Suivez-nous sur

Central Michigan Chippewas

Central Michigan 30, Oklahoma State 27

A cause d’une erreur d’application des règles, les Chippewas de Central Michigan ont assommé les Cowboys de #22 Oklahoma State au terme d’un dernier jeu exceptionnel… qui n’aurait jamais dû avoir lieu.

Un dernier play sensationnel qui laissa les Cowboys abasourdis tandis que les Chippewas célébraient une victoire improbable et inattendue. Alors que le match aurait dû être terminé, les arbitres accordèrent une dernière chance aux joueurs de Central Michigan (2-0).

A plus de 50 yards de l’en-but adverse, QB Cooper Rush (30/42, 361 yards, 4 TD, 1 INT) et sa bande n’avaient plus le choix : une passe Hail Mary que tenta le quarterback des Chippewas. La passe, trop courte, fût captée par WR Jesse Knoll qui redonna immédiatement le ballon à Corey Willis pour un jeu latéral de folie. Ce dernier fila jusque dans la end-zone des Cowboys offrant un succès inespérée à Central Michigan.

Seul problème : cette opportunité n’aurait pas dû être accordée aux Chippewas. Sur le jeu précédent, le quarterback de #22 Oklahoma State, QB Mason Rudolph (27/43, 286 yards, 2 TD, 1 INT), lança le ballon vers la sideline sur une 4ème tentative alors que le temps réglementaire venait de prendre fin. Les arbitres pénalisèrent les Cowboys d’un « intentionnal grounding » justifié mais ils donnèrent le ballon à Central Michigan pour un dernier jeu. Or, les règlements NCAA indiquent bien que sur ce genre de situation, le match doit être terminé.

Les arbitres ayant entériné le score final, il est désormais impossible de renverser cette décision erronée ce qui a clairement déplu au Directeur athlétique des Cowboys.

« Nous avons des discussions avec tous les gens qui peuvent nous aider à comprendre cette situation afin de faire quelques chose pour corriger cette erreur. Il nous a été indiqué qu’étant donné que le résultat est final, il n’y a rien à faire. Dans mon esprit, c’est incompréhensible qu’une mauvaise interprétation des règles alors que le temps imparti est terminé ne puisse être corrigée après le match ». – Mike Holder, directeur athlétique de l’université Oklahoma State.

Cette fin improbable n’est pas sans rappeler celle du Bahamas Bowl 2014 lorsque… Central Michigan remonta la quasi-totalité du terrain sur le dernier jeu du match pour revenir a un point de Western Kentucky.

Certes, une erreur d’arbitrage prive #22 Oklahoma State d’une victoire qui lui tendait les bras mais on peut s’interroger sur le bien-fondé d’appeler une passe à 0:04 de la fin de la rencontre. Coach Mike Gundy doit s’expliquer.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Olivier r

    11 septembre 2016 à 10h02

    A l arrivée la victoire sportive de central Michigan est plus que méritée en tout cas. L audace à gagné!

    • Tom

      11 septembre 2016 à 17h07

      Bien d’accord ! Oklahoma State a joué le 4ème QT pour ne pas perdre alors que Cooper Rush et les Chippewas ont joué pour la gagne.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Central Michigan Chippewas