    23 octobre 2015 à 14h33

    Stanford sera à la lutte pour les deux dernières places de playoffs avec le champion ACC, le champion Big XII.

    La B1G aura son champion invaincu ou à une défaite au pire, qui sera ou contre MSU ou contre OSU ou contre BigBlue (en cas d’égalité à trois dans la poule east si OSU bat MSU puis perd contre Michigan). Ou ce sera Iowa…

    L’ACC aura sans doute un champion invaincu ou avec une seule défaite, Clemson ou FSU, à moins que Pitt ou Duke fasse un exploit.

    Dans la Big XII, ça va être un peu le bordel, et on ne voit rien pour le moment… Je crains que si le one true champion est Baylor en battant TCU et en perdant contre Oklahoma, les Bears ne seraient pas assurés de la deuxième place en playoffs.

    Donc, Stanford et son Harball ont de très très très grandes chances d’en être, s’ils battent Utah en finale de Pac12, ce qui n’est pas encore fait…

    Pour la question du ‘overrated’, je vous rappelle qu’on parle ici de mecs de moins de 23 ans, et qu’une première défaite qui survient après 4 ou 5 victoires de suite peut avoir pour effet de faire perdre quasi-totalement la confiance à un groupe (ou à un ou deux joueurs majeurs). UCLA est passé par là aussi, comme Northwestern. Sachez bien que toutes les équipes invaincues sont considérées ‘overrated’ dès la minute où elles perdent un match. POur ça que je regrette que OSU et MSU soient encore invaincues…

    • pep

      24 octobre 2015 à 21h22

      Mon cher Verchain je te rétorquerai que dans ton raisonnement général sur « l’overrated » je suis d’accord avec toi. Je nuancerai juste que là en l’occurrence la hype sur Cal (et Goff en particulier) est arrivée cette année alors que l’équipe n’avait affronté que de « faibles » équipes. Depuis que le niveau des adversaires a augmenté, là on voit que le comportement/résultat est tout autre. 😉
      Si les 1ères victoires n’avaient pas été contre des amuse-gueules, mon discours/opinion aurait été tout autre 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - California Golden Bears