Suivez-nous

Bowls

Outback Bowl 2014 : LSU 21, Iowa 14

Dans un Raymond James Stadium de Tampa (Floride) pratiquemment vide, les Tigers de #16 LSU se sont imposés 21-14 contre les Hawkeyes de Iowa lors de l’Outback Bowl.

Publié

le

Dans un Raymond James Stadium de Tampa (Floride) pratiquemment vide, les Tigers de #16 LSU se sont imposés 21-14 contre les Hawkeyes de Iowa lors de l’Outback Bowl.

Et #16 LSU (10-3, 5-3 SEC) peut dire un grand merci au redshirt sophomore RB Jeremy Hill (28 courses, 216 yards, 2 TDs), auteur d’un match exceptionnel, devenant le premier joueur des Tigers depuis 2004 à réussir plus de 200 yards au sol dans un match.

Le freshman QB Anthony Jennings (7/19, 82 yards, 1 INT et 5 courses, -31 yards, 1 TD), backup du senior QB Zach Mettenberger absent de cet Outback Bowl pour cause de blessure au genou, a été particulièrement en difficulté terminant ce match avec un étonnant -31 yards au sol bien qu’il ait réussi le 1er TD de ce bowl sur une course de 2 yards.

RB Jeremy Hill, LSU

RB Jeremy Hill portera le score à 14-0 en milieu de 2ème quart-temps suite à une course de 14 yards. Les Tigers menaient ainsi de 14 points à la pause.

Mais Iowa (8-5, 5-3 Big Ten) ne s’avoua pas vaincu et revint à 14-7 grâce à une course de 2 yards de l’implacable RB Mark Weisman (18 courses, 37 yards, 1 TD) suite à une interception de DB John Lowdermilk remontée sur 71 yards.

Coach Kirk Ferentz lança alors dans le bain le freshman QB C.J. Beathard (4/77, 55 yards, 1 TD, 1 INT et 11 yards au sol) en remplacement d’un QB Jake Rudock (9/22, 102 yards, 1 INT) peu inspiré. Si QB C.J. Beathard a commis une couteuse interception sur un prometteur drive, il a aussi réussi une passe de TD de 4 yards pour WR Kevonte Martin-Manley qui a remis les Hawkeyes dans le match avec 1:42 à jouer… après que RB Jeremy Hill ait remonté à lui tout seul le terrain pour le TD de la victoire sur une course de 37 yards.

A noter que les arbitres n’ont pas toujours été à leur avantage dans cette rencontre notamment dans le 4ème quart-temps lorsqu’ils annuleront une interception, puis un 1st-down des Hawkeyes. Il y a également eu un fumble d’Iowa finalement considéré comme… une passe incomplétée.

On retiendra aussi l’exceptionnelle réception à une main de WR Odell Beckham Jr.

https://www.youtube.com/watch?v=92rauLT3enE

Avec ce succès qui met un terme à la série de 3 victoires des Hawkeyes, #16 LSU atteint le plateau des 10 victoires pour la 4ème année consécutive.

Iowa termine avec une satisfaisante fiche de 8-5, les 5 défaites des Hawkeyes l’ont été contre des programmes actuellement classés : LSU, Michigan State, Northern Illinois, Ohio State et Wisconsin.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. DOWN

    2 janvier 2014 at 10h12

    Pas le match de l’année mais seul le résultat compte (parait il) ! Hill est vraiment un excellent RB et il a gagné le match quasiment a lui tout seul.
    Sport Illustrated annonce une affluence de 51 296 spectateurs,le stade R. James contenant 65 857 places. On ne peut pas dire qu’il était pratiquement vide… A moins que certaines personnes ayant déjà achetés leurs places aient été démotivées par le mauvais temps (d’où le chiffre de SI).

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bowls

New Orleans Bowl 2018 : Appalachian State terrasse Middle Tennessee

Très largement supérieurs aux Blue Raiders de Middle Tennessee dans tous les secteurs de jeu, les Mountaineers d’Appalachian State remportent un 11ème succès en 2018 en s’imposant 45-13 lors de ce New Orleans Bowl.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@NewOrleansBowl

Malgré le départ de leur coach principal Scott Satterfield pour Louisville, les Mountaineers d’Appalachian State (11-2) ont continué sur leur lancée d’un titre de champion de conférence Sun Belt remporté il y a deux semaines en dominant largement Middle Tennessee (8-6), 45-13.

Après un premier quart-temps sans relief conclu par un FG de 24 yards de K Crews Holt pour les Red Raiders, les Mountaineers ont passé la vitesse supérieure inscrivant 24 points consécutifs dans le second quart-temps.

Le 3ème quart-temps sera fatal à Middle Tennessee, Appalachian State ajoutant deux nouveaux TD sur une passe de 17 yards de QB Zach Thomas (15/24, 177 yards, 3 TD, 2 INT) pour WR Corey Sutton (8 réceptions, 78 yards, 2 TD) et sur une course spectaculaire de 63 yards de RB Camerun Peoples.

Le coach intérimaire des Mountaineers, Mark Ivey, n’a pas hésité à prendre des risques dans ce New Orleans Bowl en appelant notamment deux trick plays parfaitement exécutés par son attaque. Ainsi, le receveur Mike Williams a réussi deux passes de TD dont une à destination du quarterback d’Appalachian State, Zach Thomas.

On retiendra également de ce New Orleans Bowl qu’il s’agissait du dernier match en carrière de QB Brent Stockstill (25/37, 330 yards, 1 TD, 2 INT). Le fils du coach principal des Blue Raiders quitte donc le programme de Murfreesboro (Tennessee) après avoir établi un nouveau record avec un total de 106 yards réussis en carrière.

Champion de conférence Sun Belt lors des trois dernières saisons, Appalachian State va désormais débuté un nouveau chapitre de son Histoire avec l’arrivée du coordinateur offensif de North Carolina State, Eli Drinkwitz.

Lire la suite

Bowls

Las Vegas Bowl 2018 : Fresno State trop fort pour Arizona State

Avec ses 286 yards toute catégorie réussis dans ce match, RB Ronnie Rivers a été le grand artisan de la victoire 31-20 des Bulldogs de #21 Fresno State face aux Sun Devils d’Arizona State.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@FresnoStateFB

Pour la première fois de l’Histoire du programme de Fresno State, les Bulldogs atteignent le plateau des 12 victoires après avoir battu une décevante équipe d’Arizona State au Sam Boyd Stadium de Las Vegas (Nevada).

La star de ce Las Vegas Bowl 2018 : le sophomore RB Ronnie Rivers, auteur de la 4ème meilleure performance de l’Histoire du programme de Fresno State avec ses 286 yards toute catégorie. Le running back des Bulldogs a réussi 212 yards au sol pour 2 TD en 24 portées de ballon tout en ajoutant 41 yards sur retour de punt et 33 yards sur réception.

RB Ronnie Rivers a donc accumulé au sol près de la moitié des 436 yards offensifs réussis par les Bulldogs dans ce match offrant ainsi un solide soutien au senior QB Marcus McMaryion (15/29, 176 yards, 2 INT), peu inspiré en cet après-midi ensoleillé.

En grande difficulté en première mi-temps (230 yards et 17 points accordés à Arizona State), la défense des Bulldogs a complètement annihilé l’explosif backfield offensif des Sun Devils au retour des vestiaires. RB Eno Benjamin (118 yards au sol, 1 TD) et QB Manny Wilkins (19/31, 129 yards, 1 TD, 2 INT) ont été limités à 63 yards et un tout petit field goal dans les 30 dernières minutes.

Cette défense a d’ailleurs sauvé la face d’une attaque de #21 Fresno State qui a connu un trou d’air en milieu de 2ème mi-temps lorsqu’elle a perdu la possession du ballon sur trois drives consécutifs. QB Marcus McMaryion a notamment été intercepté à deux reprises.

On retiendra également de ce match le Pick Six de 70 yards réussi par le defensive back des Bulldogs, CB Anthoula Kelly, dans le 1er quart-temps.

Avec ce succès, #21 Fresno State remporte un second succès en 2018 contre une équipe de la Pac-12 après avoir battu UCLA en septembre dernier.

Enfin, RB Eno Benjamin a profité de ce Las Vegas Bowl pour établir un nouveau record de l’université Arizona State pour le nombre de yards réussis au sol en une saison avec un total de 1642 yards.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Bowls

New Mexico Bowl 2018 : QB Jordan Love renverse North Texas

Les cinq TD réussis par QB Jordan Love ont largement participé à la large victoire 52-13 des Aggies d’Utah State face au Mean Green de North Texas lors du New Mexico Bowl.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Andres Leighton

Sans son head coach Matt Wells (en partance pour Texas Tech), les Aggies d’Utah State (11-2) n’ont pas laissé le moindre espoir à une équipe de North Texas (9-4) rapidement privée des services de son leader offensif, QB Mason Fine.

Le quarterback du Mean Green est sorti sur blessure (élongation sévère de la cuisse) dans le 1er quart-temps. North Texas ne s’en remettra pas.

En attendant le retour de coach Gary Andersen dans quelques jours, c’est donc sous la direction du coach intérimaire Frank Maile qu’Utah State a rapidement imposé son tempo avant de creuser un écart définitif dans le 2ème quart-temps en inscrivant trois TD et un FG.

Si QB Mason Fine n’aura donc pas pu contribuer pour North Texas, son homologue QB Jordan Love (21/43, 359 yards, 4 TD, 1 INT et 1 TD au sol) aura lui su profiter de l’occasion pour démontrer tout son talent en réussissant trois longues passes de TD à destination de WR Aaren Vaughns (2 réceptions, 109 yards, 2 TD) et de WR Jalen Greene (6 réceptions, 151 yards, 1 TD).

Le score était alors de 38-7 après 30 minutes de jeu.

Pour combler l’absence de son quarterback, le coach Seth Littrell a tout essayé dans ce New Mexico Bowl en faisant jouer pas moins de quatre quarterbacks : QB Kason Martin (7/12, 110 yards, 1 TD), QB Quinn Shanbour (2/8, 24 yards, 3 INT) et QB Jason Bean (0/2).

On retiendra également les deux interceptions réussies par D.J. William pour les Aggies.

Lire la suite

Bowls

Camellia Bowl 2018 : Georgia Southern s’impose sur un FG à la dernière seconde

En tête pendant la quasi-totalité de la rencontre, Georgia Southern s’est finalement imposé 23-21 sur un FG de K Tyler Bass à la dernière seconde pour remporter le Camellia Bowl face aux Eagles d’Eastern Michigan.

Publié

le

Crédit photo : Marvin Gentry-USA TODAY Sports

Georgia Southern (10-3) a donc réussi son incroyable pari : réussir le plus important renversement de tendance de l’année dans la FBS. En remportant ce Camellia Bowl, les Eagles de Georgia Southern atteignent donc le plateau des 10 victoires en 2018, un an seulement après avoir perdu… 10 matchs !

Mais que ce fût dur pour les nerfs du programme de Statesboro (Géorgie) !

Alors qu’ils avaient le match en main, les Eagles ont laissé les autres Eagles de ce match, ceux d’Eastern Michigan (7-6), inscrire un TD à 3:33 de la fin lorsque QB Mike Glass III (17/25, 204 yards, 3 TD) se connecta avec WR Arthur Jackson III (3 réceptions, 86 yards, 2 TD). Eastern Michigan prenait alors les devants 21-20.

Les joueurs de coach Chad Lunsford ont alors fait preuve de leur énorme combativité entrevue en cette saison 2018. Une course de 29 yards de sur une 4ème tentative permit aux Eagles de rester vivant dans ce match et quelques secondes plus tard K Tyler Bass réussit de 40 yards le FG de la victoire.

Georgia Southern conclut donc sa saison 2018 sans avoir commis la moindre interception en 13 matchs. Il faut dire que seule l’Army a tenté moins de passes que les Eagles et leur triple option. Avec cinq turnovers commis cette année, Georgia Southern établit donc un nouveau record NCAA.

Lire la suite

Articles les plus lus