Suivez-nous sur
Ryan Switzer

North Carolina Tar Heels

Preview 2016 : North Carolina Tar Heels

Pour la 4ème saison de coach Larry Fedora sur le campus de Chapel Hill, les Tar Heels ont égalé un record de l’université avec 11 victoires remportées l’an dernier. Ils ont également atteint la finale de conférence ACC pour la première fois de leur Histoire. Bis repetita en 2016 ?

Preview 2016 : North Carolina Tar Heels

North Carolina Tar Heels
Conférence ACC – Division Coastal
En 2015 : 11-3, 8-0 ACC. Russell Athletic Bowl : défaite contre Baylor, 49-38.
Head coach : Larry Fedora, 5ème année (32-20) – Résultats en carrière: 65-39.
Coordinateur offensif : Chris Kapilovic.
Coordinateur défensif : Gene Chizik.
Titulaires de retour : 7 en attaque, 6 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB Marquise Williams, WR Quinshad Davis, OG Landon Turner.
Joueurs à suivre : QB Mitch Trubisky, RB Elijah Hood, WR Mack Hollins, WR Ryan Switzer, LB Andre Smith, CB M.J. Stewart, CB Des Lawrence.

Les 18 années de médiocrité des Tar Heels ont pris fin en 2015 : pour la première fois depuis 1997 et les années Mack Brown, North Carolina a atteint le plateau des 10 victoires. Leur fiche invaincue en match de conférence ACC est une première depuis 1980 et leur duel perdu face à Clemson en décembre dernier était leur première participation à la finale de conférence ACC.

Les 11 victoires consécutives remportées par les Tar Heels entre le 12 septembre et le 28 novembre 2015 égalent un record qu’ils avaient établi en… 1899 ! Une éternité. Une question est sur toutes les lèvres du côté du campus de Chapel Hill (Caroline du Nord) : la saison dernière était-elle dûe à un concours de circonstances favorables ou est-ce que le programme de football a-t-il des bases solides pour rester le leader d’une division Coastal homogène ?

Le grand artisan de cette transformation, coach Larry Fedora, a récemment signé une prolongation de contrat jusqu’en 2022. La Direction athlétique pense avoir trouvé l’oiseau rare qui pourra apporter le premier titre de conférence ACC aux Tar Heels depuis 1980.

Avec le retour de 7 titulaires offensifs, l’attaque de North Carolina devrait rester explosive, et ce, malgré le départ du coordinateur Seth Littrell à North Texas et de son leader de l’an passé, QB Marquise Williams. Le secteur défensif dirigé par le coordinateur Gene Chizik (ex-coach d’Auburn) a été la bonne surprise de la saison passée. Certes, certains point d’interrogation subsistent au niveau du front seven mais les Tar Heels sont confiants que les progrès affichés l’an dernier vont se poursuivre en 2016.

Attaque

Le départ du recordman de yards offensifs réussis dans l’Histoire de l’université North Carolina, QB Marquise Williams, aurait pu être dramatique pour les Tar Heels mais la présence du talentueux redshirt junior QB Mitch Trubisky (555 yards à la passe, 6 TD, 0 INT et 101 yards au sol, 3 TD en 2015) devrait permettre une transition en douceur. Ancien prospect vedette de la promotion de recrues 2012, ce dernier vient de participer à ses 4ème spring practices dans le système de coach Larry Fedora. Il possède un lancer précis et s’est toujours montré étincelant lorsqu’il a été amené à suppléer Marquise Williams lors des deux dernières saisons. Moins flamboyant que son prédécesseur, il sera peut-être un meilleur gestionnaire de jeu. Son backup, le sophomore QB Caleb Henderson, possède très peu d’expérience (une passe tentée en carrière).

La force des Tar Heels réside dans les nombreux playmakers qu’ils possèdent dans le jeu au sol et dans les airs. Le junior RB Elijah Hood (1463 yards au sol, 17 TD en 2015) et le senior RB T.J. Logan (400 yards au sol, 5 TD en 2015) forment l’un des duos les plus productifs du pays. Ses solides jambes et son sens de l’équilibre font de RB Elijah Hood un coureur quasiment inarrêtable une fois lancé. De son côté, RB T.J. Logan possède une accélération hors norme. Ces deux-là seront aidés par le senior RB Khris Francis et le sophomore RB Ty’Son Williams sans oublier le true freshman RB Jordon Brown, qui pourrait avoir l’opportunité de démontrer qu’il est bien le running back vedette du futur.

Malgré la perte de QB Quinshad Davis, le nouveau quarterback titulaire QB Mitch Trubisky ne manquera pas de receveurs talentueux à commencer par l’imposant senior WR Mack Collins (30 réceptions, 745 yards, 8 TD en 2015), auteur de 24.8 yards par réception l’an dernier (#1 du pays). Il pourra aussi compter sur le senior WR Ryan Switzer (54 réceptions, 693 yards, 6 TD en 2015), l’un des slot receivers les plus insaisissables du pays. Ce tandem complémentaire sera soutenu par le senior WR Bug Howard (29 réceptions, 488 yards, 4 TD en 2015) qui a ajouté 15 kg à son gabarit déjà imposant au cours du printemps. Enfin, QB Mitch Trubisky retrouvera son coéquipier du lycée de Mentor High (Ohio), le sophomore TE Brandon Fritts (16 réceptions, 203 yards, 4 TD en 2015). Alchimie garantie.

La ligne offensive est orpheline de son leader de la saison dernière, OG Landon Turner. Il laisse un trou béant à l’intérieur droit de cette ligne mais l’expérience et la profondeur du groupe de joueurs de retour en 2016 devrait compenser cette absence. Les quatre autres titulaires de 2015 seront fidèles au poste à partir de septembre prochain. Ainsi, LG Caleb Peterson et RT Jon Heck débuteront leur 4ème saison comme titulaire tandis que le junior LT Bentley Spain conservera son poste de blind side tackle acquis l’an passé. Les seniors C Lucas Crowley et RG John Ferranto complètent un quintet qui accumule 129 titularisations à eux cinq. Cette expérience pourrait permettre aux Tar Heels de conserver leur bas niveau de sacks accordés par match (1.1 en 2015).

Défense

En 2015, tout a semblé fonctionner favorablement en défense. Pourtant, à son arrivée il y a 18 mois, le coordinateur défensif Gene Chizik a pris les rênes d’un groupe au fort potentiel mais en pleine crise de confiance. Il en a fait une défense solide qui a brillé tout au long de la saison 2015… avant deux derniers matchs catastrophiques qui ont fait mal à ses statistiques : 608 yards accordés contre Clemson en finale de l’ACC et 756 dont 645 au sol (!) face à Baylor lors du Russell Athletic Bowl.

Si le back seven s’est montré performant l’an passé, ce ne fût pas le cas d’un front four régulièrement en difficulté contre la course (5.1 yards accordés par course) et sur les 3ème tentatives. Les juniors DE Dajaun Drennon (39 plaquages, 1.5 sacks en 2015) et DT Nazair Jones (40 plaquages, 4 pour perte en 2015) devront mieux faire que l’an passé tout comme le senior DE Mickey Bart (29 plaquages, 6.5 sacks en 2015) dont le moteur à haute intensité pourrait enfin lui permettre d’éclore en 2016. La clé de la saison 2016 sera la capacité des Tar Heels à mettre davantage de pression sur les quarterbacks adverses. Avec 1.6 sacks par match l’an dernier, ils étaient l’une des plus mauvaises équipes du Power Five. Mais la lumière pourrait venir de la recrue vedette de la promotion 2015, le sophomore DL Jalen Dalton, sur lequel North Carolina fonde beaucoup d’espoir.

Le groupe de linebackers a perdu les 223 plaquages réussis en 2015 par le duo Shakeel Rashad et Jeff Schoettmer, deux joueurs qui ont expiré leur éligibilité. Toutefois, Gene Chizik reste très confiant grâce au retour du sophomore MLB Andre Smith (53 plaquages, 1 sack, 1 interception en 2015) et à l’arrivée de l’ancien joueur de Junior College, WLB J.B. Copeland. L’énergique SLB Cayson Collins (38 plaquages en 2015) devrait compléter ce trio inexpérimenté mais plein de talent. L’explosif true freshman LB Jonathan Smith aura surement la possibilité de prendre du grade à partir de septembre prochain.

Le secondary fût la vraie révélation de la saison dernière grâce notamment à l’éclosion des deux cornerbacks, CB M.J. Stewart (62 plaquages, 4 interceptions en 2015) et CB Des Lawrence (59 plaquages, 2 interceptions en 2015). Ce duo est peut-être le meilleur de la conférence ACC sur les coverages. Le junior S Donnie Mills (128 plaquages en 2015) s’est affirmé comme un plaqueur très sûr. Il jouera aux côtés de l’expérimenté senior S Dominique Green (41 plaquages, 2 interceptions en 2015), qui compte déjà 25 titularisations.

Equipes spéciales

En une seule saison, le senior K Nick Weiler a transformé une faiblesse évidente en 2014 en une force en 2015. Avec 20 FGs réussis sur 23 dont (16 sur 17 dans les 40 yards), il a montré beaucoup de régularité. De son côté, le senior P Joey Mangili a apporté de la stabilité en fin de saison dernière après des essais infructueux de deux autres joueurs en septembre et octobre. Les Tar Heels devraient rester très dangereux sur les retours de coup de pied. WR/PR Ryan Switzer est peut-être le meilleur punt returner du pays (7 TD en carrière). Tout simplement. La vitesse et la mobilité de WR/KR T.J. Logan seront encore utilisées sur les retour de kickoffs.

Conclusion

Pour la 4ème saison de coach Larry Fedora sur le campus de Chapel Hill, les Tar Heels ont égalé un record de l’université avec 11 victoires remportées l’an dernier. Ils ont également atteint la finale de conférence ACC pour la première fois de leur Histoire. Le départ du leader QB Marquise Williams devrait être compensé par l’éclosion du prometteur junior QB Mitch Trubisky. La talent est omniprésent dans tous les secteurs de jeu particulièrement en attaque avec la présence du junior RB Elijah Hood et du senior WR Mack Hollins, et de la meilleure ligne offensive de la conférence. Le coordinateur défensif Gene Chizik a stabilisé la défense notamment contre la passe. Le calendrier 2016 des Tar Heels est plus difficile que celui de l’an dernier ce qui pourrait leur compliquer la tâche. Cependant, ils semblent les mieux armés pour s’adjuger un second titre de division Coastal en deux ans.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - North Carolina Tar Heels