Suivez-nous sur

Michigan State Spartans

Notre Dame 17, Michigan State 13

Aidés par l’indiscipline des Spartans et par des décisions d’arbitrage contestables, les Fighting Irish de #22 Notre Dame remportent le Megaphone Trophy en s’imposant 17-13 à domicile contre Michigan State.

Comme on s’y attendait, ce fût un combat de tranchées entre deux solides défenses, chacune des deux équipes ne dépassant pas les 255 yards offensifs (254 pour Michigan State, 220 yards pour Notre Dame).

Si certaines décisions d’arbitrage ont été à leur désavantage, les Spartans de Michigan State (3-1) ont été trop indisciplinés dans cette rencontre pour pouvoir renverser une robuste et dynamique équipe de #22 Notre Dame (3-1), qui n’a commis aucun turnover, la clé du match.

Après un 1er quart-temps sans rythme au cours duquel #22 Notre Dame marquera les 3 seuls points sur un FG de 41 yards de K Kyle Brindza, Michigan State prit les devants au terme d’un superbe drive conclu par une spectaculaire passe de 12 yards de QB Connor Cook (16/32, 135 yards, 1 TD) pour WR Macgarrett Kings (5 réceptions, 37 yards, 1 TD).

#22 Notre Dame rentrait finalement aux vestiaires avec une avance de 3 points (10-7) suite à une passe de TD de 2 yards de QB Tommy Rees (14/34, 142 yards, 1 TD) pour WR T.J. Jones (2 réceptions, 15 yards, 1 TD) non sans qu’une pénalité contestable pour interférence, peu avant, ait mis en colère coach Mark Dantonio.

Dès le début de la seconde mi-temps, les Spartans semblèrent prendre le dessus sur leurs adversaires du jour grâce aux courses de RB Jeremy Langford (14 courses, 68 yards), mais après avoir égalisé à 10-10 sur un FG de 25 yards de K Michael Geiger, ils tentèrent un « tricky play » osé qui se termina par une interception de S Matthias Farley.

Les Fighting Irish n’en demandaient pas tant pour se remettre dans le match et RB Cam McDaniel (16 courses, 40 yards, 1 TD), héros lors de la victoire face à Purdue il y a une semaine, donna une avance de 7 points (17-10) sur une course de 7 yards.

Sur le drive suivant, Michigan State revint à 4 points sur un FG de 42 yards de K Michael Geiger, puis les Spartans eurent même l’occasion de l’emporter en toute fin de match mais la décision de coach Mark Dantonio de lancer QB Andrew Maxwell à la place de QB Connor Cook s’avérera catastrophique. L’ancien titulaire, totalement hors du coup, manquera deux passes faciles qui auraient pu relancer les visiteurs.

Les Fighting Irish l’emportent finalement 17-13 et battent les Spartans pour la 4ème fois en 5 ans.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Michigan State Spartans