Suivez-nous sur

Penn State Nittany Lions

La famille Paterno contre-attaque !

La famille de l’ancien coach de Penn State, Joe Paterno, a rendu public un document exhaustive en réponse au rapport Freeh dont les conclusions ont mises en cause le coach le légendaire Joe Pa dans l’affaire Jerry Sandusky.

Dans ce document, l’ancien procureur général et gouverneur de l’Etat de Pennsylvanie, Dick Thornburgh, conteste les résultats de l’enquête de l’ancien directeur du FBI, Louis Freeh, qui avait accusé Joe Paterno, en juillet 2012, d’avoir couvert les abus sexuels sur mineurs de Jerry Sandusky pour protéger le programme de football de Penn State.

Dick Thornburgh a notamment qualifié le rapport Freeh de « ruée vers l’injustice ».

Pour lui, « le manque de fait avéré et plusieurs affirmations infondées concernant Joe Paterno mettent purement et simplement à mal la crédibilité entière du rapport Freeh ».

Pour la famille Paterno, « rien dans le rapport Freeh ne permet de conclure sans l’ombre d’un doute raisonnable que Joe Pa était mêlé à une conspiration » visant à protéger Jerry Sandusky. Plusieurs conclusions sont, selon eux, spéculatives.

Le rapport Thornburgh conteste notamment le fait que Joe Paterno est fait pression pour enterrer une enquête sur Jerry Sandusky datant de février 2001. Au contraire, la famille Paterno indique que « Joe Pa a suivi le protocole en avisant ses supérieurs hiérarchiques » prouvant ainsi sa bonne Foi.

De plus, l’équipe de Louis Freeh, qui disait avoir mené 430 interviews et consulté plus de 3.5 millions d’emails et de documents, aurait basé son rapport principalement sur 30 documents et 17 emails dont 4 seulement mentionnent le légendaire coach des Nittany Lions.

L’ancien président de l’université Penn State, Graham Spanier, l’ancien directeur athlétique, Tim Curley, et l’ancien vice-président, Gary Schulz, ont également été mis en cause dans le rapport Freeh. Aucun d’entre-eux n’a été interviewé.

Enfin la famille Paterno, se rapportant à plusieurs experts en analyse du comportement de pédophile, indique que Joe Paterno a été trompé par la double-personnalité de Jerry Sandusky. Elle condamne le fait que cette situation n’a pas été abordée dans le rapport Freeh.

Ce dernier s’est empressé de répondre et de défendre les conclusions de son rapport en réaffirmant que « quatre des personnes les plus influentes de l’université Penn State dont Joe Paterno ont délibéremment protégé Jerry Sandusky pendant une décennie ce qui a eu pour conséquence de mettre en danger de nombreux enfants » qui ont finalement été victime d’un pédophile.

Pour rappel, la NCAA a annoncé de lourdes sanctions, lundi 23 juillet 2012, à l’encontre du programme de football de l’université Penn State : 60 millions de $ d’amende, 4 années sans bowls de fin de saison, suppression de 20 scholarhips et suppresson retroactive de toutes les victoires depuis 1998. 

Joe Paterno est décédé en janvier 2012.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Penn State Nittany Lions